France : L214 Nouvelle enquête dans un élevage de lapins Demandez à vos députés de voter pour la fin des cages

L214 dévoile aujourd’hui les effroyables conditions dans lesquelles les lapins sont élevés pour leur chair dans une exploitation du Morbihan.

Des images malheureusement représentatives d’une sombre réalité : en France, 99 % des lapins sont élevés en cage. Vous pouvez agir pour mettre fin à cet enfer en interpellant vos députés qui doivent se prononcer dans les jours à venir sur une proposition de loi visant à mettre fin à l’élevage intensif et à l’élevage en cage.

Je passe à l’action

Dans cet élevage situé à Augan en Bretagne, 40 000 lapins vivent l’enfer. Ils sont entassés durant toute leur courte vie dans des cages au sol grillagé, dans lesquelles ils ne peuvent pas exprimer leurs comportements naturels. L’enfermement, la frustration, l’ennui, les corps déformés, les blessures, la mortalité élevée malgré les antibiotiques forment le quotidien de ces animaux. La souffrance des lapins semble sans limites. Près d’un quart des lapereaux meurent dans l’élevage, avant même d’atteindre l’âge de 2 mois.

 

Promiscuité, privation de comportements essentiels, mortalité élevée… Ces conditions d’élevage ne sont pas « réservées » aux seuls lapins et causent d’importantes souffrances à près d’un milliard d’animaux chaque année. 80 % des animaux utilisés dans la production alimentaire en France sont issus d’élevages intensifs, entassés dans des bâtiments fermés sans aucun accès à l’extérieur.

Une occasion exceptionnelle d’agir

Dans l’élan de la mobilisation pour le référendum pour les animaux (merci à vous !), un groupe parlementaire s’est emparé du sujet et a mis à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale une proposition de loi qui en reprend les grandes mesures. Les députés examinent dès demain ce texte qui propose la sortie de l’élevage intensif et l’interdiction des pratiques les plus cruelles pour les animaux, dont la fin de l’élevage en cage en 2030.

Ce rendez-vous est une opportunité exceptionnelle : interpellez d’urgence vos députés ! C’est simple et rapide : en 3 clics, sélectionnez les députés de votre département et envoyez-leur un mail, que vous pouvez personnaliser si vous le souhaitez. Cela pourrait changer la vie de millions d’animaux.

JINTERPELLE MES DÉPUTÉS

Cette proposition de loi sera discutée en commission ce jeudi 1er octobre et votée à l’Assemblée nationale le 8. Bien que les mesures portées par cette proposition de loi soient plébiscitées par 89 % des Français, les lobbies de l’élevage intensif sont omniprésents pour tenter de les contrer. Les menaces ? Que le texte soit « vidé » de son sens, que des amendements amoindrissent sa portée ou que l’examen de la loi soit reporté aux calendes grecques.

C’est pourquoi nous devons être massivement présents dès aujourd’hui pour faire entendre la voix des animaux et demander à nos députés de voter cette loi, conformément aux attentes des citoyens.

Jagis pour les animaux

 

C’est un rendez-vous majeur qui fait entrer le débat autour de la condition animale au Parlement. Nous comptons sur vous.

Merci pour les lapins, et pour tous les animaux enfermés dans des élevages intensifs !

L’équipe de L214