L'histoire de la radio : Comment la radio est apparut ?

Du latin « radius », qui signifie rayon, le mot radio se rapporte de manière générale à l’usage des ondes radiophoniques. En radiocommunication ou en radiodiffusion, la radio, c’est également l’appareil qui permet de capter ou d’émettre des sons, de la musique, des émissions, etc. Toutefois, la radio n’a pas toujours été aussi moderne, tel que cela se constate de nos jours. Datant d’il y a plus d’une centaine d’années, c’est une invention qui a subi plusieurs améliorations au fil des ans. Voici une synthèse de l'histoire de l’apparition de la radio et son évolution jusqu’à aujourd’hui.

La radio : une combinaison d'inventions

La transmission d’informations par radiodiffusion telle que connue aujourd’hui est la conséquence d’une succession d’avancées technologiques. Toutefois, il est universellement établi que son point de départ est l’invention du télégraphe par Samuel Morse en 1841. En usant de fils électriques, il est possible à cette époque de transmettre des messages. Parmi les autres dates et inventions marquantes de l’histoire de la radio, il faut retenir :

  • en 1886, la mise en évidence des ondes radio électromagnétiques par H. Rudolph Hertz,
  • en 1889, l’invention du premier émetteur haute fréquence par Nikola Tesla,
  • en 1890, l’invention du radioconducteur par Édouard Branly.

Plusieurs inventeurs comme Alexandre Popov, Guglielmo Marconi, Eugène Ducretet, Gustave Eiffel ont également apporté leurs connaissances dans le perfectionnement des précédentes inventions. Le travail acharné de ces hommes et de bien d’autres, notamment, le canadien Fesseden a fini par être concluant. La transmission de la première voix par radiodiffusion a eu lieu le 25 décembre 1906. C’est à l’américain Lee de Forest que l’on doit le perfectionnement de la qualité de l’émission et de la réception des ondes. Son invention, la lampe triode permet notamment d’amplifier les signaux.

Cela fait, les différents pays du monde s’approprient ces techniques et chacun développe sa propre industrie. Officiellement, la Belgique est le premier pays à faire diffuser une émission régulière pour le public, en 1914. Parallèlement, la radio sera surtout utilisée comme outil de propagande par les politiciens.

Les récepteurs radio grand public voient réellement le jour à travers le monde, dans les années 1920 et 1930. Conçus en bois, et parfois ornés de marqueterie, ces postes permettent aux ménages de toutes les couches sociales de capter les ondes. Ils peuvent ainsi suivre quotidiennement des concerts, des émissions d’information, des feuilletons radiophoniques, etc.

La démocratisation de la radio

L’âge d’or de la radio se situe vers 1950, après la fin de la Seconde Guerre mondiale. À cette époque, le grand public se saisit de matériels militaires comprenant des récepteurs et émetteurs. De plus, plusieurs entreprises se lancent dans la fabrication de postes radio miniatures, en plastique ou en bois, et les revendent à la population.

L’apparition des transistors électroniques en 1954 marque un tournant décisif, dans l’usage des radios. La bande FM se vulgarise et il est désormais possible d’écouter la radio partout, grâce aux circuits intégrés. Pendant longtemps d’ailleurs, les postes radio seront appelés transistors. Ces derniers, plus faciles à produire, deviennent des produits de grande consommation et sont accessibles dans des gammes variées.

Parallèlement, et ceci jusqu’à la fin des seventies, la libéralisation de la bande FM entraine le développement de nombreuses stations de radio. Toutefois, elles étaient considérées comme des stations pirates. En opposition aux stations d’État, qui font avant tout de la propagande, elles proposent des programmes musicaux de rock. Il y était diffusé aussi des émissions axées sur la libéralisation des mœurs.

La radio à l’ère du numérique

Entre 1980 et 1990, la radio évolue encore. Ceci s'explique par des avancées telles que l’affichage digital, la mémorisation des stations ou encore la radio satellitaire. De même, les premières radios internet voient le jour. Ces dernières n’éclipsent cependant pas les radios émettant sur les bandes AM/FM. Durant cette période et jusqu’à aujourd’hui, le design des postes de radio a aussi évolué. Les appareils modernes sont ainsi plus compacts et disposent de fonctionnalités avancées comme le Wi-Fi et le Bluetooth.

Il est prodigieux de constater à quel point la radio a évolué depuis ses débuts. Si aujourd’hui, il parait naturel d’écouter un podcast ou une émission en ligne, cela n’était clairement pas gagné d’avance. Il faut donc saluer le travail et le génie de tous ceux qui ont participé au perfectionnement de cette invention qui a influencé l’histoire du monde. Aujourd’hui encore, la radio continue d’informer, mais aussi d’éduquer et de distraire.