Julien Foucart, nouveau Conservateur du musée des Beaux-Arts de Tournai

Récemment désigné par le Collège communal de la Ville de Tournai après des épreuves écrites et orales exigeantes, Julien Foucart sera donc le nouveau Conservateur du musée des Beaux-Arts de Tournai à partir du 3 juin 2019. Originaire de Tournai où il est toujours domicilié, cet homme âgé de 39 ans relève un magnifique défi professionnel en prenant les rênes du musée conçu par l’architecte Victor Horta.

Ce licencié en histoire de l’art et archéologie de l’Université Libre de Bruxelles (en 2001) exerce sa science au musée des Arts Contemporains du Grand-Hornu. Dans le principal musée dédié aux arts contemporains en Fédération Wallonie-Bruxelles, Julien Foucart a perfectionné ses connaissances et abordé de nombreuses facettes du métier auprès des deux directeurs, Laurent Busine et Denis Gielen. Il y a été guide conférencier durant quelques années avant de devenir responsable du service des publications en 2004. En 2011, il a pris la direction de la librairie du Grand-Hornu avant d’être plus récemment désigné directeur de la communication et des publications.

Durant son expérience plutôt longue au MAC’s, Julien Foucart a rédigé de nombreux articles dans la revue d’art contemporain DITS dont il est rédacteur en chef depuis l’an dernier. Il y fut aussi commissaire des expositions : « Mais pourquoi ? Christophe Terlinden » en 2011, « Frédéric Platéus, Extravagant Traveler » en 2014 et « La Gloire de saint Georges. L’Homme, le Dragon et la Mort » en 2015 à l’occasion de Mons Capitale Européenne de la Culture.

Ce jeune homme, également diplômé en gestion culturelle de l’ULB, est particulièrement actif dans le tissu culturel tournaisien. De 2010 à 2016, il fut membre du conseil culturel de la maison de la culture de Tournai avant d’intégrer le conseil d’orientation de cette même institution. Fin connaisseur du patrimoine tournaisien, il exerça les fonctions de guide de la Ville de Tournai jusqu’en 2013 et participe à de nombreux jurys de fin d’année dans les écoles d’art de Tournai.

En 2016 et 2017, il a assisté Laurent Busine pour la réalisation d’un scénario pour la création du centre de création « Smart center » sur le site de l’hôtel des Anciens Prêtres à Tournai.

Julien Foucart se voit donc confier les clés d’un musée emblématique de Tournai. Il pourra compter sur la conservatrice-adjointe Magali Vangilbergen. Le chantier est important puisqu’il s’agit d’accompagner le fameux projet d’extension du musée et de le mettre aux normes requises par la Fédération Wallonie-Bruxelles afin notamment de pouvoir effectuer des opérations de prêt avec de grandes institutions muséales internationales.

« Avec son extraordinaire Fonds Henri Van Cutsem  et sa collection de peintures, dessins et sculptures généralement reconnue par les spécialistes comme l’une des cinq les plus importantes de Belgique, ce musée doit vraiment jouer son rôle de point d’attraction orienté 19ème siècle entre le LaM de Villeneuve d’Ascq et le MAC’S », explique Julien Foucart.

L’esprit du nouveau Conservateur est clair quant à ses diverses intentions : « Renouveler la connaissance que nous avons des œuvres, travailler à la mise en valeur et au rayonnement des collections en alliant l’approche spécialisée et scientifique à l’ouverture au plus grand nombre, développer la transmission et les projets de médiation, ouvrir le musée vers la ville, participer au rayonnement de celle-ci et penser le projet à long terme afin de faire en sorte que le seul musée Horta, qui sera enfin aux normes, devienne un pôle culturel et artistique majeur. »

 

En photo : Julien Foucart, en compagnie du Bourgmestre de Tournai Paul-Olivier Delannois et de l’Echevine de la Culture et des Musées Sylvie Liétar, devant le musée des Beaux-Arts de Tournai.

 

Laisser un commentaire