Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
24
ven
2017
18:30 En Quête de l’Au Delà – Wallace
En Quête de l’Au Delà – Wallace
nov 24 @ 18:30 – 20:00
En Quête de l'Au Delà - Wallace
Laurent, Jasmine et Patrick vous emmènent dans l Au delà, de l’autre côté du voile, où on y rencontre les « esprits » mais aussi ils vous parlent des grands mystère de l’humanité, et de spiritualité.
20:00 Au delà du Mystère – Jasmine et ...
Au delà du Mystère – Jasmine et ...
nov 24 @ 20:00
Au delà du Mystère - Jasmine et Wallace
Au delà du Mystère – Vendredi 20h à minuit Le vendredi de 20h à minuit Wallace et son équipe répondent à vos questions  Les médiums vous répondent en direct sur vos doutes, vos angoisses, vos[...]
nov
25
sam
2017
09:00 Pacifique Job FOREM – Juliette e...
Pacifique Job FOREM – Juliette e...
nov 25 @ 09:00
Pacifique Job FOREM - Juliette et Adeline
Une émission réalisée et diffusée en collaboration et avec les chargées de communication du FOREM de Tournai et de Mouscron. Le Forem donne rendez-vous aux personnes à la recherche d’un job dans son émission hebdomadaire[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘Unia’

La MJ Masure 14 et « les jeunes donnent de la voix » contre le racisme

Un mois contre le racisme : Unia lance sa campagne #DonneMoi1Minute à Tournai

unia logo
Avec comme point de mire la Journée mondiale de lutte contre le racisme (21/03), le mois de mars
est l’occasion de mener une réflexion globale et des actions de terrain sur le sujet. Cette année,
Unia a décidé de lancer un campagne de sensibilisation et de réflexion sur le racisme en marge
d’actions locales ciblant en particulier les jeunes de 15 à 25 ans. Comme dans plusieurs villes
wallonnes, les jeunes auront la parole à Tournai.

masure 14
Si la lutte contre le racisme est un combat quotidien, l’approche du 21 mars, consacrée Journée
mondiale contre le racisme, donne l’opportunité de mener des actions sur cette problématique.
Cette année, Unia a décidé d’impliquer les jeunes de 15 à 25 ans qui ont envie de donner leur avis sur
la question, de témoigner de leur vécu, de raconter ce qu’ils voient. Ils pourront le faire via les
réseaux sociaux en utilisant le « hashtag » #DonneMoi1Minute. Donne-moi une minute pour… me
présenter, te dire qui je suis, t’écouter. Donne-moi une minute… en chantant, dansant, slamant,
filmant, jouant etc.
Des actions locales
Parallèlement à cette campagne sur les réseaux sociaux, Unia organise ou participe à des actions
locales dans différentes villes de Wallonie. Des actions de sensibilisation, performances artistiques,
ateliers participatifs, débats sont au programme.
A Tournai, ce sont la maison de jeunes Masure 14 et le collectif « Les jeunes donnent de la voix » qui
s’empareront de la thématique. Le graff et la vidéo seront leur moyen d’expression pour donner leur
version et le interprétation de #DonneMoi1Minute

Discriminations dans l’accès au logement: Unia lance son outil de testing pour les candidats locataires

Lorsqu’un candidat locataire se voit refuser un logement, ou même une simple visite, il n’est pas toujours évident pour lui d’apporter la preuve qu’il s’agit d’une discrimination. Certains candidats, surtout en raison de leur origine, sont en effet encore trop souvent écartés du marché locatif privé. C’est pour quoi Unia lance un outil en ligne qui permet aux candidats locataires de prouver que le motif réel du refus est une discrimination.

discrimination logement
« Nous sommes très vigilants quant à la manière pour certains propriétaires de rédiger leurs
annonces. Certaines sont tout à fait illégales car présentant un caractère discriminatoire. Mais
aujourd’hui, les choses se font de manière plus subtiles : on demande à l’agent immobilier de faire un
« tri », ou on prétexte un bien déjà loué. Il est donc devenu de plus en plus difficile d’apporter des
éléments de preuve quand on se sent discriminé. Notre outil de testing en ligne aide à changer cela »,
argumente Patrick Charlier, directeur d’Unia.
Etablir la preuve
L’outil en ligne est une feuille de route à suivre et utiliser, que ce soit par les associations de terrain
ou les candidats locataires. « L’objectif est de donner des scénarios possibles selon que les démarches
se font par téléphone ou e-mail, avec une marche à suivre concrète, et ainsi donner le plus de chances
possibles à une éventuelle plainte en justice (ou à un signalement chez Unia) en cas de
discrimination.», détaille Patrick Charlier. « Grâce à ces éléments de preuve, ce sera au propriétaire
de prouver qu’il n’y a pas de discrimination, et non l’inverse, ce qui change profondément la donne ».
Chiffres
En 2015, Unia a reçu 154 signalements pour des discriminations dans le domaine du Logement en
lien avec l’origine des locataires, soit 16 de plus qu’en 2014.
Par ailleurs, une étude d’Unia(*) met en évidence le rôle des agents immobiliers : 42% d’entre eux
ont déjà répondu favorablement à la demande de propriétaires d’écarter les candidats d’origine
étrangère. Seuls 14% d’entre eux refusaient explicitement une demande discriminatoire sur base de
l’origine.
« Les tests de situation, s’ils sont appliqués avec une méthodologie rigoureuse, peuvent contribuer de
manière significative à l’objectivation de comportements discriminatoires. », conclut Patrick Charlier.
Unia plaide notamment pour que d’une part les testings soient mieux encadrés par le législateur, de
façon à réduire l’incertitude sur la valeur probante de ces tests, et, d’autre part, pour que l’autorité
publique prenne en charge elle-même l’organisation de ces testings, par exemple via les services
d’inspection du travail ou du logement, dans des secteurs identifiés préalablement comme
problématiques en termes de discrimination (emploi et logement surtout).

Plus d’infos ?
Lien vers la procédure en ligne : http://unia.be/fr/sensibilisation-et-prevention/outils/prouverune-discrimination-raciale-au-logement-comment-le-prouver
(*) Baromètre de la diversité dans le Logement (2014) : http://unia.be/fr/publications-etstatistiques/publications/barometre-de-la-diversite-logement