Titre obligatoire

Emissions à venir

oct
17
mer
2018
09:00 WAPI JOB
WAPI JOB
oct 17 @ 09:00
WAPI JOB
WAPI JOB, c’est une émission où on retrouve et vous présente des indépendants, des entreprises de la Wallonie Picarde mais aussi de nos voisins du 59 en France, région liée de part la frontière commune.[...]
10:00 Voyance + Fabienne et Patrick J...
Voyance + Fabienne et Patrick J...
oct 17 @ 10:00
Voyance +  Fabienne et Patrick James Wallace
Voyance + – Mercredi de 10h à 12h00 Le mercredi de 10h à 12h avec Fabienne médium et Patrick James Wallace Voyance et/ou transcommunication gratuite ! Vos être chers qui sont passés de l’autre côté[...]
12:00 RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL MIDI
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL MIDI
oct 17 @ 12:00
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL MIDI
  Depuis ce 3 janvier en partenariat avec RFI voici le journal international.

View Calendar

Articles marqués avec ‘Trisomique’

Eurovision 2015: PKN, un groupe de trisomiques punk représentera la Finlande

 

Ils sont déjà les favoris du concours de la chanson de l’Eurovision 2015. Le groupe punk PKN (Pertti Kurikan Nimipaivat) a été sélectionné pour représenter la Finlande samedi. Sa particularité? Les quatre membres du groupe souffrent d’autisme et de trisomie 21. Pertti Kurikka, Kari Aalto, Sami Helle et Toni Välitalo se sont rencontrés lors d’un atelier pour personnes souffrant de déficience intellectuelle en 2009. Le groupe a été le sujet d’un documentaire en 2012, intitulé «The punk syndrome».

Pertti Kurikan Nimipaivat ou PKN représentera la Finlande à l'Eurovision

Pertti Kurikan Nimipaivat ou PKN représentera la Finlande à l’Eurovision – Markku Ulander/AP/SIPA

«Toute personne infirme doit être courageux», a lancé Kari Aalto après la victoire.«Il ou elle devraient pouvoir dire ce qu’ils veulent faire, et ce qu’ils ne veulent pas faire». PKN sait ce qu’il veut: conserver l’esprit punk du groupe.

«Notre style, c’est le punk rock. Nous n’en changerons pour personne car c’est comme ça qu’on est», a déclaré le bassiste du groupe Sami Helle au journal britannique The Guardian. «Nous nous rebellons contre la société mais pas de manière politique. Beaucoup de gens viennent à nos concerts, nous avons beaucoup de fans. Mais nous ne voulons pas que les gens votent pour nous par ce qu’ils sont désolés pour nous. Nous ne sommes pas si différents des autres, juste des gars normaux avec un handicap mental».

PKN interprétera sa chanson «Aina mun pitaa» (Chaque fois que je le dois) en finnois à Vienne en Autriche en mai prochain. C’est la première fois qu’un groupe punk est sélectionné pour la finale de l’Eurovision.

Comme certain disent « punks not dead ».

Nous reviendrons dans un autre article consacré au Clash et un évènement qui se déroulera ce samedi 7 mars à Ath « Le PAC revisite les essentiels du rock ».