Titre obligatoire

Emissions à venir

fév
19
lun
2018
19:00 Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station Wallace
fév 19 @ 19:00
Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station –  Lundi, mardi et mercredi de 19h à 20h Il t’empêche d’aller à ton lit .. Pop Rock Station c’est le meilleur de la musique avec Wallace Pop Rock Station donne un[...]
21:00 MAXI TOP
MAXI TOP
fév 19 @ 21:00
 
23:00 FUNKY DISCO
FUNKY DISCO
fév 19 @ 23:00
 

View Calendar

Articles marqués avec ‘RTBF’

Soutenez Feel représentant la Wallonie Picarde aux « D6bels Awards »

Cliquez sur l’image pour voter pour Feel représentant la Wallonie Picarde

feel concours d6bels

Le site du groupe :  http://feel-music.be/?page_id=264

 

 

Soutenez Feel au D6bels Awards de la RTBF, un groupe de Wallonie Picarde qui a de l'avenir.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur samedi 9 janvier 2016

La DH a reçu une lettre de menace d’attentat au Doudou de Mons !

Source la DH ce 29 mai:


La DH a reçu un courrier ce matin, dans lequel des menaces sont proférées à l’encontre de l’événement festif organisé ce week-end à Mons. Et ce, en réprésailles d’une émission de la RTBF.

doudou

« Au peuple belge, mécréant ! » Voilà l’intitulé du courrier envoyé à la direction de la DH ce vendredi matin.

Une lette, manuscrite, dans laquelle des menaces visent clairement le traditionnel Doudou, organisé ce week-end à Mons. Un événement qui fait déjà l’objet, selon nos infos, de plusieurs autres menaces, mais d’un autre genre. Ici, les auteurs du courrier affirment agir au nom de la cause islamique. Et ce, précisent-ils, suite à la diffusion, mercredi dernier, sur la RTBF d’une émission dont le contenu ne leur a visiblement pas plu. Il s’agissait du Devoir d’enquête largement consacré aux motivations des candidats au Jihad. Dans l’émission, un acteur a été engagé dans le but de récolter, en caméra cachée, les confessions d’un jeune Bruxellois, affirmant être prêt à accomplir son Jihad en Belgique.

« Vous avez bien rigolé en regardant la RTBF mercredi ? Vous n’avez pas encore compris ? RDV : dimanche sur la Grand Place de Mons pendant votre fête » peut-on ainsi lire dans cette lettre. Les auteurs promettent également d’agir au minimum à deux. Le tout, ponctué d’un Boum, suivi de plusieurs points d’exclamation. La rédaction de la DH a, dès ce vendredi matin, transmis le courrier à la police judiciaire fédérale, qui prend l’affaire très au sérieux.

Menace d'attentat au doudou ce weekend.

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 29 mai 2015

RTBF : un public de « barakis »?

La rédaction de VivaCité Charleroi se retrouve face à un dilemme : continuer leur mission de service public, ou abaisser leur niveau pour des questions d’audience…

vivacité

Une réunion aurait, semble-t-il, tout déclenché : alors que les audiences chutent, les cadres de l’info de Reyers sont venus expliqués aux journalistes carolos que cette chute serait causée par leur niveau de langage qui serait trop élevé pour les auditeurs.

Réunion qui aurait débouché sur la démission de Alain Vaessen, créant par la même occasion un malaise au sein de la rédaction. Il se serait officiellement réorienté à la RTBF mais sans faire plus de commentaire.

Selon des journalistes présents lors de cette réunion, le chef de l’info Jean-Pierre Jacqmin a expliqué qu’ils étaient trop pointus pour le public et il aurait très clairement dit: « si on doit parler aux barakis, on parlera aux barakis » . Propos qui ont ensuite été nuancés par le chef de l’info radio, Dominique d’Olne.

Beaucoup de journalistes s’interrogent et, surtout, s’inquiètent de l’avenir des informations à diffuser aux auditeurs. En effet, les journalistes ne veulent pas toucher au service public qu’ils offrent et surtout ils ne veulent pas « abaisser le niveau » juste pour faire de l’audience. Selon d’autres, le rôle d’éducation permanente que le métier leur demande d’effectuer ne doit surtout pas être mis de côté juste pour courir après l’audience.

Beaucoup attendent de voir les intentions de la RTBF dans les semaines à venir en espérant que la chaîne ne deviennent pas qu’une chaîne simpliste avec peu d’informations, ce qui ne serait pas digne d’un service public.

Un conflit qui touche très fortement en interne la rédaction de VivaCité Charleroi mais qui, surtout, pose une question primordiale pour l’avenir du métier : la radio-télé-publique n’est-elle pas en train de sacrifier son rôle juste pour faire de l’audience?

VivaCité Charleroi : des propos trop pointus pour un public de "barakis"?

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 9 avril 2015