Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
24
ven
2017
18:30 En Quête de l’Au Delà – Wallace
En Quête de l’Au Delà – Wallace
nov 24 @ 18:30 – 20:00
En Quête de l'Au Delà - Wallace
Laurent, Jasmine et Patrick vous emmènent dans l Au delà, de l’autre côté du voile, où on y rencontre les « esprits » mais aussi ils vous parlent des grands mystère de l’humanité, et de spiritualité.
20:00 Au delà du Mystère – Jasmine et ...
Au delà du Mystère – Jasmine et ...
nov 24 @ 20:00
Au delà du Mystère - Jasmine et Wallace
Au delà du Mystère – Vendredi 20h à minuit Le vendredi de 20h à minuit Wallace et son équipe répondent à vos questions  Les médiums vous répondent en direct sur vos doutes, vos angoisses, vos[...]
nov
25
sam
2017
09:00 Pacifique Job FOREM – Juliette e...
Pacifique Job FOREM – Juliette e...
nov 25 @ 09:00
Pacifique Job FOREM - Juliette et Adeline
Une émission réalisée et diffusée en collaboration et avec les chargées de communication du FOREM de Tournai et de Mouscron. Le Forem donne rendez-vous aux personnes à la recherche d’un job dans son émission hebdomadaire[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘Paris’

L’Etat islamique revendique l’attaque de Paris

L’attentat contre des policiers d’hier sur les Champs-Elysées a été revendiqué par Daesh.

Police_nationale_en_service_en_réponse_aus_Attentats_à_Paris,_November_15,_2015

 

Hier soir, un attentat a eu lieu à Paris sur les Champs-Elysées. Le bilan actuel est le suivant : un policier tué, deux autres blessés et une passante. L’auteur des faits a également été abattu. Son identité est connue et vérifiée de par les autorités. Il se serait déjà présenté dans un comissariat d’Anvers.

Via son agence de propagande Amaq, l’état islamique a revendiqué l’attaque.
Les candidats à l’élection présidentielle François Fillon et Marine Le Pen et Emmanuel Macron, eux, ont annulé leurs déplacements de campagne ce vendredi.

Source : francetvinfo.fr

Paris : propos intolérables de la part des policiers : menaces de mort, de viol

Jeudi dernier une vidéo montrait un lycéen du Lycée Bergson frappé au visage par un policier.
Ce n’est pas le seul dérapage qui s’est produit ce matin-là devant ce lycée !

violence policiere paris 2016

Photo :Un jeune étudiant est victime d’un croche-pied de la part d’un policier en civil ( sans bandeau de police ) et menacé à genoux, le policier matraque en main et bombe lacrymogène comme s’il était devant un grand criminel.

Messages de parents d’étudiants parvenu à notre rédaction :

Parents, nous avons assisté pour certains au déroulé des événements, et nous avons recueilli des vidéos tournées par les élèves ainsi que plusieurs témoignages oraux.

[#VIDÉOCHOC]#FRANCE : ⚠ 2ème vidéo => Un policier en civil s’acharne à matraquer des étudiants lors de la manifestation…

Posté par Lies Breaker sur jeudi 24 mars 2016

 

Sur la vidéo facebook, on voit un policier en civil, cagoulé et sans brassard, suivre les élèves qui se dispersent dans le calme, pour les matraquer. Un élève qui se retourne alors reçoit un coup en pleine tête.

Dans la vidéo youtube, (qui montre d’abord un jeune subissant une « balayette » policière sans raison) un élève se juche sur un muret pour observer les forces de l’ordre. Il en est délogé par 3 policiers qui le maintiennent fortement contre des poubelles, le mettant dans l’incapacité absolue de bouger.
Ce jeune, que l’on appellera Steven (ce n’est pas son prénom d’état civil), a été placé en garde à vue pendant 48h après son interpellation, puis a été déféré au dépôt du Palais de justice pour « insultes à agent » et « trouble à l’ordre public ».

Les vidéos, les parents présents, le proviseur lui-même témoignent de ce que le rassemblement lycéen était tout à fait pacifique au moment de la charge policière, qui s’est produite sans aucune sommation.
Les élèves témoignent également d’insultes et de propos intolérables de la part des policiers : menaces de mort, de viol.

Deux lycéens ayant eux aussi été emmenés au commissariat mais relâchés presque aussitôt ont pu témoigner de violences graves exercées sur Steven au sein du commissariat par les policiers.

Nous, parents FCPE du lycée Bergson, sommes très inquiets quant aux suites judiciaires dont Steven est menacé. Lors de son interpellation, il n’était, pas plus qu’aucun des élèves présents, menaçant. Il nous semble lui aussi victime de l’intervention excessivement brutale et disproportionnée de la police contre le seul blocus lycéen ayant entraîné une intervention de la force publique. Nous réclamons que toute poursuite à son égard soit abandonnée.
Après que Bernard Cazeneuve ait condamné le coup de poing en pleine face, nous demandons que le traitement infligé à Steven et aux autres lycéens soit aussi condamné

Les parents des étudiants du Lycée Bergson mettent au jour les violences policières gratuites sur leurs enfants. ( vidéo )

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mardi 29 mars 2016

En France il est dangereux d’être pacifiste, ecologiste,Paris – COP 21 fleurs, et mots contre matraques !

Attention, âmes sensibles s’apstenir de regarder cette vidéo qui montre une violence policière extrême contre…..à vous de regarder et de conclure !

 crs paris

[Marche pour le Climat à Paris sous VIOLENCES POLICIÈRES]Parce que les médias désinforment et stigmatisent, après 8h* de travail, de recherches sur internet pour réaliser cette vidéo, et des larmes d’émotions face à ces souvenirs, voici des images de ce dimanche 29 novembre, « oubliées » des JT. Il est important de montrer la véritable image de cette marche pour le climat, dès le milieu de la vidéo la « rafle » ALÉATOIRE des CRS à l’encontre des manifestants pacifiques est effroyable. Une répression inacceptable pointée du doigt par un communiqué de la Ligue des Droits de l’Homme (1) Plus de 350 interpellations aléatoires(2), j’ai été en garde à vue près de 24h, nous étions 3 dans une toute petite cellule avec seulement un banc, j’ai dormi par terre sur un carrelage froid et sale sans couverture ni matelas. J’avais simplement marché… (je publierai bientôt mon témoignage complet sur cette journée et garde à vue) » J’ai entendu les JT dirent que les manifestants radicaux auraient pillé l’autel des victimes. Mais sur place, j’ai vu des hommes cagoulés prendre des bougies pour les jeter sur les policiers, j’ai vu des pacifistes s’organiser pour les en empêcher, et j’ai surtout vu la police piétiner cet autel que les pacifistes protégeaient.  » PS : Je me suis trompé, à 9:20 le CRS dirait plutôt : « Doucement les journalistes, là, hein? Merde! ».

Le CRS parle tellement vite dans la version originale, on a du mal a comprendre et j’ai vraiment cru entendre « lister ». Honnêtement j’étais vraiment perdu avec la vidéo de base qui semble retouchée… rien que le « tais-toi », il semble trafiqué dans la vidéo d’origine disponible ici, je n’ai fait qu’un ralenti de cette partie qui me semble accélérée volontairement : https://www.youtube.com/watch?v=NFGqNc2x8A8&feature=youtu.be&t=1h2m48s- Pour ceux qui critiquent le fait que l’on ne voit pas les violences :Selon les chiffres officiels, il y avait 5000 manifestants à Paris pour 30 à 50 « violents encagoulés ». Ceci représente donc physiquement 1% de violents. Pourtant les images officielles ne montraient que ce 1%. La violence perçue par le spectateur a donc été démultipliée par vue de l’esprit, justifiant une réplique policière tout aussi démesurée. Est-ce bien équitable et rigoureux ? Ce sont pourtant bien les 99% qui furent réprimés toute la journée. Aussi biaisée soit-elle, cette compilation ne fait que montrer ce qu’on vu de leurs yeux les 99% de pacifistes présents ce jour là. Et ça pèse dans la formation d’une opinion. (Mr Mondialisation) – Pour ceux qui pensent qu’il ne faut pas manifester : Avec l’Etat d’urgence, manifester contre la cop21 c’est mal m’voyez. Par contre aller au marché de noël, faire les soldes, aller à des concerts, boire un verre sur les terrasses ou aller voir un match de foot dans un stade, même si y’a attentat, pas touche (et je ne souhaite pas qu’ils y touchent c’est juste pour montrer l’absurdité d’interdire de manifester). Quand il est question d’argent et de restreindre nos libertés..L’Etat d’urgence est climatique ! Et puis merde pourquoi ne pas décaler la COP21 après l’état d’urgence pour que les mobilisations citoyennes ne soient pas exclus ? Alors certains diront que ça serait plier… mais interdire les mobilisations autour de la Cop21 c’est pas plier sous Daesh ça ? « C’est une victoire pour Daesh que d’être parvenu, avec moins d’une dizaine d’hommes, à faire sombrer l’État dans ses pires réflexes réactionnaires.

« Il y a trois sortes de violence.La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d’hommes dans ses rouages silencieux et bien huilés.La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d’abolir la première.La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres.Il n’y a pas de pire hypocrisie de n’appeler violence que la seconde, en feignant d’oublier la première, qui la fait naître, et la troisième qui la tue. »

 

GRANDE MANIFESTATION pour le CLIMAT le 12 décembre 2015 à Paris (place de la république à 12h) ——> Plus d’infos : - http://coalitionclimat21.org/fr/contenu/la-plus-grande-action-de-masse-

http://paris.demosphere.eu/rv/40932 Mais avant cette date il va y avoir des actions CHAQUE JOUR SUR PARIS.

Le calendrier : http://paris.demosphere.eu/

Posté par Loïc Citation sur mercredi 2 décembre 2015

Violence policière extrême, c'est en France et non pas dans un pays dictatorial ……..( vidéo , âmes sensibles s'abstenir )

Posté par Pacifique FM – Officiel sur vendredi 4 décembre 2015

INFO FRANCE 2. Le groupe de Saint-Denis se préparait à commettre des attentats à Roissy et à La Défense

Pour les enquêteurs, ce groupe de Saint-Denis constitue une quatrième équipe, en plus des trois déjà impliquées dans les attentats perpétrés à Paris.

Le groupe terroriste de Saint-Denis, visé part un assaut mercredi 18 novembre au petit matin, se préparait à commettre des attentats, notamment à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle et au centre commercial des Quatre Temps, à La Défense (Hauts-de-Seine), selon les informations de France 2, s’appuyant sur des sources policières. « Tout laisse à penser que le commando pouvait passer à l’acte », a déclaré mercredi soir le procureur de Paris, François Molins, sans toutefois préciser les cibles éventuelles de ce même commando.

Pour les enquêteurs, ce groupe jihadiste constitue une quatrième équipe, en plus des trois déjà impliquées dans les attentats perpétrés à Paris, vendredi 13 novembre, dans lesquels au moins 129 personnes ont trouvé la mort.

Mercredi, des policiers lourdement armés ont mené un assaut à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), aux portes de Paris et qui s’est soldé par deux morts et sept interpellations. Des vérifications sont en cours pour savoir si le jihadiste belge Abdelhamid Abaaoud, commanditaire présumé de ces attaques, se trouvait dans l’appartement ciblé. L’un des deux morts est une femme, qui a déclenché son gilet explosif au début de l’assaut, un acte sans précédent en France.

Abaaoud dans le viseur des enquêteurs

L’intervention des forces de police avait pour but de dénicher Abdelhamid Abaaoud, surnommé Abou Omar Soussi ou Abou Omar Al-Baljiki, membre de l’organisation Etat islamique (EI). Grâce à « la téléphonie », les « surveillances » et les « témoignages », les policiers disposaient d’éléments laissant penser qu’il était « susceptible de se trouver dans un appartement » à Saint-Denis, a expliqué mercredi midi le procureur de la République de Paris.

Trois personnes ont été interpellées et aussitôt placées en garde à vue. En plus de la femme kamikaze, un homme a été retrouvé mort « à l’issue de l’opération, atteint par des projectiles et des grenades ». Deux autres personnes ont été interpellées « alors qu’elles étaient en train de se cacher dans les gravats », a précisé le procureur.

Deux personnes ont été arrêtées à proximité et placées en garde à vue. Il s’agit d’un homme qui a expliqué à l’AFP avoir hébergé deux personnes « qui venaient de Belgique », à la demande d’un ami, et d’une de ses connaissances. Les personnes tuées et arrêtées dans l’appartement sont en cours d’identification.

source : francetvinfo.fr

 

Selon des sources policières le groupe de Saint Denis à Paris était pr^t pour des attentats notamment à Roissy-Charles de Gaulle et à la Defense.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur jeudi 19 novembre 2015

Attentats de Paris: les images terrifiantes des caméras de surveillance d’un restaurant dévoilées

Presque une semaine après les attentats de Paris, un site internet publie des images glaçantes filmées à l’intérieur d’un restaurant pris pour cible par les terroristes.
paris restaurant attentat

Le site du Daily Mail publie ce matin l’enregistrement filmé par les caméras de surveillance d’un restaurant pris pour cible par les terroristes le vendredi 13 novembre à Paris.

Sur ces images, on peut clairement apercevoir l’un des auteurs de la fusillade tirer sur les personnes présentes sur la terrasse de ce restaurant. L’auteur de la fusillade n’est pas masqué. A un moment donné, l’homme s’approche de la porte de l’établissement et semble regarder les corps étendus devant lui en continuant à tirer à l’aide de sa kalashnikov.

Instinct de survie

Ces images témoignent aussi de l’extrême instinct de survie dont plusieurs personnes ont fait preuve, n’hésitant pas à courir pour se mettre à l’abri à l’intérieur du bar, ou en faisant semblant d’être mort alors que le terroriste enjambe des corps, à quelques mètres d’eux. En effet, une fois que l’homme embarque dans le véhicule qui semblait l’attendre, on peut clairement apercevoir deux femmes qui étaient étendues sur la terrasse se relever et se mettre à courir.

Deux femmes se serrent dans les bras

Au moment où la fusillade a éclaté, une autre caméra de surveillance capturait les faits à partir d’un autre angle, à l’intérieur de l’établissement. On y voit un barman en train d’expliquer à une serveuse comment plier des serviettes. Aux premières détonations, l’homme se baisse, emprunte l’escalier et fuit dans la cave du restaurant. La serveuse, âgée d’une vingtaine d’années, se baisse et est assez vite rejointe par une cliente qui a miraculeusement fui à travers la rafale de tirs. Les deux femmes sont baissées. Elles se serrent dans les bras avant de descendre, à leur tour dans la cave.

Presque une semaine après l’attentat de Paris, c’est la première fois que de telles images sont diffusées.

source : rtl.be

Vidéos terrifiantes d'un des restaurants prit pour cible par les terroristes à Paris.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur jeudi 19 novembre 2015

Marche aux flambeaux, silencieuse et d’hommage aux victimes de Paris ce mercredi 18 novembre à Tournai

Les attentats effroyables de Paris marquent tous les esprits et Tournai, qui compte parmi ses habitants quelque 10% de Français, souhaite affirmer sa solidarité avec les familles des victimes mais aussi avec tout le peuple français.

grand place de tournai

A Tournai, à l’initiative du Président du Conseil communal et Bourgmestre, Rudy Demotte, et du Bourgmestre ff, Paul-Olivier Delannois, une marche aux flambeaux, silencieuse et d’hommage, partira de l’Hôtel de Ville ce mercredi 18 novembre à 18h30.

Le cortège se dirigera vers la Grand Place en descendant la Rue Saint-Martin, fera un arrêt face au Beffroi, symbole des Libertés, avant un rassemblement sur la Grand Place. Tous les citoyens désireux de marquer leur soutien aux victimes et au vivre ensemble sont les bienvenus.

Depuis  samedi, les drapeaux de l’Hôtel de Ville sont en berne, un registre de condoléances y sera ouvert dès ce mardi à midi.
Une minute de silence sera observée ce lundi au Conseil communal. D’autres moments d’hommage sont prévus.

 

Hommage aux victimes de Paris ce mercredi à Tournai avec une marche aux flambeaux.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mercredi 18 novembre 2015

Appel à témoin : Salah ABDESLAM, à rechercher

Appel à témoin : Salah ABDESLAM, à rechercher
Les services de police recherchent activement Salah ABDESLAM.
Un mandat d’arrêt international a été émis contre cet homme âgé de 26 ans. Il pourrait avoir joué un rôle dans les actes terroristes commis le vendredi 13 novembre 2015 à Paris.
Il mesure 1m75, est de corpulence mince et a les yeux marron.

Salah ABDESLAM est qualifié de dangereux et pourrait être lourdement armé.
Si vous savez où cet individu se trouve ou si vous disposez d’informations faisant le lien entre cette personne et les événements tragiques parisiens, veuillez prendre contact avec les enquêteurs. La discrétion est assurée et il est demandé à toute personne l’apercevant de s’abstenir de prendre toute initiative et de prévenir le cas échéant les services de police.
Publié le 17/11/2015 à la requête du Juge d’instruction Panou de Bruxelles.
Lien vers l’appel à témoin

Témoignages
Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300.
Vous pouvez également réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu.

Avis de recherche de la police fédérale suite aux attentats de Paris

Posté par Pacifique FM – Officiel sur lundi 16 novembre 2015

Attaque du Bataclan : le jour d’après dans la rue ( vidéo )

Témoignages , sentiments au lendemain des attentats dans le quartier du Bataclan.
boulevard voltaire Paris

Attaque du Bataclan : le jour d'après… par LePoint

Le jour d'après au Boulevard Voltaire ( vidéo )

Posté par Pacifique FM – Officiel sur dimanche 15 novembre 2015