Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
22
mer
2017
10:00 Voyance + Fabienne et Patrick J...
Voyance + Fabienne et Patrick J...
nov 22 @ 10:00
Voyance +  Fabienne et Patrick James Wallace
Voyance + – Mercredi de 10h à 12h00 Le mercredi de 10h à 12h avec Fabienne médium et Patrick James Wallace Voyance et transcommunication gratuite ! Voyance + est une émission en direct diffusée le[...]
16:00 HAPPY JOB – Alexandre et Wallace
HAPPY JOB – Alexandre et Wallace
nov 22 @ 16:00 – 18:00
HAPPY JOB - Alexandre et Wallace
Avec Alexandre, on y aborde les jobs mais par les entrepreneurs, les indépendants, ils viennent présenter leur entreprise et les profils d’emplois qu’ils recherchent exactement ; l’émission en deuxième partie se fait en coaching et[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘Myria’

Myria fait le point sur la nationalité belge : publication d’un livre et débat au Sénat

Myria et Wolters Kluwer ont présenté un ouvrage ambitieux sur la nationalité belge

Myria

Depuis 1984, notre nationalité est régie par le Code de la nationalité belge. Mais dans les 150 ans qui ont précédé, la législation n’a pas toujours été claire. Elle a parfois changé au gré des intérêts des autorités, puis une série de raisons économiques ou émancipatoires l’ont emporté.

 

Ce mardi 31 mai est paru le livre Devenir Belge, une publication ambitieuse de Myria, le Centre fédéral Migration, et Wolters Kluwer. Quatre auteurs ont uni leurs forces : Frank Caestecker (UGent) et Bernadette Renauld (UCL) traitent de la question dans une perspective historique et juridique, Thierry Eggerickx (UCL) et Nicolas Perrin (statisticien) mettent l’accent sur les tendances démographiques. Le livre offre un aperçu unique de l’histoire de l’acquisition de la nationalité en Belgique, ainsi que du développement et des évolutions les plus récentes de la législation actuelle.

Myria a présenté le livre ce mardi 31 mai au Sénat de Belgique, suivi d’un débat sur la nationalité modéré par M. Philippe Van Parijs (UCL) : Nationalité : Quel équilibre entre individu et société, quel équilibre entre droits et valeurs ?