Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
19
dim
2017
15:00 Fred’s Country
Fred’s Country
nov 19 @ 15:00
Fred's Country
Fred’s Country – Samedi de 7h à 8h Le samedi de 7h à 8h Musique country avec Fred’s La musique Country de Tradition avec Frederic (Fred) Moreau. Le programme Fred’s Country est diffusé sur 47[...]
17:00 British Connection
British Connection
nov 19 @ 17:00 – 19:00
British Connection
BRITISH CONNECTION L’EMISSION ROCK : diffusée chaque semaine sur des radios FM & web en France, Belgique, Suisse, Canada, La Réunion & web.  
19:00 FREQUENCE ROCK CONCERTS INTERNAT...
FREQUENCE ROCK CONCERTS INTERNAT...
nov 19 @ 19:00
Découvrez pendant 1h00 de concert de grand groupes internationaux.
20:00 Fréquence Rock – Stéphane et Wal...
Fréquence Rock – Stéphane et Wal...
nov 19 @ 20:00
Fréquence Rock - Stéphane et Wallace
Fréquence Rock – Dimanche de 20h à 22h Dimanche de 20h à 22h Fréquence Rock avec Wallace et Stéphane Chaque dimanche, les studios de Pacifique FM se transforment en salle de concert. Des groupes régionaux[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘Médecine’

Les symptômes de la schizophrénie

La schizophrénie est une maladie complexe qui affecte le processus de pensée. Elle ne se manifeste pas par un dédoublement de la personnalité.


Les patients perçoivent le monde (très) différemment et cela peut fortement compromettre leurs relations avec les autres et leur existence quotidienne. Une situation difficile tant pour le schizophrène que pour son entourage. On distingue quatre catégories de symptômes.

Les symptômes positifs : hallucinations auditives et visuelles, idées délirantes (croire en des choses inexistantes), désorganisation de la pensée et de la parole, agitation.

Les symptômes négatifs : absence de dynamisme ou d’entrain, apathie, manque de réactivité émotionnelle et d’enthousiasme. Les patients ont un comportement d’errance.

Les symptômes affectifs : dépression, anxiété, pensées suicidaires, repli sur soi, isolement.

Les symptômes cognitifs : difficultés de concentration et troubles de la mémoire, lenteur d’action et de réaction, absence de compréhension et d’acceptation de la maladie.

La plupart des schizophrènes connaissent une succession de plusieurs épisodes psychotiques, c’est-à-dire des périodes au cours desquelles les symptômes positifs sont plus présents. Les symptômes positifs varient généralement dans le temps et peuvent s’aggraver pendant les périodes de rechute et s’améliorer lors des rémissions. C’est ainsi que les schizophrènes peuvent mener une vie relativement normale et paraître stables entre les épisodes psychotiques, bien que les symptômes négatifs réapparaissent souvent après le premier épisode et peuvent s’aggraver après celui-ci.

Source :www.passionsante.be

Diabète : quand faut-il faire baisser la pression artérielle ?

Le diabète et l’hypertension artérielle constituent deux facteurs de risque majeurs de problème cardiovasculaire. Contrôler l’un et l’autre est très important, mais jusqu’à quel point pour la pression artérielle ?

Ainsi que l’explique le Dr Roseline Péluchon (Journal international de médecine), « la valeur cible de la pression artérielle pour les diabétiques fait l’objet de nombreux débats ». La plupart des recommandations préconisent le seuil de 140/90 mm Hg, mais faut-il aller au-delà, en intensifiant le traitement ou en l’entreprenant même si la valeur est plus basse ?

Une équipe suédoise (université d’Umea) a procédé à une méta-analyse, en croisant les résultats d’une cinquantaine d’études antérieures regroupant au total quelque 75.000 diabétiques, de type 2 (DT2) pour une large majorité. L’originalité de ce travail tient au fait qu’il inclut non seulement des travaux publiés dans les journaux scientifiques, mais aussi certains qui ne l’ont pas été.

Que constate-t-on ?

• Si la pression systolique avant traitement est supérieure à 150 mm Hg, un antihypertenseur supplémentaire réduit le risque de mortalité prématurée toutes causes confondues, de mortalité cardiovasculaire, d’infarctus du myocarde, d’accident vasculaire cérébral (AVC) et d’insuffisance rénale terminale.

• Si la pression systolique initiale est comprise entre 140 et 150, l’ajout d’un traitement antihypertenseur réduit encore le risque de mortalité prématurée toutes causes confondues, d’infarctus et d’insuffisance cardiaque.

• Si la pression initiale est inférieure à 140, et plus encore à 130, il n’apparaît aucun bénéfice à intensifier le traitement, au contraire.

Le Dr Péluchon poursuit : « Ces données ne permettront peut-être pas d’éteindre la controverse. Il se pourrait en effet que certains sous-groupes de diabétiques tirent bénéfice d’une réduction plus stricte de la pression artérielle. Le débat pourrait bien se poursuivre un moment encore ».
Source: The British Medical Journal (www.bmj.com)

 

Baume du Tigre : Connaissez-Vous la Différence entre le Blanc et le Rouge ?

Le Baume du tigre existe sous 2 formes : en blanc et en rouge. Vous ne connaissez pas la différence entre les deux ?
Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas le seul ! La composition, l’utilisation et les bienfaits ne sont pas les mêmes. Chacun a sa spécificité, alors voici notre astuce pour s’y retrouver. Regardez : quelle est la différence entre baume du tigre blanc ou rouge
1. Composition Le Baume du tigre blanc contient 25 % de camphre, 8 % de menthol, de l’huile essentielle d’eucalyptus, de menthe et de clou de girofle. Le Baume du tigre rouge contient 25 % de camphre et davantage de menthol que le Baume blanc (+ de 10 %). Il contient également de l’huile essentielle de menthe, de cannelier, de clou de girofle et surtout de l’huile de cajeput. Ce qui lui donne cette fameuse couleur rouge.
2. Utilisation Le Baume du tigre blanc : – soulage les maux de tête et les torticolis, – décongestionne le nez lors de sinusites, de rhumes ou de rhinites, – soulage la toux, – calme les piqûres d’insectes. Le Baume du tigre rouge : – soulage les douleurs musculaires et articulaires, – apaise les contractures musculaires, – soulage les courbatures, entorses, inflammations et mal de dos, – calme les rhumatismes. 3. Application Le Baume du tigre blanc : – Pour les maux de tête et les torticolis, appliquez-le directement sur les tempes ou sur la partie douloureuse. – Pour les sinusites, les rhumes, les rhinites et la toux, appliquez-le sur le thorax, dans le dos et sur le nez. – Pour calmer les piqûres d’insecte, appliquez-le autour de la piqûre. Le Baume du titre rouge : – Pour soulager les douleurs musculaires et articulaires, appliquez-le directement sur la zone concernée. – Pour apaiser les contractures musculaires, les courbatures, les entorses, les inflammations et le mal de dos, appliquez-le sur la zone douloureuse. – Pour calmer les rhumatismes, appliquez-le sur l’articulation concernée. Combien de fois en appliquer ? Que ça soit pour le Baume blanc ou rouge, vous pouvez l’appliquer 2 ou 3 fois par jour pendant plusieurs jours.
Source: http://www.comment-economiser.fr

Cancer du côlon : les symptômes qui doivent vous faire réagir

Le cancer colorectal commence souvent avec des polypes au côlon. Un polype est un petit gonflement à l’intérieur du côlon. Ils sont généralement bénins et sans symptômes. Mais parfois, ils évoluent en cancer. C’est un processus très lent, qui dure en moyenne 10 ans. Les causes d’apparition de polypes sont inconnues et on peut les faire retirer.

cancer colon

Le cancer colorectal ne se manifeste pas toujours par des symptômes. Leur nature et la vitesse à laquelle ils apparaissent dépendent de la taille, du stade et de la localisation de la tumeur dans le côlon. A quels signes faut-il être attentif ?

• sang ou mucus dans les selles ou sur le papier WC
• changements dans le fonctionnement habituel du transit intestinal (plus ou moins souvent que d’habitude, selles plus ou moins solides que d’habitude)
• vous ressentez le besoin d’aller aux toilettes alors que vous n’avez rien à évacuer
• vous avez l’impression que vous n’avez pas tout évacué après avoir été aux toilettes
• vous avez des douleurs abdominales persistantes et inexpliquées (souvent des crampes qui vont et viennent, une impression de ballonnement…)
• vous maigrissez sans raison
• vous ressentez une fatigue inexpliquée (souvent due à l’anémie causée par la perte chronique de sang au départ de la tumeur)

Vous constatez l’un ou plusieurs de ces symptômes de manière régulière ? Parlez-en avec votre médecin, surtout si vous avez plus de 50 ans. En cas de sang dans les selles, il est toujours sage de consulter immédiatement.

Source: www.passionsante.be

 

Au CHRU de Tours, fini l’anesthésie, place à l’hypnose !

Par Fabien Fourel, France Bleu Touraine et France Bleu

Les équipes du CHRU de Tours opérent en utilisant l'hypnosédation.
Les équipes du CHRU de Tours opérent en utilisant l’hypnosédation. – Capture d’écran www.chu-tours.fr

Le service de neurochirurgie de l’hôpital Bretonneau de Tours propose désormais l’hypnose lors d’interventions de résections de tumeurs cérébrales. Une première mondiale, et le procédé présente de nombreux avantages et apporte une meilleure précision des opérations.

Opération très sensible, le retrait d’un Gliome, une tumeur infiltrante du cerveau, demande une participation du patient et donc un éveil de celui-ci pour plus de précision. Cette opération s’effectue au moyen de deux anesthésies pratiquées en début et en fin d’intervention ce qui rend l’intervention compliquée. Mais désormais au CHRU Bretonneau de Tours on a remplacé l’anesthésie par l’hypnose.

Le docteur Eric Fournier, anesthésiste, utilise ce qu’on appelle l’hypnosédation lors de la première phase des opérations et le procédé présente de nombreux avantages.

Opération sur une tumeur du cerveau par les équipes du CHRU de TOURS - Aucun(e)

Opération sur une tumeur du cerveau par les équipées du CHRU de Tours – Photo ©CHRU de Tours

Nathalie Bichon a été opérée en mai 2015 sous hypnose, pour elle les avantages sont nombreux : il n’y a pas les désagréments habituels de l’anesthésie générale

Mais surtout pour Iliyess Zemourra, l’hypnose permet d’opérer dans des endroits sensibles du cerveaux avec plus de précisions et cette technique limite les risques.

Une meilleure précision lors des interventions, des risques diminués mais aussi la possibilité désormais d’opérer les « patients à risques » qui supportent mal les anesthésies générales et à qui on ne pouvais pas proposer, de fait, des « interventions éveillés ».Le Docteur Eric Fournier, anesthésiste multiplie les opérations sous hypnose.

Le docteur Eric Fournier pratique l’hypnosédation

Entre 2011 et 2015, sur 43 patients atteints d’un Gliome, six seulement ont dû être opérées sous anesthésie générale.

Opération chirurgicale sous hypnose.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mardi 23 février 2016

Réaction face à l’article sudpresse sur L’émission « Stars sous hypnose »

10904432_1665810286979877_777215317829275718_o

En photo l’hypnotiseur Manu Doreve fait jouer du violon à ses candidats.

 

Cet article visible sur sudinfo.be nous parle de Jean-Marc Benhalem, responsable d’hypnose médicale à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière,

qui affirme que seulement 5 à 6 % de la population serait sensible à cette hypnose. De par l’expérience qu’on certains de nos animateurs et avec certitude, l’on rappelera

le dernier salon Zen Vitamines à Arlon en janvier dernier où Pacifique FM avait été invité officiellement pour couvrir cet évènement et ou nous avons pu constater une scène avec un hypnotiseur

« Manu Doreve » prenant au hasard dans le public des « cobaye », dont plusieurs sont en contact avec notre émission « Au delà du Mystère ».

Les résultats sont époustouflants, en 2 secondes la personne est hypnotisée par un passage de la main derrière la tête, de plus l’hypnotiseur parvient à faire jouer, chanter, faire parfois des choses

plutot bizarre à 10 personnes, parfois en même temps. Nous avons quand même constaté une personne non-réceptive, la proportion serait donc de 10 % de personnes qui ne seraient pas sensibles

à l’hypnotisme et à son contrôle presque total sur les personnes.

Dans les réaction après la sortie de cet état de torpeur, les personnes nous disaient accepter tout en se sentant obligée de le faire, et se rappelant de tout ce qu’on les avait « obligé » de faire.

Inquiétant ?  non, l’hypnotiseur a une étique et de plus la conscience des personnes testées à des limites qu’elle ne dépassera pas , nous précise-t-il.

manu1 10931553_1666215596939346_3272221454695356448_n 10922513_1666215553606017_7343700826933024447_n 10896902_1666215523606020_1124710900325290693_n

 

Au delà du Mystère tous les vendredi de 19h à 22h00 sur Pacifique FM  95.1 FM et www.pacifiquefm.be