Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
22
mer
2017
16:00 HAPPY JOB – Alexandre et Wallace
HAPPY JOB – Alexandre et Wallace
nov 22 @ 16:00 – 18:00
HAPPY JOB - Alexandre et Wallace
Avec Alexandre, on y aborde les jobs mais par les entrepreneurs, les indépendants, ils viennent présenter leur entreprise et les profils d’emplois qu’ils recherchent exactement ; l’émission en deuxième partie se fait en coaching et[...]
19:00 Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station Wallace
nov 22 @ 19:00
Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station –  Lundi, mardi et mercredi de 19h à 20h Il t’empêche d’aller à ton lit .. Pop Rock Station c’est le meilleur de la musique avec Wallace Pop Rock Station donne un[...]
20:00 The Nose
The Nose
nov 22 @ 20:00
 
nov
23
jeu
2017
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
nov 23 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘handicapé’

Souper de l’ASBL Les Amis du Détour au profit de l’accueil de personnes handicapées à Tournai

L’ASBL « Les Amis du Détour » qui réunit des parents de personnes handicapées mentales, organise son traditionnel souper d’automne le samedi 15 octobre dès 19 heures au Hall Fernand Carré, Place Roosevelt à Rumes.

Au menu, les convives dégusteront un pavé de dinde aux champignons et fines herbes accompagné de croquettes et de légumes de saison pour ensuite passer au dessert. Le prix de ce repas est fixé à 15€ pour les adultes et à 8€ pour les enfants de moins de 12 ans. Les bénéfices de cette soirée sont récoltés au profit de l’accueil de jour d’adultes handicapées du centre « Au Détour du possible », situé à la rue des Jésuites. Réservations obligatoires pour le 8 octobre prochain au 069/64.97.74.

Des bouchons pour une belle cause

Suite à une maladie, Massimo est paralysé depuis plus de 3 ans de la moitié du torse jusqu’aux pieds. Heureusement, ce jeune homme qui rêve de sport et d’aventure peut compter sur la générosité des gens qui l’entourent.

bouchons

« Un handbike pour Massimo » est née de l’initiative de l’IESPP de Tournai. L’objectif est de récolter pas moins de 40 tonnes de bouchons pour offrir à Massimo la possibilité de faire du vélo malgré son handicap. De nombreuses écoles ont décidé d’apporter leur soutien et leur aide pour cette belle idée qui permettra à ce jeune sportif de reprendre son activité favorite.

La semaine passée, c’est l’école Communale du Vieux Chemin d’Ere à Tournai qui était à l’honneur puisque Massimo y a fait une petite visite. Une rencontre pleine d’émotion avec des enfants qui ont été touché par son histoire. Massimo n’a pas hésité par la suite à répondre aux questions des élèves de sixième primaire.

Les enfants des classes de maternelle ne sont pas en reste. Ceux-ci ont offert à Massimo des confections faites en bouchons en référence bien sûr à l’opération. Un bel élan de générosité pour un jeune homme qui n’a jamais perdu l’espoir de pouvoir chevaucher à nouveau son vélo.

N’hésitez pas à vous rendre sur le Facebook de Massimo pour y laisser un message d’encouragement ou proposer vos dons de bouchons : Handbike pour Massimo.

Massimo est tétraplégique et rêve de chevaucher à nouveau son vélo. Grâce à un bel élan de générosité, cela pourrait bien être possible.

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 1 avril 2015

La Sainte-Union de Kain se mobilise pour un jeune handicapé

Alexandre Mestdagh souffre d’une infirmité motrice d’origine cérébrale qui lui pose des soucis de mobilité. Ce jeune garçon de 14 ans reçoit le soutien de son école, la Sainte-Union de Kain qui se mobilise pour son bien-être.

union

Si Alexandre est un élève comme les autres, son handicap lui cause des problèmes pour se déplacer dans son école. Comme il se déplace en fauteuil roulant, les escaliers sont le principal obstacle qui l’empêche d’accéder facilement à ses différentes classes ou à la cour de récréation. La Sainte-Union de Kain a décidé de participer activement pour remédier à ces problèmes.

Vendredi prochain, une marche parrainée sera organisée pour venir en aide à Alexandre. Les fonds récoltés seront reversés à l’ASBL Les Leongs T’chus et serviront à acheter une toute nouvelle chaise roulante au jeune garçon ainsi qu’à équiper l’école de rampes d’accès pour handicapés.

Afin de sensibiliser à la maladie d’Alexandre, son papa et la présidente des Leongs T’chus ont également tenu à rendre visite aux élèves de la Sainte-Union de Kain. « C’est une infirmité motrice d’origine cérébrale, » explique David, le papa d’Alexandre. « Dans le cas d’Alexandre, c’est surtout au niveau des jambes qu’il est le plus touché. Ses muscles rétrécissent, c’est une maladie très rare. Trois fois par semaine, il doit faire de la kiné. Il a en permanence un appareillage aux jambes. Et derrière les soins et les appareils, il y a toujours un coût pour la famille ». Un coût que la marche parrainée permettra en partie de payer pour faciliter la vie scolaire d’Alexandre.

Élan de solidarité de La Sainte-Union de Kain qui vient en aide au petit Alexandre.

Posted by Pacifique FM – Officiel on lundi 30 mars 2015

Eurovision 2015: PKN, un groupe de trisomiques punk représentera la Finlande

 

Ils sont déjà les favoris du concours de la chanson de l’Eurovision 2015. Le groupe punk PKN (Pertti Kurikan Nimipaivat) a été sélectionné pour représenter la Finlande samedi. Sa particularité? Les quatre membres du groupe souffrent d’autisme et de trisomie 21. Pertti Kurikka, Kari Aalto, Sami Helle et Toni Välitalo se sont rencontrés lors d’un atelier pour personnes souffrant de déficience intellectuelle en 2009. Le groupe a été le sujet d’un documentaire en 2012, intitulé «The punk syndrome».

Pertti Kurikan Nimipaivat ou PKN représentera la Finlande à l'Eurovision

Pertti Kurikan Nimipaivat ou PKN représentera la Finlande à l’Eurovision – Markku Ulander/AP/SIPA

«Toute personne infirme doit être courageux», a lancé Kari Aalto après la victoire.«Il ou elle devraient pouvoir dire ce qu’ils veulent faire, et ce qu’ils ne veulent pas faire». PKN sait ce qu’il veut: conserver l’esprit punk du groupe.

«Notre style, c’est le punk rock. Nous n’en changerons pour personne car c’est comme ça qu’on est», a déclaré le bassiste du groupe Sami Helle au journal britannique The Guardian. «Nous nous rebellons contre la société mais pas de manière politique. Beaucoup de gens viennent à nos concerts, nous avons beaucoup de fans. Mais nous ne voulons pas que les gens votent pour nous par ce qu’ils sont désolés pour nous. Nous ne sommes pas si différents des autres, juste des gars normaux avec un handicap mental».

PKN interprétera sa chanson «Aina mun pitaa» (Chaque fois que je le dois) en finnois à Vienne en Autriche en mai prochain. C’est la première fois qu’un groupe punk est sélectionné pour la finale de l’Eurovision.

Comme certain disent « punks not dead ».

Nous reviendrons dans un autre article consacré au Clash et un évènement qui se déroulera ce samedi 7 mars à Ath « Le PAC revisite les essentiels du rock ».