Titre obligatoire

Emissions à venir

mai
21
lun
2018
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
mai 21 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘FGTB’

Jean-Luc Crucke VS FGTB  » on ne fait pas la loi dans la rue !!  » (vidéo)

Le face à face des Décodeurs mettait en présence ce dimanche Thierry Bodson, secrétaire général de l’Interrégionale wallonne de la FGTB et Jean-Luc Crucke, vice-président du MR. Le débat a tourné autour des éventuelles limites à mettre au droit de grève. Regardez la vidéo.

 

crucke fgtb

http://www.rtbf.be/video/detail_jean-luc-crucke-ce-n-est-pas-dans-la-rue-qu-on-fait-la-loi?id=2054142

Source: rtbf.be

Jean-Luc Crucke ne ménage pas ses mots contre la FGTB ( vidéo )

Posté par Pacifique FM – Officiel sur dimanche 25 octobre 2015

FGTB : « Il faut maintenir une pression constante sur le gouvernement »

Marc Goblet, le secrétaire général de la FGTB, veut maintenir la pression sur le gouvernement et les employeurs en cette rentrée 2015. « Les enjeux qui arrivent sont très importants », a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse organisée mercredi.
FGTB

 
Le leader francophone du syndicat socialiste n’a une nouvelle fois pas mâché ses mots à l’encontre de l’action du gouvernement fédéral. « Une fois de plus, l’essentiel des efforts est porté par les travailleurs, en ce compris les indépendants, les classes moyennes et les petits entrepreneurs », a-t-il expliqué en référence au budget 2016 et au tax shift. Il fustige notamment la hausse de la TVA sur l’énergie, « une mesure difficile à comprendre », et des accises, notamment sur le tabac, alors que le capital ne contribue pas assez aux efforts demandés par l’exécutif, selon lui. « Or, quand un travailleur offre sa force de travail, il investit son capital », explique M. Goblet. Le secrétaire général est également revenu sur sa proposition de réduire le temps de travail des travailleurs de plus de 50 ans. En baissant les cotisations sur ces travailleurs, les employeurs pourraient engager des jeunes qui bénéficieraient de l’expérience de leurs aînés. « On tient ainsi compte des intérêts des travailleurs et des patrons », estime-t-il, ajoutant que certains employeurs avec lesquels il avait pu s’entretenir à ce sujet s’étaient montrés enthousiastes. Cette proposition a également reçu le soutient de la CSC, a-t-il précisé, indiquant qu’elle figurera sur un prochain tract du front commun syndical. La rentrée s’annonce chargée pour les syndicats alors que le Groupe des Dix s’est réuni la semaine passée pour établir son agenda. Les pensions, le « travail faisable », ainsi que la loi de 1996 sur la formation des salaires et la compétitivité des entreprises figurent au menu de la concertation sociale. « On ne peut pas entrer dans une logique de flexibilité qui ne coûte rien », a prévenu M. Goblet. « L’inconvénient doit également être rémunéré. » Pour « maintenir la pression », le front commun syndical mènera une manifestation nationale, à l’occasion du premier anniversaire du gouvernement Michel. « Il faut maintenir une pression constante », a conclu Marc Goblet, qui a ajouté que les actions de la fin 2014 ont permis d’obtenir raison sur certains points.

Source : Belga

La FGTB veut maintenir une pression sur la gouvernement fédéral.

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 26 août 2015

Appel à la manifestation du 15 juin prochain en front commun

Action du front commun syndical pour l’avenir de nos pensions – 15/06/2015

Une grande concertation aura lieu le 15 juin 2015 à la gare du midi. Cette concentration est un cri d’alarme des organisations syndicales à l’attention du gouvernement fédéral. Le système de pensions légales est, contrairement aux affirmations du ministre des pensions, tout à fait viable. Les réformes envisagées représentent des attaques profondes au droit des travailleurs de jouir d’une pension correcte et légitime. Pour le service public, l’attaque est double, au lieu d’amener le niveau des pensions du secteur privé vers celui du secteur public, on assiste à une volonté claire de nivellement par le bas. Cette réforme est inacceptable c’est pourquoi nous demandons son abandon !

Un front commun des syndicats en Belgique, "défendons nos pensions". Est-ce utile ? n'est-ce pas un coup dans l'eau, tout ,n'est-il pas deja décidé ?

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 12 juin 2015

Échec des négociations au CUP de Lessines !

Les négociations concernant le licenciement d’un membre du personnel ont capoté lundi au sein de la SA les « Carrières de Porphyre de Lessines », annonce le front commun syndical.

Crédit Photo : MJX©

Crédit Photo : MJX©

Le dossier ira devant le tribunal du travail de Tournai, signale la FGTB qui réclame la réintégration de la personne licenciée. Dans l’immédiat, en raison de cette action en justice, les membres du personnel poursuivront le travail.

« Puisque nous allons en justice, le personnel a décidé lundi en fin de matinée de nous soutenir et donc de reprendre le travail. La direction refuse toujours de réintégrer la personne qui a été licenciée« , expliquait Fabrice Lamarque, permanent syndical de la FGTB

Pour rappel, le licenciement pour faute grave d’un ouvrier est au cœur de ce conflit social et le personnel exigeait sa réintégration. Après quatre jours de congés à l’occasion de l’Ascension, le travail avait repris lundi matin aux Carrières unies de porphyre de Lessines, mais des actions sporadiques d’arrêt de travail continuaient d’être menées.

Marre de voir nos belles rues défigurées ? Emmanuel Bayon a la solution !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 19 mai 2015

Reprise provisoire du travail aux CUP de Lessines !

Dans l’attente de la consultation des ouvriers et d’une éventuelle réunion avec la direction, le personnel des Carrières unies de porphyre (CUP) de Lessines ont repris le travail lundi matin.

Crédit Photo : MJX©

Crédit Photo : MJX©

Le licenciement pour faute grave d’un ouvrier est au cœur de ce conflit social. Le personnel exige sa réintégration. Après quatre jours de congés à l’occasion de l’Ascension, le travail a repris lundi matin aux Carrières unies de porphyre de Lessines, où des actions sporadiques d’arrêt de travail sont menées depuis deux semaines.

« Le travail a repris à 07h30, » explique Franky Serlippens, délégué syndical de la FGTB. « Ce matin, je vais consulter les membres du personnel afin de savoir si nous prolongeons nos actions de grève. D’autre part, j’espère être reçu ce lundi matin par la direction locale de l’entreprise. Mercredi dernier, la direction a reçu des syndicats un recommandé intimant la réintégration de l’ouvrier qui a été licencié. En cas de refus, le dossier sera transmis au tribunal du travail de Tournai. Nous attendons une réponse. Concernant l’évolution de la situation, on verra un peu plus clair en début d’après-midi« , précise peu avant 08h00 Franky Serlippens.

Des actions sporadiques d’arrêt de travail sont menées depuis deux semaines !

Posted by Pacifique FM – Officiel on lundi 18 mai 2015

La FGTB présente une alternative pour conserver une activité sur le site NLMK de Jemappes !

Le syndicat socialiste FGTB a proposé mardi une alternative visant à maintenir une activité sur le site de NLMK à Jemappes ainsi que la moitié des 60 travailleurs. La réponse de la direction est attendue le 28 mai.

NLMK

La direction de la société sidérurgique russe NLMK a annoncé le 5 mars dernier son intention de fermer le site du NLMK Steel Center à Jemappes, près de Mons, et de lancer la procédure Renault. L’intention de fermeture du site est motivée par des raisons économiques, NLMK souhaitant regrouper l’activité de refendage des coils fabriqué par NLMK Europe sur le site de Manage où, selon la direction de l’entreprise, les capacités de logistique et de stockage sont plus avantageuses.

Mardi matin, la FGTB a présenté une alternative à la direction de NLMK visant à garder une activité sur le site de Jemappes. « Nous disposons à Jemappes de trois lignes de production », a indiqué Hillal Sor de la FGTB. « Une d’entre elles est identique à celle de Manage et nous sommes d’accord pour transférer son activité dans le Centre. Mais les deux autres sont uniques pour le groupe NLMK en Belgique, plus spécifiques pour le refendage de grosses épaisseurs de coils. Nous avons donc proposé à la direction de conserver ces deux lignes en activité, ce qui pourrait permettre de garder une petite moitié des 60 travailleurs à Jemappes. La direction de Jemappes, qui proposera notre alternative à la haute direction de NLMK, nous donnera son verdict le 28 mai prochain au cours d’une réunion programmée à 16h30. »

La FGTB propose une solution qui permettrait de sauver une trentaine d'emplois !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 12 mai 2015

Vendredi 1er mai : la FGTB prône « la solidarité et la mobilisation plus que jamais » !

« La solidarité et la mobilisation plus que jamais » : voilà, le leitmotiv défendu par la FGTB à l’occasion du 1er mai.

FGTB

« Nous ne ferons pas grève le 12 mai mais nous ne sommes pas démobilisés pour autant. Au contraire! La mobilisation continue, d’autant plus si le gouvernement ne change pas son fusil d’épaule! », a déclaré vendredi peu avant son discours à Namur, Marc Goblet, secrétaire général de la FGTB et président de la FGTB wallonne.

Dans son discours, Marc Goblet a à nouveau reproché au gouvernement Michel d’être « un gouvernement de riches et de patrons qui n’a pas conscience de la réalité du vécu des travailleurs et des allocataires sociaux ». La feuille de route de la FGTB n’a pas changé. Elle réclame la sauvegarde et le renforcement du pouvoir d’achat, la préservation d’une sécurité sociale fédérale forte, l’investissement dans une relance et des emplois durables, et une vraie justice fiscale en faisant payer moins les bas et moyens revenus et davantage les mieux lotis.

Le combat de la FGTB n’est pas terminé et s’inscrira dans la durée. Si la FGTB a prévu de ne pas faire grève générale le 12 mai, elle a défini un plan d’actions pour les prochains mois: des actions régionales pour l’emploi dont celui des jeunes (12 mai), sa participation au Tax Justice Day (28 mai), une action « Femmes » (4 juin), une concentration sur les pensions en lien avec la mise en place du Comité national des pensions (15 juin), et une action européenne fin juin (Belga).

La FGTB ne compte rien lâcher contre le gouvernement Michel !

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 1 mai 2015

Suivi de grève du secteur public : Mouscron mauvais élève !

À la demande de la CGSP, les grèves sont bien suivis dans les régions de Tournai, Ath et Lessines. À Mouscron par contre, véritable bastion de la CSC, les actions sont beaucoup plus difficiles.

grève

Du côté de Tournai, la gare est totalement bloquée. « Nous avons été rejoints dans nos actions par des affiliés du Setca et de la Centrale générale de la FGTB. Deux piquets de grève viennent d’être placés devant les bureaux du Ministère des finances et de l’Onem à Tournai. A l’administration communale de Tournai, des chaînes ont été placées sur les portes. Un strict minimum de personnes pourra entrer. On ne peut pas empêcher les affiliés de la CSC de travailler. Idem dans les prisons de Leuze et de Tournai où des barrages filtrants ont été placés. Au CPAS de Tournai, nos délégués sont en grève. Cependant, le personnel a souhaité travailler. Nos actions sont également bien suivies à Ath et Lessines où la gare et la poste sont bloquées. Par contre, à Mouscron, aujourd’hui ce sera beaucoup plus difficile. Il y a beaucoup d’affiliés à la CSC. Enfin, dans le Hainaut occidental, c’est relativement mitigé dans l’enseignement. La majorité des écoles est ouverte et les gardes sont assurées », expliquait à 08h00 Daniel Verdebour, secrétaire régional intersectoriel de la CGSP pour le Hainaut occidental.

À Tournai, l’entrée dans le bâtiment des TEC était bloquée par un piquet. Il n’y a pas eu d’incident, et les 32 conducteurs qui devaient sortir en matinée des dépôts de Tournai et de Mouscron ont suivi le mouvement. Seuls les bus privés roulent dans cette région. Dans la région d’Ath, il y a très peu de perturbations car les transports en commun sont quasi assurés uniquement par des sociétés privées. (Belga)

La grève se passe bien du côté de Tournai, Ath et Lessines, moins bien du côté de Mouscron…

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 22 avril 2015

Une mesure qui va mettre en danger les familles monoparentales !

Lors d’un prochain comité de gestion de l’ONEM, une mesure de restriction de l’allocation garantie de revenus (AGR) va être tranchée et il semblerait que beaucoup ne soient pas d’accord…

Relation entre mere et enfants, illustration

Tout d’abord, la CSC et la FGTB ont déjà signalé qu’ils s’opposeraient à cette mesure. Ensuite, les associations de défense des droits des femmes ainsi que Vie Féminine sont également contre et menacent d’aller en justice « si le gouvernement s’obstine dans cette voie. » Recours qui va s’appuyer sur l’article 23 de la Constitution qui interdit tout recul au niveau des droits garantis.

L’AGR, qui permet à beaucoup de femmes de survivre, a déjà été diminuée depuis ce 1er janvier. Et à partir de 2017, le gouvernement voudrait encore la réduire de moitié après deux années de travail. Selon des calculs de la CSC, une femme, chef de ménage, salariée à tiers-temps  (667 euros par mois) plus l’AGR perdra 533,32 euros par mois en 2017.

Néanmoins, pour obtenir une AGR, il faut avoir été au chômage et avoir accepté un temps partiel alors qu’on était à la recherche d’un temps plein. Le montant du complément est basé sur ce que la personne aurait touché si elle avait été au chômage.

Aujourd’hui, 50 702 femmes bénéficient d’une AGR. Sur ces femmes, 51% sont chef de ménage. Ce qui fait sous entendre à Hafida Bachir, présidente de Vie Féminine que cette mesure « va être dramatique. Cela va casser en particulier les familles monoparentales. On n’est pas certaines que même les syndicats aient pris toute l’importance du problème qui s’ajoute aux mesures d’austérité comme le saut d’index ou les pensions à 67 ans. »

Une mesure de restriction de l’allocation garantie de revenus (AGR) qui fait réagir les syndicats et les associations de défense des droits des femmes !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 14 avril 2015

Daniel Bacquelaine à la sauce syndicaliste !

Ce lundi soir, le ministre fédéral des pensions, Daniel Bacquelaine a été « accueilli » par des lancés d’oeufs et de la sauce ketchup de la part des militants de la FGTB et de la CSC.

CBYIXOSUgAA6_i8

Alors que le ministre des pensions devait tenir une conférence de presse au sujet de « la semaine libérale » ce lundi soir à l’Hotel Bosten d’Eupen, les 200 militants syndicalistes présents avaient décidé de marquer le coup à l’arrivée de Daniel Bacquelaine.

Ce n’est pas avec des tonnerres d’applaudissements mais bien avec des oeufs et du ketchup que le ministre fédéral a été accueilli en signe de contestation contre les mesures du gouvernement fédéral et notamment contre la réforme des pensions.

Des policiers supplémentaires se sont rajoutés pour calmer les esprits des syndicalistes et la route a temporairement été fermée par les forces de l’ordre. Vers 20h30, alors que la conférence de presse était toujours en cours, les militants se sont séparés chacun de leur côté dans le calme.

Daniel Bacquelaine a été accueilli hier soir par les militants CSC et FGTB avec des oeufs et du ketchup !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 31 mars 2015