Titre obligatoire

Emissions à venir

août
19
dim
2018
01:00 The Laurent Schark Selection
The Laurent Schark Selection
août 19 @ 01:00
The Laurent Schark Selection
The Laurent Shark Selection – Dimanche 01h – 02h Laurent est Dj résident dans un club sur Londres (Palm Beach Club, concept parties au Proud Gallery, 93 Feet East, etc…), en plus de son booking[...]
08:00 Salut les sixties
Salut les sixties
août 19 @ 08:00
Salut les sixties
Salut Les Sixties – Dimanche 09h – 10h L’actualité musicale des années Sixties en compagnie de NIKY et JC. Retrouvez ou découvrez les années d’insouciance ! Salut les Sixties vous propose un retour sur le[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘Fatwa’

Fatwa lancée contre DAESH en Inde par des musulmans ( vidéo )

Ce mercredi 11 novembre, soit 2 jours avant les attentats de Paris,un millier de religieux musulmans indiens ont lancé une fatwa condamnant les actions du groupe jihadiste Daesh. Ils dénoncent des actes « non-islamiques ».

 

Le texte a été élaboré par Mohammed Mauzar Hasan Ashrafi Misbahi, leader religieux de Mumbai, et signé par des dirigeants de mosquées, d’institutions éducatives ou de groupes civiques.

Une fatwa est un avis juridique donné par un spécialiste de la loi islamique sur une question particulière. Ici, les religieux dénoncent des actes allant à l’encontre des principes de l’Islam.

« Les agissements de Daesh sont inhumains et non-islamiques. L’Islam n’autorise même pas le meurtre d’un animal. Ce que fait Daesh abîme l’image de l’Islam », a déploré Mohammed Misbahi.

a fatwa a également été envoyé aux leaders de cinquante autres pays musulmans. En Inde, le texte a déjà reçu le soutien de plusieurs personnalités religieuses importantes, comme le chef de la mosquée Jama Masjid à New Delhi.
Une grande communauté plus ou moins épargnée

Vendredi soir, après les prières, des discussions entre religieux et fidèles à propos de cette fatwa seront organisées afin d’expliquer le contenu du texte et l’importance de dénoncer les agissements « non-islamiques » du groupe terroriste.

Les religieux craignent surtout une propagation des idées de Daesh sur les réseaux sociaux, montrant ainsi aux jeunes une image erronée de l’Islam.

« Il n’y a aucun doute sur le fait que l’État Islamique abime l’image de l’Islam. L’Islam n’autorise pas le meurtre des gens au nom de la religion. Ce qu’ils font aux femmes … L’Islam nous apprend à respecter les femmes », déclarait Abdul Rehman Anjaria, président de la Cellule islamique de cyber défense.

Pour le moment, seuls 17 indiens ont rejoint les rangs de Daesh. Mais ces derniers mois, le gouvernement a réussi à empêcher le départ pour l’Irak ou la Syrie de deux douzaines de jeunes.

L’Inde abrite la troisième plus grande communauté musulmane du monde. Les musulmans indiens représentent 14% de la population totale du pays.

source :directmatin.fr

2 jours avant les attentats, une fatwa était lancée contre daesh depuis l'Inde.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur lundi 16 novembre 2015

Attentats de Paris : Le Conseil Supérieur des Ouléma émet une Fatwa sur la question du Jihad en Islam

Suite aux attentats pérpetrés à Paris et qui ont coûté la vie à plusieurs innocents sous le prétexte du Jihad au nom de Dieu, le Conseil supérieur des Ouléma tient à clarifier, dans une Fatwa, ce qui est réllemment le Jihad en Islam et ce qui ne l’est pas et relève du terrorisme, de l’agression, de la terreur et du massacre d’âmes innocentes, actes formellement bannis par la religion islamique.

Dans cette Fatwa, le Conseil Supérieur des Ouléma se fonde, à cet égard, sur les versets coraniques : “n’attaquez pas, Dieu n’aime pas ceux qui attaquent” et “Celui qui tuerait un homme non coupable d’un meurtre ou un délit sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes”.

Le Conseil précise aussi que le Jihad légitime se décline en plusieurs catégories dont les plus notables sont :

– Le Jihad contre soi-même à travers l’éducation, l’épuration de l’âme et sa préparation à assumer la responsabilité.

– Le Jihad par la pensée à travers le l’affutement et le façonnement de l’esprit de manière à servir les intérêts de l’humanité.

– Le Jihad par l’écriture, à travers la publication d’ouvrages utiles, la réalisation d’articles illuminants et contrant les fausses accusations à l’encontre de l’Islam et des musulmans.

– Le Jihad par l’argent, à travers la dépense généreuse en faveur du bien et la contribution au développement socio-économique.

Le Jihad par les armes, quant à lui, les Musulmans n’y ont recours qu’en cas d’extrême nécessité lorsqu’ils sont attaqués par leurs ennemis et que toutes les voies pacifiques échouent, tient à préciser le Conseil Supérieur des Ouléma.

Même dans ce cas de figure, poursuit la Fatwa du Conseil, la proclamation du jihad relève du ressort exclusif du Grand Imam à qui l’Islam a donné le droit exlusif de le proclamer, d’y appeler et de l’organiser.

L’islam ne permet, par conséquent, à aucun individu ou groupe de proclamer le Jihad de leur propre chef.

Une fatwa sur ceux qui ont commis les attentats de Paris.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur dimanche 15 novembre 2015