Titre obligatoire

Emissions à venir

août
15
mer
2018
19:00 Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station Wallace
août 15 @ 19:00
Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station –  Lundi, mardi et mercredi de 19h à 20h Il t’empêche d’aller à ton lit .. Pop Rock Station c’est le meilleur de la musique avec Wallace Pop Rock Station donne un[...]
20:00 The Nose
The Nose
août 15 @ 20:00
The Nose
Une heure de très bonne musique sélectionnée avec Marc Delhalle.
août
16
jeu
2018
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
août 16 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘Delhaize’

Le Delhaize de Tournai survivra-t-il ?

Fusion Delhaize – Ahold: des magasins vont disparaître en Belgique

Fusion Delhaize - Ahold: des magasins vont disparaître en Belgique

 
Ce matin dans sa rubrique Bel RTL Eco, Bruno Wattenbergh s’est penché sur la fusion entre Delhaize et Ahold. Pour qu’elle soit possible, un certain nombre de magasins des deux enseignes devront être fermés ou changer de marque.

En juin dernier, Delhaize a annoncé sa fusion avec le néerlandais Ahold, plus connu sous la marque commerciale Albert Heijn. Une opération valorisant le petit épicier belge qui est devenu grand à 10 milliards d’euros. Ce qui motive l’opération, c’est la grande complémentarité des deux groupes que ce soit en Europe ou aux États-Unis.

Mais cette fusion ne pourra se faire qu’au prix de la cession d’un certain nombre de magasins. En effet, lorsqu’il y a un projet de fusion une autorité publique se penche sur celle-ci et évalue si la taille du futur groupe fusionné ne va pas perturber, diminuer, voire limiter fortement la concurrence. Ceci dans le but de protéger le consommateur. S’il n’y a plus de concurrence ou plus suffisamment, soit l’offre va diminuer, soit les prix vont augmenter, soit les deux.

Une autorité administrative indépendante que l’on appelle tout simplement l’Autorité belge de la Concurrence s’occupe de réaliser ces évaluations chez nous. Celle-ci a reçu pour mission de poursuivre, comme un tribunal, les pratiques anticoncurrentielles, telles que les cartels et les abus de position dominante, mais aussi de contrôler les principales opérations de concentration et de fusion.

Cette autorité serait critique sur le projet de fusion Delhaize – Ahold, mais attention, il ne s’agit pour l’instant que de rumeurs, mais suffisamment sérieuses pour qu’elles soient avérées. Après examen du projet de fusion des deux distributeurs, l’Autorité belge de la concurrence estimerait que le groupe atteint dans certaines régions une telle taille que le consommateur serait presque obligé d’aller chez Delhaize ou Albert Heijn pour faire ses courses. À noter que ce « problème » ne concerne que la Flandre, car c’est justement là qu’Albert Heijn a commencé son implantation il y a quelques années.

Fusions et fermetures

Huit magasins Albert Heijn et une demi-douzaine de Delhaize devront en cas de fusion fermer leurs portes ou être cédés à la concurrence. Les magasins du groupe hollandais sont leur propriété. Par contre ceux de Delhaize sont tous des franchisés affichant l’enseigne AD, ce qui sera sans doute plus compliqué à céder. Et pour limiter la casse sociale, les deux groupes privilégieraient plutôt une vente à des groupes concurrents comme Carrefour ou Colruyt.

Source: rtl.be

Le Delhaize de Tournai va-t-il fermer ?

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mardi 23 février 2016

Alerte pesticides :Delhaize demande de rapporter en magasin les chicons de marque « Delhaize » provenant du producteur « Marcus Adams »

DELHAIZE

Delhaize demande à ses clients de rapporter dans leur magasin les chicons de la marque Delhaize, uniquement du producteur Marcus Adams (voir identification du producteur concerné sur l’emballage), repris ci-dessous.

Les dates d’emballage des produits concernés sont le 5/12/2015 et 12/12/2015.

Des analyses de contrôle de la qualité de ces produits ont révélé la présence de diméthoate et d’ométhoate (pesticides).

Ces produits sont donc rappelés.

En concertation avec l’AFSCA, il a été décidé de rappeler auprès du consommateur ces produits suspectés de contenir de la diméthoate et de l’ométhoate.

Entretemps, Delhaize a déjà retiré de ses magasins tous les produits concernés. Il est demandé aux clients qui ont acheté ces produits de ne pas les consommer et de les rapporter dans un magasin Delhaize.

L’ingestion de diméthoate (un pesticide) n’engendre de problèmes de santé qu’en cas de consommation répétée, prolongée et en grande quantité. Les symptômes possibles d’une intoxication sont des nausées et des vomissements.
Pour éviter tout risque, nous recommandons toutefois de ne pas consommer ce produit, vu qu’une utilisation prolongée peut être néfaste pour la santé.

Info produits :

Nom : Chicon court plein terre 300g
Marque : Delhaize
Code EAN : 5400357006550
Dates d’emballage: le 5/12/2015 et 12/12/2015
Producteur: Marcus Adams
Période de commercialisation : de 5/12/2015 jusqu’à 20/12/2015

Nom : Chicon plein terre extra 500g
Marque : Delhaize
Code EAN : 5400357006505
Dates d’emballage: le 5/12/2015 et 12/12/2015
Producteur: Marcus Adams
Période de commercialisation : de 5/12/2015 jusqu’à 20/12/2015

Identification du producteur concerné sur l’emballage:

Conseils et informations destinés aux consommateurs :

Que faire si vous avez déjà acheté le produit ?
Ne consommez pas le produit et rapportez-le à votre magasin Delhaize. Les marchandises vous seront remboursées.

Que faire si vous avez déjà consommé le produit ?
Si vous avez consommé ces produits et vous avez des problèmes de santé, consultez votre médecin.

Pour de plus amples informations, les clients peuvent s’adresser à notre service Clients au numéro gratuit : 0800/95 713.

 

Alerte pesticides dans des chicons ( endives ) chez Delhaize !

Posté par Pacifique FM – Officiel sur samedi 19 décembre 2015

Alerte sanitaire AFSCA: le reblochon Delhaize est interdit à la consommation, diarrhée, fièvre etc..

Dans le cadre du système d’alerte rapide européenne RASFF, la présence de Salmonelle a été décelée au sein de la fromagerie Masson (producteur du reblochon) dans le « Delhaize Reblochon BOB / AOC 250 gr » – DLC : 12/08/2015 – 15/08/2015 – 16/08/2015 – 17/08/2015 – 18/08/2015 – 19/08/2015 et dans le « Reblochon AOC LAIT CRU / RAUWE MELK 125 gr » – DLC : 15/08/2015 – 16/08/2015 – 17/08/2015 – 18/08/2015 – 19/08/2015

DELHAIZE

La société Vache Bleue SA a donc décidé, en accord avec l’AFSCA, de retirer de la vente et de rappeler auprès des consommateurs les produits suivants :

Description du produit « Delhaize Reblochon BOB / AOC 250 gr » en vente chez Super Delhaize, AD Delhaize et Proxy Delhaize :

-Nom : « Delhaize Reblochon BOB AOC 250 gr »

-Date limite de consommation : 12/08/2015 – 15/08/2015 – 16/08/2015 – 17/08/2015 – 18/08/2015 – 19/08/2015

-En vente du 31/07/2015 au 12/08/2015

Description du produit « Reblochon AOC LAIT CRU / RAUWE MELK 125 gr » en vente chez Louis Delhaize :

-Nom : « Reblochon AOC LAIT CRU / RAUWE MELK 125 gr »

-Date limite de consommation :15/08/2015 – 16/08/2015 – 17/08/2015 – 18/08/2015 – 19/08/2015

-En vente du 31/07/2015 au 12/08/2015

Les symptômes possibles d’une intoxication causée par la salmonelle sont les suivants : fièvre, crampes abdominales et diarrhée, et cela dans un délai de 12 à 48 h après la consommation de l’aliment contaminé. Le risque d’infection est plus élevé chez les personnes âgées, les enfants, les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées.

Les personnes qui ont consommé ces produits et qui présentent ce type de symptômes sont invitées à consulter sans délai leur médecin traitant en lui signalant cette consommation.

Les consommateurs qui sont en possession de ce produit sont priés de ne pas le consommer et de les rapporter au point de vente où ils seront remboursés. Entretemps, tous les produits concernés ont été retirés de la vente.

Pour plus d’informations, vous pouvez prendre contact avec Vache Bleue via le numéro +32 67 89 49 40

Alerte AFSCA chez Delhaize : Salmonelle dans les Reblochons.

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 12 août 2015

AFSCA : Rappel des fromages « Brebis du chemin des châtaignes » et « Bergerin » chez Delhaize, Intermarché et Bio-reves

P1030253

En collaboration avec le producteur et afin de garantir la sécurité du consommateur, l’AFSCA a décidé de retirer du commerce un lot de fromages au lait cru de brebis « Brebis du chemin des châtaignes » et « Bergerin » du producteur « La fromagerie du chemin chataîgne ». Dans le lot incriminé, la présence de Listeria monocytogenes a été repérée.

Description du produit :Nom : Brebis du chemin des châtaignes

Nom : Bergerin

Numéro de lot : 205 T Date Limite de Consommation (DLC) : 26/03/2015 Numéro d’identification: BE PF 1456 CE.

Les fromages ont été vendus via le grossiste Real (Battice) en Belgique aux entreprises suivantes: Delhaize, Bio-Reves, Intermarché. Ces produits ont également été vendus chez le fabricant: La fromagerie de chemin chataîgne, Rue des Carmes 47, 4630 Ayeneux. L’ensemble des produits a été retiré de la vente.

Certains de ces produits ont cependant été commercialisés avant la mesure de retrait. Nous demandons aux consommateurs ayant acheté ces fromages de ne plus les consommer et de les retourner à leur point de vente où ils leur seront remboursés. En cas de doute, vous recevrez les informations nécessaires dans votre point de vente.

Les personnes qui auraient consommé les produits mentionnés ci-dessus et qui présenteraient de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation. Les femmes enceintes doivent être particulièrement attentives à ces symptômes, ainsi que les personnes immuno-déprimées et les personnes âgées. Le délai d’incubation peut aller jusqu’à huit semaines après avoir consommé les fromages.

L’Agence alimentaire tient à rappeler que la consommation de produits à base de lait cru n’est pas recommandée pour les femmes enceintes, les enfants, les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies qui réduisent les défenses immunitaires.