Titre obligatoire

Emissions à venir

fév
21
mer
2018
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
fév 21 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
09:00 WAPI JOB
WAPI JOB
fév 21 @ 09:00
WAPI JOB
WAPI JOB, c’est une émission où on retrouve et vous présente des indépendants, des entreprises de la Wallonie Picarde mais aussi de nos voisins du 59 en France, région liée de part la frontière commune.[...]
10:00 Voyance + Fabienne et Patrick J...
Voyance + Fabienne et Patrick J...
fév 21 @ 10:00
Voyance +  Fabienne et Patrick James Wallace
Voyance + – Mercredi de 10h à 12h00 Le mercredi de 10h à 12h avec Fabienne médium et Patrick James Wallace Voyance et/ou transcommunication gratuite ! Vos être chers qui sont passés de l’autre côté[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘CRS’

Migrants : l’intrigant journal de bord d’un CRS de Calais

Un texte non signé se propage sur la toile

Calais-un-CRS-blesse-a-la-tete-par-un-jet-de-pierre-lors-d-une-evacuation-de-mig

Un texte non signé et non authentifié mais jugé crédible par les CRS interrogés et se présentant comme le « journal de bord » d’un membre des forces de l’ordre en faction à Calais, tourne actuellement sur la toile. Le groupe « Les Calaisiens en colère » l’a épinglé sur sa page Facebook.

Le lien renvoie à un article du nationaliste Luc Sommeyre intitulé « Paroles de flic » publié le 3 janvier dernier sur son site minurne.org.

Le texte décrit le quotidien des CRS à Calais, le « manque de repos », l ‘« enchaînement incessant des services à différents horaires, de jour comme de nuit », le « dégoût à ne pouvoir faire du travail de police… »

Le CRS résume l’une de ses interventions non datée. Prise de service à 23 h 30 jusqu’à 7 h le lendemain.

En fond sonore, une radio embarquée dans l’un des véhicules-recueil est active, précise le texte qui raconte : « sur le point Golf-Alfa-2, ils sont au contact. (Les migrants) lancent des barres de fer et des pierres. Un de chez nous est touché légèrement. Avons utilisé une dizaine de grenades MP7. » […] « Deux poids lourds accidentés à cause de blocs de béton sur les voies rapides. Les avons dégagés. Demande renfort de 2 véhicules .»

Vers 2 h 45 du matin, « sur les ondes et partout alentour, on entend hurler que de nombreux camions sont arrêtés, assaillis par des vagues de 50 migrants, dont certains accidentés sur la voie rapide. À pied en courant, nous venons prêter main forte à l’effectif originaire de l’information; dessous, une multitude de véhicules immobilisés, presque au contact les uns des autres qui, miraculeusement, ne se sont pas percutés les uns les autres ».

Grenades MP7, lanceur de 40, lanceur Cougar, le dispositif d’intervention est présenté avec beaucoup de précision.

Plus tard, le journal décrit une « zone de guerre » où les CRS zigzaguent « entre les véhicules arrêtés et des débris de toute sorte. Sur les ondes, ordre nous est donné de remonter sur le même axe pour prêter main forte aux collègues qui se trouvent en niveau bas de grenades, à quelque 300 mètres plus haut. À leur hauteur, nous sautons de notre véhicule encore en marche car nous constatons qu’un effectif se trouve contre la rambarde de sécurité. Des projectiles arrivent à les atteindre. Les objets sont jetés depuis une zone boisée sans que l’on puisse distinguer les individus… Seuls des cris venant des fourrés dans des dialectes inconnus. Parfois un nique la police ou fuck the police se mêle aux Allah Akhbar! et à leur slogan favori: vive Daesh ».

Le rapport long de cinq pages évoque « une vraie stratégie de guérilla » orchestrée par les No Border, qui « incitent les migrants à tendre des embuscades » aux CRS pour « prendre des photos et des vidéos pour dénoncer des failles dans notre manière d’intervenir ou des images pour nous mettre en cause. Mais surtout, ils espèrent faire un maximum de blessés dans nos rangs. »

L’inquiétant monsieur Sommeyre

Le « journal de bord » épinglé sur la page des Calaisiens en colère a été publié sur le site minurne.org créé par Luc Sommeyre.

Il a également été partagé par de nombreux sites de « réinformation » de la fachosphère et de soutiens au forces de l’ordre.

Une page Facebook intitulé « UNSA Police POLE CRS » l’a également repris.

« Le journal de bord nous a été transmis par un collègue des CRS en poste à Calais aux abords de la plus officielle des zones de non-droit que notre gouvernement tolère et ne se résout pas à nettoyer », précise Luc Sommeyre sur son site. Ce texte, il aurait « hésité » avant de le mettre en ligne parce que « le Grand Public, certains lecteurs, vont croire être fondés à faire la part des choses. Ils auraient tort. » Jusqu’au-boutiste, lui n’est visiblement pas prêt à faire la part des choses.

Début d’une « guerre civile »

« Ne pensez surtout pas que nous puissions nous laisser abuser par des propos mensongers ou tendancieux : nous avons les moyens de vérifier nos sources. Nous ne publierons que des documents authentiques tout en préservant évidemment le strict anonymat de leurs auteurs », ajoute-t-il.

Peut-on lui faire confiance ? Le journal de bord donne des précisions sur la situation calaisienne mais est écrit non comme un rapport mais comme une histoire presque. Et le vocabulaire utilisé par le supposé CRS s’il s’avère qu’il en est un, comme le terme « gremlins » pour qualifier les migrants interpelle. Les insultes « Vive Daesh » intriguent. Tout comme le fait que ce journal de bord n’apparaisse que sur des blogs ou sites non officiels.

L’ancien candidat FN des Yvelines lors des départementales de 2015, ancien membre du Bloc identitaire, qui se présente comme un ancien flic, est ensuite un habitué des sorties scandaleuses. Comme lorsqu’il parlait il y a quelque temps du péril blanc par exemple : « Aujourd’hui, les Blancs ne sont pas «obligés » d’épouser un(e) Noire ou vice-versa, mais progressivement ils y seront fortement incités (avantages fiscaux, primes à la diversité, etc.) Politique-fiction ? – Pour le moment, oui. Patience… »

D’ailleurs, pour lui, ce qui se passe à Calais est le « début de la guerre civile qui a commencé sur notre sol. Pour le moment, cette guerre civile est contenue dans le périmètre de « La Jungle » à Calais. Comme nous le prévoyons, attendez-vous à ce qu’elle se propage dès que sera donné le signal de l’assaut général. Un assaut minutieusement préparé contre la France. Contre notre civilisation. Contre vous. »

Source : nordlittoral.fr

Un CRS donne des confidences sur ses journées à calais face aux migrants.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur samedi 9 janvier 2016

En France il est dangereux d’être pacifiste, ecologiste,Paris – COP 21 fleurs, et mots contre matraques !

Attention, âmes sensibles s’apstenir de regarder cette vidéo qui montre une violence policière extrême contre…..à vous de regarder et de conclure !

 crs paris

[Marche pour le Climat à Paris sous VIOLENCES POLICIÈRES]Parce que les médias désinforment et stigmatisent, après 8h* de travail, de recherches sur internet pour réaliser cette vidéo, et des larmes d’émotions face à ces souvenirs, voici des images de ce dimanche 29 novembre, « oubliées » des JT. Il est important de montrer la véritable image de cette marche pour le climat, dès le milieu de la vidéo la « rafle » ALÉATOIRE des CRS à l’encontre des manifestants pacifiques est effroyable. Une répression inacceptable pointée du doigt par un communiqué de la Ligue des Droits de l’Homme (1) Plus de 350 interpellations aléatoires(2), j’ai été en garde à vue près de 24h, nous étions 3 dans une toute petite cellule avec seulement un banc, j’ai dormi par terre sur un carrelage froid et sale sans couverture ni matelas. J’avais simplement marché… (je publierai bientôt mon témoignage complet sur cette journée et garde à vue) » J’ai entendu les JT dirent que les manifestants radicaux auraient pillé l’autel des victimes. Mais sur place, j’ai vu des hommes cagoulés prendre des bougies pour les jeter sur les policiers, j’ai vu des pacifistes s’organiser pour les en empêcher, et j’ai surtout vu la police piétiner cet autel que les pacifistes protégeaient.  » PS : Je me suis trompé, à 9:20 le CRS dirait plutôt : « Doucement les journalistes, là, hein? Merde! ».

Le CRS parle tellement vite dans la version originale, on a du mal a comprendre et j’ai vraiment cru entendre « lister ». Honnêtement j’étais vraiment perdu avec la vidéo de base qui semble retouchée… rien que le « tais-toi », il semble trafiqué dans la vidéo d’origine disponible ici, je n’ai fait qu’un ralenti de cette partie qui me semble accélérée volontairement : https://www.youtube.com/watch?v=NFGqNc2x8A8&feature=youtu.be&t=1h2m48s- Pour ceux qui critiquent le fait que l’on ne voit pas les violences :Selon les chiffres officiels, il y avait 5000 manifestants à Paris pour 30 à 50 « violents encagoulés ». Ceci représente donc physiquement 1% de violents. Pourtant les images officielles ne montraient que ce 1%. La violence perçue par le spectateur a donc été démultipliée par vue de l’esprit, justifiant une réplique policière tout aussi démesurée. Est-ce bien équitable et rigoureux ? Ce sont pourtant bien les 99% qui furent réprimés toute la journée. Aussi biaisée soit-elle, cette compilation ne fait que montrer ce qu’on vu de leurs yeux les 99% de pacifistes présents ce jour là. Et ça pèse dans la formation d’une opinion. (Mr Mondialisation) – Pour ceux qui pensent qu’il ne faut pas manifester : Avec l’Etat d’urgence, manifester contre la cop21 c’est mal m’voyez. Par contre aller au marché de noël, faire les soldes, aller à des concerts, boire un verre sur les terrasses ou aller voir un match de foot dans un stade, même si y’a attentat, pas touche (et je ne souhaite pas qu’ils y touchent c’est juste pour montrer l’absurdité d’interdire de manifester). Quand il est question d’argent et de restreindre nos libertés..L’Etat d’urgence est climatique ! Et puis merde pourquoi ne pas décaler la COP21 après l’état d’urgence pour que les mobilisations citoyennes ne soient pas exclus ? Alors certains diront que ça serait plier… mais interdire les mobilisations autour de la Cop21 c’est pas plier sous Daesh ça ? « C’est une victoire pour Daesh que d’être parvenu, avec moins d’une dizaine d’hommes, à faire sombrer l’État dans ses pires réflexes réactionnaires.

« Il y a trois sortes de violence.La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d’hommes dans ses rouages silencieux et bien huilés.La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d’abolir la première.La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres.Il n’y a pas de pire hypocrisie de n’appeler violence que la seconde, en feignant d’oublier la première, qui la fait naître, et la troisième qui la tue. »

 

GRANDE MANIFESTATION pour le CLIMAT le 12 décembre 2015 à Paris (place de la république à 12h) ——> Plus d’infos : - http://coalitionclimat21.org/fr/contenu/la-plus-grande-action-de-masse-

http://paris.demosphere.eu/rv/40932 Mais avant cette date il va y avoir des actions CHAQUE JOUR SUR PARIS.

Le calendrier : http://paris.demosphere.eu/

Posté par Loïc Citation sur mercredi 2 décembre 2015

Violence policière extrême, c'est en France et non pas dans un pays dictatorial ……..( vidéo , âmes sensibles s'abstenir )

Posté par Pacifique FM – Officiel sur vendredi 4 décembre 2015