Titre obligatoire

Emissions à venir

juil
17
mar
2018
16:00 BeWAPI – Wallace
BeWAPI – Wallace
juil 17 @ 16:00
BeWAPI - Wallace
BeWAPI – Le mardi de 16h à 18h   Patrick James Wallace sera avec vous pour cette émission consacrée à la Wallonie Picarde On y retrouve du tourisme, des rendez-vous culturels  mais aussi des associations[...]
19:00 Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station Wallace
juil 17 @ 19:00
Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station –  Lundi, mardi et mercredi de 19h à 20h Il t’empêche d’aller à ton lit .. Pop Rock Station c’est le meilleur de la musique avec Wallace Pop Rock Station donne un[...]
20:00 Mondo Blues – Jean-Claude et Michel
Mondo Blues – Jean-Claude et Michel
juil 17 @ 20:00
Mondo Blues - Jean-Claude et Michel
Mondo Blues – Mardi de 20h à 22h Le mardi de 20h à 22h avec Jean-Claude Mondo et son acolyte Michel.  Le Monde du Blues  

View Calendar

Articles marqués avec ‘Canada’

Un deuxième site viking en Amérique du Nord ?

Un nouveau site viking aurait été découvert sur le continent américain, 500 ans avant l’arrivée de Christophe Colomb.

Gravée d'un navire Viking, la pierre de Tjängvide, en Suède (1,70m de haut), a été découverte au Gotland en 1844. CREDIT: Statens Historiska Museum de Stockholm / B. Wallace collection
Gravée d’un navire Viking, la pierre de Tjängvide, en Suède (1,70m de haut), a été découverte au Gotland en 1844. CREDIT: Statens Historiska Museum de Stockholm / B. Wallace collection

TERRE-NEUVE. Par Odin, des archéologues auraient-ils mis au jour un nouveau site viking, au sud-ouest de l’île de Terre Neuve, au Canada ? Cet établissement scandinave, s’il était confirmé, serait le second trouvé sur le continent, prouvant – s’il en était encore besoin – que les Européens ont foulé le sol du Nouveau Monde au moins 500 ans avant que Christophe Colomb n’y parvienne en 1492. Sur ce gisement de Pointe Rosée, à l’extrémité de Terre-Neuve là où les eaux du Saint-Laurent rencontrent celles de l’Atlantique nord, les fouilles ont révélé des traces de charbons de bois et surtout 9 kilos de scories, des résidus de fer, les Vikings recourant à la tourbe pour produire du fer. Les datations radiocarbones obtenues par les chercheurs font remonter la fréquentation de ces lieux entre 800 et 1300 ans, période au cours de laquelle, comme le racontent les sagas* scandinaves, les navigateurs vikings sillonnaient l’Atlantique Nord. Des voyages sporadiques sur la côte orientale canadienne auraient même eu lieu pendant trois siècles au moins après la première visite du chef viking Leif  Eriksson.

Paysage de la Pointe Rosée à Terre-Neuve, où aurait été découvert un nouveau site viking. © Greg Mumford

Ce gisement avait été repéré en juin 2015. En se servant de relevés satellites, l’Américaine Sarah Parcak, chercheuse de l’université de l’Alabama et récente lauréate du prix Ted -pour son travail de détection des sites antiques grâce à un traitement particulier des images satellite-, avait localisé ce qui lui semblait être des restes de murs en terre d’un bâtiment viking.

Le premier site du genre connu jusque-là en Amérique est celui de l’Anse-aux-Meadows, toujours à Terre-Neuve, à 500km au nord de l’actuel Pointe Rosée et classé sur la liste du patrimoine mondial. Sur ce site étudié pendant plusieurs années par Helge Instad, un explorateur norvégien aujourd’hui décédé, un petit groupe de bâtiments en tous points identiques à ceux occupés par les Vikings en Islande et au Groenland avait été mis au jour en 1960 : les fondations de six habitations et les restes d’une forge, ainsi que de nombreuses scories, prouvant là aussi que du fer avait été fabriqué sur place. Plus de 130 objets avaient été collectés (rivets en fer, lampes, ustensiles en pierre à savon…) sur ce site occupé pendant au moins une trentaine d’années.

Le site viking de l’Anse-aux-Meadows, à Terre-Neuve (Canada) est classé sur la liste du patrimoine mondial © UNESCOLes spécialistes ont établi que les Vikings du Groenland sont allés encore plus au nord encore que la colonie occidentale qu’ils avaient implantés. Des cairns (sortes de tumulus) ont en effet été découverts dans l’île d’Irving au-dessus du 79°degrés de latitude nord. D’autres traces ont également été localisées dans l’Arctique canadien, comme l’a établi l’archéologue canadien Peter Schledermann sur l’île d’Ellesmere, non loin du détroit de Davis. « Des barils, du bois, du fer, du cuivre et des rivets de bateau ont été découverts. Il s’agit probablement des restes d’un bateau naufragé ». Une pièce de monnaie viking du 11e siècle, à l’effigie du roi Olaf Kyrre de Norvège, a même été trouvée sur la côte du Maine.

De multiples preuves de contact

Pourquoi les colonies vikings ne sont-elles pas restées sur place? La question de l’éclipse assez brutale des Vikings est l’une des grandes énigmes que tentent de résoudre les archéologues aujourd’hui. Car de nombreuses preuves de contact existent bel et bien avec les populations locales, tant au Groenland – avec les implantations d’Erik le Rouge au 10esiècle – qu’en Amérique. Les Vikings du Groenland ont par exemple établi des trocs avec les cultures du Dorset et de Thulé ( les « Skraelings » des Sagas, les Petites Personnes). Des contacts qui auraient bien pu dégénérer en conflits tant avec les Inuits, au Groenland, qu’avec les amérindiens, en Amérique.

Néanmoins, de toutes les raisons invoquées pour expliquer l’abandon de ces implantations par les Vikings, celle évoquant leur disparition par une trop importante modification des conditions climatiques est la plus largement acceptée, en particulier concernant le Groenland. Des carottages effectués en 1998 dans les glaces par la North Atlantic Biocultural Organization (NABO) ont ainsi révélé qu’entre 1343 et 1362, la température moyenne y a terriblement chuté. La vie serait alors devenue impossible pour les colons. Avec le froid, les glaciers ont commencé à envahir les terres, drainant des tonnes de sable et de gravier et réduisant les surfaces de pâturages. Plusieurs années sans récolte et sans fourrage pour les animaux pourraient avoir eu eu raison d’eux. L’abandon de la colonie occidentale du Groenland aurait d’ailleurs été tragique. « Désespérés, les derniers habitants ont mangé tout leur bétail, jusqu’aux sabots. Ils ont même dévoré leurs chiens. Ce qui prouve à quel point ils étaient affamés… », expliquait Thomas McGovern, du Collège Hunter, à New York s’appuyant sur les fouilles de la ferme de Nipaatsoq.

Les Sagas sont des récits mythologiques de la littérature médiévale scandinave. Les plus célèbres concernant l’Amérique et le Vinland (Amérique) sont celles évoquées dans une description d’Adam de Breme « Gesta Hammaburgensis Ecclesiae Pontificum », en 1075, ainsi que dans la saga de l’ « Islendingabok », d’Ari Thorgilsson.

Source: www.sciencesetavenir.fr

Les Viking en Amérique du Nord, un site supplémentaire va dans ce sens.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur samedi 9 avril 2016

« Monsanto est plus puissante que le gouvernement », dit le ministre de l’Agriculture canadien

Source : http://ici.radio-canada.ca
Les explications de Thomas Gerbet

Le gouvernement du Québec se dit très préoccupé par notre enquête qui révèle une utilisation record de pesticides dans l’agriculture. Plusieurs de ces produits sont reconnus pour leurs risques pour l’environnement et la santé. Le ministre de l’Agriculture promet d’agir, mais il avoue que ce ne sera pas facile.

Un texte de Thomas GerbetTwitterCourriel

« Ils sont encore plus puissants que le gouvernement du Québec. », reconnaît le ministre Pierre Paradis en parlant des compagnies de pesticides comme « Monsanto et les autres de ce genre ». La pression économique sur les agriculteurs est très forte, notamment dans le contexte des accords commerciaux internationaux.

Sa déclaration à l’antenne du 98,5 FM témoigne de la difficulté du gouvernement à atteindre son objectif de réduire de 25 % la présence de ces produits chimiques sur les champs. C’est même tout le contraire qui se produit.

« Ça a des effets sur la santé et les premiers concernés sont les agriculteurs. » — Pierre Paradis, ministre de l’Agriculture

Le ministre de l’Agriculture compte miser sur la formation du milieu agricole, la prévention et l’éducation. Il promet aussi de mieux informer le public sur les étiquettes alimentaires. Certains fruits et légumes peuvent contenir des dizaines de traces de pesticides.

Le ministre de l'Environnement David Heurtel, à Québec
Le ministre de l’Environnement David Heurtel, à Québec  Photo :  PC/Jacques Boissinot

Une stratégie sera annoncée « très bientôt »

Le ministre Paradis a téléphoné à son collègue de l’Environnement, mercredi, en lui demandant d’être « sévère » à ce sujet avec le milieu agricole. Interrogé à la sortie du caucus libéral, David Heurtel assure qu’une stratégie de meilleure gestion des pesticides est en préparation.

« On est sur le dossier, on va déposer la stratégie très rapidement. Pour nous, c’est un problème important qu’il faut régler et on va le régler. » — David Heurtel, ministre de l’Environnement du Québec

L’exemple de l’Ontario

Le ministre de l’Agriculture du Québec doit rencontrer son homologue de l’Ontario aujourd’hui. « On va suivre les traces de l’Ontario, on est un petit peu en arrière. On a du rattrapage à faire », dit Pierre Paradis.

L’Ontario a promis de presque éradiquer les néonicotinoïdes de son territoire d’ici 2017. Ces insecticides sont très controversés en raison de leur impact sur les colonies d’abeilles.

Pierre Paradis veut aussi s’assurer que les semences non traitées sont vendues et facilement accessibles aux producteurs. Plusieurs se plaignent de ne pas y avoir accès ou difficilement.

Réaction du Parti québécois et d’Équiterre

Le porte-parole du Parti québécois en matière d’Environnement, Mathieu Traversy, demande à voir la stratégie du ministre Heurtel. Il lui reproche son manque de transparence. « Est-ce toujours légitime d’utiliser ces pesticides sur le territoire québécois et est-ce toujours sécuritaire ? », demande-t-il.

Pour sa part, le directeur général d’Équiterre, Sydney Ribaux est très surpris de la déclaration du ministre de l’Agriculture sur le puissance de Monsanto. « Québec a le pouvoir de réglementer la vente et l’usage des pesticides », rappelle-t-il.

Monsanto est plus puissante que le gouvernement !

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mercredi 4 novembre 2015

Les MADBUGS seront sur Pacifique FM ce mercredi 16h00 : un roadtrip au Canada et USA

Wallace recevra Andy des Madbugs ce mercredi 16h00 dans BeWAPI à l’occasion du nouveau raodtrip prévu par cette équipe de déjantés du voyage original.
Madbugs

On se rappelera leur dernier roadtrip en Allemagne et en Suisse avec le rendez-vous journalier sur Pacifique FM, et bien ici on remet le couvert, ils seront en direct depuis les USA, notamment Cincinatti, et au Canada Toronto, on parle d’un bus très spécial pour ce roadtrip exceptionnel de ces picards qui ont la boujotte et la vidéo facile !

Plus d’info cet après-midi sur l’antenne du 95.1 FM ou du www.pacifiquefm.be .

 

Un nouveau roadtrip des Madbugs se dévoile sur Pacifique FM.

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 3 juin 2015

Une petite fille canadienne de 12 ans révèle l’un des secrets les mieux gardés : banques privées et gouvernements la faillite organisée( Vidéo )s

Une petite fille de 12 ans révèle l’un des secrets les mieux gardés au monde

revelation banque

Nous vivons un moment vraiment incroyable. Pensez à toutes les révolutions incroyables qu’on nous a appris en histoire. Des changements incroyables ont eu lieu, des gens se sont mobilisés pour faire quelque chose de différent et ils ont accompli quelque chose d’immense. Nous en sommes arrivés là aujourd’hui grâce à eux.

Même si nous sommes destructeurs et proches de l’extinction, en même temps nous avons fait des choses incroyables et la puissance de la créativité humaine l’a démontré.

C’est incroyable d’entendre une petite fille comme Victoria parler de ce qui se passe dans le monde dans la vidéo ci-dessous. Cette vidéo montre non seulement que les jeunes générations ne pourront tout simplement pas supporter le monde actuel dans lequel nous vivons, mais aussi que nous pouvons demander à d’autres personnes que les « experts » pour avoir des réponses créatives à nos défis actuels.

Victoria parle de la façon dont notre système financier mondial fonctionne vraiment et de quelle façon il a été conçu pour asservir la population.
Quels sont les secrets les mieux gardés ?

La plupart des gens dans le monde, jeunes ou vieux, ne savent pas vraiment que notre monde est très corrompu et qu’il a été froidement calculé pour créer une population asservie. Heureusement, cela change jour après jour et les gens semblent commencer à se rendre compte que quelque chose ne tourne pas rond dans notre monde.

Ainsi pour nous il est de la plus haute importance de trouver des réponses et avec les nombreuses informations dans les livres, les films et sur Internet sur le véritable fonctionnement de notre monde, les gens ont la possibilité d’aller au-delà des institutions limitées, pour savoir ce qui se passe réellement.Victoria a certainement trouvé ces informations de cette façon car il est peu probable qu’elle ait appris cela à l’école.

Découvrez le message percutant de cette petite fille dans la vidéo ci-dessous. Peu importe si la solution qu’elle présente n’est pas la plus complète ni la plus avancée, ce serait au moins un pas dans la bonne direction.

S’il vous plaît partagez la vidéo avec vos proches pour qu’ils puissent comprendre dans quel genre de système ils vivent vraiment.

Alors de quoi réfléchir sur le système qui gère la planète et donc de l’avenir, votre avenir ………..

Système bancaire et gouvernements corrompus , un suicide organisé ? une jeune fille de 12 ans révèle cette arnaque mondiale

Posted by Pacifique FM – Officiel on dimanche 3 mai 2015

La Belgique, 19e pays le plus heureux du monde !

La Suisse est le pays le plus heureux du monde, suivie de près par l’Islande, le Danemark, la Norvège et le Canada,  selon une étude internationale sur le bonheur publiée jeudi à New-York. La Belgique, quant à elle, se classe à 19e place. Le classement compte 158 pays.

bonheur

Ce rapport 2015 sur le bonheur dans le monde est le troisième cherchant à quantifier le bonheur, pour essayer d’influencer les politiques des gouvernements. Les Nations-Unies avaient publié le premier en 2012.

Pour arriver à leurs conclusions, les chercheurs ont étudié l’espérance de vie en bonne santé, le PIB par habitant, le soutien social (avoir quelqu’un sur qui compter), la confiance (mesurée par la perception d’une absence de corruption politique ou dans les affaires) la perception de liberté dans ses choix de vie et la générosité.

Les 13 pays en tête du classement sont les mêmes qu’en 2014, mais dans un ordre différent, a souligné Jeffrey Sachs, directeur de  l’Institut de la terre à l’université Columbia à New York, et l’un des auteurs du rapport écrit par un groupe d’experts indépendants et publié par le Sustainable Development Solutions Network, le Réseau pour des solutions de développement durable.

Ils combinent richesse et fort soutien social, ainsi qu’un  gouvernement relativement honnête et responsable, a-t-il souligné lors d’une conférence de presse. « Les pays en-dessous de ce groupe ne sont pas à la hauteur soit en  matière de revenus, soit en matière de soutien social, soit les deux », a-t-il ajouté.

L’Afghanistan (153e), et la Syrie déchirée par la guerre (156e) rejoignent les dix pays les moins heureux en fin de classement, Togo (158), Burundi (157), Benin (155), Rwanda (154), Burkina Faso (152), Côte d’Ivoire (151), Guinée (150) et Tchad (149). En dépit du conflit en Irak, ce pays est 112e, devant l’Afrique du  sud, l’Inde, le Kenya et la Bulgarie.

La Suisse est le pays le plus heureux du monde. En fin de classement, on retrouve le Togo !

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 23 avril 2015