Titre obligatoire

Emissions à venir

avr
26
jeu
2018
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
avr 26 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
09:00 Pacifique Job FOREM – Juliette e...
Pacifique Job FOREM – Juliette e...
avr 26 @ 09:00
Pacifique Job FOREM - Juliette et Adeline
Une émission réalisée et diffusée en collaboration et avec les chargées de communication du FOREM de Tournai et de Mouscron. Le Forem donne rendez-vous aux personnes à la recherche d’un job dans son émission hebdomadaire[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘bénévoles’

Amnesty est à la recherche de bénévoles.

Amnesty est à la recherche de bénévoles pour la vente de ses traditionnelles bougies mais aussi la nouvelle vignette du Chat de Philippe Geluck

Bruxelles, le 16 octobre. Dans le cadre de sa campagne de fin d’année, Amnesty International cherche à recruter 4.000 bénévoles pour vendre sa traditionnelle bougie, mais également sa nouvelle vignette autocollante électrostatique à l’effigie du Chat, réalisée par Philippe Geluck. Au total, 8.000 bénévoles sont en effet nécessaires pour atteindre les objectifs de vente que s’est fixée l’organisation, à savoir 130 000 bougies et 50 000 vignettes.

Depuis 9 ans, Amnesty International fait appel aux particuliers pour participer à la vente de ses bougies à Bruxelles et en Wallonie. Ces personnes constituent une force de vente cruciale pour la campagne de fin d’année, qui, sans eux, n’aurait pas la même portée. En 2014, elles ont en effet permis à l’organisation de vendre pas moins de 60 000 bougies, ce qui représente la moitié des ventes totales.

“Nous avons appelé ces vendeurs bénévoles, les « bénébous ». Il s’agit de particuliers qui acceptent de donner un peu de leur temps pour contribuer à la vente de bougies, et cette année de vignettes, auprès de leur entourage”, explique Philippe Hensmans, directeur de la section belge francophone d’Amnesty International.

« Il s’agit d’un important réseau de militants qui contribue concrètement à la défense des droits humains, ajoute encore Philippe Hensmans. Les fonds que nous récoltons auprès du public sont absolument cruciaux pour pouvoir mener notre travail en toute indépendance. »

En pratique, le « bénébou » reçoit le nombre de bougies qu’il a commandé en dépôt chez lui, sans engagement financier. Les ventes se font durant la campagne à partir du 16 novembre prochain; les invendus sont rendus après le 10 décembre. Les bougies et les vignettes sont livrées gratuitement, à domicile et à la meilleure convenance du bénévole.

Pour devenir « bénébou », il suffit de vous inscrire et commander des bougies et des vignettes sur la boutique en ligne : www.amnesty.be/boutiquebenebou

On recherche des bénévoles pour Amnesty.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mardi 20 octobre 2015

Grande opération de nettoyage pour la Carrière de l’Orient !

Il s’agit de l’une des destinations touristiques les plus conviviales de Wallonie picarde et elle mérite d’être préservée. C’est pourquoi une dizaine de bénévoles s’est lancée dans une grande opération de nettoyage de la Carrière de l’Orient.

carrière orient

Des sacs-poubelles, des cuvettes de toilette, des pneus… C’est le triste butin qu’ont sorti des eaux en à peine deux heures les quelques courageux venus redonner un coup de fraicheur au site de l’Orient. La plupart des détritus ont par ailleurs été repêchée dans une partie interdite au public. Les bénévoles sont atterrés.

La partie interdite au public a été définie afin de protéger la faune et la flore, véritables trésors spécifiques aux lieux. Ça n’a pas empêché quelques irréductibles qui ont bravé l’interdiction et ont jeté çà et là leurs papiers ou canettes. Un manque de civisme qui a choqué le bourgmestre de Tournai, Paul-Olivier Delannois, à qui on doit cette vaste opération de nettoyage en collaboration avec le cercle naturaliste de Belgique.

La volonté de maintenir la propreté dans les espaces verts de la région est importante pour le bourgmestre qui n’en est pas à sa première opération de nettoyage. Avant de se consacrer au plan d’eau, M. Delannois avait déjà mené le nettoyage des berges de la Carrière de l’Orient ainsi qu’un étang de Froyennes. Le tout afin de conserver le cadre de Tournai, mais aussi, plus généralement, par respect pour la nature.

Des bénévoles ont retroussé leurs manches pour nettoyer la Carrière de l'Orient !

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 16 avril 2015

« Tous ensemble » au cœur d’une nouvelle polémique !

L’émission de TF1 refait parler d’elle. Cette fois, les bénévoles refusent d’aider une famille parce qu’ils estiment qu’ils n’en ont pas réellement besoin.

tous-ensemble

« Tous ensemble » n’en finit plus d’alimenter la controverse. Après les accusations de travail bâclé dénoncé par les familles qui ont participé à l’émission, c’est au tour des bénévoles de faire parler d’eux. Pour le dernier chantier en date, seules 10 personnes ont fait le déplacement pour aider un couple en difficulté.

Eric et Floriane Nibel habitent à Thauvenay dans le Val de Loire. Ce couple a contacté les équipes de « Tous ensemble » pour les aider à poursuivre un chantier que leurs revenus ne leur permettent pas de terminer. Comme il est de coutume dans l’émission, le présentateur Marc-Emmanuel est allé à la rencontre des habitants de la localité afin qu’ils offrent bénévolement leurs services. Sauf que cette fois, la foule ne s’est pas bousculée pour prêter main forte à Eric et Floriane. Leur l’activité professionnelle est en lien direct avec la raison de ce désistement.

Les époux dirigent un restaurant gastronomique et aux yeux des habitants, travailler dans un tel établissement n’appelle pas à un coup de main gratuit. Un malentendu contre lequel Floriane se défend. Si elle travaille bien avec son mari, sa mère et son frère dans un restaurant gastronomique, ils sont loin d’en être propriétaire. Suite à un emprunt effectué il y a trois ans, la famille perd chaque année 10% de son chiffre d’affaires. À l’heure actuelle, afin de faire des économies, aucun membre du personnel ne touche de salaire.

Une justification qui n’a pas trouvé grâce aux yeux des bénévoles furieux de la participation du couple à l’émission. Jean-Marie, un des régisseurs de « Tous ensemble » affirme que c’est la première fois en 4 ans qu’une telle situation se produit. Alexandra, une amie d’Eric et Floriane, se désole du manque de solidarité des habitants de Thauvenay. Seuls quelques amis du couple se sont rendus sur le chantier ainsi qu’une poignée de bénévoles issus des émissions précédentes. Quoiqu’il en soit, la tâche s’annonce rude pour les équipes de Marc-Emmanuel avec ce nouveau coup porté à l’image pourtant positive de l’émission.

L'émission de TF1 n'a décidément pas beaucoup de chance ces derniers temps. Cette fois, ce sont les bénévoles qui refusent d'aider un couple !

Posted by Pacifique FM – Officiel on lundi 13 avril 2015

Le Pichou Saint-Piat, la maison du réconfort de Tournai

Chaque année, de nombreuses personnes ont du mal à arrondir leurs fins de mois. Une lutte au quotidien ou même se nourrir devient difficile. Heureusement, la maison du Pichou Saint-Piat est là pour apporter son aide.

froid

L’hiver est une période difficile. Les températures descendent, il faut payer les chauffages et le moral n’est pas toujours au beau fixe. Pour Martine, bénévole à la maison du Pichou Saint-Piat à Tournai, il est nécessaire d’agir pour aider ceux qui n’arrivent pas à affronter seuls la saison hivernale.

Si Martine est fière de ce qu’elle accomplit, elle se désole de voir que chaque année, le nombre de personnes en difficulté qui viennent chercher de quoi manger au Pichou Saint-Piat ne faiblit pas. Cette année encore, les chiffres de ce qui a été donné sont impressionnants : 792 litres de café, 360 litres de lait et de chocolat, 12 tonnes de pommes de terre ou encore 4.800 litres de soupe, l’équivalent de 50 litres par soir.

Le nombre de familles qui viennent chercher de quoi se nourrir a même doublé. En à peine un mois, les 57 familles hebdomadaires ont fini par atteindre le nombre tristement impressionnant de 117. Les sans-abris sont quant à eux une trentaine chaque soir à trouver dans le Pichou Saint-Piat un foyer dans lequel ils peuvent s’abriter du froid.  Ils y viennent pour manger, se reposer ou même simplement pour discuter.

Maintenant que l’hiver est terminé, les bénévoles ne comptent pas pour autant se reposer. Ils ont déjà en tête d’organiser des projets pour des enfants et de consacrer au moins un jour par mois à des activités à destination des seniors.

792 litres de café, 360 litres de lait et de chocolat, 12 tonnes de pommes de terre ou encore 4.800 litres de soupe, c'…

Posted by Pacifique FM – Officiel on lundi 13 avril 2015