Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
21
mar
2017
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
nov 21 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘Belgique’

TERRORISME en Belgique – Suspect à identifier

La police cherche à identifier cet homme. Il est suspecté d’avoir commis l’attentat à l’aéroport de Zaventem le mardi 22 mars 2016.
Si vous reconnaissez cet individu ou si vous avez des informations concernant cet attentat, veuillez prendre contact avec les enquêteurs via le numéro de téléphone gratuit 0800 30 300.
Discrétion assurée
Publié le 22/03/2016 à la requête du des autorités judiciaires.

4e684e0e9359b1da2729b86baf0d740b

Lien vers l’avis de recherche et la photo.

Témoignages
Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300.
Vous pouvez également réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu.
________________________________________

Avis de recherche d'un terroriste suite aux attentats de Bruxelles.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mercredi 23 mars 2016

L’ASSOCIATION MUSULMANE AHMADIYYA DE BELGIQUE CONDAMNE SANS RESERVE LES ATTAQUES TERRORISTES

L’ASSOCIATION MUSULMANE AHMADIYYA DE BELGIQUE CONDAMNE SANS RESERVE LES ATTAQUES TERRORISTES QUI ONT EU LIEU EN BELGIQUE LE 22 MARS 2016 ET PRIE POUR LA PAIX DANS LE MONDE

ASSOCIATION MUSULMANE AHMADIYYA

L’Association musulmane Ahmadiyya de Belgique condamne sans réserve les attaques terroristes sur la Belgique et offre ses sincères condoléances et solidarité à toutes les victimes de ces attaques. L’Association musulmane Ahmadiyya de Belgique espère que les auteurs de ces crimes contre l’humanité et tous ceux qui y sont impliqués seront punis conformément à la loi.
L’Association musulmane Ahmadiyya de Belgique condamne sans réserve les attaques terroristes sur la Belgique et offre ses sincères condoléances et solidarité à toutes les victimes de ces attaques. L’Association musulmane Ahmadiyya de Belgique espère que les auteurs de ces crimes contre l’humanité et tous ceux qui y sont impliqués seront punis conformément à la loi.
Le temps est venu pour toute la nation de s’unir contre le terrorisme, et de montrer que le terrorisme ne peut pas nous diviser. En tant que citoyens belges, nous sommes unis face à ces attaques terribles sur notre nation bien-aimée.
Nous sommes profondément choqués et attristés par les souffrances que subissent actuellement nos concitoyens. Nos prières sont avec les victimes, leurs familles, leurs amis et leurs proches.
Au nom de tous les membres de la communauté musulmane Ahmadiyya en Belgique, nous offrons nos services aux autorités belges de quelque manière que nous puissions être utiles durant cette période difficile.
L’Association Musulmane Ahmadiyya de Belgique réitère la prière de Sa Sainteté le Calife:
« Puisse Allah le Tout-Puissant faire en sorte que le monde soit libéré de toutes formes de désordre et que cette situation actuelle de conflit se transforme en un état de paix et d’harmonie. »

Source : Belga

 

Les musulmans aussi se retournent contre l'EI

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mercredi 23 mars 2016

Tournai et la Belgique en deuil

Comme partout ailleurs en Belgique, intense émotion à la Ville de Tournai en ce jour funeste.

Tournai hotel de ville

Les mandataires politiques et le personnel de la Ville de Tournai présentent leurs condoléances émues aux familles et proches des victimes des attentats de Bruxelles. Ils souhaitent aussi beaucoup de courage à toutes les personnes qui ont été blessées et à toutes les autres qui ont assisté de près ou de loin à ce drame, tant à Bruxelles qu’à Zaventem.
A l’Hôtel de Ville, le drapeau belge a été mis en berne comme sur les autres bâtiments et monuments communaux. Un registre de condoléances sera ouvert dès ce mercredi 23 mars 2016 à 9h à l’Hôtel de Ville de Tournai. D’autres actions symboliques sont également envisagées à Tournai dans les prochains jours. Nous vous les communiquerons le plus rapidement possible.

 

La Belgique en deuil, Tournai également.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mercredi 23 mars 2016

Avorter reste un tabou en Belgique: comment déculpabiliser les femmes alors que c’est toujours inscrit dans le code pénal comme punissable?

avortement loi

Le Centre d’Action Laïque veut totalement faire sortir du code pénal l’avortement, comme un signe pour enfin libérer les femmes du regard extérieur qui juge encore trop souvent cette pratique.

Entre 50 et 80 femmes avortent chaque jour en Belgique. Depuis 1990, l’interruption volontaire de grossesse est dépénalisée. Elle n’est cependant pas légalisée, comme le pensent tous les Belges. Cela veut dire qu’elle figure toujours dans le code pénal comme étant punissable. Un peu comme cet aspect législatif peu connu, l’avortement ne fait pas ou peu parler de lui : il reste tabou.

Laurence (prénom d’emprunt), a dévoilé son histoire à Emmanuel Dupont et Dominique Schochaert dans le RTLINFO 19H : « J’étais aux études et puis voilà, il y a eu un petit accident. Ce n’était pas le moment, ce n’était pas avec la bonne personne, et donc tout de suite avec ma famille on s’est tournés vers la solution de l’’avortement. » Si elle n’a subi aucune pression de son entourage proche, elle a préféré témoigner anonymement. « Je n’ai pas envie de subir les regards jugeants, moralisateurs des personnes que je cotoie tous les jours. Malheureusement c’est encore un sujet touchy ».

Yannick Manigart, gynécologue e chef de clinique au CHU Saint-Pierre à Bruxelles, le confirme : l’avortement est un sujet tabou et culpabilisant. Mais lui qui rencontre tous les cas de figure dans son métier, il l’assure : « La caricature de la femme qui vient avorter comme moyen de contraception, ça ça n’existe pas ! »

Aujourd’hui, le Centre d’Action Laïque appelle à briser ce tabou et à libérer la parole des femmes, à les déculpabiliser. Selon lui, ce sont 30.000 femmes qui avortent chaque année en Belgique, mais les chiffres officiels ne parlent que de 19.000 avortements, soit un chiffre parmi les plus bas en Europe. Comment ? En sortant complètement du code pénal l’avortement pratiqué dans les limites de la loi de 1990. « Aujourd’hui on dit : ça suffit. Ça fait 25 ans qu’on le fait et que ça se passe bien. Mais il y a un tabou. Le tabou, c’est que les femmes ne veulent pas parler, que la société considère toujours que c’est une faute, et ce sont les femmes seules qui portent ce poids », expliquait Sylvie Lausberg, la directrice étude et stratégie du Centre d’Action Laïque.

Source: rtl.be

L’avortement en Belgique : une loi le punit toujours.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur dimanche 6 mars 2016

Microsoft va identifier tous les ordinateurs belges qui ont servi pour du piratage: vous pourriez être concernés

Le Centre pour la Cybersécurité Belgique (CCB) vient de conclure un contrat avec le géant américain Microsoft. Ce dernier fournira au CCB des données sur tous les ordinateurs localisés en Belgique et ayant participé à des attaques à travers le monde, indique ce mardi l’Echo.

La pratique est connue: des hackeurs utilisent les ordinateurs de particuliers à leur insu pour utiliser leur puissance de calcul à leur profit. L’objectif du CCB sera, après avoir pris connaissance des ordinateurs belges infectés, d’utiliser ensuite ces données pour identifier les propriétaires de ceux-ci, les prévenir et les inciter à mieux se protéger. « Nous voulons organiser un grand nettoyage en octobre », explique Miguel De Bruycker, le directeur du CCB, qui travaille encore sur l’organisation de la campagne.

Les conditions financières du contrat avec Microsoft n’ont pas été dévoilées. Le CCB insiste par ailleurs sur le fait que la décision de travailler avec l’entreprise américaine avait été prise avant les récentes attaques perpétrées par le groupe de pirates informatiques franco-belge DownSec contre des sites internet officiels de différents services publics belges, via des classiques attaques par déni de service (DDoS).

Source: rtl.be

Cybersécurité, avez-vous été piraté ?

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mardi 23 février 2016

Ma météo pour cet après midi en Belgique

Lundi 22 février après-midi (max)

Lundi 22 février après-midi (max)
Lundi : La partie plus active du système perturbé finira par s’enfoncer lentement sur le pays à partir du nord-ouest, accompagnée de précipitations graduellement plus consistantes. Peu à peu, de l’air plus frais s’engouffrera si bien que la pluie se transformera en neige fondante sur les hauteurs en cours de soirée. Les températures maximales seront atteintes en début de journée.
Source:meteobelgique.be

On a comparé les prix entre supermarchés belge et français et les résultats sont parfois stupéfiants: « 200€ d’économies chaque mois »

Mais çà en Wallonie Picarde on le sait déjà depuis longtemps !

Chaque année, 2,5 milliards d’euros sont dépensés hors de nos frontières par des consommateurs belges. Les comparaisons de prix et les clients belges croisés suffisent à expliquer cette fuite de l’économie belge.

Sur de nombreux produits de consommation courante, les supermarchés français sont moins chers que de ce côté de la frontière. Une boite de raviolis de marque qui coûte 3,79€ en Belgique ne coûte dans ce supermarché que 1,71€ ! Même forte différence sur des pâtes alimentaires : 1,65€ en Belgique, 0,87€ en France. Les Yaourts aussi : 2,79€ en Belgique, 2,03€ en France. Ou encore une bouteille de Coca-Cola : 1,9€ en Belgique, 1,48€ en France.

Et encore, ce ne sont pas les produits où la différence est la plus grande, selon Paola, une Belge croisée dans le supermarché. Pour elle, l’eau et les boissons alcoolisées sont parmi les produits où la différence de prix est la plus nette, tout comme « la lessive, la viande, les produits d’entretien, … ». « Les poudres à lessiver, les eaux, les vins et les sodas sont moins chers par ici », confirme une autre Belges rencontrée.

Des dizaines et des dizaines d’euros d’économies

C’est bien simple. Pour une famille nombreuse comme celle de Paola, la différence à la caisse est énorme : « On a 3 enfants alors dans mon budget ça fait 200€ d’économies chaque mois. » Pour l’autre cliente, « sur un caddie normal, ça peut varier de 50€ à peu près par rapport au supermarché où on fait ses courses habituellement chez nous. »

Pas étonnant dès lors que selon la direction de ce magasin, 25% de sa clientèle viendrait directement de Belgique, et ce même si quelques produits comparés par notre équipe se sont révélés, eux, plus chers que chez nous.

Trois raisons qui coûtent 5 milliards d’euros chaque année à la Belgique

Cette différence de prix globale s’explique par plusieurs facteurs, selon Dominique Michel, l’administrateur délégué de Comeos, la Fédération belge du commerce et des services. « Première grande différence, c’est les coûts salariaux. Le tax shift nous a permis d’un petit peu limiter (cette différence) mais malheureusement on est encore à 18% de coûts salariaux plus élevés que dans les pays voisins. Deuxième grand élément, la flexibilité. Le samedi, on a besoin de plus de personnel que le lundi, mais c’est très compliqué en Belgique. Et puis 3ème élément, il y a des taxes qui existent en Belgique qui n’existent pas à l’étranger, par exemple la taxe kilométrique qui va être instaurée le 1er avril. Si on ajoute à ça les achats en ligne, qui normalement devraient se faire en Belgique mais qui se font aussi à l’étranger pour les mêmes raisons, on est de nouveau à 2,5 milliards. En tout, 5 milliards d’euros qui passent la frontière chaque année. Ca équivaut grosso modo à 25.000 emplois », déplore-t-il.

Source: rtl.be

Les supermarchés français moins cher ? et oui en WAPI on le sait.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur dimanche 14 février 2016

Montée de l’Islam radical :une trentaine de mosquées salafistes en Belgique

La Belgique compte aujourd’hui deux fois plus de mosquées salafistes qu’il y a 15 ans. On en compte désormais une trentaine ce qui confirme la percée de cet islam rigoriste.

« Une trentaine de mosquées installées en Belgique font l’objet d’une influence salafiste », soit le double de l’estimation faite en 2001 dans un rapport du Comité R, indique vendredi La Libre Belgique, qui précise avoir obtenu cette estimation à bonne source. Le renseignement belge estime désormais que le salafisme a définitivement fait son nid dans le pays, et ce sous diverses formes (piétiste, apolitique, djihadiste). Cette situation est notamment observable à la présence d’imams ou de directeurs de mosquées, de groupes de croyants ou de prédicateurs de passage inspirés par ce courant rigoriste et conservateur de l’islam.

13 mosquées reconnues sur 70

La plupart de ces mosquées ne sont pas reconnues et échappent au « screening » de la Sûreté, appelée à donner son avis chaque fois qu’un dossier de reconnaissance est soumis à l’Exécutif des musulmans. A l’heure actuelle, seules treize mosquées sont reconnues en Région bruxelloise alors qu’il y en a au moins une septantaine dans Bruxelles-Capitale et 320 dans l’ensemble du pays, indique la Libre.

 

Source: rtl.be

Alors pourquoi laisser s’installer ces mosquées qui cultivent un extrémisme Islamique ?

L'Islam rigoriste en montée en Belgique, pourquoi laisser faire ?

Posté par Pacifique FM – Officiel sur vendredi 12 février 2016

On est proche de l’épidémie de grippe en Belgique: voici quelques conseils pour éviter la propagation du virus

Prenez des vitamines , et couvrez-vous ,c’est le conseil que l’on peut donner.

grippe rtl

 

Le nez qui coule, de la toux, un peu de fièvre, les cas de bronchites, d’angines et de rhino-pharyngites sont très nombreux en ce moment. Et malheureusement ce n’est pas tout, l’épidémie de grippe est également à nos portes.

L’hiver et là et il apporte son lot de maladies. Angines, pharyngites et gastroentérites, par exemple. La grippe est également en recrudescence et la Belgique a presque atteint le seuil épidémique. « Il y a deux trois ans d’ici, on a eu ça, c’est arrivé en février-mars, parfois ça arrive en novembre, là c’est le bon moment », a expliqué Chrisoula Choustoulakis, médecin généraliste au micro de Simon François pour le RTLinfo 13H.

57% des échantillons respiratoires ont été positifs

Pour parler d’épidémie de grippe, l’institut de santé publique doit comptabiliser 144 consultations pour des cas de grippe pour 100.000 habitants et au moins 20% des tests respiratoires doivent être positifs au virus de la grippe. La semaine dernière, on a compté 129 consultations par tranche de 100.000 habitants et 57% des échantillons respiratoires ont été positifs.

Comment éviter la propagation du virus?

Même si ce n’est pas encore une épidémie, la grippe est bel et bien et il est utile de rappeler quelques conseils pour éviter la propagation du virus. « Si on tousse, on met un masque. Éventuellement, se moucher plutôt avec des mouchoirs en papier, bien jeter tout ça. Le petit désinfectant de poche, ça c’est nécessaire et si c’est pour tousser, autant tousser dans sa manche » , a précisé le médecin.

Et le vaccin?

Chaque année, un vaccin est mis au point pour lutter contre la grippe saisonnière. « Il faut savoir que nous pouvons attraper la grippe malgré la vaccination, mais on aura les anticorps sur place, donc beaucoup moins de place pour les complications. C’est pour ça qu’on privilégie la vaccination chez les personnes les plus à risque », a fait remarquer Dr Choustoulakis. Le vaccin est par exemple conseillé pour les patients souffrant de pathologies cardiaques ou rénales, aux personnes âgées, aux enfants et aux femmes enceintes.

source: rtl.be

La grippe est à nos portes, gare à l'épidémie !

Posté par Pacifique FM – Officiel sur lundi 1 février 2016

Un centre de méditation bouddhiste unique en son genre en Belgique va ouvrir ses portes

Un ancien camping de la commune de Beaumont va être transformé en lieu de retraite et de conférence dédié au bouddhisme.

Le bouddhisme attire de plus en plus. La preuve : on estime qu’en Belgique, environ 100.000 personnes sont intéressées par le bouddhisme. Bientôt, elles pourront bénéficier d’un centré dédié aux conférences et aux retraites

Un centre de méditation va être construit sur un domaine de 3 hectares : l’ancien camping du Fond des Gouttes de Leugnies, dans la commune de Beaumont. La branche bouddhiste Kaguy Samyé Ling est à l’initiative de la construction de ce centre qui devrait attirer bon nombre de personnes désireuses d’effectuer des retraites, parfois de longue durée. Ce que ne permet pas actuellement l’institut Yeunten Ling à Huy.

Carlo Luycks, administrateur délégué du centre, confirme qu’il existe un réel intérêt pour ce type d’infrastructure en Belgique : « Le Centre d’études tibétaines à Saint-Gilles attire beaucoup de monde. Et donc il y a le besoin de pouvoir approfondir ce qu’ils apprennent, pour le moment ils sont obligés d’aller à l’étranger pour effectuer des retraites. »

Un centre comme celui-ci sera donc le premier du genre dans notre pays, et sa situation géographique, à quelques kilomètres de la France, est un grand atout : « Des grands maitres, des grands lamas vont passer par là pour donner des séminaires et donc ça va être un point d’attirance pour beaucoup de gens venant de l’étranger », a encore expliqué Carlo Luycks à Nathalie Pierard dans le Bel RTL Régions.

D’ailleurs, le week-end prochain, Kalou Rimpotché, un grand lama tibétain va venir bénir le site. Et en septembre prochain, Le Karmapa, le célèbre lama qui vit auprès du Dalaï-lama viendra à son tour.

source :rtl.be

Un nouveau Centre de méditation bientôt près de Beaumont.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mardi 5 janvier 2016