Titre obligatoire

Emissions à venir

juin
24
dim
2018
08:00 Salut les sixties
Salut les sixties
juin 24 @ 08:00
Salut les sixties
Salut Les Sixties – Dimanche 09h – 10h L’actualité musicale des années Sixties en compagnie de NIKY et JC. Retrouvez ou découvrez les années d’insouciance ! Salut les Sixties vous propose un retour sur le[...]
12:00 Picard – SAM
Picard – SAM
juin 24 @ 12:00
Picard - SAM
Picard – Dimanche de 12h à 13h Le dimanche de 8h à 9h Picard sur L’air   PICARD SUR L’AIR , le patois de notre région

View Calendar

Il faudra un permis pour les vélos électriques

Dans l’interview qu’elle a accordée lundi à « La Libre » (le 5 octobre), la ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant (MR) annonçait sa volonté de moderniser le code de la route et de prendre une série de dispositions nouvelles s’agissant des vélos électriques, lesquels ont de plus en plus la cote en Belgique. Il s’agit de faire entrer en droit interne plusieurs règlements adoptés par l’Union européenne.

Au cabinet de la ministre, on explique qu’il n’existe pas encore de traitement particulier pour les différents types de vélos électriques mis actuellement sur le marché. Or, ils n’ont pas tous les mêmes performances.

Moins de 25 km/h

L’idée est de créer trois catégories, qui seront soumises à des contraintes diverses. Les vélos développant une puissance inférieure à 1 kilowatt et dont l’assistance se réduit progressivement en fonction de la vitesse pour cesser dès qu’on atteint 25 km/h seront assimilés à des vélos. Seule différence avec les « bécanes » classiques : ils seront interdits au moins de 16 ans car leur « pilotage » est considéré comme plus délicat, en raison notamment d’accélérations qui peuvent se révéler surprenantes.

Entre 25 et 45 km/h

Les vélos électriques dont la puissance développe entre 1 et 4 kilowatts et dont la vitesse peut monter jusqu’à 45 km/h seront assimilés à des cyclomoteurs de classe B. Il faudra donc les immatriculer, sans que l’on sache encore quel sera le prix demandé pour l’immatriculation. Il s’agira aussi, pour l’usager, de porter un casque, de souscrire une assurance et de… passer un permis, mais théorique seulement. Ces vélos seront par ailleurs autorisés à emprunter certaines rues interdites aux cyclomoteurs.

Plus de 45 km/h

Les vélos dont la puissance est supérieure à 4 kilowatts et dont la vitesse peut dépasser les 45 km/h seront assimilés à des motos, avec toutes les obligations que cela suppose.

« L’idée, souligne-t-on au cabinet, n’est pas de compliquer la vie du cycliste, ni de restreindre le marché des vélos électriques mais bien d’encadrer celui-ci et d’encourager une utilisation correcte de ces nouveaux moyens de locomotion. »

Le texte de loi sera discuté avec les Régions et suivra un parcours classique. Mme Galant vise une mise en œuvre au printemps 2016

Source: dhnet.be

Un permis de conduire pour les vélos électriques ?

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 7 octobre 2015

Mots-clefs : ,