Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
22
mer
2017
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
nov 22 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
10:00 Voyance + Fabienne et Patrick J...
Voyance + Fabienne et Patrick J...
nov 22 @ 10:00
Voyance +  Fabienne et Patrick James Wallace
Voyance + – Mercredi de 10h à 12h00 Le mercredi de 10h à 12h avec Fabienne médium et Patrick James Wallace Voyance et transcommunication gratuite ! Voyance + est une émission en direct diffusée le[...]

View Calendar

Deux ans de prison requis contre un Mouscronnois qui harcelait ses ex-compagnes !

Le ministère public a requis, jeudi, une peine de deux ans de prison contre un Mouscronnois poursuivi pour avoir harcelé son ex-compagne durant trois mois alors qu’il était en période de probation à la suite d’une condamnation pour des faits identiques prononcée en 2011.

harcèlement

Le tribunal correctionnel de Tournai lui avait infligé une peine de 15 mois de prison avec sursis. De plus, le 3 février 2015, le tribunal correctionnel de Valenciennes lui avait infligé une peine de deux ans de prison pour des faits identiques.

À la suite de leur rupture, l’homme n’avait cessé d’épier son ex-compagne ou de lui envoyer des SMS à caractère graveleux. Selon le procureur du Roi, il a aussi dégonflé les pneus de la voiture de cette femme et il a gravé une insulte sur sa carrosserie. Il aurait même demandé à un tiers d’aller bouter le feu à son véhicule, mais ce dernier a dénoncé le contrat à la victime. Le substitut du procureur du Roi a requis une lourde peine, la probation octroyée en 2011 n’ayant pas porté pas ses fruits.

De plus, le magistrat était au courant que le prévenu avait été condamné en février à deux ans de prison par le tribunal correctionnel de Valenciennes pour des faits similaires. Dans le Nord, il avait tagué des insultes sur la façade de l’immeuble occupée par la victime. Le prévenu dit être suivi par un psychiatre et se sentir mieux depuis qu’il est tombé amoureux d’une autre femme, qui vit à l’étranger. Son avocat a plaidé une peine de travail.

Le Mouscronnois épiait ses compagnes, dégonflait les pneus de leur voiture et gravait même des insultes sur leur carrosserie !

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 22 mai 2015

Mots-clefs : , , , , , , , , ,