Titre obligatoire

Emissions à venir

sept
25
lun
2017
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
sept 25 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
10:00 Santé,Bien être, La Vie au Natur...
Santé,Bien être, La Vie au Natur...
sept 25 @ 10:00 – 12:00
Santé,Bien être, La Vie au Naturel - rediffusion
Rediffusion de notre émission du jeudi avec Jasmine et Patrick James Wallace, on y aborde les thérapies alternatives, l’ecologie, le bien manger, le bio, etc…  
14:00 WARM UP – SAM
WARM UP – SAM
sept 25 @ 14:00
WARM UP - SAM
Le Warm up c’est de la musique pour agrémenter votre après-midi, mais aussi………de la musique et encore de la musique !  
19:00 Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station Wallace
sept 25 @ 19:00
Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station –  Lundi, mardi et mercredi de 19h à 20h Il t’empêche d’aller à ton lit .. Pop Rock Station c’est le meilleur de la musique avec Wallace Pop Rock Station donne un[...]

View Calendar

Animations au Centre historique d’Azincourt : Fête médiévale les 25 et 26 Juillet

Reconstitution historique : « Fête médiévale » le samedi 25 et dimanche 26 juillet 2015 de 10H00 à 18H00

Azincourt

25 octobre 1415

La «fleur de la chevalerie française» défaite à Azincourt

Le 25 octobre 1415, la «fleur de la chevalerie française» est anéantie à Azincourt, au nord de la Somme, par les archers et les piétons du roi d’Angleterre, Henri V de Lancastre (28 ans).

Le désastre d’Azincourt relance la guerre de Cent Ans après une embellie de 35 ans. S’ajoutant aux défaites de Crécy et Poitiers, Azincourt signe la mort de la chevalerie féodale.

Désastre français

Énergique et ambitieux, le jeune roi anglais profite de la folie du roi Charles VI pour dénoncer la trêve conclue en 1396.

Il débarque près de Harfleur avec 1400 navires, de l’artillerie et 30.000 hommes. Après la prise de Harfleur, il se dirige avec 15.000 hommes vers Calais en vue de s’y retrancher. Il projette de reprendre l’offensive au printemps suivant avec son allié, le puissant duc de Bourgogne.

Entre temps, le roi de France a convoqué le ban et l’arrière-ban de son armée, selon la vieille coutume féodale. Les chevaliers français groupés autour de la faction des Armagnacs vont à sa rencontre pour lui couper la route.

Les Français, qui ont l’avantage du nombre (50.000 combattants contre 15.000 !), dédaignent d’écouter les conseils du duc de Berry, oncle du roi. Après plusieurs jours de tergiversations, qui laissent aux Anglais le temps de reprendre des forces, ils décident d’attaquer ceux-ci en un lieu très étroit où il leur est impossible de se déployer.

Les chevaliers ne daignent pas attendre la piétaille. Ils sont par ailleurs encombrés par des armures qui atteignent jusqu’à 20 kilos. Face aux volées de flèches, dans la panique, beaucoup chutent de cheval.

Azincourt1

Les vainqueurs ont bientôt une telle foule de prisonniers (1.700 environ) que le roi Henri V, craignant une attaque de revers, ordonne de les égorger ! Seuls sont épargnés quelques grands seigneurs, dont le duc Charles d’Orléans.

Les pertes sont énormes du côté français (près de 10.000 hommes contre 1.600 du côté anglais). Elles font d’Azincourt l’une des batailles les plus meurtrières du Moyen Âge occidental.

Fort de sa victoire inattendue, le roi d’Angleterre entreprend la conquête de la Normandie.

Centre Historique Médiéval
24, rue Charles VI
62310 AZINCOURT

Tél. 03 21 47 27 53
E-mail :  azincourt2015@gmail.com
Site internet :  http://www.azincourt1415.fr

 

Fête médiévale à Azincourt pour les 600 ans de la bataille.

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 25 juin 2015

Mots-clefs : , , ,