Emissions à venir

juin
25
dim
2017
22:00 Hard Times – Ugo
Hard Times – Ugo
juin 25 @ 22:00
Hard Times - Ugo
Hard Times – Dimanche de 22h à minuit Le Dimanche de 22h à minuit Hard Times présenté par Ugo Avec Ugo le métal sous toutes ses facettes + concerts Rejoins les fans Facebook de Hard Times
juin
26
lun
2017
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
juin 26 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
10:00 Santé,Bien être, La Vie au Natur...
Santé,Bien être, La Vie au Natur...
juin 26 @ 10:00 – 12:00
Santé,Bien être, La Vie au Naturel - rediffusion
Rediffusion de notre émission du jeudi avec Jasmine et Patrick James Wallace, on y aborde les thérapies alternatives, l’ecologie, le bien manger, le bio, etc…  
13:00 Les tubes dans la radio – Wallace
Les tubes dans la radio – Wallace
juin 26 @ 13:00
Les tubes dans la radio - Wallace
Les tubes dans la radio – Lundi au vendredi de 13h à 14h Le meilleur des tubes,80’s,90’s,2000’s Des souvenirs inoubliables, débarquent du lundi au vendredi à 13h pour un bond dans le passé. Un retour dans l’histoire[...]
14:00 WARM UP – SAM
WARM UP – SAM
juin 26 @ 14:00
WARM UP - SAM
Le Warm up c’est de la musique pour agrémenter votre après-midi, mais aussi………de la musique et encore de la musique !  

View Calendar

Malgré la chute de la Bourse d’Athènes, la banque BNP Paribas Fortis a continué à faire la promotion des obligations d’Etat grecques

En 2009, BNP Paribas Fortis a favorisé les obligations grecques en dépit des alertes. Des milliers de clients particuliers, même défensifs, ont plongé, peut-on lire dans Le Soir.

Jusqu’à la mi-décembre 2009, malgré la chute de la Bourse d’Athènes, l’entrée de la Grèce en récession et les exhortations de Bruxelles envers Athènes, la banque BNP Paribas Fortis a continué à faire la promotion des obligations d’Etat grecques auprès de ses clients particuliers les plus frileux, de profils défensifs et même conservateurs.

Il n’y « avait aucune raison de douter de l’exactitude des données ou de la solvabilité de la Grèce à ce moment-là »

BNP Paribas Fortis se défend, arguant qu’il n’y « avait aucune raison de douter de l’exactitude des données ou de la solvabilité de la Grèce à ce moment-là ». Fin novembre, un mail interne a pourtant donné l’alerte à divers cadres de l’entreprise, notamment en Private Banking, mais n’a pas été entendu.

 

BNP Paribas Fortis, a continué les transactions d'obligations grecques malgré les alertes.

Posted by Pacifique FM – Officiel on dimanche 29 mars 2015

Mots-clefs : , , , ,