Emissions à venir

juil
25
mar
2017
10:00 Happy Job rediff – Alexandre et ...
Happy Job rediff – Alexandre et ...
juil 25 @ 10:00 – 12:00
Happy Job rediff - Alexandre et Wallace
Rediffusion avec Alexandre, on y aborde les jobs mais par les entrepreneurs, les indépendants, ils viennent présenter leur entreprise et les profils d’emplois qu’ils recherchent exactement ; l’émission en deuxième partie se fait en coaching[...]
13:00 Les tubes dans la radio – Wallace
Les tubes dans la radio – Wallace
juil 25 @ 13:00
Les tubes dans la radio - Wallace
Les tubes dans la radio – Lundi au vendredi de 13h à 14h Le meilleur des tubes,80’s,90’s,2000’s Des souvenirs inoubliables, débarquent du lundi au vendredi à 13h pour un bond dans le passé. Un retour dans l’histoire[...]
14:00 WARM UP – SAM
WARM UP – SAM
juil 25 @ 14:00
WARM UP - SAM
Le Warm up c’est de la musique pour agrémenter votre après-midi, mais aussi………de la musique et encore de la musique !  
16:00 BeWAPI – Wallace
BeWAPI – Wallace
juil 25 @ 16:00
BeWAPI - Wallace
BeWAPI – Le mardi de 16h à 18h   Patrick James Wallace sera avec vous pour cette émission consacrée à la Wallonie Picarde On y retrouve du tourisme, des rendez-vous culturels  mais aussi des associations[...]
18:00 L’info TV en radio avec Notélé
L’info TV en radio avec Notélé
juil 25 @ 18:00
L'info TV en radio avec Notélé
Le J.T de No Télé en direct en radio – Lundi au vendrendi à 18h jusque 18h22 Les infos de la télévision de Wallonie picarde aussi à la radio Le journal sur No Télé c’est le rendez-vous[...]

View Calendar

Meurtre à Péruwelz , coups de couteau mortels

Meurtre à Péruwelz , coups de couteau mortels ,en janvier 2012 Johan Guilbert suite à une bagarre tue Ludovic Neyts le procès en assise débute ce lundi.
ludovic neyts

Dimanche 29 janvier 2012, vers 4 h 30. Un homme s’écroule à deux pas de la Grand-Place de Péruwelz , rue Pont-à-la-Faulx. Frappé d’un coup de couteau ou de hachette, Ludovic Neyts n’y survivra pas. L’enquête confiée à la police judiciaire  permet d’établir que la victime a été agressée dans une artère débouchant sur cette place  par trois individus. Mais c’est la saisie d’images enregistrées par la caméra de vidéosurveillance d’un commerce qui va ostensiblement orienter le travail des enquêteurs.

Les débats sur le fond de l’affaire commenceront le lundi 9 mars, à 9h00, par la lecture de l’acte d’accusation. Le crime s’était produit dans la rue Pont-à-la-Faulx, une artère qui mène vers la Grand-place de Péruwelz. L’appel aux services de secours avait été lancé peu avant 5h00, le 29 janvier 2012. Ludovic Neyts était décédé sur les lieux quelques minutes plus tard d’une forte hémorragie interne au niveau du poumon gauche, conséquence d’un coup de couteau au niveau du thorax.

Mais le 10 février 2012, le propriétaire de la Citroën C3 avait fait l’objet d’un banal contrôle routier mené par la police de Condé-sur-Escaut, commune voisine de Péruwelz. Le propriétaire, déjà connu des autorités françaises, était le beau-frère de Johan Guilbert. Ce dernier n’avait été arrêté que le 6 juin 2013 après avoir réussi, par deux fois, à se soustraire à la police française qui le recherchait. Il avait été remis aux autorités judiciaires belges dans la foulée. Il avait demandé à l’un de ses copains de se débarrasser de l’arme du crime mais celle-ci avait déjà été remise aux enquêteurs en avril 2012.

L’accusé était également déjà connu des autorités judiciaires françaises puisqu’il a été condamné trois fois pour des vols et des faits de violence par le tribunal pour enfants de Valenciennes en 2005 et 2006. Ensuite, il a été condamné cinq fois par le tribunal correctionnel de Valenciennes pour usage de stupéfiants, dégradation d’un bien appartenant à autrui, et violence. La victime, quant à elle, était aussi connue de la justice. Ludovic Neyts avait été condamné à 25 ans de réclusion criminelle en 2003 pour un vol avec violence ayant entrainé la mort sans intention de la donner par la cour d’assises du Hainaut. Après la constitution du jury, l’audience sera suspendue jusque lundi matin. Le procès devrait durer une semaine.

Source : Belga

 

Mots-clefs : , , , , , ,