Titre obligatoire

Emissions à venir

juil
15
dim
2018
22:00 Hard Times – Ugo
Hard Times – Ugo
juil 15 @ 22:00
Hard Times - Ugo
Hard Times – Dimanche de 22h à minuit Le Dimanche de 22h à minuit Hard Times présenté par Ugo Avec Ugo le métal sous toutes ses facettes + concerts Rejoins les fans Facebook de Hard Times
juil
16
lun
2018
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
juil 16 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]

View Calendar

Des employés de Macdonald’s se révoltent et portent plainte pour fraude fiscale

Quand il y a des bonnes nouvelles comme celle-ci, on en profite ! Jeudi 17 décembre, une poignée d’employés parisiens de Macdonald’s ont porté plainte contre le géant américain. 

Macdonald’s n’a qu’à bien se tenir face à la révolte de ses salariés. Certains employés ont décidé d’agir contre le géant américain et ont déposé une plainte auprès du parquet financier pour blanchiment de fraude fiscale, abus de biens sociaux, présentation de comptes inexacts, faux, usage de faux et recel. Ils sont représentés et soutenus par Eva Joly, ancienne candidate des Verts à la présidentielle, et ancienne juge au pôle financier.

Les employés ont demandé une expertise sur les comptes de l’entreprise puisqu’ils sont une majorité de syndicats. Cette expertise a permis aux représentants des salariés de mettre en avant les mécanismes que leur filiale, laquelle comprends seize restaurants et emploie 900 personnes, met en œuvre pour contourner l’impôt. « Notre expertise montre que l’excédent d’exploitation réalisé chaque année par nos restaurants est de l’ordre de 20 % du chiffre d’affaires, ce qui est très important. Mais chaque restaurant verse des redevances à une société basée au Luxembourg à hauteur de 22 % du chiffre d’affaires en moyenne. Le bénéfice est donc impossible ! »

La majeure partie de ces redevances correspond essentiellement aux droits d’utilisation de la marque et des loyers immobiliers, ce qui provoque un manque à gagner conséquent pour le fisc français, soit plus d’ 1 milliard d’euros de perte par an pour l’Union Européenne et en plus de cela, les salariés ne perçoivent aucune participation aux bénéfices à laquelle ils auraient pourtant droit !

Le plus grave dans tout cela, c’est que cette pratique est présente dans toute la France et même dans toute l’Europe.

Ces accusations portées envers le géant américain ne viennent pas seulement des syndicalistes mais aussi de la Commission européenne. « Sur la base de deux rulings fiscaux (des accords fiscaux particuliers conclus entre des entreprises et des États, ndlr) émis par les autorités luxembourgeoises en 2009, McDonald’s Europe Franchising ne paie aucun impôt sur les sociétés au Luxembourg depuis cette date alors qu’elle enregistre de plantureux bénéfices », précisait la Commission de Bruxelles il y a deux semaines, à l’annonce de l’ouverture d’une enquête contre l’entreprise.

Pendant ce temps, McDonald’s continue de payer à ses employés des salaires extrêmement bas. « Ce qui est insupportable, c’est que McDonald’s bénéficie de toutes les facilités accordées par les politiques aux grandes entreprises : la baisse de la TVA sur la restauration rapide, les aides sur les bas salaires, le crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE)… Mais, en contrepartie, « il n’y a pas de politique sociale et les impôts sont contournés », déplore Gilles Bombard. L’entreprise, elle, ne se porte pas mal. Cette année, McDonald’s prévoyait d’ouvrir 250 nouveaux restaurants à travers l’Europe…

Source :areleveetlapeste.fr

 

Macdo se mets ses employés à dos !

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mercredi 30 décembre 2015

Mots-clefs : ,