Emissions à venir

juin
27
mar
2017
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
juin 27 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
09:00 Pacifique Job FOREM – Juliette e...
Pacifique Job FOREM – Juliette e...
juin 27 @ 09:00
Pacifique Job FOREM - Juliette et Adeline
Une émission réalisée et diffusée en collaboration et avec les chargées de communication du FOREM de Tournai et de Mouscron. Le Forem donne rendez-vous aux personnes à la recherche d’un job dans son émission hebdomadaire[...]
10:00 Happy Job rediff – Alexandre et ...
Happy Job rediff – Alexandre et ...
juin 27 @ 10:00 – 12:00
Happy Job rediff - Alexandre et Wallace
Rediffusion avec Alexandre, on y aborde les jobs mais par les entrepreneurs, les indépendants, ils viennent présenter leur entreprise et les profils d’emplois qu’ils recherchent exactement ; l’émission en deuxième partie se fait en coaching[...]
13:00 Les tubes dans la radio – Wallace
Les tubes dans la radio – Wallace
juin 27 @ 13:00
Les tubes dans la radio - Wallace
Les tubes dans la radio – Lundi au vendredi de 13h à 14h Le meilleur des tubes,80’s,90’s,2000’s Des souvenirs inoubliables, débarquent du lundi au vendredi à 13h pour un bond dans le passé. Un retour dans l’histoire[...]
14:00 WARM UP – SAM
WARM UP – SAM
juin 27 @ 14:00
WARM UP - SAM
Le Warm up c’est de la musique pour agrémenter votre après-midi, mais aussi………de la musique et encore de la musique !  

View Calendar

L’Europe maintient ses sanctions contre la Russie

Sanctions contre la Russie

europe

Hier soir, lors du Conseil européen, l’Union européenne (UE) a annoncé la possible prolongation de ses sanctions contre la Russie d’ici juillet 2015.
Les Echos rapportent qu’à l’issue de la première journée de réunion du Conseil européen, les pays membres ont décidé de « clairement lier ses sanctions économiques et leur durée contre la Russie à la mise en œuvre complète des accords de Minsk sur l’Ukraine, ce qui devrait se traduire par une prolongation de ces mesures jusqu’à la fin de l’année. » Cette décision s’inscrit dans le contexte des conflits armés en Ukraine.

Libération rappelle que des accords avaient en effet été « arrachés en février par la chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande », accords qui ont permis d’instaurer « un cessez-le-feu fragile sur le terrain ».

Des sanctions économiques avaient déjà été adoptées en juillet 2014, suite à la destruction en vol au-dessus de l’Ukraine d’un Boeing de Malaysia Airlines et dont les séparatistes prorusses seraient responsables. Ces sanctions ont encore été alourdies en septembre après que la Russie a été accusée d’avoir fait entrer des troupes et des armes lourdes sur le territoire ukrainien pour stopper l’avancée des troupes loyalistes, ce que Moscou a toujours démenti.

Ces mesures, qui auraient selon plusieurs journaux durement touché l’économie russe, vont arriver à échéance en juillet cette année.

Euronews explique que les sanctions seront prolongées en cas de détérioration de la situation en Ukraine. C’est l’occasion pour le média d’en déduire que l’Union européenne « maintient la pression sur la Russie ».

Le président du Conseil européen Donald Tusk a insisté sur le fait que l’UE est « prête à soutenir le cessez-le-feu et à répondre de manière positive aux progrès accomplis » [La Tribune].

En outre, l’UE a réaffirmé qu’elle ne reconnaissait pas l’annexion de la Crimée il y a un an.

Enfin, les 28 souhaitent combattre les « campagnes de désinformation de la Russie » et mener un « plan d’action sur la communication stratégique » afin de soutenir la liberté de la presse : les médias russes devront être surveillés par une équipe, pour repérer les mensonges flagrants et en informer les Etats membres.

EurActiv parle d’une véritable « guerre de communication » dans laquelle la Russie a pour l’instant l’avantage.
Un diplomate confie en effet : « La propagande russe en Europe est un problème omniprésent, parce qu’elle est efficace. Ils sont les rois de la propagande. ». Mais il s’interroge aussi sur l’opportunité de faire une telle annonce : « Je ne comprends pas pourquoi nous rendons cela public. […] Nous devrions agir ».

Le site pose ainsi la question de la nécessité de transparence : empêche-t-elle l’UE d’être efficace ?

Source : Toute l’Europe

Mots-clefs : , , , ,