• pacifique fm bann

  • Breakfast

    dès 7h du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric
    Infos locales et invités sont au programme jusque 10h
  • à partir de 13h du lundi au vendredi Thibo remix l'info sur Pacifique FM
    Fini la sieste, Thibo décape tes oreilles !
  • decibel
    du lundi au jeudi monte le son avec Wallace sur le 95.1 FM
    Un retour rythmé c'est de 15h à 17h

  • les tubes dans la radio, le meilleur des années 80
    du lundi au vendredi à 17h avec Rudy & Thierry
  • Le rendez-vous sportif hebdomadaire.

    chaque jour à 18h retrouve le journal de No Télé
    sur le 95.1 FM en Wallonie picarde

  • lundi, mardi et mercredi à 19h retrouve Wallace pour Pop Rock Station
    Des groupes locaux, internationaux et des surprises
  • chaque jour de la semaine à partir de 20h jusque minuit place aux émission thématiques
    Culture, voyance, rock, éléctro, reggae, musique africaine, blues, hard rock sont évoqués sur antenne par des bénévoles motivés

Tournai: la politique contre les incivilités est renforcée – 42 PV en 2002 pour 1277 PV en 2013

Paul-Olivier Delannois n'hésite pas à donner l'exemple en ramassant les déchets des autres

Paul-Olivier Delannois (PS) donne l’exemple en ramassant les déchets des autres

Ce jeudi 20 novembre 2014, Paul-Olivier Delannois (PS), échevin délégué à la fonction mayorale à Tournai, a convoqué la presse pour évoquer les amendes liées aux incivilités.

Il a été constaté que de 42 amendes administratives en 2002, 637 en 2007, les agents constatateurs de la ville de Tournai, ils sont au nombre de trois, ont enregistrés, aidés par les policiers, 1277 procès-verbaux en 2013.

Cette année, la ville de Tournai a déjà enregistré 934 entre janvier et juin. « Au vu de ces chiffres, il semble essentiel de lutter contre ce type d’infractions qui est en nette augmentation », a affirmé l’échevin en conférence de presse, « il est nécessaire de prendre des mesures afin de conscientiser les citoyens sur cette problématique. Il s’agit d’un combat que nous menons avec ardeur et que nous poursuivrons tant qu’il le faudra. »

Paul-Olivier Delannois a notamment pris pour exemple les sacs poubelles et leur ramassage. « Depuis que nous luttons contre les personnes qui sortent leur sac en dehors des heures de ramassage qui sont définies dans le règlement, nous voyons une réelle amélioration dans ce domaine. Il y a de moins en moins de sacs poubelles qui passent le week-end sur la rue. Deux ramassages sont organisés en ville, il est important de respecter les heures et les jours où peuvent être sortis les sacs. La propreté de notre ville est un enjeu important. » 

Selon le pouvoir communal, les amendes administratives ne sont pas là pour remplir les caisses de la ville. Bien au contraire. Ce service représente un certain coût. Il faut comprendre que le but des autorités communales est de tendre vers le moins possible d’amendes. Ce qui permettrait de s’occuper d’autres problématiques.

Nombre de PV pour l’entité de Tournai

2002 – 42
2003 – 49
2004 – 54
2005 – 145
2006 – 233
2007 – 637
2008 – 605
2009 – 722
2010 – 629
2011 – 843
2012 – 849
2013 – 1277

L’échevin socialiste a également annoncé lors de cette conférence de presse qu’une série de nouvelles dispositions ont été adoptées et mises en place suite à la modification du règlement général de police qui a été approuvé lors du dernier conseil communal.

L’autorité communale a décidé de combler le vide juridique en terme d’installation de jardinières en bord de voirie, des dispositions ont été prises en terme de circulation des animaux sur la voie publique et dans les lieux accessibles au public et sur la distribution des écrits publicitaires.

Vous pouvez télécharger le PDF relatif à ce nouveau règlement

Paul-Olivier Delannois a également précisé qu’un protocole d’accord avec le procureur du Roi relatif aux sanctions administratives communales en cas d’infractions mixtes a été discuté et approuvé par le conseil communal.

« Une infraction mixte est une infraction pénale, c’est-à-dire qu’elle est suivie par le parquet, et pour laquelle une sanction administrative peut être infligée si le parquet le décide. Cette procédure prendre un certain temps », précise l’échevin, « désormais, pour certaines de ces infractions, une division s’opère entre ce qui sera suivi par le parquet et ce qui sera directement suivi par les agents sanctionnateurs communaux. Concrètement, les injures, les destructions d’arbres, de clôtures et de bien mobiliers, le tapage nocturne, la dégradation de clôture, les voies de fait et violences légères et la dissimulation de visage seront traitées directement par la commune », ajoute-t-il.

Les infractions mixtes telles que coups et blessures simples, destruction de véhicules, vols simples et vols d’usage, dégradation et destruction de biens publics, graffitis et dégradation de biens immobiliers seront traitées directement par le procureur du Roi. 

En terme d’infraction de roulage, la ville de Tournai s’engage à traiter une série d’infractions. Il s’agira essentiellement d’infractions liées au mauvais stationnement de véhicule. Ces amendes administratives seront passibles d’une amende d’un montant de 55 à 330 euros.

Ce protocole d’accord doit permettre de simplifier la procédure de traitement des infractions et d’éviter l’impunité de certaines incivilités.

Paul-Olivier Delannois entouré d'employés communaux lors de la conférence de presse

Paul-Olivier Delannois continuera à serrer la vis

Paul-Olivier Delannois entouré d'employés communaux lors de la conférence de presse

Les employés communaux présents à la conférence de presse

Tournai: le commerce souffre des travaux et l’affiche en vitrine !

DSCN1200

Le message dessiné sur la façade est clair

Les travaux en ville sont souvent un réel problème pour les commerces qui doivent les subir. En ce mois de novembre 2014, à Tournai, le gérant de la boulangerie « De Vleeschouwer » installé au numéro 25 de la rue des Croisiers ni va pas par quatre chemins et il l’affiche même en vitrine. « Travaux = mort du commerce amen »

Ce commerçant à la différence de beaucoup d’autres n’hésitent pas à afficher son ras-le-bol. Il faut avouer que les travaux de cette rue empêche les clients d’accéder à son commerce.

On se souviendra tout de même qu’en 2011, les riverains et commerçants de cette rue se plaignaient pour des inondations à répétitions.

La ville avait promis une solution via des travaux. « Quand l’Escaut monte trop, les eaux de la rue des Croisiers ne s’évacuent pas et elles remontent dans la rue. Il existe une situation technique à cela que nous allons mettre en œuvre. Il est aussi prévu de remplacer tout l’égouttage dans le plan triennal », expliquait à l’époque un échevin tournaisien.

Cette fois, les travaux sont en cours, mais ils semblent bien qu’ils n’arrangent pas les commerces qui se retrouvent désertés.  Difficile de contenter tous le monde !

DSCN1198

Péruwelz: accident insolite – une voiture termine dans la façade du magasin Louis Delhaize

La porte d'entrée du magasin est endommagée

La porte d’entrée du magasin est endommagée

Depuis quelques semaines, un magasin Louis Delhaize a ouvert au centre-ville de Péruwelz. Installé dans un bâtiment de la rue Albert Ier, ce magasin devrait dépanner de nombreux habitants qui n’ont pas forcément de quoi se rendre dans les grandes surfaces qui se trouvent à l’extérieure de la ville.

Ce jeudi 20 novembre 2014, en début de soirée, vers 19h, les gérants de ce magasin ont été confrontés à un accident quelque peu insolite. Une voiture a frappé la façade de leur magasin avant de briser la vitre de la porte automatique qui permet de rentrer dans le magasin.

« Les circonstances de l’accident ne sont pas très précises », nous a expliqué l’une des caissières. « Cette voiture était conduite par une dame qui est restée sur place après l’accident. Elle nous a dit qu’elle n’a pas su s’arrêter. Elle voulait peut-être se garer. A bord du véhicule, il y avait également trois jeunes hommes qui sont partis en courant après que la voiture a frappé la façade du magasin. Heureusement personne n’a été blessé dans l’accident, mais on s’est demandé ce qu’il se passait. On a crû pendant quelques secondes qu’il s’agissait d’une tentative de vol, mais il n’en était rien. Nous avons appelé la police de Péruwelz, qui nous a aidé à rédiger le constat d’accident », conclu cette caissière.

La vitre du magasin sera remplacée dans les jours à venir. Le magasin est accessible aux clients. Une société spécialisée dans ce type de porte automatique est déjà intervenue. Nous espérons que la conductrice maladroite a une bonne assurance parce que ce type de dégâts peu rapidement se chiffrer en milliers d’euros. Il n’est pas rare que l’on confonde accélérateur et frein ! 

Température incroyable cet après-midi en Wallonie Picarde

Les températures s’envoleront un peu plus vers les sommets, bien aidées par quelques heures de conditions lumineuses et d’un flux méridional. Toutefois, le voile nuageux progressivement plus épais pourra finir par distiller quelques gouttes l’après-midi sur l’ouest.

 

Prochains jours

Dimanche 14°
Lundi 10°
Mardi
Mercredi 11°
Jeudi 11°

L’école communale de Pecq a relevé le défi « apiedavelo »

Félicitation aux écoliers de Pecq !

Malgré la réception tardive de l’info sur l’opération « apiedavelo », l’école communale de Pecq a relevé le défi…et se trouve dans les 10 gagnants !

À PIED À VÉLO veut réduire la circulation automobile de plus de la moitié pendant cette journée!

L’objectif principal de l’action À PIED À VÉLO est d’encourager les enfants et les parents à se rendre à l’école en toute sécurité et de façon durable mais aussi d’attirer l’attention sur l’importance d’une mobilité durable dans les trajets domicile – école. La journée À PIED À VÉLO met l’accent sur l’aspect ludique des déplacements à pied et à vélo.

Résultats 2014:

Ecole Libre Subventionnée Saint Jean de Genappes (Rue de Bruxelles)

Ecole Fondamentale Libre Subventionnée du Mont à Leux de Mouscron (Rue du Bois)

Ecole Primaire Libre d’Athus (Rue de la Station)

Institut Sainte Thérèse de Nivelles (Rue Clarisse)

Ecole Fondamentale E. André de Bruxelles (Rue Haute)

Ecole des Bruyères de Louvain-La-Neuve (Avenue des Arts)

Ecole Communale Fondamentale de Pecq (Avenue des Combattants)

Ecole Communale N°9 Augusta Marcoux à 1080 Bruxelles (Rue du Gulden Boden)

Ecole Fondamentale Libre NB de la Paix à 1030 Bruxelles (Rue du Radium)

Ecole Saint Louis de Ghlin (Rue de Mons)

Ces 10 écoles remportent une animation Octopus Dreamtour.
Bravo à tous les participants au sein l’école, tant les petits que les grands.

 

Callenelle : un homme retrouvé décédé à son domicile, victime d’une intoxication au CO.

c4c738de62137106.jpg

Samedi matin vers 11 heures, un habitant de Callenelle a été retrouvé décédé à son domicile, victime d’une intoxication au CO. 

Selon nos confrères de Nord Eclair, une ambulance des pompiers de Péruwelz a été appelée à Callenelle, pour une intoxication au CO.

Malheureusement, à l’arrivée des pompiers, l’occupant de l’habitation, un homme, était déjà décédé.

D’après les pompiers, la victime a été intoxiquée au monoxyde de carbone, appelé aussi le « tueur silencieux ».

La police de Péruwelz est également descendue sur les lieux pour constater le décès.

Chaque année, une centaine de personnes sont tuées par ce gaz inodore en Belgique, et 2.000 doivent être hospitalisées suite à l’intoxication.
La moitié des décès liés au monoxyde de carbone sont dus à des chauffe-eau défectueux.

Un bon conseil il faut faire vérifier les chaudières et cheminées chaque année.

Les symptômes d’une intoxication au CO sont des maux de tête, des nausées, une grande fatigue inexpliquée, éventuellement des vomissements et dans un cas grave, le coma.

Péruwelz: Sabrina et Thomas sont gravement brulès après l’incendie de leur appartement – « le propriétaire n’a même pas installé d’alarme dans l’immeuble »

Sabrina et Thomas n'ont eu d'autres solutions que de sauter dans le vide

Sabrina et son fils Thomas n’ont eu d’autres solutions que de sauter dans le vide

Au lendemain de l’incendie d’un appartement au centre de Péruwelz de nombreuses questions surviennent de la part de la population et des personnes qui ont été témoins de cet incendie.
Sabrina et Thomas, mère et fils, prisonniers des flammes ont été obligés de se jeter dans le vide pour échapper aux flammes. Malgrè l’intervention des pompiers, l’appartement qu’il occupait à la rue Pont-à-la-Faulx à Péruwelz est totalement détruit.

« Les experts ne sont pas encore venus. On ne sait donc pas encore ce qui s’est passé », nous a expliqué une proche. Sabrina, tout comme son fils Thomas, est actuellement  hospitalisée. Sabrina a été transférée en hélicoptère à Bruxelles tandis que Thomas se trouve à Charleroi. Une proche qui dénonce aussi l’état du logement loué à ses proches. « Le bâtiment n’est selon moi pas en règle. Il n’y a pas d’extincteurs, pas d’alarmes incendie et aucune sortie de secours. »

Hier, au moment où l’incendie s’est déclaré, c’est le compagnon de Sabrina qui se trouvait sur le trottoir , il a également été blessé. Il est hospitalisé à Tournai.
Contrairement à ce que certains ont écrit sur les réseaux sociaux, il n’y a actuellement pas de mort.
Ces trois victimes souffrent de blessures diverses. Nous espérons qu’ils vont rapidement se rétablir.

Une fois encore, les mesures de sécurité, notamment incendie, qui sont mises en place laissent certainement à désirer.
Un fait-divers comme celui vècu à Péruwelz ce vendredi 21 novembre 2014 ne fait que mettre en lumière les soucis de sécurité.

Pacifique FM : succès d’audimat sur notre antenne des canaux supplémentaires sont ouverts sur le net

Un grand merci à nos auditeurs qui contribuent au succès de notre station de Wallonie Picarde,
Au vu de ce succès de nos émissions, et donc de l’augmentation de notre nombre d’auditeurs via le net, voici une adresse supplémentaire au cas où vous n’entenderiez pas de son audio sur le site habituel de Pacifique FM( www.pacifiquefm.be ).
Il suffit de cliquer sur le lien de l’intégration facebook et vous vous retrouverez sur la page ajoutée pour votre écoute.
Sinon pas de changement pour nos auditeurs sur la FM , c’est toujours le 95.1

Péruwelz : incendie au centre ville – ils sautent du 2 ème étage (+ vidéo)

 

Les occupants du second étage ont sauté sur le trottoir

Les occupants du second étage ont sauté sur le trottoir

Ce vendredi 21 novembre 2014 en milieu d’après-midi, vers 15h30, un incendie s’est déclaré dans un immeuble du centre ville à Péruwelz. Les pompiers rapidement sur place n’ont pu empêcher les personnes qui occupaient le second étage du bâtiment en flamme de sauter dans le vide. Trois personnes ont été transportés par les ambulances dépêchées sur place. Ces personnes ont sauté dans le vide pour échapper aux flammes.

Se sentant pris au piège, une mère et son fils ont sauté du deuxième étage, s’écrasant lourdement sur le sol.

Une troisième personne qui avait tenté de rattraper l’une des deux victimes, est également blessée mais à un degré moindre. Gravement brûlés, les occupants du logement ont été transférés à l’hôpital de Lille.

C’est un immeuble commercial muni d’appartement qui est en feu. Un immeuble installé à l’entrée de la rue Pont à la Faulx à Péruwelz. Certains automobilistes et passants présents à proximité du bâtiment au départ de l’incendie ont notamment vu sauter un couple sur le trottoir.

L’ambulance des pompiers de Péruwelz a rapidement pris en charge les victimes. On peut penser qu’ils se sont blessés en sautant.

Nous n’avons actuellement aucune information concernant leur état de santé. Pas plus sur les raisons de l’incendie. Les pompiers de Péruwelz sont occupés à éteindre l’incendie pendant que la police régule la circulation sur cet important axe qui traverse Péruwelz.

Kain: accident dans le rond-point au pied de l’autoroute à la chaussée de Renaix

Accident dans le rond-point ce jeudi soir

Accident dans le rond-point ce jeudi soir

Ce jeudi 20 novembre 2014, vers 20h30, un accident s’est produit entre deux véhicules dans le rond-point installé sur la chaussée de Renaix à Tournai.
La police de Tournai est sur place. Une VW Beetle et une Peugeot 607 se sont percutées à la suite d’un  tête à queue de l’un des deux véhicules.
Selon les policiers présents sur place, il n’y aurait aucun blessé dans cet accident. Les dégâts sont essentiellement matériels.