SIXTIES : L’invité de la semaine Pat Kebra l’ancien leader du groupe Punk Oberkampf

Pat Kebra est un paradoxe à lui tout seul. Rebelle dans les années 80 il était contre l’ordre établi, pour lui être vieux ça commençait à l’âge de 25 ans.

Il ne se reconnaissait pas à travers Le Rock des baby-boomers même si parfois il en subissait les influences, se référant, notamment, à Chuck Berry, ce rock-là il n’en voulait pas. Ses références et cris de ralliement il les puisait dans la culture punk essentiellement par gout et provocation. Cependant le temps passe il faut crouter et passer à autre chose . Pat Kebra abandonne la musique pour se consacrer à un monde plus végétal les fruits et les légumes. Mais musicien d’un jour musicien toujours, les années 2000 sont pour Pat Kebra un renouveau musical où son mental structuré d’une part par la musique mais surtout par le travail le décide à s’investir dans la promotion radios pour les artistes et groupes indépendants, prestation qu’il assure avec sérieux et succès. Son paradoxe réside essentiellement sur le fait que dans la vraie vie il est l’antithèse de l’image que l’on attribue aux chanteurs punk, alcool et drogue, lui c’est tout le contraire, c’est le stéréotype du parfait business man, travail, rigueur et succès .

Laisser un commentaire