Le Ramdam Festival de Tournai , 2019 un succès attendu !

Le TOURNAI RAMDAM FESTIVAL établit un nouveau record d’affluence avec une hausse de fréquentation de l’ordre de 10% par rapport à 2018 (où l’on comptait 26.710). Pour cette édition 2019, nous atteignons les  29 447 festivaliers. Le TOURNAI RAMDAM FESTIVAL conforte ainsi sa position dans le top des festivals les plus importants de Wallonie.

Cette année nos festivaliers ont pu découvrir une production issue de 22 pays différents. Un total de 76 films dont 31 courts métrages belges et internationaux ainsi que 32 longs métrages de fiction (dont 6 belges) et 13 documentaires.    Parmi lesquels 1 avant-première européenne (LES SALOPES), 2 avant-premières francophones (STYX et LET ME FALL) et 17 avant-premières belges (GREEN BOOK, DONBASS, VICE, HIGLIFE, WERK ONHE AUTHOR, UNE INTIME CONVICTION, AYKA, EMMA PEETERS, FONIKS, O CLUBE DOS CANIBAIS, CHRISS THE SWISS, PREMIERES SOLITUDES, # FEMALE PLEASURE, ANOTE’S ARK, GENESIS 2.0, RBG, A L’INFINI).

6 des films programmés au TOURNAI RAMDAM FETSIVAL ont d’ailleurs été nominés aujourd’hui pour la cérémonie des Oscars. Dans la catégorie long-métrage de fiction : GREEN BOOK, CAPHARNAUM et VICE Dans la catégorie documentaire : RBG et OF FATHERS AND SONS Dans la catégorie courts-métrages : SKIN.

Afin de favoriser la qualité des débats et poursuivre la réflexion longtemps après la fin du générique. Le TOURNAI RAMDAM FESTIVAL a accueilli 46 invité.es : réalisatrices et réalisateurs, scénaristes, expert.es, acteurs et actrices dont Samal YESLYAMOVA, prix d’interprétation féminine au dernier Festival de Cannes.

Toutes et tous ont pu également cotoyer nos festivaliers au Magritte, le nouvel espace festival mis à notre disposition par Imagix, histoire de poursuivre réflexions et dialogues sur la marche du monde et de notre société. « Autant d’opportunités d’étonnement, de surprises, de rires qui, comme le dit le Président du Festival Jean-Pierre WINBERG, laisseront une empreinte indélébile et durable comme celle de l’amour. »

Ce soir, le festival affiche complet avec 5 salles du complexe Imagix réservées pour EMMA PEETERS, le dernier long-métrage de Nicole PALO.    Felix VAN GROENINGEN pour BEAUTIFUL BOY, Michael PODOGIL pour FUCKING DRAMA  et Florian HENCKEL VON DONNERSMARCK pour WERK ONHE AUTHOR seront parmi nous en retransmission vidéo.

Enfin, voici le Palmarès final (prix du public) de la 9e édition du Tournai Ramdam Festival

FICTION La fiction la plus dérangeante : LET MET FALL de Baldvin Z. La meilleure fiction : WOK ONHE AUTOR de Florian Henckel von Donnersmarck

LE RAMDAM BELGE Le Ramdam belge de l’année le plus dérangeant : BEAUTIFUL BOY de Felix Van Groeningen Le meilleur Ramdam belge de l’année : NIET SCHIETEN de Stijn Coninx

DOCU  Le documentaire le plus dérangeant : OF FATHERS AND SONS de Talal Derki Le meilleur documentaire : LE TEMPS DES FORÊTS de François Xavier Drouet. PRIX DE LA CRITIQUE Mention : #FEMALE PLEASURE de Barbara Miller Meilleur Documentaire: CHRISS THE SWISS de Anja Kofmel

COURTS-MÉTRAGES

Compétition nationale Le court métrage belge le plus dérangeant : LOST IN THE MIDDLE de Senne Dehandschutter Le meilleur court métrage belge : UNE SŒUR de Delphine Girard.

Compétition internationale Le court métrage international le plus dérangeant : FUCKING DRAMA de Michael Podogil Le meilleur court métrage international : SKIN de Guy Nattiv

Compétition kids Le meilleur court-métrage : AVEC THELMA de Raphaël Balboni et Ann Sirot

Le Ramdam se clôture sur les écrans d’Imagix mais se poursuit pour les amateurs d’art. Ne manquez pas 2 magnifiques expositions:

– La culture ça ne sert à rien et ça coute cher jusqu’au 25 janvier aux Locos donnent de la voix.

– Daniel Kwaatail à la Rasson Art Gallery, jusqu’au 10 mars 2019.

Laisser un commentaire