Titre obligatoire

Emissions à venir

sept
25
mar
2018
12:00 RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
sept 25 @ 12:00
RFI LE JOURNAL INTERNATIONAL
  Depuis ce 3 janvier en partenariat avec RFI voici le journal international.
13:00 LES TUBES DANS LA RADIO – Wallace
LES TUBES DANS LA RADIO – Wallace
sept 25 @ 13:00
LES TUBES DANS LA RADIO - Wallace
Les tubes dans la radio – Lundi au vendredi de 13h à 14h Le meilleur des tubes,80’s,90’s,2000’s Des souvenirs inoubliables, débarquent du lundi au vendredi à 13h pour un bond dans le passé. Un retour dans l’histoire[...]
14:00 WARM UP – Bob,Laurent et Wallace
WARM UP – Bob,Laurent et Wallace
sept 25 @ 14:00
WARM UP - Bob,Laurent et Wallace
Le Warm up c’est de la musique pour agrémenter votre après-midi, mais aussi………de la musique et encore de la joie !  
16:00 BeWAPI – Wallace
BeWAPI – Wallace
sept 25 @ 16:00
BeWAPI - Wallace
BeWAPI – Le mardi de 16h à 18h   Patrick James Wallace sera avec vous pour cette émission consacrée à la Wallonie Picarde On y retrouve du tourisme, des rendez-vous culturels  mais aussi des associations[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘Tournai’

Le festival « Vapeur et contes de fées » à la marmite à Tournai

Le festival « Vapeur et contes de fées » est un festival familial, tout public qui propose un large éventail d’animations, de spectacles et d’activités dans le domaine du fantastique.(plus de 60 artisans et commerçants, plus de 15 artistes et compagnies, des auteurs , des maisons d’éditions et de nombreuses animations pour les petits et les grands).

anim assoc asbl

Site internet du festival: www.vcf-ty.be

Page Facebook: https://www.facebook.com/events/121961905155991/

 

Instagram: https://www.instagram.com/festival_fantastique/

 

Youtube: https://www.youtube.com/watch?v=DMLnxQxtfVE&feature=youtu.be  (trailer)

 

 

SOIREE EVENEMENT – ART ET ESSAI NI JUGE NI SOUMISE à Tournai

JEUDI 8/03, 20H à IMAGIX, Tournai

 

Art et essai – maison de la culture de Tournai, Le Cercle d’études des Notaires de Tournai et Imagix s’unissent pour vous présenter un film polémique.

2cv

Soirée spéciale en présence de la juge Anne GRUWEZ, l’héroïne principale ainsi que de Yves HINANT (sous réserve de disponibilité)

La projection sera suivie d’un débat.

« Ni juge ni soumise », premier long-métrage « à la Strip tease » qui suit l’atypique et excentrique juge Anne Gruwez, au sein de l’instruction belge, à Bruxelles. Enquêtes criminelles, auditions de témoins et visites de scènes de crime, les réalisateurs capturent ce que personne n’avait jamais réussi à filmer jusque-là. Ce n’est pas du cinéma. C’est pire.

 

INEDIT

Avec Anne Gruwez, David Derumier, Serge Graide, Marc Slavic, Eddy Wilmet
Belgique, France, 2017, 1h27, V.F. sous-titrée néerlandais

 

#communiqué joint (possibilité de le visionner avant la soirée, contactez-moi)

#teaser

 

> www.artetessaitournai.com

La poésie flâne un peu partout à Tournai !

Ayant obtenu le label Ville en Poésie en janvier 2016, Tournai mettra la poésie à l’honneur pendant plus d’un mois. Sur le thème de l’ardeur, le public de la cité des Cinq Clochers prendra des bains de poésie en tout genre, dans des lieux parfois inédits, du 3 mars au 8 avril 2018.

poesie

Poésie murmurée ou chantée, poèmes mis en musique, slam, rap, ateliers d’écriture… Il y en aura pour tous les goûts, à travers plusieurs disciplines parfois fusionnées. Le festival « Tournai, Ville en Poésie » s’adresse à tous les publics : petits et grands, aguerris et néophytes.

L’événement s’ouvrira ce vendredi 2 mars avec un hommage au poète tournaisien Claude Renard au Conservatoire de Tournai. Sur des musiques de Berlioz, Duparc, Offenbach, Fauré et Poulenc, Emmanuel Wallon (chant), Flavien Casaccio (piano) et Marie-Christine Degraeve (interprétation de textes) rendront hommage au poète lors du concert donné dans le cadre de l’inauguration.

Découvrez dans le mail suivant le programme complet de « Tournai, Ville en Poésie ». Le catalogue des manifestations sera disponible à partir de ce vendredi 2 mars à l’Office du Tourisme de Tournai, à la bibliothèque communale, dans les musées et lieux culturels de Tournai.

QUALIAS ET MEDITEX EN UN SEUL MAGASIN A TOURNAI

Méditex et Qualias s’associent !

qualias logo
Depuis 2011, le magasin Qualias de Tournai et le magasin Méditex de Froyennes sont associés
dans l’objectif de servir au mieux les différents besoins de la population tournaisienne en
matière de bandagisterie et de matériel d’aide et de soins. Soucieux de toujours mieux
conseiller leur clientèle, les deux commerces ne feront désormais plus qu’un, en centre-ville de
Tournai, dans lequel un espace « cocoon » est actuellement en préparation. Très
prochainement, le magasin Qualias de Tournai sera ainsi renommé « Qualias – Méditex ».
Dès le 27 mars, les clients du magasin Méditex de Froyennes seront invités à se rendre dans le
magasin Qualias – Méditex, situé au centre-ville de Tournai, pour leurs différents achats.
Afin de faciliter l’accès aux clients, le magasin Qualias de Tournai, situé au 56 Rue Saint-Brice, non
loin de la Mutualité chrétienne, bénéficie d’un parking privatif aisé doté d’emplacements réservés
aux personnes à mobilité réduite et d’une rampe d’accès à l’avant du magasin.
Un personnel de qualité
Le professionnalisme et la qualité du service rendu par le personnel du magasin Méditex viendra
désormais compléter les compétences et le dynamisme du personnel du magasin Qualias.
Qualias –Méditex pourra ainsi offrir un service encore plus complet et continu à ses clients en
rassemblant la totalité des travailleurs en un seul lieu : bandagiste, prothésiste, acousticien,
opticiens, conseillers en matériel et en aménagement du domicile… Toutes ces compétences seront
maintenant rassemblées en un seul lieu.
Des locaux neufs
Le magasin Qualias de Tournai a été totalement repensé et reconstruit en 2013. De l’avis de tous les
clients, ce magasin est chaleureux, spacieux et très accueillant.
Un espace « cocoon »
L’association des deux activités permet à présent d’offrir un espace « cocoon » dans le magasin,
destiné à accueillir le client dans un cadre plus intime lorsqu’il se rend en magasin pour un besoin
spécifique qui nécessite de la discrétion.
Jean-Yves Favier, responsable du magasin, tenait depuis longtemps à la création d’un tel espace :
« Nous accueillons dans notre magasin des personnes qui ont des ennuis de santé parfois
importants. Une simple cabine d’essayage comme il y en a dans de nombreux commerces n’est pas
suffisante pour notre activité. C’est pourquoi cet espace cocoon verra le jour. Nous le devions à
notre clientèle…
Vous savez, une dame qui a vécu une mastectomie et se rend dans notre magasin pour se procurer
de la lingerie, par exemple, aura besoin de bien plus d’attention, d’écoute, de présence et
d’intimité que ce qu’elle ne peut trouver dans une boutique ‘classique’.
Nos travailleurs ont cette attention toute particulière pour les clients qui entrent. Ils auront
désormais un espace encore plus intime pour recevoir les personnes. »
Quand on interroge Jean-Yves Favier sur l’association de Qualias et Méditex, son enthousiasme et
son énergie, sa volonté de toujours mieux servir les personnes les plus fragilisées sont au rendez-vous : « Cette association des deux entités devenait nécessaire pour le bon fonctionnement de nos
activités et pour différents aspects logistiques du quotidien. Mais avant même ces préoccupations
et contraintes matérielles, je suis persuadé que nous offrirons un service encore meilleur à tous
nos clients et j’en suis fier!
Notre métier, comme beaucoup d’autres, est soumis à une concurrence féroce. Dans ce contexte,
Qualias a un rôle important à jouer. Nous sommes une entreprise d’économie sociale, nous ne
visons pas le profit. Notre première préoccupation reste bien de servir nos clients en leur offrant
un matériel de qualité au prix le plus juste, avec un véritable conseil professionnel.

Nous assurons tout l’accompagnement nécessaire à notre client : conseil, service après-vente,
livraison quand il s’agit par exemple d’articles imposants comme un lit médicalisé ou un fauteuil
de confort…


 

Inventaire des caves médiévales de Tournai : la Ville sollicite les propriétaires et les locataires d’immeubles

Tournai, cité deux fois millénaire, est riche de centaines – de milliers ? – de caves anciennes, parmi lesquelles de remarquables constructions en pierre, à colonnes, remontant au XIIe siècle.

Tournai Hotel de ville

Certaines sont bien connues, comme celles sous l’Hôtel de ville, vestiges de l’ancienne abbaye bénédictine de Saint-Martin, ou sous l’Office de Tourisme. Mais d’autres caves, plus nombreuses et inédites, se cachent sous des maisons privées, en ville comme dans les villages. Ce patrimoine souterrain sera la thématique principale des Journées du patrimoine 2018 à Tournai.
La Ville de Tournai, en collaboration avec les ASBL Pasquier Grenier et les Amis de la cathédrale, lance un programme d’inventaire de ces constructions, afin de pouvoir identifier et relever ce patrimoine largement méconnu. Lille, Douai et Gand disposent déjà de tels inventaires et de publications sur le sujet.
Afin de pouvoir récolter les données, une enquête en ligne est disponible via www.tournai.be/caves-mediévales. En quelques minutes seulement, propriétaires et locataires d’immeubles peuvent décrire brièvement leurs caves. Dans un second temps et avec l’accord des occupants, un relevé plus précis de ces structures sera réalisé.
Alors, à vos caves !
Personne de contact : florian.mariage@tournai.be – 069 332 231

La drogue a la vie dure à Tournai !

Joli coup de filet dans le domaine des stups à Tournai

DSC05172

Le 18 mai 2017, lors d’une opération de sécurisation des abords de la Place Saint-Pierre à Tournai, les services de la zone de police du Tournaisis ont contrôlé deux individus à bord d’une Renault Clio immatriculée en Belgique. La fouille minutieuse du véhicule a permis de découvrir la présence de 4 pacsons de poudre blanche.

L’un des individus reconnaît directement la propriété des substances. Il s’en est alors suivi une visite de la police au domicile de ce Tournaisien de 28 ans : 100 timbres de LSD (petits morceaux de papier buvard imprégnés d’une substance hallucinogène), de 54,25 grammes de SPEED (amphétamines fabriquées dans des laboratoires clandestins), 21 sachets et une balance de précision y sont découverts. L’homme s’approvisionnait à Ecaussinnes.

L’enquête menée minutieusement par le Service d’Enquête et de Recherches de la zone de police du Tournaisis a permis de cartographier le réseau et de solliciter auprès de Madame le Juge d’Instruction MOTTARD deux mandats de perquisition, respectivement à Ecaussinnes et à Tournai. Le 12 janvier dernier, ces deux mandats ont été exécutés.

Alors que la perquisition de Tournai s’avérait négative, celle d’Ecaussinnes était fructueuse :

DSC05170

9.280 euros en argent liquide ;
5 kg de SPEED ;
754,80 grammes de SPEED mélangés à de l’eau ;
4.005 pilules d’ECSTASY ;
800 timbres LSD ;
975,07 grammes de MDMA ;
4,4 grammes de cocaïne ;
11,38 grammes de cannabis ;
Une soudeuse sous vide ;
De grands sachets de conditionnement ;
Une tablette Samsung.

DSC05167 DSC05168 DSC05169 DSC05171

Cet habitant d’Ecaussinnes distillait sa marchandise sur le Tournaisis.

Madame le Juge d’Instruction MOTTARD lui délivra alors un mandat d’arrêt. Depuis, il est incarcéré à la prison de Leuze-En-Hainaut, en attente de son passage devant un tribunal.

On rappellera que la drogue nuit à la santé sans compter les conséquences sur les enfants d’un couple ou d’une femme enceinte.

Casernes à Tournai et question de Paul-Olivier Delannois

COMMUNIQUE DE PAUL-OLIVIER DELANNOIS

Paul Olivier delannois parlement

Lors de ma dernière intervention en commission de la Défense, j’interrogeais le ministre Vandeput pour connaitre ses futurs plans concernant le quartier militaire tournaisien étant donné qu’il avait annoncé publiquement qu’il ne fermerait aucune caserne d’ici la fin de la législature. Désormais, le ministre ne daigne plus répondre à mes questions, ce qui me laisse penser que le ministre, outre son manque de respect total envers le contrôle parlementaire, est dérangé par mes questions et qu’à ses yeux je personnalise celui qui a fait capoter son plan dans un premier temps, ce dont je ne suis pas peu fier… . . Voici ma question posée fin décembre 2017.

Question de M.Paul-Olivier Delannois au ministre de la Défense, chargé de la Fonction publique, sur « les casernes militaires à Tournai »

Paul-Olivier Delannois (PS): Madame la présidente, monsieur le ministre, le 27 octobre 2017, sur votre compte Twitter, vous avez indiqué qu’aucune caserne militaire ne fermerait durant cette législature. Vos propos m’ont quelque peu, et très temporairement, rassuré étant donné que vous tentiez depuis plusieurs mois de finaliser un plan de « rationalisation » mettant clairement en danger les installations tournaisiennes.

Au-delà des débats budgétaires des semaines précédentes, depuis plusieurs mois, je vous interpelle à cette commission pour défendre les quartiers militaires de Tournai. Dernier bastion militaire belge du Hainaut, Tournai joue un rôle important dans la formation des militaires.

La caserne Ruquoy, où siège l’état-major du Centre de compétences de la formation d’appui, accueille chaque année des milliers d’élèves pour la formation logistique. Il est également important de rappeler que les casernes tournaisiennes ont bénéficié d’investissements importants leur permettant d’accueillir les militaires et les élèves dans des infrastructures de qualité. Pour être précis, depuis 1996, ce sont près de 40 millions d’euros qui ont été investis dans les casernes Ruquoy et Saint-Jean.

Dès 2018, la Défense lancera un vaste plan de recrutement visant à rajeunir ses troupes. Il est question de recruter 1 570 personnes l’année prochaine et 2 100 les années suivantes, jusqu’en 2021. Concrètement, de très nombreux élèves devront être formés dans les années à venir et j’entrevois à travers cette perspective une réelle opportunité pour les installations militaires de T ournai.

Monsieur le ministre, confirmez-vous que dans les années à venir, la Défense va devoir former plus d’élèves qu’actuellement et qu’elle aura pleinement besoin de ses infrastructures? Avec 40 millions d’euros investis ces 20 dernières années dans les casernes, n’estimez-vous pas que Tournai a un rôle important à jouer dans la formation des jeunes recrues et donc dans l’avenir de la Défense?

Steven Vandeput, ministre: Madame la présidente, monsieur Delannois, lors de la dernière commission du 29 novembre 2017, en réponse à plusieurs questions orales, j’ai clairement expliqué et indiqué que je partais du principe qu’en dehors des casernes, dont la fermeture avait déjà été précédemment décidée, aucune autre caserne ne fermera ses portes avant 2020.

Paul-Olivier Delannois (PS): Madame la présidente, j’ai le sentiment que chaque fois que j’interroge M. le ministre, je l’ennuie royalement. Ce n’est pas grave! Cela ne m’empêchera pas de continuer à le faire.

Je pose une question et je n’obtiens pas de réponse. Je commence à en avoir l’habitude. Je sais qu’il n’écoute même pas ma réplique.

 

 

 

 

Lundi 8 janvier 2018 : le Lundi Perdu, ou le troisième réveillon des Tournaisiens !

Le Lundi perdu ou Lundi parjuré est une tradition bien connue des Tournaisiens, dont la plus ancienne trace écrite remonte au 13ème siècle. L’occasion pour les Tournaisiens de faire la fête autour d’un bon repas, après s’être doucement remis des fêtes de fin d’année…

lundi perdu 1

Aujourd’hui encore, de nombreux Tournaisiens se réunissent en famille, entre amis ou au restaurant pour manger le fameux lapin à la tournaisienne ainsi que la salade tournaisienne. Que le lapin soit cuisiné traditionnellement ou revisité, le repas s’annonce toujours festif avec le tirage des billets du roi. Chaque convive reçoit alors un rôle à jouer jusqu’à la fin du repas : le roi, le fou du roi, le verseur, l’écuyer ou encore le laquais… À chaque fois qu’une personne ne jouera pas correctement son rôle, le fou du roi lui noircira le visage à l’aide d’un bouchon passé sous la flamme. De vrais fous rires en perspective !

 

Lors de grandes tablées, cet incontournable rendez-vous annuel est souvent accompagné de chansons picardes et d’airs populaires tournaisiens que les convives ont plaisir à entonner tout au long du repas… tout comme la célèbre expression du jour : « À Tournai, pou bin fair’ cell’ fiête, l’ceu qui n’a pos d’lapin n’a rien ! » (À Tournai, pour bien faire cette fête, celui qui n’a pas de lapin n’a rien !).

Si la tradition persiste au sein des familles, de plus en plus de restaurants et lieux de réception tournaisiens organisent également leur repas du « lundi perdu » et reçoivent des dizaines voire des centaines de convives prêts à faire la fête en ce célèbre lundi de janvier !

lapin perdu 2

Le traditionnel menu 4 services du Lundi perdu

Premier plat : la petite saucisse, servie avec de la compote ou du chou cuit au saindoux

Deuxième plat : lapin à la tournaisienne (avec pruneaux et raisins), traditionnellement cuit à l’eau et accompagné de pommes de terre vapeur

Troisième plat : la salade tournaisienne composée notamment de salade de blé, de chicons, de pommes, de chou rouge, d’haricots de Soisson…

Quatrième plat : l’incontournable « galette des rois » avec la fève