Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
24
ven
2017
18:30 En Quête de l’Au Delà – Wallace
En Quête de l’Au Delà – Wallace
nov 24 @ 18:30 – 20:00
En Quête de l'Au Delà - Wallace
Laurent, Jasmine et Patrick vous emmènent dans l Au delà, de l’autre côté du voile, où on y rencontre les « esprits » mais aussi ils vous parlent des grands mystère de l’humanité, et de spiritualité.
20:00 Au delà du Mystère – Jasmine et ...
Au delà du Mystère – Jasmine et ...
nov 24 @ 20:00
Au delà du Mystère - Jasmine et Wallace
Au delà du Mystère – Vendredi 20h à minuit Le vendredi de 20h à minuit Wallace et son équipe répondent à vos questions  Les médiums vous répondent en direct sur vos doutes, vos angoisses, vos[...]
nov
25
sam
2017
09:00 Pacifique Job FOREM – Juliette e...
Pacifique Job FOREM – Juliette e...
nov 25 @ 09:00
Pacifique Job FOREM - Juliette et Adeline
Une émission réalisée et diffusée en collaboration et avec les chargées de communication du FOREM de Tournai et de Mouscron. Le Forem donne rendez-vous aux personnes à la recherche d’un job dans son émission hebdomadaire[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘secondaire’

Les élèves du secondaire rendent le monde un peu meilleur.

 

élève

Cinq écoles secondaires s’affronteront le 26 avril pour remporter la première place au Science Challenge 2016 du Fonds 3M.

Une application pour l’alimentation destinée à la famille, un drone qui aide les fermiers à traiter la végétation, une mallette intelligente, un détecteur d’angle mort pour les camions et un coffret qui détecte les motards, les deux visant à diminuer le nombre d’accidents. Le mardi 26 avril on découvrira chez 3M à Diegem quelle école secondaire a eu la meilleure idée en 2016 et remporte cette année le Science Challenge du Fonds 3M.

Cette compétition annuelle a pour but d’intéresser les élèves du secondaire à la science et à la technique (STEM) et de leur faire imaginer avec leur classe des solutions à toutes sortes de problèmes du monde. Par exemple la pollution de l’air, l’insécurité, l’usage de drogues, ou la pollution de l’eau potable.

Cette année une centaine d’écoles se sont inscrites pour le challenge. Elles devaient produire une vidéo de leur projet, pour laquelle les camarades de classe, les amis et la famille mais aussi un jury professionnel pouvaient voter. Finalement le jury a choisi cinq finalistes qui vont présenter leur idée le 26 avril à Diegem devant le public et le jury. La ministre de l’enseignement Hilde Crevits distribuera les prix de 10.000, 5000 ou 2500 €.

Dans la lutte contre le surpoids et la malbouffe, les élèves de 3 et 4 W de l’Athénée Royal de Zaventem ont développé l’application Back2Food.
Les élèves de la 3EE de Don Bosco à Haacht ont cherché une solution aux dangers de l’angle mort pour les camions, au moyen d’un capteur infrarouge.
Le 6ème Sciences Industrielles de Onze Lieve Vrouw Ter Duinen de Zeebrugge
a développé un drone – un hexacoptère – pour traiter les plantes dans les champs de manière plus ciblée. Et pour rendre la nourriture plus saine de manière écologique.
La mallette intelligente de la classe csM3ds du Collège Saint Michel de Gosselies fait en sorte que les élèves n’oublient jamais leurs livres scolaires.
Les élèves des 5 et 6 Sciences Générales de l’Athénée Royal Lucie Dejardin de Seraing ont imaginé un boîtier de détection qui avertit les conducteurs des voitures qu’une moto s’approche.

La finale du Science Challenge se déroulera le mardi 26 avril de 13h30 à 15h30 chez 3M Belgique, 7 Hermeslaan à 1831 Diegem.

À propos du Fonds 3M
Avec ce fonds, 3M soutient des projets sociaux dans le Benelux. Nous trouvons qu’il est important qu’un nombre plus élevé d’élèves choisissent les sciences exactes. C’est la raison pour laquelle nous aimons les intéresser à la science et à la technique de manière ludique, et en leur lançant des défis. C’est la raison pour laquelle nous organisons le Science Challenge.

http://3mfondssciencechallenge.com/be_nl

http://www.3MfondsScienceChallenge.eu.

Source : Belga Media Support

Réforme des pensions : Bacquelaine réfute la déclaration de Milquet !

Ce jeudi, Daniel Bacquelaine, ministre des Pensions, a fermement réfuté les déclarations de la ministre francophone de l’Education, Joëlle Milquet, selon lesquelles les enseignants devront travailler 6 à 7 ans de plus d’ici 2023.

Bacquelaine

Le ministre a tenu à détailler cette réforme : « Les enseignants seront amenés à travailler entre un an et demi (maternelle) et trois ans et demi (secondaire) de plus selon leur niveau d’études et pour une carrière qui débute directement après les études ».

Toujours selon le ministre des Pensions, Joëlle Milquet oublie de tenir compte dans ses calculs que les enseignants bénéficient, pour le calcul de la carrière minimum exigée pour partir en pension anticipée, d’une majoration de leur carrière (liée à leur tantième). Cela signifie par exemple « qu’un enseignant ne doit pas établir, en 2016, 40 années de carrière pour partir en pension anticipée mais seulement 36 années et 8 mois. La réforme préserve cette majoration de la carrière pour les enseignants ».

Pour conclure, Daniel Bacquelaine disait qu’il « attend de Madame Milquet qu’elle se recentre sur ses activités et fasse preuve d’un sens des responsabilités un peu plus élevé. Il faut qu’elle cesse de distiller des contre-vérités qui ne visent qu’à créer un écran de fumée sur la gestion de son département et qui créent inutilement de l’inquiétude auprès des enseignants ».

Daniel Bacquelaine : « Il faut que Mme Milquet cesse de distiller des contre-vérités qui créent inutilement de l’inquiétude auprès des enseignants » !

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 23 avril 2015