Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
16
ven
2018
18:30 Au delà du Mystère
Au delà du Mystère
nov 16 @ 18:30
Au delà du Mystère
Au delà du Mystère – Vendredi 18h30 à 22h00 Une émission spirituelle, retrouvez-y une palette de reportages, d’interviews ou de directs. On vous parle de votre âme, de votre karma, de votre numérologie, de guidance,[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘sans-papiers’

Instructions à Bruxelles : 2 policiers tirent 5 fois sur un sans-papiers !

jeudi, deux policiers de la zone Bruxelles-Ouest ont tiré à cinq reprises dans le thorax d’un sans-papiers originaire du Ghana (29 ans) le 18 avril dernier un peu avant 8h00 dans la cave d’un immeuble situé rue de la Colonne à Molenbeek -Saint-Jean, a révélé le quotidien la Dernière Heure.

policier

Le parquet de Bruxelles confirme que deux instructions pour tentative de meurtre ont été ouvertes, contre les policiers et contre le sans-papiers. Pour ce dernier, il y a eu requalification en coups et blessures volontaires à l’encontre d’un agent et rébellion armée. Ses jours sont toujours en danger. Il a été mis sous mandat d’arrêt après une tentative de fuite. Dans le dossier contre les agents de police, il n’y a pas encore eu d’inculpation et donc pas encore de requalification. Une reconstitution des faits sera organisée.

L’avocat du jeune homme a précisé que son client se constituerait partie civile dans l’instruction sur les policiers. Un propriétaire a appelé la police pour un sans-papiers qui occupait sa cave depuis environ un an. Le premier duo de policiers sur place a reçu de multiples coups de poing de l’intéressé qui avait saisi un tournevis. La seconde patrouille appelée en renfort a déclaré qu’il s’était muni d’un couteau et leur avait jeté un poêlon d’eau bouillante avant de leur foncer dessus. Un ou deux coups de feu ont alors été tirés. Selon les policiers, le jeune homme s’est à nouveau dirigé vers eux et les agents ont alors tiré à trois ou quatre reprises.

Brièvement auditionné la nuit des faits en soins intensifs, la victime conteste toute violence, mais concède s’être armée d’un couteau par peur. L’homme ne se souvient que de trois coups de feu. Libéré sous conditions, il n’a pas respecté son obligation de rester à l’hôpital et a en conséquence été placé sous mandat d’arrêt. Des policiers gardent sa porte à l’hôpital (Belga).

2 policiers tirent sur un sans-papiers originaire du Ghana !

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 30 avril 2015