Titre obligatoire

Emissions à venir

Articles marqués avec ‘retards’

Retard dans le remboursement de vos impôts:le SPF Finances « Nous nous trouvons dans une situation très difficile » ( vidéo )

L’administration fiscale a pris du retard. Les premiers avertissements-extraits de rôle ne seront envoyés qu’en septembre. La 6e réforme de l’Etat complique quelque peu les choses. Patience donc si vous attendez un remboursement.

spf finances

Pour l’exercice d’imposition 2015, les premiers avertissements-extraits de rôle devaient être envoyés dès juillet. Mais le Service Public Fédéral (SPF) des Finances a annoncé qu’il ne faut pas compter les recevoir avant septembre. En cause: la 6e réforme de l’Etat et ses changements de règles fiscales qui avaient déjà pas mal perturbé les citoyens au moment de remplir leur déclaration.
L’informatique, « un drame au quotidien »

De leur côté, les syndicats s’inquiètent des répercussions sur le fonctionnement du SPF Finances. « La 6e réforme de l’Etat est assez mal digérée pour le moment parce qu’elle est en confrontation avec pas mal de problèmes. Vous savez que le SPF Finances n’est pas spécialement riche en hommes. En matériel peut-être, mais il faut faire tourner ce matériel et nous nous trouvons incontestablement dans une situation très difficile à l’heure actuelle« , a expliqué Alphonse Vanderhaeghe, vice-président CSC Service Public.

Après les diverses réductions de personnel ces dernières années, cette 6e réforme de l’Etat serait mal tombée. Elle entraîne des changements dans des systèmes informatiques déjà fort décriés. « L’informatique aux Finances, c’est un peu l’arlésienne: on ne sait jamais quand elle va arriver ou bien fonctionner. Au quotidien, c’est un drame« , a ajouté Alphonse Vanderhaeghe.

Si l’on ajoute à cela que les citoyens pourraient avoir commis quelques erreurs dans leur dernière déclaration d’impôts, il y a de quoi craindre un retard conséquent. Mais du côté du SPF Finances on rassure: tout devrait rentrer dans l’ordre assez rapidement.

 

Source : RTLINFO

 

 

Grève SNCB de ce jeudi 28 mai :


350 km de bouchons cumulés sur les routes ce matin

Les revendications du syndicat autonome :
Le SACT, qui affirme représenter un tiers des 3.800 conducteurs de train, revendique de meilleures conditions salariales, notamment une révision du système de calcul des primes et une modification de l’échelle barémique après 12 ans de service, au lieu de 18 ans.

Il dénonce également des conditions de travail particulièrement difficiles pour les conducteurs de train, évoquant une « cadence de travail infernale » et une « déshumanisation des prestations ».

Perturbations :

selon Infrabel. La ligne la plus impactées par la grève initiée par le syndicat autonome SACT, une organisation syndicale ne faisant pas partie des interlocuteurs reconnus de la SNCB, est celle reliant la capitale à Namur, avec 40% de circulation par rapport à d’habitude. Les lignes Hasselt-Louvain (55%), Bruxelles-Gand-Ostende (66%) et Anvers-Gand (66%) sont également à moins de 70% de leur fonctionnement normal. La situation en heure de pointe de fin de journée reste pour l’instant une inconnue, car les conducteurs qui relaient leurs collègues du matin prennent leur service vers 13-14H00, indique Nathalie Pierard.

La grève à la SNCB a plus ou moins toucher certaines régions plus que d'autres.

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 28 mai 2015

Quels seront les déboires des navetteurs cette semaine ?

sncb

Dernier problème en date, un camion arrache un câble entre Tournai et Mouscron mercredi dernier, près de 500 navetteurs étaient pris au piège et engendre 24 heures de problèmes entre ces deux gares.

Nathalie Pierard, porte-parole de la SNCB, confirme qu’un total de 47 trains ont été supprimés entre mercredi matin et jeudi matin.

Ce lundi matin, deja plusieurs trains en retard, le lot de déboires des navetteurs n’est jamais fini, alors faut-il privatiser la SNCB , la question revient une fois de plus dans la bouche de certains.

Service public en déconfiture, il n’y a pas que la SNCB, on pourrait aisément revenir sur le SPW, une privatisation ne serait-elle pas bénéfique ?

Quand on voit l’état de nos routes, aussi bien de la tenue des routes et autoroutes, mais aussi de l’entretien et du nettoyage quotidien des abords, crasses, entrées d’égout, etc.. beaucoup reviendront sur l’énorme différence entre notre Wallonie et la France où des équipe parcourent quotidiennement les kilomètres pour enlever tout débris, nettoyer les abords et surtout boucher immédiatement tout trou dans le bitume.

Nous avons tout à envier pour le transport !