Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
24
ven
2017
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
nov 24 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘projet’

L’IPES Ath a remporté le grand prix du jury à l’EXPOsciences de Bruxelles

A la veille de ce long week-end, la classe de 3e technique de transition en sciences appliquées-écologie de l’IPES Ath s’est hissée à la première place du concours national des jeunesses scientifiques.

_MG_4246 (1)

L’EXPOsciences, qui s’est déroulé ces 28 et 29 avril à Tour et taxis à Bruxelles, a rassemblé un millier de jeunes passionnés de sciences et de technologies qui ont présentés leurs projets au grand public.

« Un long travail acharné et un coaching intensif ont encore une fois porté leurs fruits ! Je suis très contente de leur avoir transmis toute ma motivation, ma passion et les savoirs indispensables pour les amener au top ! » confie Laurence Danhier, professeur à l’IPES Ath.

Avec leur projet « Polyter, le diamant vert du 21e siècle », les élèves de l’IPES d’Ath ont reçus les mentions du jury et ont donc remporté un stage résidentiel d’une semaine à l’euro-space center de Redu.

« Félicitations à ces jeunes scientifiques qui sont les ambassadeurs d’un enseignement provincial de qualité en Hainaut » souligne Serge Hustache

 

Un million en faveur du soutien aux communes et territoires du Hainaut – Déjà 12 projets rentrés auprès de la Province

Le Conseil provincial s’est à nouveau penché, ce 25 avril 2017, sur l’appel à projet lancé par la Province auprès des communes pour soutenir des projets supralocaux.

unnamed (1)

 

On se souvient, en effet, que le budget 2017 du Hainaut inclut une somme d’un million d’euros à consacrer à la supracommunalité, c’est-à-dire, au co-financement de projets portés par au moins deux communes ou par un territoire. Interrogé par la Conseillère Ecolo, Julie Crucke, à ce propos, le Député provincial Serge Hustache a confirmé qu’à quelques jours de la clôture de l’appel (le 1er mai), 12 projets ont été rentrés.

Ils portent sur des thématiques telles que le développement durable (pensons à l’ambitieux projet « Un arbre pour la Wallonie Picarde »), la formation au management, l’activité sportive, la promotion de la santé, le tourisme (mise en place du réseau cycliste des points noeuds sur le territoire de Coeur de Hainauit) ou encore, sur l’attractivité du territoire carolo. Ces dossiers, émanant des dynamiques locales et d’un dialogue entre les communes, ont été introduits à l’issue de rencontres entre les Bourgmestres et le Collège provincial. Ils seront instruits par les services provinciaux en ce début mai et feront l’objet d’une présentation à l’ensemble des partenaires communaux durant le « Printemps de la Province« , événement provincial de grande ampleur qui se tiendra au Lotto Mons Expo le 19 mai.

 

En consacrant ainsi l’équivalent de 0,75 centimes par habitant à des actions de terrain, la Province s’inscrit durablement dans une nouvelle dynamique portée par l’ensemble des partis politiques.

Dans la même philosophie de soutien aux initiatives locales et citoyennes, le Conseil provincial a voté l’octroi de subsides à des associations hainuyères sportives et sociales pour un montant global de 75 000 euros.

Un nouveau projet pour les demandeurs d’asile.

ASYLUM SEEKERS QUEUE FOR MEALS INSIDE THE SANGATTE RED CROSS REFUGEES CAMP IN NORTHERN FRANCE.

Le Conseil des ministres a approuvé, en deuxième lecture, un projet d’arrêté royal fixant les critères de la répartition harmonieuse entre les communes des places d’accueil pour les demandeurs d’asile.

Afin de gérer au mieux l’afflux important de demandeurs d’asile et d’ayant-droits à l’accueil en Belgique, le projet d’arrêté royal vise à introduire un plan de répartition obligatoire. Ce plan envisage une répartition équilibrée entre les communes des places ILA (initiatives locales d’accueil) à créer par les CPAS, lorsque le nombre de personnes introduisant une demande d’asile en Belgique augmente de manière significative. Le projet, soumis au Conseil des ministres en deuxième lecture, a été adapté à l’avis du Conseil d’Etat.

Le calcul du nombre de places d’accueil pour demandeurs d’asile par commune prend en compte les places d’accueil ILA ainsi que toutes les autres places d’accueil sur le territoire de la commune. Les places ILA sont prises en considération à hauteur de 100% et les autres à hauteur de 75%. Les communes ayant deux fois plus de places d’accueil pour demandeurs d’asile que le nombre moyen de places d’accueil par millier d’habitants sont exemptées de créer de nouvelles places ILA, dans le cadre du plan de répartition.

La date de prise d’effet et le nombre de places de chaque tranche du plan de répartition sont fixés par arrêté royal délibéré en Conseil des ministres. Les paces ILA créées dans le cadre du projet seront mises à disposition au plus tard six mois à compter de la date de prise d’effet du plan de répartition.

Le projet prévoit également des sanctions financières pour les CPAS qui demeurent en défaut de créer la totalité des places d’accueil attribuées en application du plan de répartition, après constat et rappel de Fedasil.

Le projet peut être soumis à la signature du Roi.

La Wallonie picarde recevra 102 millions d’euros pour réaliser 11 portefeuilles de projets !

« Dans le cadre des projets retenus pour la programmation européenne 2014-2020, la Wallonie picarde recevra quelque 102 millions d’euros pour réaliser onze portefeuilles de projets », a annoncé jeudi le bourgmestre de Tournai, Rudy Demotte (PS), également Président du Conseil de Développement de la Wallonie picarde.

feder

Quarante-six millions seront consacrés à la Ville de Tournai pour mener à bien des projets futuristes alors que Mouscron pourra réaménager son centre et sa gare. « C’est une satisfaction pour notre région« , précise Rudy Demotte, président du Conseil de Développement de la Wallonie picarde et Bourgmestre de Tournai. « Dans un contexte plus difficile où les fonds européens baissent globalement de 15%, avec une concurrence beaucoup plus rude, nous parvenons à augmenter nos moyens de près de 6,5 millions par rapport à la programmation 2007-2014. »

Dans cette enveloppe, 46 millions seront consacrés à la Ville de Tournai pour mener à bien ses projets dont celui de SmarTournai. « Il s’agit du renforcement de la liaison plateau de la gare, place Crombez, rue Royale au quartier Cathédral. L’idée, c’est de réenchanter la rue Royale, d’en faire une artère durable, attractive, pilote en matière de mobilité. »

Autre gros projet, le Centre d’interprétation des Anciens Prêtres doublé d’un Smart Center (12,4 millions d’euros). « Les magnifiques collections physiques, matérielles, bénéficieront d’une mise en contexte recourant notamment à la réalité augmentée mais aussi d’une vitrine de l’innovation et des technologies smart cities. » Ajoutons la construction et l’aménagement d’un pôle d’excellence NTIC sur Tournai Ouest 3 (9,1 millions d’euros). Ce projet sera complété par la création d’une voirie d’accès à Tournai Ouest 3 (Froyennes) (2,3 millions d’euros).

Le reconditionnement intérieur et extérieur de Tournai-Expo recevra 6,9 millions d’euros alors que 1,2 million d’euros permettront de concrétiser le projet Tournai Unesco Expérience. Enfin, Technicité, dans le quartier de Saint Piat, bénéficiera de 11,4 millions d’euros, soit 8 millions d’euros pour les infrastructures et 3,4 millions pour l’animation.

Du côté d’Enghien, une enveloppe de 3,2 millions d’euros permettra la construction d’une extension du centre La Lanterne, un projet mené par l’intercommunale Ideta qui mettra aussi en œuvre un centre d’entreprise au sein du Negundo 4 pour 9,1 millions d’euros.

Du côté de Mouscron, l’intercomunale IEG prévoit la construction d’un nouveau hall-relais au Risquons Tout pour un montant de 2,5 millions d’euros. Deux projets portés par la Ville de Mouscron qui ont été retenus : aménagement de l’espace public du centre-ville-grand place (6,2 millions d’euros) et aménagement des voiries régionales aux abords de la gare de Mouscron (4,9 millions d’euros).

Pour la Ville d’Antoing, le projet de station touristique du Tournaisis (marina) est retenu (2 millions d’euros). Ajoutons des projets de recherche et développement sur les matériaux durables (écoliants) pour 4,4 millions d’euros.

Enfin, 7,3 millions d’euros seront consacrés pour l’aménagement d’une plate-forme bimodale sur l’Escaut à Pecq ainsi que 3,4 millions d’euros pour la plateforme portuaire du Pont Rouge sur la Lys à Comines. Deux projets menés par le Port Autonome du Centre et de l’Ouest.

Quarante-six millions seront consacrés à la Ville de Tournai pour mener à bien des projets futuristes alors que Mouscron pourra réaménager son centre et sa gare !

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 22 mai 2015

Le saut d’index a été approuvé !

Mercredi, la Chambre a approuvé par 79 voix oui contre 55 voix non, majorité contre opposition, le projet de loi relatif à la promotion de l’emploi qui va permettre la réalisation du saut de l’index.

Chambre

Dans la foulée de ce vote, l’assemblée plénière a adopté le projet de loi visant à réformer les pensions dans le secteur public. Ce deux textes de loi ont finalement été accueillis par un tonnerre d’applaudissements du côté de la majorité, à l’exception du CD&V.

Du côté de l’opposition, Laurette Onkelinx (PS) a expliqué son rejet par rapport au texte de loi « par respect pour les travailleurs et les pensionnés ». Raoul Hedebouw (PTB) estime de son côté que « les salaires ne sont pas le problème mais la solution » . Meryame Kitir (sp.a) regrette quant à elle que cette « injustice porte atteinte au porte-monnaie » tandis que Kristof Calvo (Ecolo-Groen) dénonce « un chèque en blanc aux employeurs sur le dos des plus vulnérables ».

Enfin, la cheffe de groupe cdH, Catherine Fonck, s’est adressée au MR qui a, selon elle, renié ses promesses et en ajoutant qu’aujourd’hui, c’était « la grève de vos engagements ».

La loi entrera en vigueur dès qu’elle sera publiée au Moniteur et elle permettra la réalisation d’un saut d’index de 2% sur les salaires et les allocations. La Chambre a aussi approuvé majorité contre opposition la réforme des droits de greffe sauf le PP qui a voté pour du côté de l’opposition.

La séance plénière a aussi permis de voir la concrétisation de l’accord social entre huit des 10 partenaires sociaux sur l’évolution salariale. Cet accord prévoit une augmentation nulle des salaires en 2015 et une augmentation maximale de 0,5% brute en 2016 ainsi que la possibilité, durant la même année, d’une augmentation complémentaire nette de 0,3% sans aucune charge pour l’employeur. Ce projet de loi sera, quant à lui, voté dès ce jeudi 23 avril.

À la chambre, la majorité l'a emporté sur l'opposition hier soir : le saut d'index sera mis en vigueur dès sa publication dans le Moniteur !

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 23 avril 2015

« La Ferme de Willemeau » se recycle en logements sociaux !

« Le Logis Tournaisien » a racheté le site de « La Ferme de Willemeau ». L’ancien restaurant pourrait être réaménagé sous la forme de trente logements sociaux.

tournai

28 ares dont 13 rien que pour la ferme, c’est la superficie totale qu’a acquit  la société wallonne du logement il y a quelques semaines de cela. Réhabilité en restaurant, « La Ferme de Willemeau » est fermée depuis maintenant quelques années et n’attendait plus qu’un repreneur lui offre une seconde vie.

« Le Logis Tournaisien » qui s’occupe de la construction de logements sociaux n’a pas encore défini ce qu’elle souhaite faire de son acquisition mais le directeur Eddy Sory affirme vouloir mener « un projet d’avenir ». L’idée serait de réaménager le site en une dizaine de logements en plus d’une résidence-service d’une vingtaine d’habitations pour personnes âgées. Sylvie Liétar, la présidente du « Logis Tournaisien » a pour volonté de mener à bien un projet intergénérationnel.

L’achat s’inscrit également dans un projet bien plus large. Parce qu’ils doivent répondre à un ancrage communal en matière de logements, un certain nombre doit être obligatoirement présent sur le territoire. Pour Eddy Sory, « Il s’agit de mener à bien l’implantation de logements sociaux dans chacun des villages de l’entité de Tournai. » Aujourd’hui, la société a atteint la moitié de son objectif et œuvre à la création de 200 logements aux quatre coins de l’entité.

"Un projet d'avenir", c'est en ces termes qu'est défini le rachat du site de "La Ferme de Willemeau" par "Le Logis Tournaisien" !

Posted by Pacifique FM – Officiel on lundi 13 avril 2015