Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
22
mer
2017
16:00 HAPPY JOB – Alexandre et Wallace
HAPPY JOB – Alexandre et Wallace
nov 22 @ 16:00 – 18:00
HAPPY JOB - Alexandre et Wallace
Avec Alexandre, on y aborde les jobs mais par les entrepreneurs, les indépendants, ils viennent présenter leur entreprise et les profils d’emplois qu’ils recherchent exactement ; l’émission en deuxième partie se fait en coaching et[...]
19:00 Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station Wallace
nov 22 @ 19:00
Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station –  Lundi, mardi et mercredi de 19h à 20h Il t’empêche d’aller à ton lit .. Pop Rock Station c’est le meilleur de la musique avec Wallace Pop Rock Station donne un[...]
20:00 The Nose
The Nose
nov 22 @ 20:00
 
nov
23
jeu
2017
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
nov 23 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘police’

Police des chemins de fer : introduction des amendes administratives

Sur proposition du ministre de la Mobilité chargé de la SNCB François Bellot, le Conseil des ministres a approuvé un avant-projet de loi sur la police des chemins de fer.sncb train danois

Source:
Service de presse de François Bellot, ministre de la Mobilité, chargé de Belgocontrol et de la Société nationale des chemins de fer belges

Sur proposition du ministre de la Mobilité chargé de la SNCB François Bellot, le Conseil des ministres a approuvé un avant-projet de loi sur la police des chemins de fer.

L’avant-projet introduit la notion d’amende administrative dans l’arsenal des mesures disponibles pour sanctionner de manière effective des comportements contraires aux obligations en matière d’utilisation du transport ferroviaire et à la sécurité de l’infrastructure ferroviaire. À l’heure actuelle, la poursuite de tels comportements implique systématiquement une procédure lourde, longue et coûteuse, qui nécessite souvent de faire appel à des prestataires externes, tels huissiers de justice et avocats.

En ce qui concerne Infrabel, les infractions concernées ont principalement trait à l’interdiction de circuler sur les lignes ferroviaires ainsi qu’aux interdictions de tout ce qui met en danger la conservation de l’infrastructure ferroviaire. En ce qui concerne la SNCB, les infractions ont principalement trait au fait de voyager sans titre de transport valable, ainsi qu’à tous comportements dans le train, dans la gare et sur le quai qui nuisent aux intérêts de l’opérateur ferroviaire ou importunent d’autres voyageurs.

Certaines des infractions visées seront désormais exclusivement passibles d’une amende administrative, tandis que d’autres seront passibles, ou bien de poursuites pénales, ou bien d’une amende administrative. Les agents constatateurs et les membres du cadre opérationnel des services de police seront chargés de veiller au respect de la police des chemins de fer et ils constateront les infractions par des constats et des procès-verbaux. Le projet prévoit quatre catégories d’amendes administratives (aux montants de base fixes de 50, 100, 250 et 300 euros) en fonction du taux de la peine, étant entendu que le taux de peine final tient également compte d’éventuelles récidives dans un délai de 365 jours. Il est toujours possible de présenter sa défense par écrit ou, dans certains cas, oralement. En outre, le projet prévoit une possibilité de recours devant le Tribunal de police ou le Tribunal de la famille.

Pour que la réaction soit rapide et que l’effectivité de l’amende administrative soit la plus grande possible, une disposition prévoit l’application d’un délai de prescription d’un an à compter du procès-verbal constatant l’infraction.

L’avant-projet est transmis pour avis au Conseil d’Etat

Avis de recherche de la Police : escroquerie dans un BET90 au moyen d’une fraude au change

La police et le parquet sont à la recherche de ce couple. Ils sont suspectés d’avoir escroqué l’exploitant d’un commerce de jeux de hasard BET90 à Anvers, au moyen d’une fraude au change. Les faits se sont déroulés le 8 décembre 2016.

22c4f46e9ed1462fd90e9ee07c6a4e7488a8c6174d16f17283942ac55227e8ee d3a438ecdf61fa0ab1ce95b1fa3f1118

 

Ce jeudi-là vers 16h00, l’homme et la femme sont entrés dans ce commerce situé sur la ‘Lange Leemstraat’.

L’homme a demandé pour changer de l’argent lorsque, durant le change, il est passé à deux reprises derrière le comptoir pour ‘aider’ le commerçant à compter les billets. Après l’opération, il manquait €4000.

La victime se rappelle que le suspect avait quelque chose dans sa main droite, probablement une arme. Il n’en est pas certain, mais il se sentait tout de même menacé.

Les enquêteurs souhaitent interroger cet homme, de même que la femme qui l’accompagnait.

Dès que le couple a aperçu la caméra de surveillance, l’homme a changé de comportement. Subitement, il est devenu très jovial et a fait comme s’il connaissait très bien le commerçant. Juste avant de sortir, il a étreint le commerçant et lui a donné une bise.

Le suspect masculin parlait anglais. Il avait des cheveux courts foncés et une barbe. Il était habillé avec soin, portait un veston bleu-gris, une chemise claire, une cravate, un pantalon foncé et des chaussures noires.

Il était accompagné d’une femme. Elle avait de longs cheveux bruns attachés en arrière. Elle portait une veste sombre avec un col en fourrure.

Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300.

Vous pouvez également réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu.

Police : meurtre de Laeticia BAUWENS le 22/04 à Mons

Le samedi 22 avril 2017 vers 07h00, le corps sans vie de Laeticia BAUWENS, une jeune fille âgée de 22 ans, a été découvert sur le parking du Lotto Mons Expo à Mons.36f3c5af1183b0800ee93ff88a68b1b3

Laeticia BAUWENS, étudiante en 3ème année de diététique au Condorcet de Tournai, se trouvait à côté de son véhicule, une Ford fiesta grise stationnée sur le parking situé avenue Thomas Edison, à proximité du rond-point de l’Imagix. La victime a reçu de nombreux coups de couteaux.

Dans le cadre de cette enquête, les enquêteurs sont à le recherche de précieux témoins qui auraient vu des agissements suspects à proximité des lieux de la découverte du corps de la victime ou de toute personne qui aurait des informations sur les faits.

Lien vers l’avis de recherche.

Discrétion assurée.

Publié le 24/04/2017 à la requête du Madame le Juge d’instruction Lonfils à Mons.

cbae65b703acab76177246d4b4692ff8

Témoignages

Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300.

Vous pouvez également réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu.

 

résultats des contrôles de police de ce dernier weekend à Tournai

police logo

CONTROLES ROUTIERS – Les chiffres du week-end

Ce week-end, divers contrôles ont été effectués sur le territoire de notre zone de police : boulevard Léopold et rue de Pont à Tournai ; chaussée de Tournai à Ramegnies-Chin et au niveau du zoning commercial « Les Bastions ».

Il découle de ces contrôles que 24 sanctions administratives communales pour stationnement ont été rédigées.

Trois automobilistes se sont révélés positifs au test d’alcoolémie dont un a eu un retrait immédiat du permis de conduire pour une période de 15 jours. Un véhicule a été enlevé pour défaut d’assurance.

Huit procès-verbaux de roulage ont été rédigés ; ainsi que 8 procès-verbaux d’avertissement. Huit autres automobilistes ont dû s’acquitter d’une perception immédiate.

Un magasin à Kain a été victime de vol à main armé !

Mardi matin, un vol a eu lieu dans un commerce à Kain.

Politie_auto_luik

Une vendeuse a été victime d’un vol à main armé le long de la rue Albert à Kain, dans l’entité de Tournai. A l’aide d’un couteau, l’agresseur a obligé la vendeuse à vider sa caisse. Il s’est ensuite excusé en affirmant qu’il en avait besoin.

VIDEO – Tentative de vol à main armée dans une agence Bpost à Bruxelles le 07/09/16

VIDEO – Tentative de vol à main armée dans une agence Bpost à Bruxelles le 07/09/16

Le 7 septembre 2016 vers 14h45, dans le quartier européen à Bruxelles, une tentative de vol à main armée a été commise à l’agence Bpost située rue Stevin à Bruxelles.

Un individu entre dans l’agence. Il attend un moment dans le hall où se trouvent les guichets automatiques. Ensuite, il se dirige vers les comptoirs. L’employée lui signale qu’il doit prendre un ticket mais il arrive à sa hauteur et sort une arme de sa veste. Il braque l’employée et exige qu’elle place le contenu de la caisse dans le sac en plastic qu’il lui tend. L’employée est surprise, ne sait quoi faire et demande l’aide de sa collègue. Cette dernière enclenche l’alarme et prévient un autre collègue qui sort de son bureau. Voyant que les choses ne se passent pas comme il le veut, l’auteur préfère prendre la fuite sans butin en direction de la rue Philippe le Bon.

L’auteur est âgé de 30 à 40 ans et est d’origine étrangère. Il mesure entre 1m80 et 1m85. Il est de corpulence mince. Il a les cheveux foncés coupés courts et le visage fin et allongé.

Au moment des faits, il portait un pantalon training noir, une veste de sport de marque Adidas de l’équipe de football Orlando Pirate. L’écusson de l’équipe est visible à l’avant de la veste, et à l’arrière, une tête de mort argentée est représentée. Il portait aussi des baskets noires à semelles blanches de marque Adidas, une casquette blanche, une écharpe lignée grise et noire, un sac à bandoulière bleu et noir et des lunettes de soleil de la marque OAKLEY.

Lien vers l’avis de recherche

Publié le 29/11/2016 à la requête du Parquet de Bruxelles.

Témoignages

Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300.

Vous pouvez également réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu

 

Témoignages

Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300.

Vous pouvez également réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu.

Suivez nous sur Twitter ou Facebook

 

Vol avec violence à « La Ferme BEAUMONT » à Honnelles le 21/10/16

Vol avec violence à « La Ferme BEAUMONT » à Honnelles le 21/10/16

Le vendredi 21 octobre 2016 entre 1h30 et 2h00, des auteurs cagoulés et armés ont commis un vol avec violence à « La Ferme Beaumont » située rue de la Ligne à Honnelles – entité de Roisin.

Lors du vol, les auteurs ont fait usage de leurs armes. Une victime décèdera de ses blessures et une autre sera grièvement blessée.

Les auteurs ont emporté un important butin composé de nombreuses fardes de cigarettes et de grandes boîtes de tabac.

Ils ont pris la fuite à bord d’une camionnette Nissan Interstar de couleur rouge. Le véhicule a été retrouvé incendié rue Camille Toussaint à Havré.

Les enquêteurs demandent à toute personne qui aurait vu des agissements suspects à proximité de la « Ferme Beaumont » ou à proximité du lieu de la découverte du véhicule de se manifester.

Si des cigarettes ou de grandes boîtes de tabacs vous ont été proposés à la vente ou si vous avez des informations sur ce fait, veuillez prendre contact avec les enquêteurs.

La discrétion est assurée.

Lien vers l’avis de recherche

Publié le 11/11/2016 à la requête du Madame la Juge d’instruction De Mol à Tournai.

Témoignages

Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300.

Vous pouvez également réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu.

Suivez nous sur Twitter ou Facebook

VIDEO – Vols de carte bancaire et escroquerie

Entre le mois de mars et de novembre 2015, un individu a commis de nombreux vols de carte de banque ainsi que de nombreux retraits bancaires principalement sur des personnes âgées.

Lors d’un retrait frauduleux dans un magasin, les caméras de surveillance l’ont filmé en compagnie d’une femme. Ils demandent des renseignements à la vendeuse et ensuite effectuent des achats dans le magasin avec une carte volée le 28 novembre 2015 à Limbourg.

Ces vols et retraits ont été commis principalement dans la région de Verviers. Mais ils ont aussi effectués aussi des achats importants dans la ville de Maastricht.

L’auteur est un homme âgé entre 30 à 40 ans. Il mesure environ 1m80 et est de corpulence normale. Il a les cheveux foncés coupés courts et porte un bouc. Au moment des faits, il portait une veste matelassée bleue à capuche, un sweat gris-bleu, un jean et une casquette bleue.

La femme est d’origine étrangère. Elle est âgée entre 35 et 45 ans. Au moment des faits, elle portait un manteau mi-long brun clair, un pantalon bordeaux, des bottes noires et un bonnet foncé à motifs. Elle était en possession d’un sac en bandoulière noir à motifs fleuris.

Si vous reconnaissez ces individus veuillez prendre contact avec les enquêteurs.

Lien vers l’avis de recherche.

Publié le 18/10/2016 à la requête du Parquet de Liège – division Verviers.

Question de M.Paul-Olivier Delannois au vice-premier ministre et ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, chargé de la Régie des Bâtiments, sur « la capacité humaine du service central Environnement de la police fédérale »

paul-olivier-delannois

Paul-Olivier Delannois (PS): Monsieur le président, monsieur le ministre, j’étais intervenu, il y a un an, à cette même commission pour dénoncer l’aberration de vouloir supprimer le service central Environnement de la police fédérale. Finalement, ce service a été maintenu et je m’en réjouis. Ainsi que je l’avais mentionné dans mon intervention l’année dernière, il est essentiel d’avoir un point de contact central national dans le domaine de l’environnement. En effet, ce service, actif dans la lutte contre les trafics internationaux de déchets, le trafic d’espèces protégées et le transport illégal de déchets radioactifs, compile des données, établit des indicateurs et fait le lien avec d’autres affaires en Belgique ou à l’étranger.

Monsieur le ministre, si le maintien de ce service de la police fédérale est une bonne nouvelle, je m’interroge désormais sur les moyens humains mis à sa disposition à l’avenir. En effet, aucune décision n’a encore été prise à ce sujet. Pourriez- vous me dire quelle sera la capacité humaine qui sera attribuée à ce département? Prendra-t-elle en compte le fait que les matières traitées sont de plus en plus complexes et nécessitent toujours plus de collaboration entre les pays?

Jan Jambon, ministre: Monsieur Delannois, une section Environnement est maintenue au sein de la Direction de la lutte contre la criminalité grave et organisée (la DJSOC), notamment au service du Plan national de sécurité. Cette section s’occupera de la criminalité environnementale et plus particulièrement de la fraude aux déchets.

L’ensemble des phénomènes de sécurité, repris dans le PNS, dans la criminalité liée à l’environnement mérite une attention particulière ainsi qu’une approche intégrale et intégrée dans laquelle la police joue un rôle important.

Pour ces phénomènes, la police développera un fonctionnement par programme, soit des projets d’amélioration de son travail quotidien.

Comme stipulé à l’article 95 de la loi sur la police intégrée, un programme sera développé par une équipe de huit équivalents temps plein: un divisionnaire de police (le manager du programme), deux personnes pour le réseau avec les directions déconcentrées des polices locales et des partenaires (un commissaire de police et un commissaire principal de police), une personne (normalement un commissaire de police) pour le suivi de l’Empact (European multidisciplinary platform against criminal threats) ou d’autres projets européens supranationaux comme EnviCrimeNet, le réseau informel notamment pour l’échange des datas entre États au sein d’Europol, trois personnes pour la gestion de l’information tactique et des dossiers (un inspecteur principal de police et deux inspecteurs de police), et une personne du cadre administratif. Pour chaque programme, on a donc une équipe de huit personnes.

Un programme pourra être soutenu pour le suivi du phénomène par le Service stratégie et Plan national de sécurité. Ce service dispose de 13 FTE pour le suivi des phénomènes grâce à l’économie d’échelle de l’optimalisation. Un programme est prévu pour la fraude aux déchets.

Les trois autres domaines (biodiversité, bien-être animal et fraude à l’énergie) seront traités par la police intégrée ou la police locale et la police fédérale, en particulier, les unités déconcentrées.

Il convient dans tous les cas de garantir invariablement un service de qualité dans le cadre du fonctionnement intégré policier et ceci en étroite collaboration avec les entités fédérales et fédérées, compétentes dans ces matières.

Actuellement, il y a quatre personnes au sein du service Environnement: un divisionnaire, deux inspecteurs principaux et un inspecteur. Le cadre organique de la police fédérale est déterminé par l’arrêté royal du 27 octobre 2015 fixant la répartition du personnel de la police fédérale. Étant donné qu’il vient d’être fixé, je n’ai pas l’intention de le changer dans l’immédiat; néanmoins, mon souhait est que la police fédérale puisse agir de manière plus flexible avec ses capacités en personnel parce que le contexte actuel exige plus d’agilité et de flexibilité dans l’organisation.

J’ai convenu avec la police fédérale des mesures dans le but de favoriser cette flexibilité. Des ajustements seront toujours possibles sans pouvoir, aujourd’hui, déterminer précisément dans quelle direction ils auront lieu. Aujourd’hui, un arrêté royal doit être pris, en ce compris le tableau organique. Parce que les changements dans la société sont permanents, l’organisation de la police doit être davantage flexible afin d’être plus à même de suivre les différents phénomènes criminels.

Paul-Olivier Delannois (PS): Je vous remercie, monsieur le ministre, il n’y avait rien de pervers dans ma question. Ce sujet me passionne depuis longtemps parce que j’ai présidé une intercommunale de déchets et par expérience, je sais que, dans ce monde-là, il n’y a pas que des enfants de cœur.

Avoir une police efficace à ce niveau-là ne peut que faire du bien à tout le monde.