Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
21
mar
2017
16:00 BeWAPI – Wallace
BeWAPI – Wallace
nov 21 @ 16:00
BeWAPI - Wallace
BeWAPI – Le mardi de 16h à 18h   Patrick James Wallace sera avec vous pour cette émission consacrée à la Wallonie Picarde On y retrouve du tourisme, des rendez-vous culturels  mais aussi des associations[...]
19:00 Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station Wallace
nov 21 @ 19:00
Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station –  Lundi, mardi et mercredi de 19h à 20h Il t’empêche d’aller à ton lit .. Pop Rock Station c’est le meilleur de la musique avec Wallace Pop Rock Station donne un[...]
20:00 Mondo Blues – Jean-Claude et Michel
Mondo Blues – Jean-Claude et Michel
nov 21 @ 20:00
Mondo Blues - Jean-Claude et Michel
Mondo Blues – Mardi de 20h à 22h Le mardi de 20h à 22h avec Jean-Claude Mondo et son acolyte Michel.  Le Monde du Blues  

View Calendar

Articles marqués avec ‘Pacifique FM’

Quelles seront les mesures prisent par le gouvernement suite aux attentats du 22 mars ?

 

gvrnmnt

Précisément un mois après les attentats du 22 mars 2016 dans la station de métro Maalbeek et à l’aéroport de Zaventem, le gouvernement souhaite apporter plus de clarté aux victimes belges des actes terroristes concernant les mesures qu’il entend prendre pour les soutenir dans le processus de traitement. Un statut de reconnaissance nationale pour les victimes des actes terroristes sera entre autres créé, et un contact proactif avec les victimes et les survivants sera pris pour les accompagner avec un soutien adapté.

A l’initiative du Premier ministre, le Conseil des ministres a approuvé aujourd’hui un paquet de mesures du ministre de la Justice Koen Geens, de la ministre des Affaires sociales et de la Santé publique Maggie De Block et du ministre de la Défense Steven Vandeput pour soutenir autant que possible les victimes belges des actes terroristes. Le but est de clarifier les choses pour les victimes des dramatiques événements du 22 mars 2016. Tous les départements unissent leurs forces afin d’aider au mieux les victimes d’actes terroristes.

Un guichet unique sera créé au sein du Fonds d’aide aux victimes du SPF Justice. Les différents services impliqués mettent les moyens suivants à disposition :

le SPF Justice met deux collaborateurs à disposition pour la coordination et la gestion ;

le SPF Sécurité sociale, DG War, met deux collaborateurs à disposition pour prendre contact par téléphone avec les victimes et leurs proches ;

l’Institut des Vétérans Institut national des invalides de guerre, anciens combattants et victimes de guerre met des assistantes sociales à disposition pour aller proactivement à la rencontre des victimes et de leurs proches sur le terrain et pour les accompagner individuellement vers les services de soutien que le Gouvernement a mis sur pied.
Le guichet unique est joignable au numéro de téléphone unique 0471 12 31 24 ainsi qu’à l’adresse mail terrorvictims@just.fgov.be.

Statut de reconnaissance nationale

Sous la direction des ministres des Affaires sociales et de la Défense, un statut de reconnaissance nationale a été élaboré. Ce statut est comparable à celui des victimes de guerre et garantit une aide d’urgence aux victimes belges des actes de terrorisme. Selon le cas, ces personnes bénéficieront de l’aide suivante :

une pension garantie ;

le remboursement intégral à vie des frais médicaux (physiques et psychiques) à la suite des attentats ;

une carte de victime leur offrant certains avantages.
En attendant le statut de reconnaissance nationale, les blessés et leurs proches peuvent prétendre à une aide financière d’urgence via le Fonds d’aide aux victimes. La loi de 1985 sera adaptée et sera d’application pour les requêtes qui ont déjà été introduites :

Les plafonds pour l’aide financière d’urgence (aide financière avant la fin de l’enquête préliminaire et de la procédure judiciaire) sont augmentés de 15.000 à 30.000 euros.

Les plafonds pour l’aide financière principale (intervention pour les dommages subis) sont augmentés de 62.000 à 125.000 euros.

Cela vaut tant pour les dommages physiques que psychologiques.
Il est prévu d’assouplir certaines conditions dans un arrêté d’exécution :

Aucune décision judiciaire venant d’un juge n’est exigée pour prétendre à une aide en cas d’actes de terrorisme.

Les compatriotes victimes d’actes de terrorisme dans un pays étranger qui ne prévoit aucune réglementation pour ce genre d’événements, peuvent également faire appel au Fonds d’aide aux victimes. Cette réglementation entre en vigueur avec effet rétroactif. Cela permettra, par exemple, aux victimes belges des attentats de Sousse en Tunisie d’aussi introduire une demande d’aide.

Le dossier doit être soumis au plus tard 3 ans après les faits.
Il a été demandé au Fonds d’aide aux victimes d’octroyer un acompte de 5.000 euros aux victimes hospitalisées (pour les frais d’hospitalisation) ainsi qu’aux proches des victimes décédées (pour les frais d’enterrement), et ce, sur simple demande, sans devoir présenter de factures.

Toutes les victimes qui ont introduit une demande pourront bénéficier d’une aide financière afin de couvrir le dommage moral.

 

La Province rafle le premier prix de la créativité aux Floralies gantoises !

 

IMG_0464

Ce jeudi 22 avril, lors de l’inauguration officielle des Floralies gantoises en présence du Couple royal, la Province de Hainaut et son Département des Espaces Verts ont remporté le premier prix de la créativité pour leur stand évoquant le Plan Maya.

Pour la troisième fois, le Département des Espaces Verts de la Province de Hainaut sera présent avec ses mosaïcultures aux Floralies gantoises, un évènement qui met à l’honneur la nature et le monde végétal au cœur de la Ville de Gand.

Parmi près de 400 stands, l’expertise et le savoir-faire unique de la Province de Hainaut en matière de mosaïcultures seront mis à l’honneur, le DEV est d’ailleurs le seul représentant public de Wallonie.

Cette année, comme à leur origine, les Floralies sont revenues dans le centre de Gent, et s’étalent sur quatre sites favorisant un thème particulier : La Caserne Léopold (Des arbres dans la ville) qui dévoile le stand de la Province de Hainaut, le Bijloke (La rencontre de l’orient et de l’occident), la Place Saint-Pierre (Le passé et l’avenir – l’innovation dans l’agriculture urbaine) et enfin le Parc de la Citadelle (Le plaisir des sens).

Le Département des Espaces verts de la Province de Hainaut a décidé de travailler sur le Plan Maya, un plan auquel adhère la Province et qui vise à sauvegarder les populations d’abeilles et d’insectes butineurs en Wallonie. Ce concept leur avait permis de décrocher la médaille d’or aux Mosaïcultures International Montréal en 2014, qui ont au final acheté les mosaïcultures du DEV.

Cette fois, pour les Floralies et pour mieux faire connaître le Plan Maya, le DEV a souhaité reconstruire les structures métalliques symbolisant des coccinelles, une chenille et des abeilles qui butinent un pré fleuri. Ces structures sont remplies ensuite de terreau et des plantes aux feuilles colorées y sont implantées tous les 5 cm, ce qui représentent pas moins de 400 plantes au m².

Ce savoir-faire provincial unique et cette capacité de créer autant de mosaïcultures est exporté dans de nombreuses communes hainuyères mais également plus loin.

Les Floralies gantoises 2016 sont à découvrir dans la Ville de Gand du 22 avril jusqu’au 1er mai. Plus d’infos : www.floralien.be

L’avis (négatif) du Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) sur le dépistage cardiaque chez les jeunes sportifs est repris par le très renommé British Medical Journal (BMJ)

13077163_10209236536896990_1125466228_n

Ces dernières semaines, de nouveaux cas de mort subite de jeunes sportifs sont venus endeuiller l’actualité dans notre pays. Et à nouveau, certains médecins saisissent l’occasion pour appeler à mettre en place un dépistage obligatoire des jeunes sportifs. Le KCE s’est déjà prononcé, chiffres à l’appui, contre une telle mesure qui ferait plus de tort que de bien. Son étude, publiée il y a tout juste un an, est à présent reprise par la célèbre revue scientifique BMJ (British Medical Journal).

L’étude publiée en mars 2015 par le KCE se prononce contre la mise en place d’un dépistage obligatoire des jeunes sportifs, car une telle mesure ferait plus de tort que de bien. Il n’existe en effet, à l’heure actuelle, aucune preuve scientifiquement fiable qu’un tel dépistage, chez des jeunes sportifs qui ne présentent aucun symptôme particulier, soit de nature à prévenir des décès prématurés. Les examens réalisés pour un tel dépistage, comme une auscultation cardiaque ou un électrocardiogramme (ECG), ne sont pas assez fiables pour détecter d’éventuelles affections cardiaques passées inaperçues. On estime qu’un quart des jeunes à risque passeraient entre les mailles du filet. Ceci explique d’ailleurs pourquoi on observe régulièrement des cas de mort subite chez des jeunes sportifs professionnels qui font pourtant l’objet d’un suivi intensif.

L’autre aspect du problème est que de tels examens de dépistage causeront des dizaines de milliers de fausses alarmes, avec toute l’angoisse et les examens complémentaires inutiles que cela entraîne. Avec en fin de compte des milliers de jeunes sportifs inutilement placés sous traitement médical – parfois leur vie entière – ce qui n’est pas non plus dénué de risques. Sans compter qu’ils seront souvent mis en garde, momentanément ou définitivement, contre leur pratique sportive, alors qu’en réalité, ils n’ont aucun problème. Le KCE a donc calculé que les dommages et les risques liés à un tel dépistage systématique au sein d’une population en bonne santé dépassent les avantages qu’il peut apporter.

Ces recommandations du KCE ont fait  – et font toujours – l’objet d’attaques en règle de la part de certains médecins du sport et cardiologues. La publication de l’étude du KCE dans la revue médicale renommée British Medical Journal, après avis favorable d’experts américains, britanniques et australiens, apporte aujourd’hui la preuve qu’il s’agit d’un travail considéré comme fiable et de haute qualité scientifique.

Les partisans d’un dépistage systématique en Belgique font régulièrement référence à une étude italienne déjà ancienne qui prétend que le dépistage permet de diminuer le nombre de morts subites. Cette étude a eu pour conséquence qu’un dépistage systématique a été instauré en Italie depuis une dizaine d’années. Mais les auteurs de cette étude refusent depuis lors de communiquer la moindre information sur l’impact de ce dépistage, à part une publication partielle des résultats de la région de Vénétie pour la période 1979-2004. Même après des demandes répétées du gouvernement britannique, du KCE et, récemment, du BMJ lui-même, les scientifiques italiens persistent à refuser de communiquer leurs données. Une attitude suspecte tant sur le plan scientifique que sur le plan éthique. Le BMJ rappelle d’ailleurs cette controverse dans un éditorial spécial (Deborah Cohen).

Liens intéressants:BMJ

Communiqué de presse BMJ (en anglais)

vers l’éditorial de Christopher Semsarian (University of Sydney) :

http://www.bmj.com/cgi/doi/10.1136/bmj.i1270

vers l’éditorial de Deborah Cohen (au sujet de l’étude italienne):

http://www.bmj.com/cgi/doi/10.1136/bmj.i2208

vers l’article du BMJ (par les chercheurs du KCE):

http://www.bmj.com/cgi/doi/10.1136/bmj.i1156

KCE

Lien vers le communiqué de presse et le rapport de 2015, ainsi que vers l’interview vidéo des auteurs du rapport: http://kce.fgov.be/fr/publication/report/faut-il-un-d%C3%A9pistage-cardiaque-pour-les-jeunes-sportifs#.Vxdme_l97RY

Qu’est-ce que le BMJ?

Le BMJ, alias “The British Medical Journal”, est une revue médicale renommée où des articles scientifiques sont soumis à la critique d’autres scientifiques spécialistes du même domaine avant d’être publiés. Ce procedé, appelé “peer-review” est considéré comme une des meilleures méthodes pour contrôler la qualité scientifique des publications. Le BMJ est une des revues scientifiques les mieux cotées à l’échelle mondiale. D’autres sont le Lancet, le New England Journal of Medicine (NEJM) et le Journal of the American Medical Association (JAMA).

 

Source : Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé

 » Développons la démocratie participative dans notre commune »

 

13023440_10209236446534731_1384514536_n

 

Le réalisateur Costa-Gavras disait :“La politique ne se résume pas au choix d’un candidat aux élections, c’est une manière de vivre.”

Alors,si vous aussi, estimez que la démocratie ne se résume pas à un passage aux urnes,

Si vous aussi, estimez que votre avis doit être pris en compte chaque jour d’une législature et pas seulement au dernier de celle-ci,

Alors le Groupe de Veille Politique de Tournai vous invite cordialement à venir faire part de votre opinion au cours de la soirée citoyenne :

« DÉVELOPPONS LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE DANS NOTRE COMMUNE »

Commission consultative, consultation populaire, référendum, initiative citoyenne… Venez échanger vos idées avec nos élus locaux pour une plus forte implication des citoyens sur la prise de décision politique.

Quand ? Le jeudi 21 avril prochain à 18h30.

Où ? À « Notre Maison », 10 avenue des États-Unis à Tournai

Programme de la soirée :

18h30 : Accueil
18h40 : Introduction par Marc Maesschalck, philosophe du droit
19h00 : Temps de réflexion en sous-groupes
19h40 : Pause sandwichs
20h15 : Echange avec les représentants communaux :
• Tarik Bouziane, Échevin de la Culture et des Sports (PS)
• Coralie Ladavid, Conseillère communale (Ecolo)
• Jean-Marie Vandenberghe, Conseiller communal (CDH)
20h45 : synthèse et échange avec Marc Maeschalck

Inscription souhaitée : info@ciep-ho.be – 069/880.762

 

Source : Camille Lemaire | MC Hainaut Picardie

 

Un café citoyen avec pour thème : Le Décret Paysage en vigueur dans l’enseignement supérieur.

affiche L’asbl LEEP-Tournai accueillera, le mercredi 27 avril 2016 à 19h, Luc Pirson, Président de la FAPEO (Fédération des associations de parents de l’Enseignement Officiel) qui animera un café citoyen ayant pour thème Le Décret Paysage en vigueur dans l’enseignement supérieur. Avec la participation de Christophe Brion, Directeur du campus pédagogique de la HEH. Cette discussion abordera la mise en place du Décret Paysage et les conséquences relationnelles (étudiants-écoles-parents) qui en découlent. « Le décret paysage est la plus grosse réforme de l’enseignement supérieur depuis celle de Bologne en 2004. Il modifie aussi bien les structures de l’enseignement supérieur, l’organisation des études que le statut de l’étudiant. Ce décret fait suite à la volonté du Ministre Marcourt d’organiser l’enseignement sur base géographique. » A la Maison de la Laïcité, rue des Clairisses, 13 – 7500 Tournai Entrée gratuite.   Infos : 069/84.72.03 Source : LEEP-Tournai, ASBL

Les évènements à venir à Tournai.

 

 

orchestre

 

Madame, monsieur, nous vous proposons aujourd’hui une liste d’évènement à venir dans le tournaisien.

– Vendredi 22 avril 2016 à 20h dans la salle Jean Noté de la Maison de la Culture : Concert de l’Orchestre à vent des cadets (dir : Thierry CUVELIER), de l’Orchestre à Vent et du Big Band des Jeunes du Conservatoire (dir : Daniel BURON). Entrée : 5 € en prévente – 8 € le soir même – Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

– Samedi 30 avril 2016 à 17h au Complexe culturo-sportif d’Estaimpuis : concert de l’Orchestre à vent du Conservatoire (direction : Daniel BURON) avec la Royale Harmonie communale d’Estaimpuis (Direction : Patrick SEVRIN). Entrée libre.

– Jeudi 5, vendredi 6 et samedi 7 mai 2016 à 20h à la Maison de la Culture de Tournai : « Willy Protagoras enfermé dans les toilettes », pièce de Wajdi MOUAWAD, mise en scène de Yola HER avec les comédiens de l’atelier YHATS. Entrée libre.

– Samedi 14 mai 2016 de 9h à 16h : Portes ouvertes du Conservatoire. Manifestations en continu, dans le bâtiment et à l’annexe provisoire, 7, place Reine Astrid. Avec le Marching band d’Arthur ROS.

– Samedi 14 mai 2016 à 16h à la Grand-Place de Tournai : Concert de l’Orchestre à cordes, direction Christiane DIRICQ. Accès libre.

– Samedi 14 mai 2016 à 17h30 à la Grand-Place de Tournai : Concert D’S Pop, par Michel Lauricella et ses élèves, en collaboration avec l’Académie de Soignies. Accès libre.

– Dimanche 15 mai 2016 à 11h à la Place Verte à Tournai : Animation « Lutherie sauvage » pour les enfants du quartier par Charles MICHIELS et Sandrine PINTO. Accès libre.

– Samedi 21 mai 2016 à 20h à l’église d’Havinnes : Concert de l’Orchestre à vent, avec la participation de la Royale Ste Cécile de Gaurain-Ramecroix. Direction : Daniel BURON et Thierry CUVELIER.

– Samedi 28 mai 2016 à 20h et dimanche 29 mai 2016 à 16h à la Maison de la Culture de Tournai : « RéZiste !», spectacle musical coécrit par les participants d’un atelier des Ecrivains publics de Wallonie picarde, mis en scène par Marie-Christine DEGRAEVE sur une musique originale de Benoît CHANTRY. Comédiens, chœurs d’enfants, danseuses et orchestre. Direction: Michel JAKOBIEC. Entrée : 5€ en prévente, 8€ le soir même, gratuit enfants de moins de 12 ans.

– Vendredi 10 juin 2016 à 20h à la halle aux Draps de Tournai : concert d’Yves Duteil avec les chœurs d’enfants du Conservatoire de Tournai. Entrée : 27€ au profit de Retina France (recherche maladies des yeux).

– Samedi 18 juin 2016 : participation à la Fête de la Musique. Concerts d’ensembles au pied du beffroi. Entrée libre.

– Samedi 25 juin 2016 dès 19h à la Petite Fabriek à Froyennes : La Nuit du Jazz : Divers concerts « Le Jazz Music Orchestra » dirigé par Charles MICHIELS, « le Big Band des jeunes du Conservatoire » dirigé par Daniel BURON, suivis d’une Jam Session (ouverte à tous). Entrée : 5 € en prévente – 8 € le soir même – Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

Source : le Conservatoire de Tournai

Le cirque s’installe à Mont de l’Enclus !

apmf

Une fois de plus, l’après-midi des familles proposera des activités ludiques aux enfants et à leurs parents. Cette année, l’événement aura lieu le samedi 21 mai de 14h à 17h à l’école libre d’Anseroeul et mettra le cirque à l’honneur.

 

Les associations et structures jeunesse du Mont de l’Enclus se transformeront, le temps d’une après-midi, en une troupe circacienne : clowns, dompteurs et bonimenteurs accueilleront les familles.

Programme de la journée :

14h : Spectacle proposé par les jeunes de la structure d’accueil « La Ribambelle » ;

De 14h30 à 16h30 : Ouverture des différents ateliers : initiation au cirque, ateliers créatifs, parcours circomot’ et bien d’autres ;

16h30 : Spectacle « Slips Expérience » des artistes circaciens  de la Compagnie Okidok.
Toute l’après-midi, un château gonflable et un bar seront installés.

 

Le spectacle « Slips Expérience »

Spectacle de rue clownesque et acrobatique.

 

« Que le public se prépare pour le grand, l’extraordinaire, l’incroyable… saut en slip !

Castor et Pollux ont été libérés et ils s’invitent dans la rue. Ils ont des corps de rêves, des corps de stars. Musclés, élégants, habiles, facétieux et bien conscients de toutes leurs incroyables qualités, ils se lancent dans une grande démonstration de leurs talents.

Du talent à l’état pur, la crème de l’acrobatie, le foie gras du mime, le saindoux de la danse. »

 

Gagnant du Grand Prix au Festival du Clown de Milan en 2009, ce duo enchaine des portés acrobatiques teintés d’un humour à la nonchalance déroutante.

Sans matériel, décor ou son, avec seulement deux peignoirs, quelques slips et un pipeau, les Okidoks (Xavier Bouvier et Benoît Devos) donnent libre cours à leur créativité hilarante pour le plus grand plaisir du public…

Source : Centre culturel du pays des collines.

Les élèves du secondaire rendent le monde un peu meilleur.

 

élève

Cinq écoles secondaires s’affronteront le 26 avril pour remporter la première place au Science Challenge 2016 du Fonds 3M.

Une application pour l’alimentation destinée à la famille, un drone qui aide les fermiers à traiter la végétation, une mallette intelligente, un détecteur d’angle mort pour les camions et un coffret qui détecte les motards, les deux visant à diminuer le nombre d’accidents. Le mardi 26 avril on découvrira chez 3M à Diegem quelle école secondaire a eu la meilleure idée en 2016 et remporte cette année le Science Challenge du Fonds 3M.

Cette compétition annuelle a pour but d’intéresser les élèves du secondaire à la science et à la technique (STEM) et de leur faire imaginer avec leur classe des solutions à toutes sortes de problèmes du monde. Par exemple la pollution de l’air, l’insécurité, l’usage de drogues, ou la pollution de l’eau potable.

Cette année une centaine d’écoles se sont inscrites pour le challenge. Elles devaient produire une vidéo de leur projet, pour laquelle les camarades de classe, les amis et la famille mais aussi un jury professionnel pouvaient voter. Finalement le jury a choisi cinq finalistes qui vont présenter leur idée le 26 avril à Diegem devant le public et le jury. La ministre de l’enseignement Hilde Crevits distribuera les prix de 10.000, 5000 ou 2500 €.

Dans la lutte contre le surpoids et la malbouffe, les élèves de 3 et 4 W de l’Athénée Royal de Zaventem ont développé l’application Back2Food.
Les élèves de la 3EE de Don Bosco à Haacht ont cherché une solution aux dangers de l’angle mort pour les camions, au moyen d’un capteur infrarouge.
Le 6ème Sciences Industrielles de Onze Lieve Vrouw Ter Duinen de Zeebrugge
a développé un drone – un hexacoptère – pour traiter les plantes dans les champs de manière plus ciblée. Et pour rendre la nourriture plus saine de manière écologique.
La mallette intelligente de la classe csM3ds du Collège Saint Michel de Gosselies fait en sorte que les élèves n’oublient jamais leurs livres scolaires.
Les élèves des 5 et 6 Sciences Générales de l’Athénée Royal Lucie Dejardin de Seraing ont imaginé un boîtier de détection qui avertit les conducteurs des voitures qu’une moto s’approche.

La finale du Science Challenge se déroulera le mardi 26 avril de 13h30 à 15h30 chez 3M Belgique, 7 Hermeslaan à 1831 Diegem.

À propos du Fonds 3M
Avec ce fonds, 3M soutient des projets sociaux dans le Benelux. Nous trouvons qu’il est important qu’un nombre plus élevé d’élèves choisissent les sciences exactes. C’est la raison pour laquelle nous aimons les intéresser à la science et à la technique de manière ludique, et en leur lançant des défis. C’est la raison pour laquelle nous organisons le Science Challenge.

http://3mfondssciencechallenge.com/be_nl

http://www.3MfondsScienceChallenge.eu.

Source : Belga Media Support

Une modification de la loi relative aux étrangers durcit la lutte contre la fraude migratoire.

La lutte contre la fraude migratoire durcit

Les étrangers non ressortissants de l’Union européenne doivent désormais attendre cinq ans au lieu de trois pour obtenir un permis de séjour à durée indéterminée dans le cadre du regroupement familial. La fraude migratoire n’est plus couverte par la prescription. Et les demandeurs d’asile peuvent également être fouillés durant leur séjour dans un centre fermé. Trois modifications importantes de la loi relative aux étrangers que la Chambre a entre-temps approuvées selon les indications du secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration Theo Francken.

Aujourd’hui, les règles qui régissent le regroupement familial sont plus strictes pour les ressortissants de l’UE que pour les étrangers originaires de pays tiers. Ces derniers peuvent déjà obtenir un permis de séjour d’une durée illimitée après trois ans, s’ils répondent à un certain nombre de conditions en matière de revenu, de logement et de relation durable. Les ressortissants de l’Union européenne doivent attendre cinq ans pour obtenir ce permis, ce qui est discriminatoire selon la Cour constitutionnelle. Le gouvernement fait donc passer cette période à cinq ans pour tout le monde.

Le secrétaire d’État Francken estime que cette période de contrôle est essentielle dans la lutte contre les mariages et les partenariats de complaisance, étant donné que l’on examine alors aussi l’existence d’un lien matrimonial ou familial effectif.  « L’expérience nous apprend que les personnes vont souvent loin dans l’arrangement et la simulation d’un mariage visant à obtenir un permis de séjour. Lors d’un mariage ou partenariat de complaisance, la fiction amoureuse se poursuit généralement jusque trois ans après la période de contrôle. En étendant cette période à cinq ans, nous rendons cette forme de fraude migratoire beaucoup plus astreignante pour les parties concernées, et donc moins attrayante. »

Suppression de la prescription

Une autre mesure consiste à supprimer la prescription après dix ans en cas de fraude migratoire. « Dans certains cas, le retrait d’un droit de séjour obtenu frauduleusement n’était possible que dans les dix premières années suivant sa remise. Ce ne sera désormais plus le cas : il sera en effet possible de sanctionner en permanence la fraude migratoire, avec une perte du droit de séjour », déclare Francken.

Le projet prévoit en outre un cadre juridique pour la fouille des demandeurs d’asile dans les centres fermés. Aujourd’hui, ils ne peuvent être fouillés qu’à leur arrivée ou lors d’un retour de l’ambassade, par exemple, mais pas pendant leur séjour dans le centre. Le cadre juridique sera également développé à la demande des syndicats, pour la sécurité du personnel des centres fermés.

Source : secrétariat d’État à l’Asile et à la Migration.

Une ​1ère balade santé pour le 25ème anniversaire de la Maison médicale le Gué.

 

image001

Après le succès rencontré lors de la soirée théâtrale du 1er décembre 2015, autour de la pièce « Je me soigne, moi non plus » du Théâtre du Copion, la MM relance une nouvelle invitation pour fêter, en plein air cette fois, le 25ème anniversaire de son ouverture dans le quartier St-Piat à Tournai.

une invitation est donc lancée à tous pour une​1ère balade SANTE à pied et à vélo le dimanche 24 avril après-midi.

En groupe, en famille ou seul, 2 circuits vous permettront de passer un moment convivial, sans se presser, au rythme de chacun, au départ de la Maison médicale et à destination des Fours à chaux de Chercq, site agréable à (re)découvrir, notamment pour les enfants.

Programme :

14h00 :

· accueil et rendez-vous pour tous à la MM (rue St-Piat, 56 à Tournai)

· contrôle technique des vélos par l’ASBL Biciklo

14h30 :

· départ pour les marcheurs : balade contée animée par le nouvel atelier « Contes et chants « de la MM médicale ; au cours de la promenade, animations et questions sur le thème de l’eau pour les enfants.

· départ pour les cyclistes : traversée du coeur historique de la ville pour parcourir ensuite quelques villages du Sud de Tournai jusqu’à l’entrée du Parc Naturel des Plaines de l’Escaut et rejoindre les Fours à chaux. Balade préparée et commentée par la Maison des Jeunes Masure 14.

Vers 16h30 aux Fours à chaux :

· court spectacle de l’atelier « Contes et chants » de la MM

· visite du site des fours à chaux

· Ambiance musicale, tartes, verre de l’amitié, …

Clôture vers 19h (retour en co-voiturage prévu pour les marcheurs).

Une organisation du GROUPE PROJET de la Maison médicale.

Pour les 2 balades, inscription souhaitée par SMS au 0498/88 62 56