Warning: Declaration of WarpMenuWalker::start_lvl(&$output, $depth) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_lvl(&$output, $depth = 0, $args = Array) in /customers/7/f/1/pacifiquefm.be/httpd.www/wp-content/themes/solarr/warp/systems/wordpress/helpers/system.php on line 678 Warning: Declaration of WarpMenuWalker::end_lvl(&$output, $depth) should be compatible with Walker_Nav_Menu::end_lvl(&$output, $depth = 0, $args = Array) in /customers/7/f/1/pacifiquefm.be/httpd.www/wp-content/themes/solarr/warp/systems/wordpress/helpers/system.php on line 678 Warning: Declaration of WarpMenuWalker::start_el(&$output, $item, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /customers/7/f/1/pacifiquefm.be/httpd.www/wp-content/themes/solarr/warp/systems/wordpress/helpers/system.php on line 678 Warning: Declaration of WarpMenuWalker::end_el(&$output, $item, $depth) should be compatible with Walker_Nav_Menu::end_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array) in /customers/7/f/1/pacifiquefm.be/httpd.www/wp-content/themes/solarr/warp/systems/wordpress/helpers/system.php on line 678 Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/7/f/1/pacifiquefm.be/httpd.www/wp-content/themes/solarr/warp/systems/wordpress/helpers/system.php on line 61 OCDE Archives | Pacifique FM
Titre obligatoire

Emissions à venir

déc
15
sam
2018
14:00 Top Tonic samedi
Top Tonic samedi
déc 15 @ 14:00
Top Tonic samedi
Top Tonic – Samedi de 14h à 15h Le samedi de 14h à 15h Top Tonic Le classement du Top Tonic ce sont les meilleurs tubes du moment. Le classement des 20 meilleurs hits du moment. Le[...]
15:00 Cinémagix – Claude et Pascale
Cinémagix – Claude et Pascale
déc 15 @ 15:00
Cinémagix - Claude et Pascale
Cinémagix – Samedi et Dimanche de 15h à 17h Le Samedi et le Dimanche Cinémagix avec Pascale Tous les samedis et Dimanche, Pascale vous présente Cinémagix Vous y retrouver toutes le nouveautés des salles …  Rejoins[...]
17:00 Into The Mixx
Into The Mixx
déc 15 @ 17:00
Into The Mixx
Into The Mixx – Samedi de 22h à 23h Samedi de 22h à 23h Into The Mixx avec DJ Moustik   Chaque semaine  DJ Moustik vous propose de revivre l’ambiance musicale des années 80 en[...]
18:00 Funk Anthology
Funk Anthology
déc 15 @ 18:00 – 19:00
Funk Anthology
Funk Anthology – Samedi de 21h à 22h Samedi de 21h à 22h Funk Anthology présenté et animé par DJ Vibe DJ Vibe officie sur la scène funky depuis prêt de 25 ans. Il se[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘OCDE’

Les inégalités entre riches et pauvres au plus haut depuis 30 ans !

Les inégalités ont atteint des niveaux records dans la plupart des pays de l’OCDE et restent plus élevées encore dans beaucoup d’économies émergentes, selon un rapport de l’organisation publié jeudi qui relève en particulier les écarts entre hommes et femmes.

argent

« Nous avons atteint un point critique. Les inégalités dans les pays de l’OCDE n’ont jamais été aussi élevées depuis que nous les mesurons« , a déclaré le Secrétaire général de l’organisation, Angel Gurría, en présentant le rapport, à Paris, au côté de Marianne Thyssen, Commissaire européenne à l’emploi.

Aujourd’hui, dans la zone OCDE qui regroupe 34 pays, les 10% les plus riches de la population ont un revenu 9,6 fois supérieur à celui des 10% les plus pauvres, alors que la proportion était de 7,1 fois dans les années 1980 et 9,1 fois dans les années 2000, selon un nouveau rapport de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) publié jeudi.

Les inégalités sont encore plus criantes en termes de patrimoine, souligne le rapport. « En ne s’attaquant pas au problème des inégalités, les gouvernements affaiblissent le tissu social dans leur pays et compromettent leur croissance économique à long terme« , a-t-il ajouté. On estime que la montée des inégalités, entre 1985 et 2005, dans les 19 pays de l’OCDE analysés, a amputé la croissance de 4,7 points de pourcentage en cumulé entre 1990 et 2010.

Pour réduire les inégalités et stimuler la croissance, l’OCDE recommande aux gouvernements de promouvoir l’égalité entre hommes et femmes en matière d’emploi, d’élargir l’accès à des emplois plus stables et d’encourager les investissements dans l’éducation et la formation tout au long de la vie active.

La redistribution par le biais de l’impôt est aussi un moyen efficace de réduire les inégalités, selon le rapport, qui relève que l’efficacité des mécanismes de redistribution s’est amoindrie dans de nombreux pays ces dernières décennies. Les politiques publiques doivent garantir que les plus riches, mais aussi les entreprises multinationales, paient leur part de la charge fiscale, souligne l’Organisation.

Les 10% les plus riches de la population ont un revenu 9,6 fois supérieur à celui des 10% les plus pauvres !

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 21 mai 2015

Les beuveries express en progression inquiétante chez les jeunes Occidentaux !

Les beuveries express ou « binge drinking », à savoir l’absorption rapide de grandes quantités d’alcool, progressent chez les jeunes Occidentaux au point de devenir un phénomène « inquiétant », selon un rapport de l’OCDE publié mardi.

alcool

Alors que la consommation moyenne d’alcool est globalement en légère baisse depuis 20 ans parmi les pays de l’Organisation de coopération et de développement économique, la « consommation excessive » d’alcool par les jeunes « augmente », selon cette étude. »Les niveaux de ‘consommation dangereuse’ et de ‘suralcoolisation épisodique’ chez les jeunes, notamment les femmes, ont augmenté dans de nombreux pays de l’OCDE », souligne l’organisation dans un rapport intitulé « Lutter contre l’usage nocif de l’alcool ».

Un épisode de « binge drinking » correspond à l’absorption de cinq à huit verres d’alcool en une seule occasion comme une soirée ou une sortie. Une consommation « dangereuse » d’alcool correspond à l’absorption de plus 210 grammes d’alcool pur par semaine pour un homme et plus de 140 grammes pour une femme. Une partie du phénomène de « binge drinking » tient au fait que les boissons alcoolisées sont devenues « plus abordables » à l’achat pour les jeunes consommateurs.

De plus, « des produits alcoolisés spécialement conçus et commercialisés pour plaire aux jeunes buveurs ont pu contribuer à changer l’attitude des jeunes générations vis-à-vis de l’alcool ». Grâce à des publicités ciblées en direction des jeunes, ces produits finissent par être associés à la fête, à la musique, à la séduction voire même aux sports.

En outre, la consommation excessive d’alcool « est souvent une forme de socialisation » pour les jeunes. Les jeunes achètent « de plusen plus » de l’alcool bon marché dans des supermarchés avant même de sortir pour rejoindre une fête. Cette consommation excessive s’accompagne bien sûr de risques accrus d’accidents et de blessures.

Mais pas seulement: l’alcool en dose excessive est un risque sérieux pour la santé quel que soit l’âge. En Australie, le nombre de jeunes filles de 18 à 24 ans admises à l’hôpital à cause de l’alcool a doublé entre 1996 et 2006 tandis qu’aux Etats-Unis les hospitalisations pour coma éthylique chez les 18/24 ans ont progressé de 25% entre 1999 et 2008.

Parallèlement, l’âge du premier verre d’alcool et celui de la première ivresse baisse depuis le début des années 2000 selon une enquête réalisée dans les pays de l’OCDE. La part des garçons qui, à 15 ans, n’ont jamais bu d’alcool est passée de 44% en 2001/02 à 30% en 2009/10. Parallèlement la proportion de ceux qui à 15 ans avaient déjà connu l’ivresse au moins une fois est passé de 30% à 43% sur la même période.

Ce phénomène intervient alors que la consommation moyenne dans les 34 pays de l’OCDE, estimée à 9,1 litres d’alcool pur par habitant et par an, a eu tendance à reculer ces 20 dernières années .Cette moyenne cache des tendances divergentes en particulier en Europe: la consommation a progressé au Royaume-Uni et en Irlande mais a reculé assez nettement en Italie, France, Allemagne, Portugal et Espagne. La France apparaît parmi les premiers au sein de l’OCDE en terme de consommation avec 11,8 litres par habitant et par an.

Les niveaux de ‘consommation dangereuse’ et de ‘suralcoolisation épisodique’ chez les jeunes, notamment les femmes, ont augmenté dans de nombreux pays !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 13 mai 2015

Un emploi au salaire minimum: suffisant pour échapper à la pauvreté?

La question mérite d’être posée mais selon une étude de l’OCDE, la réponse est plutôt négative tout en citant en exemple la Grèce, la Corée du Sud ou encore l’Espagne.

pauvreté

En effet, l’Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE) a publié ce mercredi cette étude sur son site internet, montrant qu’un emploi à temps plein payé au salaire minimum ne permet pas toujours à une famille avec deux enfants de vivre au-dessus du seuil de pauvreté.

En se basant d’un revenu net perçu par un travailleur payé au salaire minimum, une fois déduits impôts et transfert publics, « le revenu de titulaires du salaire minimum travaillant à temps plein peut être bien inférieur au seuil de pauvreté communément appliqué » précise l’OCDE.

Dans l’étude, il est expliqué que dans pareilles situations, allonger sensiblement le temps de travail « ne permet pas toujours aux familles d’échapper à la pauvreté monétaire telle qu’elle est habituellement mesurée » tout en précisant que « les différences entre pays sont énormes ».

Par conséquent, « un emploi à temps partiel rémunéré au salaire minimum en Australie, en Irlande ou au Royaume-Uni, peut suffire pour sortir de la pauvreté une famille avec deux enfants ». Cependant, dans la plupart des pays de l’OCDE, « un seul emploi à plein temps payé au minimum légal laisse une famille biparentale sous le seuil de pauvreté ».

C’est le cas en République tchèque, en Estonie, en Grèce, en Corée et en Espagne, où le temps de travail qu’un titulaire du salaire minimum doit effectuer pour sortir de la pauvreté « est exorbitant, notamment pour les parents isolés », affirme l’étude.

Pour se soustraire à la pauvreté, ces derniers « auraient besoin d’une aide au revenu plus substantielle ou d’un salaire bien supérieur au salaire minimum ». L’OCDE compte 34 pays membres développés (États-Unis, Union européenne, Australie, Japon…) et émergents (Mexique, Chili, Turquie…). Parmi ses membres, trois-quart ont instauré un salaire minimum légal.

La pauvreté, plus proche qu'on ne le croit selon une étude de l'OCDE !

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 7 mai 2015