Warning: Declaration of WarpMenuWalker::start_lvl(&$output, $depth) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_lvl(&$output, $depth = 0, $args = Array) in /customers/7/f/1/pacifiquefm.be/httpd.www/wp-content/themes/solarr/warp/systems/wordpress/helpers/system.php on line 678 Warning: Declaration of WarpMenuWalker::end_lvl(&$output, $depth) should be compatible with Walker_Nav_Menu::end_lvl(&$output, $depth = 0, $args = Array) in /customers/7/f/1/pacifiquefm.be/httpd.www/wp-content/themes/solarr/warp/systems/wordpress/helpers/system.php on line 678 Warning: Declaration of WarpMenuWalker::start_el(&$output, $item, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /customers/7/f/1/pacifiquefm.be/httpd.www/wp-content/themes/solarr/warp/systems/wordpress/helpers/system.php on line 678 Warning: Declaration of WarpMenuWalker::end_el(&$output, $item, $depth) should be compatible with Walker_Nav_Menu::end_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array) in /customers/7/f/1/pacifiquefm.be/httpd.www/wp-content/themes/solarr/warp/systems/wordpress/helpers/system.php on line 678 Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/7/f/1/pacifiquefm.be/httpd.www/wp-content/themes/solarr/warp/systems/wordpress/helpers/system.php on line 61 NVA Archives | Pacifique FM
Titre obligatoire

Emissions à venir

déc
15
sam
2018
14:00 Top Tonic samedi
Top Tonic samedi
déc 15 @ 14:00
Top Tonic samedi
Top Tonic – Samedi de 14h à 15h Le samedi de 14h à 15h Top Tonic Le classement du Top Tonic ce sont les meilleurs tubes du moment. Le classement des 20 meilleurs hits du moment. Le[...]
15:00 Cinémagix – Claude et Pascale
Cinémagix – Claude et Pascale
déc 15 @ 15:00
Cinémagix - Claude et Pascale
Cinémagix – Samedi et Dimanche de 15h à 17h Le Samedi et le Dimanche Cinémagix avec Pascale Tous les samedis et Dimanche, Pascale vous présente Cinémagix Vous y retrouver toutes le nouveautés des salles …  Rejoins[...]
17:00 Into The Mixx
Into The Mixx
déc 15 @ 17:00
Into The Mixx
Into The Mixx – Samedi de 22h à 23h Samedi de 22h à 23h Into The Mixx avec DJ Moustik   Chaque semaine  DJ Moustik vous propose de revivre l’ambiance musicale des années 80 en[...]
18:00 Funk Anthology
Funk Anthology
déc 15 @ 18:00 – 19:00
Funk Anthology
Funk Anthology – Samedi de 21h à 22h Samedi de 21h à 22h Funk Anthology présenté et animé par DJ Vibe DJ Vibe officie sur la scène funky depuis prêt de 25 ans. Il se[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘NVA’

Pour la NVA : Finies, les nominations définitives à la SNCB

En vue de moderniser et d’améliorer le fonctionnement de l’entreprise ferroviaire belge SNCB, la N-VA veut mettre un terme à la nomination fixe. Le personnel peut conserver son statut mais les nouveaux recrutements ne peuvent plus se passer que sur une base contractuelle.

Trop d’avantages coûteux sont liés au statut actuel, ce qui empêche la SNCB d’être suffisamment concurrentielle. À l’heure actuelle, cette société ferroviaire coûte bien plus au contribuable belge que dans d’autres pays européens.
Affecter judicieusement l’argent du contribuable

La société des chemins de fer emploie un membre du personnel HR pour 25 collaborateurs. Dans d’autres entreprises, on en compte en moyenne un pour 100 collaborateurs. Avec une semaine de travail de 36 heures, plus de 50 jours de congé et une gamme étendue d’indemnités et de compensations – résultant tous du statut – la SNCB ne peut pas rivaliser avec ses concurrents européens. La société de chemins de fer belge ne pourra jamais être prête pour la libéralisation du marché ferroviaire européen en 2026. Si nous voulons que la SNCB gagne en modernité et en productivité pour ce délai européen, nous devons vraiment passer à la vitesse supérieure.

La N-VA déplore que les syndicats du secteur ferroviaire refusent de participer à cette réforme indispensable. Des sociétés ferroviaires efficaces sont pourtant la meilleure garantie que l’argent des contribuables est correctement dépensé.

Source:http://francais.n-va.be

 

Bart De Wever: « Nous avons autorisé la mauvaise sorte de migrants en masse »

Bart De Wever: "Nous avons autorisé la mauvaise sorte de migrants en masse"

Bart De Wever: « Nous avons autorisé la mauvaise sorte de migrants en masse » – © Tous droits réservés

Le président de la N-VA, Bart De Wever a de nouveau tenu des propos flirtant avec la xénophobie ce lundi à la VRT. « Nous avons autorisé la mauvaise sorte de migrants (à venir) en masse », n’a-t-il pas hésité à déclarer.

La radicalisation ne touche que des groupes particuliers de migrants, a-t-il affirmé lors de l’émission « Terzake » sur la VRT.

« Je n’ai encore jamais rencontré un migrant asiatique qui se dise victime de racisme« , a-t-il dit, assurant tirer des conclusions similaires de l’analyse des chiffres de la criminalité.

Le président de la N-VA et bourgmestre d’Anvers a fait référence lundi aux propos qu’il avait tenus samedi lorsqu’il avait affirmé que « la mauvaise politique d’immigration de ces dix dernières années était la cause de la radicalisation de certains jeunes musulmans et donc du grand nombre de jihadistes partis de Belgique pour aller combattre en Syrie« .

« Nous avons autorisé (à venir) la mauvaise sorte de migrants en masse et ensuite trop peu a été fait. Nous n’avons pas mené de politique d’intégration« , a-t-il ajouté.

Politique d’intégration

Ce n’est, selon lui, que lorsque la N-VA est entrée au gouvernement flamand qu’une politique d’intégration a été menée « mais les problèmes étaient alors connus depuis longtemps« , a ajouté Bart De Wever.

Il a souligné que le racisme était une notion « relative » et trop souvent invoqué comme excuse pour un échec personnel, surtout auprès de certains groupes de population, comme la communauté marocaine. « Surtout les Berbères. Ce sont des communautés fermées, avec une défiance envers les autorités« , a-t-il dit.

Ce n’est, loin s’en faut, pas la première fois que le président de la N-VA et d’autres membres du parti séparatiste tiennent des propos xénophobes à l’encontre de la communauté marocaine de Belgique et/ou versent dans l’islamophobie.

Pour rappel, le secrétaire d’État N-VA à l’Asile et à la Migration, Théo Francken a déjà été mis sur la sellette à plusieurs reprises pour des propos outranciers et insultants sur la diaspora marocaine. Bart De Wever lui-même avait dénoncé, suite aux attentats de Paris, « la boîte vide que l’Europe est devenue sur le plan des valeurs, qui pourrait être remplie à nouveau par l’Islam« .

RTBF avec Belga

 Source: rtbf.be

Le gouvernement a-t-il choisit les mauvais migrants????

Posté par Pacifique FM – Officiel sur lundi 15 février 2016

Le chauffeur noir de De Wever trouve que les propos de son patron ne sont pas racistes

Alors que Bart De Wever, président de la NVA, avait eu, lundi, des propos à la limite de la xénophobie qui avaient choqué bon nombre de personnes, ce n’est en tout cas pas le cas de Joël Njengo, chauffeur et garde du corps attitré de De Wever qui n’a pas été atteint par les récents propos de son patron.

Chauffeur De Wever

Alors que de nombreux partis n’ont pas hésité à tackler le président de la NVA, son chauffeur est venu à sa rescousse en écrivant sur Twitter : « Démontrer une différence de mentalité entre des gens de différentes cultures ne fait pas d’un homme un raciste. »

Mais qui est ce Joël Njengo? D’origine camerounaise, il est arrivé en Belgique dès l’âge de 3 ans, dans la région d’Anvers. Joël a suivi des études à l’Athénée royale de Schoten, petite commune néerlandophone située en Région flamande dans la province d’Anvers. Il a ensuite décidé d’entrer dans l’armée et a, par la même occasion, suivi une formation chez les paras pendant 9 mois. Voulant devenir footballeur pro, il se voit obligé d’oublier son objectif car sa femme tombe dans le même temps enceinte et lui sans réel travail. C’est à ce moment là qu’il se voit proposer un boulot et pas n’importe lequel : devenir le chauffeur attitré de Bart de Wever. Cela fait maintenant plus de 2 ans qu’il est son chauffeur, son bodyguard et… son ami.

Pour rappel, Bart De Wever disait lundi que le racisme n’était pas une cause de la radicalisation, mais que ce problème devrait plutôt être attribué aux problèmes que connait la société. Lors de son discours, quelques phrases ont choqué comme : »Je n’ai encore jamais rencontré un migrant asiatique qui se dise victime de racisme » ou encore « Surtout les Berbères. Ce sont des communautés fermées, avec une défiance envers les autorités. »

Les propos de Bart De Wever ne choquent pas son chauffeur

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 27 mars 2015