Titre obligatoire

Emissions à venir

juil
21
sam
2018
15:00 Cinémagix – Claude et Pascale
Cinémagix – Claude et Pascale
juil 21 @ 15:00
Cinémagix - Claude et Pascale
Cinémagix – Samedi et Dimanche de 15h à 17h Le Samedi et le Dimanche Cinémagix avec Pascale Tous les samedis et Dimanche, Pascale vous présente Cinémagix Vous y retrouver toutes le nouveautés des salles …  Rejoins[...]
17:00 Into The Mixx
Into The Mixx
juil 21 @ 17:00
Into The Mixx
Into The Mixx – Samedi de 22h à 23h Samedi de 22h à 23h Into The Mixx avec DJ Moustik   Chaque semaine  DJ Moustik vous propose de revivre l’ambiance musicale des années 80 en[...]
18:00 Funk Anthology
Funk Anthology
juil 21 @ 18:00 – 19:00
Funk Anthology
Funk Anthology – Samedi de 21h à 22h Samedi de 21h à 22h Funk Anthology présenté et animé par DJ Vibe DJ Vibe officie sur la scène funky depuis prêt de 25 ans. Il se[...]
19:00 CRAZY SPACE WITH DJ BOB & Laurent
CRAZY SPACE WITH DJ BOB & Laurent
juil 21 @ 19:00
CRAZY SPACE WITH DJ BOB & Laurent
DJ Bob, remix et invité, de la musique et du fun !
21:00 SMASH TIME
SMASH TIME
juil 21 @ 21:00
 

View Calendar

Articles marqués avec ‘nature’

Protéines végétales : les 16 aliments essentiels

Source : www.mercivegan.fr

Merci à Quentin de nous faire profiter de ces bonnes choses !

Les Protéines végétales : dans quels aliments les trouve-t-on?

Aliments protéinés : peut-on manger et prendre beaucoup de protéines tout en étant végan?

Aliments riches en protéines : quels sont les aliments végétaux qui apportent le plus de protéines?

Les protéines sont un élément essentiel pour notre organisme. Elles proviennent de notre alimentation. Dans le corps, elles deviennent des acides aminés qui permettent la croissance et la réparation de nos cellules.

Par ailleurs, elles mettent plus de temps a être digérées que les hydrates de carbone. C’est pourquoi elles vous donnent l’impression d’être « rempli » plus longtemps, pour moins de calories absorbées.

C’est donc un allié pour ceux qui cherchent à perdre du poids. Les produits venant des animaux (viandes, oeufs et produits laitiers) sont de bonnes sources de protéines. Cependant, elles comportent beaucoup de graisses saturées et de cholestérol. Pour rappel, il existe plusieurs types de graisses et les graisses saturées sont un mauvais gras.

Et beaucoup de gens pensent que pour manger beaucoup de protéines, il est nécessaire de manger de la viande, du poisson, des oeufs et des produits laitiers. C’est notamment le cas en musculation, ou l’on conseille de manger beaucoup de viandes blanches.

Mais la réalité est toute autre. Aujourd’hui, notamment depuis le développement de la nourriture végane et de la prise des consciences des enjeux environnementaux, on sait que prendre de la masse musculaire est possible en étant végan.

Il est aussi tout à fait possible d’être très sportif et de bien récupérer grâce à une alimentation vegan, très saine et équilibrée.

Pour rappel, les femmes ont besoin de 46 grammes de protéines par jour, alors que les hommes en ont besoin de 56.

Cet article partage 16 sources de protéines vegan/végétariennes, ainsi que plusieurs conseils pour les intégrer à votre alimentation. Vous allez voir que contrairement aux idées reçues, avoir une alimentation vegan tout en prenant beaucoup de protéines est chose simple.

 

1 – La spiruline, une excellente source de protéines végétales

La spiruline est l’une des premières formes de vie de la planète. Aujourd’hui « super aliment », ses qualités nutritives sont incroyables, et plus riches que les graines et céréales.spiruline

Avec 63.5 grammes de protéines pour 100 grammes, elle possède plus de 50 nutriments. Elle est notamment excellente pour notre système nerveux, qui commande le métabolisme et régule les fonctions corporelles.

C’est une bonne source de minéraux, et précisément la meilleure source de fer au monde.

Par conséquent, la spiruline est une excellente source d’énergie, en plus d’avoir la plus grande concentration de protéines que n’importe quel autre aliment naturel de la planète.

 

2 – Les graines de courge

Les graines de courge contiennent 25 grammes de protéines pour 100 grammes de graines, d’où cette richesse en protéines végétales. En plus de sa forte teneur en protéines, elle prévient des maladies cardio-vasculaires.

100 grammes de graines de courge contiennent 550 mg de magnésium. Un apport considérable !

C’est aussi une bonne source de zinc et d’oméga 3, qui sont indispensables à notre organisme.

 

3 –  Le quinoa, qui fait partie des meilleurs aliments protéinés

Les graines sont inégalement fournies en termes d’apportes en protéines. Mais le quinoa contient 14 grammes de protéines pour protéines végétales100 grammes de quinoa, ce qui fait un taux très élevé ! Qui plus est, il contient 9 acides aminés essentiels dont le corps a besoin pour se réparer et croître.

Et ces acides aminés ne sont pas produits naturellement par notre corps. C’est pourquoi il est important de manger du quinoa. En outre, il possède un indice glycémique bas, est riche en fibres et sans gluten.

Enfin, le quinoa est très facile à intégrer à votre programme alimentaire. Il peut se mettre dans la soupe l’hiver.

Il peut aussi être l’ingrédient principal d’une salade l’été (voir la recette salade de quinoa). Sinon, au petit déjeuner, il peut se consommer avec des céréales et des fruits.

 

4 – L’avoine, riche en protéines végétales

L’avoine est un aliment hyper riche en bienfaits. C’est la plus riche des céréales en terme d’apportes en protéines.

En plus de cela, elle est riche en hydrates de carbone d’indice glycémique moyen, en fibres ainsi qu’en graisses insaturées. Elle contient 12 grammes de protéines pour 100 grammes de flocons d’avoine.

À consommer tous les jours, notamment au petit déjeuner !

 

5 – Les fruits à coque

aliments protéinés

Les fruits à coque ne sont pas beaucoup consommés par la majorité des gens. Pourtant, c’est un aliment excellent pour la santé et fait partie des aliments riches en protéines.

Ils contiennent de bonnes graisses (graisses mono et poly-insaturées) et des protéines, ce qui les rend essentiel dans notre alimentation. Ils sont encore plus intéressants dans l’alimentation d’un sportif.

De plus, ils sont riches en fibres, vitamines, minéraux et oligo-éléments.

Toutefois, il est bon de savoir qu’ils sont très caloriques. Les amandes ou les pistaches contiennent 160 calories et 6 grammes de protéines pour 30 grammes. Bien sûr, je recommande de vous tourner vers les fruits à coque sans huile hydrogénée et sans sucre ajouté.

 

6 – Les haricots

Les haricots existent sous plusieurs formes, à commencer par les haricots blancs et les haricots noirs. Le point commun de tous les haricots est leur forte teneur en protéines végétales. 100 grammes d’haricots rouges par exemple contiennent autour de 14 grammes de protéines.

Le grand avantage des haricots, si vous n’aimez pas cuisiner, est que vous pouvez les acheter en conserve tout prêts. Vous n’aurez plus qu’à  les passer quelques secondes a la poêle, en évitant le micro-ondes pour ses mauvaises effets sur l’environnement.

 

7 – Les petits pois, autre source de protéines végétales

Les légumineuses sont une excellente source de protéine végane.petits pois

Les petits poids en font bien partie. 100 grammes de petits poids contiennent 5 grammes de protéines.

Si vous n’aimez pas manger de petits pois, n’hésitez pas à les manger avec des épices ou de la sauce.

Sinon, vous pouvez facilement les mixer avec d’autres aliments comme des noisettes et de la menthe.

Le goût passera mieux et ce sera plus rapide à manger !

 

8 – Les pois chiches

Les pois chiches font partie des aliments protéinés excellents pour la santé et peuvent être intégrés à presque toutes les recettes. Salades, couscous, goûter, en purée, ils sont très faciles à mettre dans votre régime alimentaire.

Pour le préparer, soit vous les avez en converse (de préférence en bio), soit vous les laissez tremper une nuit dans un bol d’eau.

100 grammes de pois chiches contiennent 9 grammes de protéines, beaucoup de fibres et peu de calories. Mélangés avec des légumes, des herbes, c’est délicieux et hyper facile à faire. Leur forte teneur en protéines coupe votre sensation de faim, et sont un aliment clé du régime vegan.

À noter que le pois chiche n’apportent pas tous les acides aminés nécessaires à notre corps, comme la méthionine. Il doit ainsi être complété par les céréales et les fruits à coque.

 

9 – Le tofu, roi des aliments riches en protéines

protéine végétale

Les aliments venant des germes de soja sont l’une des meilleures sources de protéines végétales. Le tofu contiennent 19 grammes de protéines pour 100 grammes.

Ses qualités nutritionnelles sont très nombreuses puisqu’il contient tous les acides aminés essentiels à notre corps.

De plus, il réduit le taux de mauvais cholestérol dans le sang. Il lutte contre l’hypertension artérielle et ses isoflavones permettent de diminuer le risque de maladies cardiovasculaires.

Le tofu a une mauvaise réputation mais le secret réside dans la manière de le cuisiner.

Certes sans sauce sans épice il n’a pas de goût, mais bien cuisine et assaisonne, cela peut être un vrai régal. Un excellent aliment pour les fans de sport!

 

10 – Le tempeh, un autre incontournable des aliments riches en protéines

Le tempeh, fait à base de germes de soja (comme le tofu) contient lui aussi des protéines de bonne valeur biologique dans le sens où il possède tous les acides aminés nécessaires à notre corps. Une fois de plus, c’est une très bonne source de protéines végétales.

Le tempeh est moins connu que le tofu mais est pourtant tout aussi riche, si ce n’est plus !

Il présente, suite à sa fermentation, une grande biodisponibilité en plusieurs éléments nutritifs. Avec 3 g de fibres par 100 g, le tempeh est une source importante de fibres alimentaires (le tofu ne présente lui que très peu de fibres).

En outre, le tempeh contient plus de protéines (près de 20%), trois fois plus de de cuivre et de potassium. Par ailleurs, il présente deux fois plus de phosphore et de magnésium que le tofu.

Enfin, il est encore plus intéressant pour ses bons gras (monoinsaturés comme polyinsaturés) et ses vitamines. En effet, il contient de la vitamine B12, qui joue un rôle important pour nos cellules et notre système nerveux.

 

11- Les légumes verts, parmi les bonnes protéines végétales

Certes les légumes n’ont en général que peu de protéines en comparaison avec les fruits à coque. Mais ils ne sont tout de même pas négligeables, tout particulièrement les légumes verts.

Ils contiennent par ailleurs beaucoup d’antioxydants et de fibres. Ils seront un très bon apport en acides aminés, au reste de votre alimentation. En somme, ils restent un indispensable.

30 grammes d’épinards contiennent 1 gramme de protéines. 100 grammes d’asperge contiennent plus de 2 grammes de protéines. Le brocoli lui contient 2.8 grammes de protéines pour 100 grammes. À ne pas négliger !

 

12 – Les graines de chia

Les graines de chia font partie des meilleurs aliments protéinés! Pourtant peu connues et très peu consomméealiments riches en protéiness, elles contiennent beaucoup de protéines : 5 grammes de protéines pour 30 grammes de graines.

En outre, par leur forte teneur en fibre, elle contribue à une parfaite santé intestinale et à la bonne santé de votre appareil digestif. Par ailleurs, elles sont une très bonne source de calcium végétal.

Elles sont très faciles a consommer puisqu’elles peuvent s’ajouter dans n’importe quel plat.

Avec des flocons d’avoines au petit déjeuner, avec vos légumes le midi comme le soir, ou encore mixées en smoothie.

 

13 – Les autres graines (sésame, tournesol, pavot) aussi parmi les aliments riches en protéines

Il ne faut bien sûr pas oublier toutes les autres graines. Celles-ci contiennent beaucoup de protéines, et contiennent de bonnes graisses.

Les graines de sésame par exemple contiennent 18 grammes de protéines pour 100 grammes de graines. Riches en magnésium et en fer, elles doivent être un élément essentiel de votre alimentation.

De même que pour les graines de chia, je vous conseille de les ajouter à tous vos plats. Elles n’ont pas beaucoup de goût, très faciles à manger et excellentes pour votre organisme.

 

14 – Seitan, une source incontournable de protéines végétales

Un autre élément clé pour remplacer la viande est le seitan. il contient 36 grammes de protéines par demi verre, plus que le tofu et le tempeh !

C’est entre autres pour cela qu’il est appelé la « viande de blé ». Il ressemble en réalité à de la viande lorsqu’il est cuisiné. Mais si vous êtes vegan, rassurez-vous: c’est un aliment végétal!

C’est pourquoi je le considère comme l’un des meilleurs aliments si comme moi, vous vous êtes déjà demandé par quoi remplacer la viande.

Naturellement biologique, il est riche en protéines de blé ou d’épeautre. « Tan » en japonais signifie d’ailleurs protéines !

 

15 – Le lait végétal

lait végétal

Le lait végétal est à utiliser par tout le monde, pas seulement par les intolérants au lactose.

Il peut être ajouté à tout régime alimentaire, à condition qu’ils soient sans sucre ajouté. Dans l’idéal, il est même préférable sans sucre.

Le lait de soja est le mieux fournit en protéines : 4 grammes pour 100 grammes. Mais le lait d’amande ou de riz sont aussi très intéressants, d’un point de vue protéines comme d’un point de vue intestinal et digestif.

Si vous souhaitez connaître tous les types de substituts au lait, consultez notre article sur le lait végétal.

 

16 – La poudre de cacao

On a toujours l’image du chocolat comme une sucrerie. Mais la poudre de cacao, non sucrée, contient 19.6 grammes de protéines pour 100 grammes. C’est pourquoi il fait partie des principaux aliments riches en protéines.

Si le goût peut être un peu amer, je vous conseille de la mélanger à du lait d’amande et le résultat sera délicieux !

Si sa préparation nécessite de mélanger la poudre de cacao à un liquide, je conseille d’utiliser un liquide froid. Ainsi, vous éviterez la formation de grumeaux.

Semaine de l’arbre : les activités à Tournai

Depuis plusieurs années, une Semaine de l’arbre est organisée à l’initiative de la Wallonie.

Tournai Hotel de ville

 

Cette initiative, qui a lieu durant cette semaine, a pour objectif de mettre à l’honneur la nature et l’environnement, de valoriser les espèces indigènes, de soutenir la biodiversité en Wallonie, d’améliorer le cadre de vie et de soutenir la filière horticole, la Wallonie prévoyant de distribuer durant cette semaine plus de 120.000 plants dans toute la région. Cette année est consacrée à la viorne. Voici les différentes activités prévues dans le cadre de cette Semaine de l’arbre à Tournai :

-le vendredi 24 novembre, à 14h30 : plantation d’une haie de viornes sur le talus de l’espace vert communal situé dans le quartier de la Dondaine à Vaulx par les 46 élèves de l’école communale et en partenariat avec le collectif des habitants de Vaulx Vivavô. Cette activité s’inscrit dans le projet d’aménagement d’une aire de jeu sur la plaine.

-le dimanche 26 novembre, à 10h30, inauguration du jardin de naissance et plantation de l’arbre des naissances à proximité des fours à chaux Saint-André (rue de Calonne à Chercq) célébrant les naissances intervenues en 2016.

-le dimanche 26 novembre, de 10 à 12h, distribution gratuite d’arbres au public : dans les serres de l’école provinciale, boulevard Léopold à Tournai, en partenariat avec l’IPES (les participants pourront bénéficier des conseils des professeurs de la section horticole pour le choix des essences et de la plantation), au jardin naturel du parc des Dominicaines à Froyennes, en partenariat avec le home des Horizons Nouveaux (une bourse d’échange de plantes sera organisée en parallèle à la distribution des arbres) et aux fours à chaux Saint-André à Chercq, en partenariat avec la Fondation FaMaWiWi et les Passeurs de mémoire.

 

Projet : Un Arbre pour la Wapi

Le 21 mars dernier, le projet « Un arbre pour la Wallonie picarde » prenait officiellement son envol avec l’ambition de parvenir à 350.000 arbres plantés à l’horizon 2025.

arbre a planter

Depuis, le projet ne cesse de « pousser » mais pour affoler encore davantage le compteur (qui affiche déjà pas moins de 28.000 arbres plantés), un appel à projets citoyen est lancé auprès des habitants du territoire.
Un petit coup de pouce financier
La dimension participative est une composante essentielle du projet « Un arbre pour la Wallonie
picarde ». Par le biais de l’appel à projet citoyen, il s’agit d’encourager la participation des Wallons
picards et de soutenir les plantations, qu’elles émanent de particuliers, de groupements de riverains,
d’associations, d’écoles, de communes, d’agriculteurs, d’entreprises,… Pour ce faire, les initiateurs de
la démarche misent sur les subventions à la plantation allouées par la Région wallonne mais
également sur des subsides fraîchement mis à disposition du projet par la Province de Hainaut.
De manière générale, le projet de plantation doit répondre à un certain nombre de conditions
préalables pour prétendre à l’octroi d’une aide financière :
– Le lieu de plantation doit se situer en Wallonie picarde et ne pas être repris en zone forestière
au plan de secteur ;
– Le projet ne doit pas faire l’objet d’une obligation réglementaire ;
– Le projet doit concerner la plantation de haies, d’alignements d’arbres, de petits fruits ou d’un
verger de hautes-tiges (les essences choisies doivent figurer dans la liste établie par le projet).
En fonction des caractéristiques du projet, celui-ci pourra éventuellement bénéficier d’une subvention
de la Région wallonne ou éventuellement d’une subvention « Province de Hainaut » dans la limite des
moyens disponibles.

Besoin de plus d’infos ?
L’appel à projets est disponible sur le site internet de l’opération www.unarbrepourlawapi.be.
Une cellule de coordination est également à la disposition des candidats planteurs pour répondre à
leurs éventuelles questions et les guider tout au long de leur projet (frederic@unarbrepourlawapi.be –
0483 60 85 21).
Toutes les personnes participantes sont invitées à encoder leur action sur le site dédié afin d’alimenter
le compteur.

Extension de la collecte des déchets organiques à 11 recyparcs IPALLE

IPALLE recycle
Collecte des déchets organiques :
Ipalle étend l’opération à 11 recyparcs.Ipalle a décidé d’étendre son opération pilote de collecte des matières organiques à 5 nouveaux sites, portant à 11 le nombre de recyparcs où les citoyens peuvent déposer leurs déchets de cuisine.

IPALLE matière organique usager (3)
A partir de ce 21 août, les recyparcs de Comines, Lessines, Leuze, Mouscron 3 (zoning de la Martinoire) et Tournai 2 (rue
Moens, près des Bastions) disposeront à leur tour d’un espace dédié à la collecte des matières organiques, à savoir les restes de
repas, épluchures de fruits et légumes, marc de café, essuie-tout, coquilles d’œufs… Ils rejoignent ainsi ceux d’Antoing/Brunehaut, Beloeil, Bernissart, Estaimpuis, Mouscron 2 (Dottignies) et Tournai 3 (chaussée de Renaix), choisis
pour le lancement de cette expérience lancée au mois de février. Onze recyparcs ont ainsi été désignés, dans le cadre de cette expérience pilote sur les 22 gérés par Ipalle en Wallonie picarde, en fonction des critères d’accès – proximité des axes routiers – ou de place disponible au sein même des sites dont plusieurs ont récemment fait l’objet d’une extension.
47 tonnes en 5 mois

Les premiers résultats encourageants expliquent les raisons de l’extension de l’opération. Une moyenne de 5 % des
ménages fréquentant les six premiers recyparcs pilotes prennent part à cettenouvelle collecte. Et en 5 mois, pas moins de 47 tonnes de matières organiques ont été collectées. De nombreux citoyens informent aussi Ipalle de leur souhait
que l’expérience soit étendue et rendue pérenne. Le succès se marque davantage en milieu urbain qu’en milieu rural, ce que l’on
peut expliquer par la plus grande facilité à gérer les matières organiques par la collecte des organiques permet aux
citoyens d’alléger sensiblement le volume de leurs sacs-poubelle.

Jusqu’au 5 novembre, la Maison du Parc naturel des Plaines de l’Escaut accueille plusieurs expositions de photos

Expositions à la Maison du Parc naturel : « Regards sur la forêt – Photographies de passionnés de nature »

parc naturel escaut 2

 

Jusqu’au 5 novembre, la Maison du Parc naturel des Plaines de l’Escaut accueille plusieurs expositions de photos.  Vous pourrez ainsi admirer l’exposition « Nature et forêt » du FINN (Festival International Nature Namur).  Vous pourrez également découvrir les photos des participants aux ateliers organisés avec Bruno Bosilo, photographe professionnel, et avec le groupe photo Bernimages.

Profitez-en pour découvrir notre tout nouveau parcours pieds nus, une boucle de 150 mètres, où pas moins de 20 textures différentes vous chatouilleront les pieds !

Et pourquoi ne pas prolonger votre visite par une balade dans cette belle forêt de Bon-Secours ?

 

Infos pratiques :

Lieu : Maison du Parc naturel, rue des sapins 31, 7603 Bon-Secours

PAF : Prix d’entrée habituel (voir www.plainesdelescaut.be)

Horaire : Tous les jours de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h

 

Renseignements et inscriptions :

Maison du Parc naturel des Plaines de l’Escaut : Tél : 069/77 98 10 – @pnpe.be

Atelier le 2 Août au Parc naturel des Plaines de l’Escaut : la découverte du renard

Durant les mercredis de la débrouille, adultes et enfants se retrouvent pour se balader, découvrir, créer, fabriquer, explorer,…  Chaque mois, une thématique différente !

renardeau

Ce mercredi 2 août, partons à la découverte du renard via une histoire, des courts métrages, une animation et un bricolage.

En lien avec l’exposition temporaire des photos « Nature et Forêt » du FINN à la Maison du Parc naturel.

 

Infos pratiques :

Lieu : Maison du Parc naturel, rue des sapins 31, 7603 Bon-Secours

PAF : 3 €/enfant, 5 €/adulte

Horaire : 14 H à 17 H

 

Renseignements et inscriptions :

Maison du Parc naturel des Plaines de l’Escaut : Tél : 069/77 98 10 – accueil@pnpe.be

Tournai : des pieds de vigne dans différents quartiers de la ville !

A Tournai, le service des espaces verts a profité des beaux jours pour fleurir un peu plus différents quartiers de la ville

l_p1000097

Le service des espaces verts de la Ville de Tournai est sur le qui-vive avec l’arrivée des beaux jours. Depuis début mai, de très beaux bacs en acier corten garnis de plantations ont été installés dans le cœur de la ville : deux sur le parvis Saint Jacques (des oliviers) , trois à la Naïade (des osmanthus), et neuf à la rue de Courtrai (des osmanthus). Ce vendredi, les agents communaux ont posé neuf bacs contenant chacun un pied de vigne à la place de Lille.

La pose de ces bacs en acier corten se poursuivra dans les prochaines semaines. Aux alentours du 18 mai, neuf bacs avec des oliviers seront installés sur le parvis Saint-Quentin. A la fin de ce mois, huit autres bacs sont prévus au quai Notre-Dame. Ces installations contribueront à rendre le centre-ville agréable et élégant. Merci à toutes et tous de respecter ces installations, tant pour le contenant que le contenu.

Des pieds de vigne à la place de Lille à Tournai !

Le service des espaces verts de la Ville de Tournai est sur le qui-vive avec l’arrivée des beaux jours : des pieds de vignes sont entrain d’être installés place de Lille

P1000097

Depuis le début de semaine, de très beaux bacs en acier corten garnis de plantations ont été installés dans le cœur de la ville : deux sur le parvis Saint Jacques (des oliviers) , trois à la Naïade (des osmanthus), et neuf à la rue de Courtrai (des osmanthus). Ce vendredi, les agents communaux ont posé neuf bacs contenant chacun un pied de vigne à la place de Lille.

La pose de ces bacs en acier corten se poursuivra dans les prochaines semaines. Aux alentours du 18 mai, neuf bacs avec des oliviers seront installés sur le parvis Saint-Quentin. A la fin de ce mois, huit autres bacs sont prévus au quai Notre-DameCes installations contribueront à rendre le centre-ville agréable et élégant. Merci à toutes et tous de respecter ces installations, tant pour le contenant que le contenu.