Titre obligatoire

Emissions à venir

Articles marqués avec ‘Logement’

Discriminations dans l’accès au logement: Unia lance son outil de testing pour les candidats locataires

Lorsqu’un candidat locataire se voit refuser un logement, ou même une simple visite, il n’est pas toujours évident pour lui d’apporter la preuve qu’il s’agit d’une discrimination. Certains candidats, surtout en raison de leur origine, sont en effet encore trop souvent écartés du marché locatif privé. C’est pour quoi Unia lance un outil en ligne qui permet aux candidats locataires de prouver que le motif réel du refus est une discrimination.

discrimination logement
« Nous sommes très vigilants quant à la manière pour certains propriétaires de rédiger leurs
annonces. Certaines sont tout à fait illégales car présentant un caractère discriminatoire. Mais
aujourd’hui, les choses se font de manière plus subtiles : on demande à l’agent immobilier de faire un
« tri », ou on prétexte un bien déjà loué. Il est donc devenu de plus en plus difficile d’apporter des
éléments de preuve quand on se sent discriminé. Notre outil de testing en ligne aide à changer cela »,
argumente Patrick Charlier, directeur d’Unia.
Etablir la preuve
L’outil en ligne est une feuille de route à suivre et utiliser, que ce soit par les associations de terrain
ou les candidats locataires. « L’objectif est de donner des scénarios possibles selon que les démarches
se font par téléphone ou e-mail, avec une marche à suivre concrète, et ainsi donner le plus de chances
possibles à une éventuelle plainte en justice (ou à un signalement chez Unia) en cas de
discrimination.», détaille Patrick Charlier. « Grâce à ces éléments de preuve, ce sera au propriétaire
de prouver qu’il n’y a pas de discrimination, et non l’inverse, ce qui change profondément la donne ».
Chiffres
En 2015, Unia a reçu 154 signalements pour des discriminations dans le domaine du Logement en
lien avec l’origine des locataires, soit 16 de plus qu’en 2014.
Par ailleurs, une étude d’Unia(*) met en évidence le rôle des agents immobiliers : 42% d’entre eux
ont déjà répondu favorablement à la demande de propriétaires d’écarter les candidats d’origine
étrangère. Seuls 14% d’entre eux refusaient explicitement une demande discriminatoire sur base de
l’origine.
« Les tests de situation, s’ils sont appliqués avec une méthodologie rigoureuse, peuvent contribuer de
manière significative à l’objectivation de comportements discriminatoires. », conclut Patrick Charlier.
Unia plaide notamment pour que d’une part les testings soient mieux encadrés par le législateur, de
façon à réduire l’incertitude sur la valeur probante de ces tests, et, d’autre part, pour que l’autorité
publique prenne en charge elle-même l’organisation de ces testings, par exemple via les services
d’inspection du travail ou du logement, dans des secteurs identifiés préalablement comme
problématiques en termes de discrimination (emploi et logement surtout).

Plus d’infos ?
Lien vers la procédure en ligne : http://unia.be/fr/sensibilisation-et-prevention/outils/prouverune-discrimination-raciale-au-logement-comment-le-prouver
(*) Baromètre de la diversité dans le Logement (2014) : http://unia.be/fr/publications-etstatistiques/publications/barometre-de-la-diversite-logement
 

« La Tuile », et la problématique de l’accès à un logement décent pour tous !

affiche_la_tuile

Depuis presque 6 mois, 5 athois, ayant vécu un parcours du combattant pour accéder à un logement décent, créent et interprètent « La Tuile ! », un spectacle de théâtre-action. « Les Sansabriques » souhaitent, par ce biais, dénoncer et mettre en évidence que, même à Ath, des personnes, des familles sont confrontées à la problématique de l’accès au logement. Plusieurs représentations gratuites sont programmées en avril et mai en collaboration avec des associations locales actives dans le domaine.
Accompagnés par la Maison Culturelle d’Ath et son Centre d’Expression et de Créativité « La Ruée vers l’Art », Les Sansabriques ont pu bénéficier de l’apport d’artistes et d’animateurs pour les guider dans la mise en place de leur projet. À partir de leur vécu et de témoignages récoltés, ils questionnent les difficultés administratives, dénoncent l’injustice ainsi que certaines formes de discriminations bien réelles. Ils dévoilent les émotions ressenties par une part grandissante de la population confrontée à l’épineuse question de l’accès au logement.
Ces citoyens-comédiens, loin des stéréotypes des personnes sans logement (chimiste, infirmière, artiste, sous contrat CDI, personne à mobilité réduite diplômée, mère de famille,…), veulent revendiquer le respect des droits fondamentaux : avoir un toit sans avoir à choisir entre manger ou se loger. Ne pas osciller entre l’envie de rebondir et la fatigue, l’envie d’exister et de faire front ! Car, comme ils le répètent régulièrement, quand on n’a pas d’adresse on n’est personne…
Le choix du titre du spectacle « La Tuile » s’est imposé comme une évidence : lorsqu’il manque une tuile sur une maison, il y a des dégâts. Quand une tuile arrive dans la vie, c’est souvent épouvantable… quand une personne n’a plus de logement, c’est la catastrophe…
De nombreuses organisations locales, dont certaines récemment créées (le CLAC – Collectif Logement Ath Citoyen -, À toi mon toit) oeuvrent à informer, sensibiliser et accompagner des projets innovants de création d’habitat. Mais la problématique de l’accès au logement (identifiée comme un enjeux prioritaire du territoire), tant social qu’auprès du privé, reste une réalité à Ath. Et ce, malgré la mise en place d’initiatives telles que l’Agence immobilière sociale athoise, la Plateforme logement de la ville, la promotion de nouvelles formes d’habitat (groupé, kangourou, …), l’imposition de quotas de logements sociaux par la Région wallonne, etc.
À Ath, des familles sont en attente d’un logement public alors que des projets immobiliers de standing voient le jour dans les faubourgs et que la pression immobilière se fait de plus en plus forte. En effet, la Wallonie Picarde (et particulièrement les communes d’Ath, Ellezelles, Enghien et Silly) n’est pas épargnée par la pression immobilière.
La Tuile !, au-delà d’un outil de sensibilisation, souhaite amener le débat sur cette question de société et sa réalité athoise.

Dates des représentations :
• Jeudi 30 avril et samedi 9 mai à 20h, lundi 4 mai et mardi 5 mai à 10h au Château Burbant à Ath (Rue du Gouvernement) : 068 26 99 99 – billet@mcath.be
• Samedi 2 mai à 20h et dimanche 3 mai à 16h à la Société Saint-Vincent Ath Pays Vert à Maffle (Rue des Tailleurs de Pierre, 9) : 0475 73 19 25 – svp063@vincentdepaul.be
• Mercredi 6 mai à 20h au Coin 54 (Parc Romantique à Ath) avec l’Agence Immobilière Sociale (AIS) et l’APL À Toi mon Toit : 068 45 52 28 – info@atoimontoit.be
• Jeudi 7 mai à 20h à la Maison Picarde à Mouscron (Place Picarde) avec le Collectif Droit Au Logement de Mouscron : 0477 37 42 62)

La problématique de l'accès au logement abordée dans "la Tuile" à Ath, Maffle et Mouscron .

Posted by Pacifique FM – Officiel on samedi 18 avril 2015