Titre obligatoire

Emissions à venir

oct
16
mar
2018
13:00 LES TUBES DANS LA RADIO – Wallace
LES TUBES DANS LA RADIO – Wallace
oct 16 @ 13:00
LES TUBES DANS LA RADIO - Wallace
Les tubes dans la radio – Lundi au vendredi de 13h à 14h Le meilleur des tubes,80’s,90’s,2000’s Des souvenirs inoubliables, débarquent du lundi au vendredi à 13h pour un bond dans le passé. Un retour dans l’histoire[...]
14:00 WARM UP – Bob,Laurent et Wallace
WARM UP – Bob,Laurent et Wallace
oct 16 @ 14:00
WARM UP - Bob,Laurent et Wallace
Le Warm up c’est de la musique pour agrémenter votre après-midi, mais aussi………de la musique et encore de la joie !  
16:00 BeWAPI – Wallace
BeWAPI – Wallace
oct 16 @ 16:00
BeWAPI - Wallace
BeWAPI – Le mardi de 16h à 18h   Patrick James Wallace sera avec vous pour cette émission consacrée à la Wallonie Picarde On y retrouve du tourisme, des rendez-vous culturels  mais aussi des associations[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘héritage’

La grande avancée : nous héritons bien des traumatismes des générations passées et ce sont les gènes qui les transmettent

Une étude récemment menée par une équipe de chercheurs américains sur des souris a montré que des événements traumatisants pouvaient avoir une influence sur leurs gènes, et avoir une influence sur le cerveau et le comportement de leur descendance.

La grande avancée : nous héritons bien des traumatismes des générations passées et ce sont les gènes qui les transmettent

Les événements traumatisants provoquaient des modifications sur l’ADN. Crédit Reuters

Atlantico : Des expériences menées sur des souris par une équipe de chercheurs de l’université d’Atlanta ont mis en évidence le fait que des événements traumatisants provoquaient des modifications sur l’ADN observé dans leur sperme, et avoir des effets sur le cerveau et le comportement des générations suivantes (voir ici). D’après le professeur Marcus Pembrey, du University College London, ces découvertes sont transposables aux hommes. Notre ADN peut-il effectivement être modifié par des traumatismes ?

Pierre Roubertoux : Notons tout d’abord que cette étude est bien construite, et que pour une fois on ne se contente pas d’observer le pelage de la souris, mais le système nerveux (neurone et comportement).

Précisons également que ce ‘est pas véritablement l’ADN qui est modifié, mais la transcription des gènes. Car ce qui impacte le fonctionnement de la cellule, c’est la protéine. On sait qu’un grand nombre de phénomènes qui se situent au niveau du génome interviennent sur la transcription. De telle sorte que le génome fera dire au gène reçu de vos parents des choses différentes de celles qu’on attendait du gène des géniteurs. C’est ce qu’on appelle l’épigénèse. Ces facteurs génétiques qui modifient d’autres gènes peuvent être modifiés, à long terme, par notre environnement. Le plus connu des mécanismes de l’épigenèse est la méthylation : la chromatine qui contient l’ADN sera compactée, et maintenue dans cet état par cette même méthylation. Pour qu’elle se « décompacte », un autre mécanisme intervient, celui de l’acétylation. Ces mécanismes peuvent être modulés par l’environnement.

A lire sur un thème similaire : Psychogénéalogie : L’impact sur ma vie de ma place dans la famille, Juliette Allais (Atlantico éditions). Vous pouvez acheter ce livre sur Atlantico Editions.

Source: atlantico.fr

Héritage familial et ADN

Posté par Pacifique FM – Officiel sur samedi 27 février 2016

Leuze-en-Hainaut: un héritage aux pompiers qui enquiquine

service incendie de Leuze-en-Hainaut

service incendie de Leuze-en-Hainaut – © google maps

Fabrice Gerard

L’histoire avait commencé comme un conte de fée. Voila qu’elle embête fortement la majorité leuzoise et la zone de secours de Wallonie Picarde. Souvenez-vous. Nous sommes au mois d’octobre 2014. Un riche leuzois lègue à sa mort 1 200 000 euros au service incendie de sa commune. Dans son testament, le défunt demande que cet argent serve à la formation des pompiers leuzois. Près d’un an et demi plus tard, l’argent n’a toujours pas été utilisé. « L’achat d’un terrain est en vue » nous confie Hubert François, l’ancien commandant des pompiers. « Un terrain à Leuze. Et une ébauche de bâtiment a été esquissée ».

Pas un sous n’a encore été dépensé

Reste qu’à l’heure actuelle, pas un sous n’a encore été dépensé. L’argent se trouve aujourd’hui sur le compte de l’ASBL Centre de formation Raymond Michiels, du nom du gentil donateur. Parmi les 3 administrateurs, Hubert François qui est donc l’ancien commandant du service incendie de Leuze. C’est lui qui a appris la nouvelle du leg via un coup de téléphone du notaire. Et c’est lui aussi qui a pris l’initiative de constituer l’ASBL.

La réforme des services incendie n’arrange rien

Le hic, c’est que depuis le 1er janvier 2015, la caserne de Leuze est englobée dans la zone de secours de Wallonie Picarde. Voila pourquoi du côté de ses dirigeants, on cherche à savoir ce qu’il y a exactement dans le testament. « Une démarche en ce sens va être effectuée » nous confirme le président de la zone Paul-Olivier Delannoy. « On ne court pas après cet argent, mais il s’agit quand même de vérifier si l’héritage ne pourrait pas servir à la zone toute entière plutôt qu’aux seuls pompiers leuzois ».

Tractations en cours

Oui mais voila. Du côté de la commune de Leuze, on voudrait que cet argent reste dans son gîron. Des tractations sont en cours pour trouver une solution qui satisfasse tout le monde. Qui tienne aussi debout d’un point de vue juridique. Mais le temps presse. Bloqué sur un compte, ce 1 200 000 ne sert à rien. Pire encore. Avec l’inflation et les taux d’intérêts plutôt légers, il est même en train de perdre de sa valeur.

Source: rtbf.be

1.200.000 € en héritage aux pompiers de Leuze, mais on veut l'avoir pour la zone entière.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mercredi 20 janvier 2016