Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
22
mer
2017
10:00 Voyance + Fabienne et Patrick J...
Voyance + Fabienne et Patrick J...
nov 22 @ 10:00
Voyance +  Fabienne et Patrick James Wallace
Voyance + – Mercredi de 10h à 12h00 Le mercredi de 10h à 12h avec Fabienne médium et Patrick James Wallace Voyance et transcommunication gratuite ! Voyance + est une émission en direct diffusée le[...]
16:00 HAPPY JOB – Alexandre et Wallace
HAPPY JOB – Alexandre et Wallace
nov 22 @ 16:00 – 18:00
HAPPY JOB - Alexandre et Wallace
Avec Alexandre, on y aborde les jobs mais par les entrepreneurs, les indépendants, ils viennent présenter leur entreprise et les profils d’emplois qu’ils recherchent exactement ; l’émission en deuxième partie se fait en coaching et[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘Gand’

AVIS DE RECHERCHE : viol à Gand

AVIS DE RECHERCHE : viol à Gand

Le mercredi 10 février 2016 à 11h34, une jeune femme âgée de 22 ans a été amenée au service d’urgences du CHU de Gand. La veille au soir, elle s’est rendue avec une amie à l’ “Overpoort”. Vers 05h00 du matin, le bar “Club 13” a fermé ses portes et la jeune femme a perdu de vue son amie. A partir de ce moment là, elle ne souvient plus de de rien.

Elle s’est réveillée nue sur un matelas dans un chambre inconnue, en train de se faire violer.
Dans la chambre se trouvaient selon la victime des hommes âgés d’environ 20 à 30 ans, tous d’origine africaine. Ils étaient noirs de peau et l’un d’eux portait des dreadlocks courtes. Les autres avaient les cheveux coupés courts.
La jeune femme en état de choc, a ramassé ses affaires et s’est enfuie. Lors de sa fuite, elle a interpellé deux personnes qui stationnaient leur voiture. Ces personnes ont déposé la jeune femme aux urgences du CHU de Gand.

Les enquêteurs demandent à ces personnes de se manifester. Ils pourraient avoir des informations importantes pour la suite de l’enquête.

2e348e02-a2af-48c9-9923-f756fbd66ae2 87ea17db-c99d-4165-bcc0-7d2b456ef1c3

Il s’agit de 2 hommes de type européen. Un était âgé entre 60 et 70 ans et l’autre était âgé d’une trentaine d’années et portait des lunettes avec des verres rectangulaires. Ils s’exprimaient en néerlandais et conduisaient une petite voiture foncée.

Les enquêteurs recherchent aussi des témoins qui auraient aperçu la victime vers 05 heures du matin dans la Overpoortstraat et/ou dans les environs de cette rue. Elle voulait alors récupérer son vélo qu’elle avait laissé au café ‘De Omgekeerde Wereld’. Peut-être avez-vous remarqué quelque chose de suspect ? La victime portait, ce soir-là, des chausssures noires avec un talon large, un jeans moulant bleu foncé, et une veste ¾ en laine couleur pétrole avec 3 gros boutons en guise de fermeture. La victime a de longs cheveux bruns jusqu’aux épaules et coiffés avec une queue du côté droit.

Info : www.police.be

 

 

http://www.pacifiquefm.be/?p=15326

Posté par Pacifique FM – Officiel sur jeudi 31 mars 2016

AVIS DE RECHERCHE : Viol d’une mineure pendant les fêtes de Gand

À la requête du parquet de Flandre Orientale, division Gand, la Police nous demande de diffuser l’avis suivant :

Un hélico a permis de rattraper les voleurs

Le jeudi 24 juillet 2014, une jeune fille (mineure) participait avec son ami aux fêtes de Gand. Ils se sont rendus au restaurant Mc Donald situé sur le Korenmarkt. Là, la jeune fille a été accostée par un garçon d’origine étrangère qui lui a demandé du feu.
Le couple a ensuite été séparé dans la foule entre 2h00 et 3h00 du matin. La fille a recherché son ami et a remarqué qu’elle était suivie par le même jeune homme qui l’avait abordée. Elle a pris peur et s’est enfuie en direction de la Veldstraat (Nodenaysteeg).
Elle s’est cachée derrière un mur et y est restée près de dix minutes (Cf procès-verbaux).
Elle a ensuite été attrapée par le jeune homme qui était accompagné d’un ami.
Elle a été frappée au visage et jetée au sol. Elle a également été agressée sexuellement. Les deux agresseurs ont pris la fuite lorsqu’un couple est arrivé à proximité du lieu de l’agression.
La jeune fille a gardé cette agression secrète mais ses parents ont découvert une lettre où elle relatait les faits. Le témoignage de la jeune fille a pu permettre l’établissement de portraits-robots (les deux agresseurs)

Premier auteur :

Il est âgé d’une vingtaine d’années, il est d’origine étrangère et a le teint mat. Il mesure environ 1m80 et est de corpulence normale. Il portait une fine moustache et une petite barbichette. Il a les cheveux noirs coupés courts avec une petite houpette coiffée avec du gel. Il était vêtu d’un pull bleu avec col en v de la marque Hollister et de baskets All Star. Il portait également à l’oreille une pierre brillante. Il s’exprimait en anglais avec un accent étranger.

recherche violeur gand

Second auteur :

Il est également origine d’étrangère et a le teint mat. Il est plus petit que le premier auteur, plus trapu et a un gros nez. Ses cheveux sont noirs et bouclés. Il portait le même type de boucle d’oreille mais la victime n’a pu décrire ni ses vêtements, ni la langue qu’il parlait.

 

Si vous reconnaissez les deux personnes représentées sur ces portraits-robots ou si vous disposez d’informations en relation avec ces faits, veuillez prendre contact avec le numéro gratuit 0800 30 300.
Il est également demandé au couple de la rue Nodenaysteeg, ayant provoqué la fuite des auteurs, de se manifester

Les témoignages peuvent aussi parvenir via avisderecherche@police.belgium.eu.
Cet avis est disponible sur www.police.be

 

Une jeune fille violée a parlé, on recherche ses violeurs.

Posted by Pacifique FM – Officiel on lundi 22 juin 2015

Quand la crise de déchets montre à quel point la civilisation est fragile

Pendant plus d’une semaine, un mouvement de grève a paralysé la collecte des déchets à Gand. Au point que Gand s’est transformé en « Naples du Nord ». Il n’en fallait pas plus pour faire ressortir certains des côtés les plus laids de la race humaine.
déchets belga
Bart Eeckhout, journaliste au quotidien De Morgen, s’est interrogé sur les leçons à tirer de cette semaine de grève. « Que se passe-t-il si on déstabilise le vivre ensemble dans une ville relativement prospère avec un fort esprit communautaire en interrompant la collecte de déchets » se demande-t-il dans une opinion.

En dépit de la réalité de leur position sociale, on remarque tout de suite le rôle indispensable des éboueurs. Cependant ce que le journaliste souligne surtout c’est que cette crise des déchets fait ressortir de façon flagrante la fragilité du vernis de civilisation. Il cite l’exemple de rues transformées en décharges où la situation s’est encore empirée par le déversement clandestin de mobiliers complets. « Au lieu d’enfants sur une île déserte, comme dans le classique ‘Sa Majesté des mouches’ de William Golding, c’étaient les habitants de la ville qui perdaient tout sens des valeurs et laissaient la rue dans un état de saleté innommable ».

Heureusement, et Eeckhout estime que c’est là la véritable leçon à tirer de la crise, l’attitude d’habitants d’autres quartiers fut tout autre. Dans certaines rues, les Gantois ont en effet géré la crise en rentrant leurs poubelles et la vie quotidienne a pu reprendre son cours. Il explique cette différence d’attitude par un fort esprit de communauté, la fierté des habitants et le contrôle social spontané.

« Des violences urbaines à Londres à la crise des déchets à Gand, il n’y a qu’un pas. Là où la communauté est fragile, la crise frappe le plus fort. C’est la théorie du carreau cassé : là où un carreau reste brisé, naît le vandalisme, là où un sac-poubelle reste traîner, il y a vite une montagne de déchets » écrit-il. D’où l’importance pour les villes d’investir dans le rétablissement d’une certaine communauté.
Source : De Morgen

Flandre , une grève des ébroueurs dévoile les laideurs de la société.

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 5 juin 2015