Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
23
jeu
2017
14:00 WARM UP – Bob,Laurent et Wallace
WARM UP – Bob,Laurent et Wallace
nov 23 @ 14:00
WARM UP - Bob,Laurent et Wallace
Le Warm up c’est de la musique pour agrémenter votre après-midi, mais aussi………de la musique et encore de la joie !  
16:00 Santé,Bien-être, la Vie au Naturel
Santé,Bien-être, la Vie au Naturel
nov 23 @ 16:00 – 18:00
Santé,Bien-être, la Vie au Naturel
Avec Jasmine et Patrick James Wallace, on y aborde les thérapies alternatives, l’ecologie, le bien manger, le bio, etc… On y reçoit des spécialistes, des scientifiques. 1 fois par mois, soit le 3 ème vendredi[...]
19:00 Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station Wallace
nov 23 @ 19:00
Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station –  Lundi, mardi et mercredi de 19h à 20h Il t’empêche d’aller à ton lit .. Pop Rock Station c’est le meilleur de la musique avec Wallace Pop Rock Station donne un[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘femmes’

Les femmes dans la Grande Guerre, une expo à découvrir à l’Hôtel de Ville.

couverture expo

Elle sera visible du 30 avril au 7 mai 2016. Des visites guidées et un circuit touristique consacré à cette thématique sont programmés.

Quelques semaines à peine après avoir rendu hommage à l’héroïne de la Première Guerre Mondiale Gabrielle Petit, la Ville de Tournai s’associe au comité local des FPS, à sa Commission consultative 14-18 et aux Ecrivains publics de Wallonie picarde pour évoquer à travers une exposition le rôle majeur joué par les femmes durant ce conflit.

Du samedi 30 avril au 7 mai 2016, l’Hôtel de Ville accueillera cette exposition qui mettra en exergue l’action de ces femmes, qu’elles soient très connues (la Reine Elisabeth, Gabrielle Petit, Edith Cavell, Louise de Bettignies…) ou moins connues. Elle sera donc visible les lundi 2, mardi 3 et mercredi 4 mai, de 9 à 17h (réservation obligatoire pour les groupes scolaires au 0476/59.57.31), les jeudi 5 et vendredi 6 mai, de 10 à 17h, et les samedis 30 avril et 7 mai, de 10 à 17h. L’entrée est gratuite.

Un circuit touristique en petit train est proposé au départ de l’exposition le samedi 30 avril à 11h et 14h ainsi que le samedi 7 mai à 14h. Le programme : visite de l’exposition, visite des salles 14-18 du musée d’Histoire militaire de Tournai, traversée de la ville, monument Gabrielle Petit, Tertre des Vendéens, visite du musée du Folklore. Coût : 3€ par adulte, gratuit pour les enfants (moins de 12 ans), pour les personnes à mobilité réduite et les personnes âgées de plus de 65 ans. Réservation obligatoire au 0476/59.57.31 ou sur lbarbaix@hotmail.com

photo comité FPS

Journée de la Femme : Les Hainuyères préservent-elles suffisamment leur santé ?

Si la consommation de fruits et de légumes est légèrement plus élevée que chez les hommes, d’autres indicateurs ne sont pas favorables comme le tabagisme qui, contrairement à ce qui se passe chez les hommes, augmente.

travail femme
L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande un environnement sans tabac (0 tabac), une consommation de 5 portions de fruits et de légumes par jour et 30 minutes d’activité physique au quotidien.
Où en sont les femmes en termes d’habitudes de vie pour protéger leur santé ?
Le tabagisme constitue la cause évitable de décès la plus importante. En Hainaut, si le tabagisme diminue chez les hommes, il augmente chez les femmes pour atteindre 21 % contre une moyenne féminine belge de 16,4 %. Le cancer du poumon a engendré 229 décès de femmes en Hainaut en 2012 contre 79 en 1987 (une augmentation de 300 % !), conséquence de l’augmentation du tabagisme féminin dans les années soixante-septante.
8,7 % des femmes hainuyères atteignent la consommation de 5 portions de fruits et de légumes par jour (contre 7 % des hommes). La moyenne belge est de 13,6 %.
Les femmes hainuyères sont deux fois plus nombreuses que les hommes à présenter un risque pour la santé par manque d’activité physique (50 % contre 25 %).
Inégalités sociales de santé

Alimentation équilibrée, environnement sans tabac, pratique d’une activité physique, mais aussi attitudes à l’égard du dépistage…Les comportements varient selon le statut social.
Les fumeuses quotidiennes sont deux fois plus nombreuses chez celles dont les revenus sont les plus bas ou qui n’ont pas de diplôme de l’enseignement supérieur. Un gradient que l’on retrouve aussi en ce qui concerne la consommation de fruits et de légumes ou la pratique d’activité physique.

Dépistages

Les dépistages sont également importants. Les recommandations pour les femmes sont les suivantes : dépistage du cancer de sein à partir de 50 ans (à l’heure actuelle une femme sur deux seulement bénéficie d’un dépistage), dépistage du cancer du col de l’utérus dès 25 ans (près de 70 % des femmes sont dépistées), dépistage du cancer colorectal dès 50 ans (une minorité des plus de 50 ans se font dépister).

Le cancer du sein est le plus fréquent chez la femme : 1347 cas en 2013 (35 % des nouveaux cas de cancers). Il entraine 309 décès par an.
Deuxième cancer chez la femme: le cancer colorectal :
210 femmes en décèdent chaque année.

Journée de la Femme : et la santé ?

Posté par Pacifique FM – Officiel sur dimanche 6 mars 2016

Violences faites aux femmes : elles dansent pour dénoncer

Plus de 4000 femmes se sont rassemblées aux Philippines dimanche 14 février 2016 pour une danse endiablée destinée à dénoncer les violences dont sont victimes les femmes. Une initiative lancée par une célèbre auteure.

On connaîssait la danse comme moyen d’expression, voici la danse comme symbole de protestation. Les Philippines étaient près de 4000 rassemblées dans un collège de Manille dimanche 14 février 2016 pour danser ensemble dans le but de protester contre les violences faites aux femmes.


Ce flashmob géant a été initié par la féministe et écrivaine américaine Eve Ensler, auteure de la célèbre pièce de théâtre Les Monologues du Vagin. Le mot d’ordre de cette campagne, intitulée One Billion Rising (« Un milliard de personnes debouts« ), était d’appeler toutes les femmes à danser le jour de la Saint-Valentin pour lutter contre les violences domestiques. Eve Ensler a déclaré au journal philippin Bulatlat : « Nous devons intensifier One Billion Rising chaque année afin de briser le mur patriarcal de l’oppression et du déni pour transformer l’état d’esprit qui a normalisé cette violence, pour redonner aux survivantes leur corps, leur force, leur détermination, leur énergie, leur pouvoir. » Une belle opération à laquelle quelques hommes ont également participé, preuve qu’une prise de conscience est en marche.
Source:journaldesfemmes.com

 

Flashmob géant et violences envers les femmes…

Posté par Pacifique FM – Officiel sur vendredi 19 février 2016

Théo Francken veut introduire des cours pour apprendre aux migrants à bien traiter les femmes

Theo Francken n’a pas zappé les infos venues de Cologne. On sait que sa patience est limitée pour les crimes et délits imputables à ceux qui bénéficient de notre hospitalité. Sachez que deux Afghans ont été remballés après une agression sexuelle sur une mineure de 11 ans, au centre d’accueil de Bredene.

<br /><br /><br />
Théo Francken, ici en visite dans un centre pour réfugiés à Poelkapelle<br /><br /><br />

Belga

Théo Francken, ici en visite dans un centre pour réfugiés à Poelkapelle

Ils ont été amenés en centre fermé : « Il est apparu qu’ils s’étaient d’abord enregistrés en Allemagne. Ils devaient donc être renvoyés outre-Rhin. Du coup, l’un a décidé de repartir volontairement en Afghanistan », dit-on au cabinet du secrétaire d’Etat N-VA.

Theo Francken reste néanmoins prévoyant. « Je suis révolté par les événements de Cologne, même s’il faut être prudent, car rien ne prouve qu’il s’agit de demandeurs d’asile », dit-il. « Indépendamment du profil des auteurs, je ne tolèrerais pas ça chez nous : l’égalité entre hommes et femmes est un droit intangible. Je ne supporterai pas que l’on y touche. »

Sourec : sudinfo.be

Suite à l'agression de femmes à Cologne Théo Francken réagit.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur jeudi 7 janvier 2016

Gambie Le président décrète l’interdiction de l’excision

Le président gambien Yahya Jammeh a déclaré lundi soir que l’excision était interdite avec effet immédiat. Un énorme pas en avant pour ce pays où cette mutilation est imposée aux trois quarts de la population féminine.

Le président gambien Yahya Jammeh a décrété l’interdiction de l’excision, avec effet immédiat, soulignant que cette pratique très répandue dans le pays n’était pas dictée par l’islam et devait par conséquent être abolie, a annoncé mardi le ministre de l’Information.

Le président Jammeh « a déclaré il y a quelques minutes que la mutilation sexuelle féminine (FGM en anglais, excision, NDLR) était interdite avec effet immédiat », a écrit le ministre, Sherrif Bojang, sur sa page Facebook, dans la nuit de lundi à mardi.

« Le président a fait cette déclaration la nuit dernière (lundi) lors d’un rassemblement à Kanilai », sa localité natale, sous les applaudissements des femmes de l’assistance, a précisé mardi le ministre, interrogé par l’AFP.

Cette décision vise à « la protection des fillettes », a assuré M. Bojang, soulignant que le chef de l’Etat l’avait motivée par l’absence de justification religieuse de cette pratique dans l’islam.

M. Jammeh a prévenu les parents et les autorités locales qui ne respecteraient pas cette interdiction qu’ils subiraient des sanctions.

Selon les commentateurs, les peines devraient être alignées sur celles prévues par la loi en cas de coups et blessures volontaires.

« Je ne m’y serais jamais attendue en un million d’années »

Le quotidien britannique The Guardian, qui a lancé en 2014 une campagne mondiale contre l’excision, avec notamment, en coopération avec le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP), un prix de reportages sur l’excision en Afrique en 2015, cite mardi la réaction enthousiaste d’une militante de l’abolition de cette pratique en Gambie.

« Je suis vraiment impressionnée que le président ait fait ça. Je ne m’y serais jamais attendue en un million d’années », a déclaré Jaha Dukureh au journal, se disant « fière de (son) pays ».

Selon le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), la Gambie est l’un des dix pays, tous africains, où l’excision est le plus pratiquée, touchant environ trois quarts de la population féminine.

Parvenu au pouvoir par un coup d’Etat sans effusion de sang en 1994 puis constamment réélu depuis 1996, Yahya Jammeh dirige d’une main de fer la Gambie, petit Etat anglophone d’Afrique de l’Ouest enclavé dans le territoire du Sénégal, hormis sa façade atlantique.

source: parismatch.com

 

 

Évolution des Moeurs en Gambie : Enfin l’excision interdite!!!

Posté par Santé, Bien-être, Colore Ta Nature – Pacifique FM sur vendredi 27 novembre 2015

Instagram bannit le hashtag #curvy, les femmes ripostent

Le réseau social a récemment interdit à ses utilisateurs d’employer le hashtag #curvy (plantureux en français), ce qui a suscité la colère de nombreux d’entre eux.

thoughtful

Les internautes l’utilisaient pour prouver que l’on peut être ronde et belle mais le hashtag #curvy est dorénavant banni par Instagram. Le réseau social a interdit à ses utilisateurs de l’employer et aiguille plutôt ces derniers vers des mots-clés qu’il estime « plus sûrs », comme #curvygirl ou #curvyfashion.Contacté par Mashable, un porte-parole d’Instagram a en effet indiqué que le hashtag avait été censuré parce qu’il enfreignait la politique d’usage du site: « Je peux confirmer que nous avons bloqué le hashtag #curvy. Il était utilisé pour partager du contenu qui viole nos directives sur la nudité. S’il vous plaît, veuillez noter que cela n’a rien à voir avec le terme lui-même ». Le mot-clé serait donc trop souvent associé à des clichés coquins.

Suite à cette réponse, certains internautes ont pointé du doigt l’hypocrisie du réseau social. Des hashtags comme #clitoris, #vagin ou encore #sextoys sont quant à eux toujours autorisés par exemple. Fières de leurs courbes généreuses, de nombreuses femmes n’ont pas apprécié cette décision et ont trouvé un moyen de contourner la censure. Dorénavant, ce sont les hastaghs #curvee qui fleurissent sur Instagram.

 

#curvy ………les femmes ripostent

Posted by Pacifique FM – Officiel on lundi 20 juillet 2015

En prison pour une jupe trop courte : « l’occident aide le Maroc à maintenir ses mensonges »

« Le Maroc est parfois présenté comme un exemple en Afrique du Nord. En réalité, c’est un pays qui pratique l’arrestation arbitraire, la dictature et la torture » dit Mohamed Achahbar, vice-président du bureau belge de l’Association marocaine des droits humains AMDH.

maroc femme

Deux affaires ont choqué les médias internationaux ces dernières semaines. Le premier est celui de ces deux jeunes femmes, âgées de 19 et 23 ans, qui ont été interpellés mi-juin à Inezgane, près d’Agadir. Victimes de harcèlement alors qu’elles traversaient un marché populaire, elles ont d’abord été secourues par les forces de l’ordre, avant d’être conduites au commissariat où elles ont dû signer des aveux. Accusées « d’outrage à la pudeur », elles viennent d’être acquittées, purement et simplement. Le jugement est considéré comme « historique » de la part de plusieurs acteurs de la société civile qui ont soutenu les deux désormais ex-accusées. La deuxième affaire concerne cinq jeunes qui ont été arrêtés pour avoir bu du jus d’orange en journée lors du ramadan. Pour ce simple fait, ils sont enfermés jusqu’au 14 juillet au moins et peuvent être condamnés à une peine de 6 mois de prison.

Torture

Si ces histoires ont interpellé une partie de la population et la presse internationale, elles ne sont pas neuves et encore moins exceptionnelles au Maroc. « De tels faits sont simplement régulièrement ignorés par la presse internationale » dit Mohamed Achahbar. « Le Maroc fera toujours tout pour montrer une image positive, mais l’ouest est responsable du maintien de cette illusion. La réalité est en effet tout autre » jure Achahbar. « Aujourd’hui, ces deux évènements sont montrés comme des exceptions. Cependant, dans ce pays, les arrestations arbitraires de journalistes, d’activistes ou de toute personne qui souhaite changer la situation sont monnaie courante. Tout comme la torture dans les prisons. Enfin, le roi Mohammed VI à tous les pouvoirs.

Pourquoi un Marocain ne peut-il pas être athée ?

En 2011, le printemps arabe a aussi touché le Maroc sous la forme du mouvement du 20 février. Une force politique de gauche a tenté de faire bouger le pays de manière positive. Mais le roi a réussi à endiguer ce mouvement de manière astucieuse en promettant une révision de la constitution. Il l’a fait, mais en passant par un comité propre. Cette constitution n’a donc pas de réelle légitimité ou de crédibilité. Par ailleurs cette constitution est connue pour être arbitraire. Ce qui explique qu’il n’est nulle part indiqué de quelle manière les habitants doivent s’habiller. Par exemple, on n’arrête pas les femmes en bikini sur la plage, mais bien les filles avec une jupe trop courte dans un souk. Au Maroc on part du principe que si l’on a un nom marocain on devrait être né musulman. Il n’y a pas d’égalité entre homme et femme et il n’y a pas de liberté de religion puisqu’au Maroc il n’y a pas de séparation entre l’état et l’église.

Les attaques contre les homosexuels

À Fez, un homme soupçonné d’être un homosexuel a été tabassé. Les images se sont répandues comme une traînée de poudre via les réseaux sociaux. Achahbar précise pourtant qu’il ne s’agit pas là d’une explosion de ce genre d’incidents, mais plutôt que, grâce aux médias sociaux, ils ne sont plus ignorés. Lier ces évènements à des mouvements terroristes comme l’état islamique est exagéré et absurde. C’est la constitution marocaine qui encourage ce genre d’extrémisme. À la place de protéger la population marocaine, certains ont l’impression qu’il existe une espèce d’impunité pour ce genre de faits et qu’ils peuvent prendre individuellement « les choses en mains ».

La majorité souhaite tout de même que les choses changent

« On ne peut cependant pas généraliser. La surexposition médiatique de l’arrestation de ces deux jeunes filles pourrait donner l’idée que le citoyen marocain moyen accepte sans broncher le Code pénal, alors qu’en réalité la majorité aimerait que les choses changent. Nous devrions être de libre de déterminer ce en quoi nous croyons ou non. C’est pour cela qu’il doit y avoir une séparation entre les pouvoirs. Des associations comme AMDH souhaitent sensibiliser la population sans en faire une question politique. Mais il ne peut y avoir un changement fondamental dans la société marocaine si le roi garde toutes les cartes en mains. Et c’est sur cela que les médias et la société internationale devraient se pencher. »

Source : Knack

Le Maroc un pays intolérant ?

Posted by Pacifique FM – Officiel on lundi 13 juillet 2015

10 mensonges qu’utilisent les hommes pour mettre les femmes dans leur lit !

Pour certains hommes, il est facile de séduire une femme avec des mots, de leur faire croire ce qui bon leur semble à coup de yeux doux et gestes attentionnés et romantiques. Ce n’est pas toujours facile de connaître les réelles attentions masculines à notre égard, pour démêler le vrai et le faux nous avons compilé pour vous, les 10 phrases prononcées par les hommes pour duper les femmes. 

1. Puis-je monter pour une tasse de café ?

200l

X

 

Ils pensent encore que les femmes sont naïves au point de croire qu’ils veulent sincèrement passer plus de temps avec elles sans profiter de la situation. Tout de même, il ne faut pas prendre cette phrase à la légère.  N’acceptez de l’accueillir que si vous êtes prête à aller plus loin, dans le cas contraire trouvez un prétexte et proposez lui de remettre ça à une autre fois.

2. Tu peux passer chez moi, on regardera un film.

200Vous pouvez littéralement traduire cette phrase par « Enfin, il y aura du sexe ce soir ». Dans ce cas aussi, il est conseillé d’accepter la proposition que si vous êtes sûre de vous car la plupart des hommes savent comment faire pour vous faire craquer. Il choisira un film romantique, certainement un de vos préférés, il disposera des bougies et vous servira un verre de vin. Il fera tout de son possible pour vous mettre en confiance jusqu’à que vous ne puissiez rien lui refuser…

3. Je veux juste qu’on s’allonge un peu.

tumblr_mpkqukxtBc1sp9fcho1_500

X

 

Difficile d’être plus direct, même s’il mentionne le « juste s’allonger » vous et moi savons ce qu’il a en tête. Il y a-t-il encore des femmes sur lesquelles ce genre d’approche fonctionne ?

4.Tu seras mienne pour toujours.

2009

Sérieusement ? Tu n’as rien de plus original qu’une phrase toute faite sortie de la dernière comédie romantique que tu as regardé avec ton ex ? Je pense que toute femme qui se respecte attend beaucoup plus que ça pour se décider de sauter le pas.

5. Toi et moi c’est pour la vie.

tumblr_nd7nk6bNe81toe3mso1_500

X

 

A moins d’être voyant, c’est typiquement le genre de choses qu’on ne peut pas prévoir. Les hommes sont prêts à dire n’importe quoi pour nous faire fondre et pour y trouver leur compte. Peut-être que ces déclarations marchaient avant mais ça fait désormais plus fuir une femme qu’autre chose.

6. Tu es la femme de mes rêves.

tumblr_mjnxltVVT71ro2i2ho1_500

Je suis prête à parier que l’homme qui a un jour prononcé ces paroles, l’a dit à toutes ces conquêtes passées et envisage de le dire aux conquêtes futures. Essayez de détourner ça à la rigolade et observez sa réaction.

7. Je suis prêt à construire quelque chose, je veux que tu sois la femme de mes enfants.

tumblr_mm1qh0EZ2N1rymr5wo1_400

X

 

A l’annonce de cette phrase, vous êtes complètement bouleversée, c’était certainement son but. Posez-vous les bonnes question ? Pourquoi ce célibataire invétéré, ce Don Juan des temps modernes a-t-il une envie soudaine de se caser avec vous ou pire encore, vous faire une flopée de jolis bambins ?

8. Je ne suis même pas encore parti que tu me manques déjà.

!

Une phrase tout droit sortie des romans à l’eau de rose. Traduisez par « tu ne voudrais pas que je reste dormir » ? Soyons pragmatiques, et vérifions en le laissant partir. S’il dit vraiment ce qu’il pense, vous aurez rapidement de ses nouvelles, dans le cas contraire il a encore tenté un coup de bluff.

9. Je veux rencontrer tes parents.

2002

X

 

Ce n’est pas une phrase qu’on a l’habitude d’entendre, mais qui ne tente rien n’a rien s’est-il sûrement dit. Sérieusement, pensez vous réellement qu’un homme n’ayant jamais eu de relations sexuelles avec vous, penserait d’abord à ce genre de choses ?

10. Je crois en l’amitié homme-femme !

200è

Où veut-il en venir, vous demandez-vous, sachant que 90% des hommes n’y croient pas. Soit il veut que vous pensiez qu’il est exceptionnel et ouvert d’esprit, soit il anticipe déjà les rencontres avec une future maitresse.

On dit des femmes qu’elles sont compliquées mais on peut très bien dire, et à juste valeur que les hommes sont tristement prévisibles. Il va falloir renouveler les techniques de drague ! 
Source : http://actublog24.com

Les mensonges que les hommes inventent pour vous mettre dans leur lit.

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 7 juillet 2015

Le flirt au travail ? Une arme efficace !

Un peu de flirt cela ne fait pas de mal, entend-on dire… Mais cela s’applique-t-il aux relations professionnelles sur le lieu de travail ? Certainement, d’après une nouvelle étude de l’Université de Californie.
travail flirt
Les enquêteurs de Berkeley et le professeur Laura Kray (Université de Berkeley, Californie) en viennent dans cette nouvelle étude à la conclusion que les femmes qui flirtent au travail mettent en avant des traits de caractère très positifs telle que la confiance en soi, indispensable pour les négociateurs à succès.

« Les femmes sont souvent considérées comme chaleureuses ou fortes. En utilisant leur charme féminin en négociation, elles combinent ces deux traits de personnalité », explique Kray.
Deux tests

Pour déterminer si les femmes qui flirtent obtiennent plus de résultat en négociant que les hommes qui font pareil, les enquêteurs ont demandé aux participantes d’évaluer dans quelle mesure elles font usage de leur charme relationnel en négociation. Elles devaient en outre évaluer l’efficacité de leur partenaire dans ce même cadre. Les femmes qui déclarent faire davantage appel à leur charme en négociation que leurs partenaires ont plus de succès que ces derniers, tandis que les négociateurs au masculin utilisant ce même atout ne sont pas considérés comme aussi fructueux.

Dans une seconde expérience les participants se représentent occupés à vendre une voiture à deux acheteuses. La première acheteuse affiche une attitude sérieuse, la seconde fait usage d’une technique un peu plus aguicheuse. Les vendeurs masculins qui ont à faire à l’acheteuse qui flirte lui accordent un rabais de plus de 100 dollars, tandis que leurs homologues confrontés à la candidate plus sérieuse ne cèdent pas du terrain. Les vendeuses, quant à elles, ne se laissent faire par aucune des deux acheteuses.
Conclusion

Kray insiste en fin de compte sur le fait que le flirt n’est pas purement anti-professionnel, tant que cela reste un jeu. « La clé est de pouvoir flirter tout en restant naturelle. Soyez authentique et prenez-y un plaisir manifeste. Vous en retirerez une plus grande confiance en soi. Ce qui ne peut qu’augurer de bonnes prestations en matière de négociation. »

Source : jobat.be

Les femmes qui flirtent au travail mettent en avant des traits de caractère très positifs telle que la confiance en soi…..

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 2 juillet 2015