Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
15
jeu
2018
16:00 Santé,Bien-être, la Vie au Naturel
Santé,Bien-être, la Vie au Naturel
nov 15 @ 16:00 – 18:00
Santé,Bien-être, la Vie au Naturel
Avec Jasmine et Patrick James Wallace, on y aborde les thérapies alternatives, l’ecologie, le bien manger, le bio, etc… On y reçoit des spécialistes, des scientifiques. 1 fois par mois, soit le 3 ème vendredi[...]
19:00 Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station Wallace
nov 15 @ 19:00
Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station –  Lundi, mardi et mercredi de 19h à 20h Il t’empêche d’aller à ton lit .. Pop Rock Station c’est le meilleur de la musique avec Wallace Pop Rock Station donne un[...]
20:00 Reggae Underground
Reggae Underground
nov 15 @ 20:00
Reggae Underground
Votre émission reggae à l’origine montée par David Corleone un professionnel du Regage.

View Calendar

Articles marqués avec ‘ESA’

Les 2 nouveaux satellites Galiléo sont sur Orbite, réussite des lanceurs Soyouz ( Vidéos )

Les deux satellites qu’emportent ce lanceur Soyouz ont rejoint une constellation qui en comporte déjà 8.

Launche in Europe's space port of VS12

À terme, la constellation en comportera une trentaine. L’Agence spatiale européenne (ESA) a pour objectif de mettre en orbite au moins 20 satellites d’ici 2017. Ce nouveau service de géopositionnement devrait être plus précis que l’actuel système GPS américain et offrir de nouveaux services tels que la possibilité de capter des balises de détresse. Parfaitement compatibles avec les systèmes qui existent déjà (Glonass en Russie, Bei Dou en Chine, et l’actuel GPS Américain), les satellites en orbite contribuent d’ailleurs déjà à améliorer la précision de notre géolocalisation.

La constellation se construit à petits pas

Des premières paires de satellites Galileo (ils sont toujours lancés au moins par deux) a eu lieu le 21 octobre 2011 puis le 12 octobre 2012. La paire de satellite 5 et 6 a en revanche pâti, le 22 août 2014, d’un grave souci technique sur le lanceur Soyouz qui a conduit à les déposer sur une orbite non conforme. L’enquête a révélé par la suite que c’est un souci technique dans la conception de l’étage Fregat qui a entraîné le gel du carburant dans un tuyau placé trop prêt d’un dispositif de refroidissement. Toutefois, les équipes de l’ESA sont parvenues à effectuer des corrections de manière à amener les satellites sur des orbites certes différentes de celles visées, mais compatibles avec le fonctionnement des satellites. Par la suite, un nouveau lancement a été mené à bien sans incident le 27 mars 2015 avec une nouvelle paire de satellites. La prochaine mission est prévue pour le dernier trimestre de 2015.

 

Liens vers les autres vidéos : http://livestream.com/accounts/362/events/4330634

Les deux nouveaux satellites Galiléo sont en orbite ! ( vidéo )

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 11 septembre 2015

Ariane 6 et Vega C : La Belgique soutien l’europe dans l’espace

Engagements pris par la Belgique lors du Conseil ministériel de l’Agence spatiale européenne

ariane 6

Source: Service de presse de Elke Sleurs, secrétaire d’Etat à la Lutte contre la pauvreté, à l’Egalité des chances, aux Personnes handicapées, à la Lutte contre la fraude fiscale, et à la Politique scientifique, adjointe au ministre des Finances

Sur proposition de la secrétaire d’Etat à la Politique scientifique Elke Sleurs, le Conseil des ministres a pris note des engagements pris par la Belgique lors du Conseil ministériel de l’Agence spatiale européenne (ESA), qui s’est tenu à Luxembourg le 2 décembre 2014.

Les décsions prises lors du Conseil ministériel de l’ESA concernent :

le développement d’un lanceur de nouvelle génération (Ariane 6) et l’évolution du lanceur Vega (Vega C), ainsi que le support à l’exploitation des lanceurs actuels (Ariane 5 et Vega) pour la période 2015-2016

la couverture des frais d’exploitation de la station spatiale internationale (ISS) pour la période 2015-1017

la participation aux programmes de l’ESA qui n’étaient pas totalement souscrits ou qui nécessitaient des souscriptions supplémentaires

la définition des grands axes de l’évolution de l’ESA dans un contexte mondial et européen en mutation, en particulier la nature des relations futures entre l’ESA et l’Union européenne

À propos de l’Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à gérer le développement des capacités spatiales de l’Europe et à faire en sorte que les investissements dans l’espace bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L’ESA compte vingt États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. Dix-huit d’entre eux sont également membres de l’Union européenne (UE). La Hongrie et l’Estonie, membres de l’UE, viennent d’adhérer à la Convention de l’ESA et seront bientôt États membres.

Six  États membres de l’UE ont signé des accords de coopération avec l’ESA. Le Canada participe aussi à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

L’ESA coopère également avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel.

L’ESA développe les lanceurs, les satellites et les moyens sol dont l’Europe a besoin pour jouer un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, elle développe et lance des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, elle envoie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et elle mène en coopération des projets d’exploration humaine de l’espace.

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int