Titre obligatoire

Emissions à venir

août
19
dim
2018
17:00 British Connection
British Connection
août 19 @ 17:00 – 19:00
British Connection
BRITISH CONNECTION L’EMISSION ROCK : diffusée chaque semaine sur des radios FM & web en France, Belgique, Suisse, Canada, La Réunion & web.  
19:00 FREQUENCE ROCK CONCERTS INTERNAT...
FREQUENCE ROCK CONCERTS INTERNAT...
août 19 @ 19:00
Découvrez pendant 1h00 de concert de grand groupes internationaux.
20:00 Fréquence Rock – Stéphane et Wal...
Fréquence Rock – Stéphane et Wal...
août 19 @ 20:00
Fréquence Rock - Stéphane et Wallace
Fréquence Rock – Dimanche de 20h à 22h Dimanche de 20h à 22h Fréquence Rock avec Wallace et Stéphane Chaque dimanche, les studios de Pacifique FM se transforment en salle de concert. Des groupes régionaux[...]
22:00 Hard Times – Ugo
Hard Times – Ugo
août 19 @ 22:00
Hard Times - Ugo
Hard Times – Dimanche de 22h à minuit Le Dimanche de 22h à minuit Hard Times présenté par Ugo Avec Ugo le métal sous toutes ses facettes + concerts Rejoins les fans Facebook de Hard Times
août
20
lun
2018
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
août 20 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘eau’

Canicule à Lille, certains ouvrent les bouches à incendie

Canicule à Lille: des bouches à incendie ouvertes pour prendre un coup de frais
bouche incendie
Ce vendredi dans plusieurs quartiers lillois, des passants ont ouvert des bouches à incendie, comme ici rue d’Iéna. La douche géante de quatre mètres de haut a rafraîchi les ados et les autos.


Canicule à Lille: des bouches à incendie… par lavoixdunord

Source : Lavoixdunord

Canicule et eau à Lille !

Posted by Pacifique FM – Officiel on samedi 11 juillet 2015

Canicule : 5 objets connectés pour mieux vous protéger

Quand boire ? Quand se mettre de la crème solaire ? Ces objets connectés sont capables de vous rappeler à l’ordre en cas de forte chaleur.
boire de l'eau
La canicule a pris presque tout le pays et continue de s’étendre. La vigilance orange concerne désormais 51 départements, soit quatre de plus que ce jeudi matin. Mercredi, des records de température ont été battus à Roissy, Nemours, Troyes, Evreux, Beauvais, Rouen, etc. Paris a connu la température la plus élevée (39,7°) de son histoire depuis 1947. Fontaines, jardins, clim’ à fond : chacun essaie de trouver un remède à la chaleur.

Dans cette optique, plusieurs start-ups proposent des produits connectés qui permettent de se rafraîchir. Car qui mieux qu’un objet peut savoir ce qui est bon pour un humain ? A condition bien sûr de ne pas laisser son smartphone au soleil, pour éviter la surchauffe.

# La bouteille connectée

HidrateMe, la bouteille d’eau connectée (DR).

Le lapin communicant Nabaztag est un pionnier des objets connectés. Depuis, la société Sen.se a lancé Mother, une sorte de poupée interactive qui prend soin de vous. Pour cela, il suffit d’apposer un capteur, rebaptisé ici « cookie » sur l’objet qui nous intéresse : sur un matelas pour être réveillé au moment opportun, dans la poche pour compter ses pas, sur un mur pour mesurer la température d’une pièce.

Evidemment, la société a pensé à la canicule. Avec son application « Drink », le capteur appliqué sur une bouteille d’eau va détecter les mouvements et comptabiliser la consommation d’eau dans la journé. En cas d’hydratation insuffisante, l’utilisateur est alerté sur smartphone. La Mother peut même faire un bruit de fontaine pour rappeler qu’il est temps de boire.

Si Mother est français, la bouteille connectée pourrait bientôt avoir une cousine aux Etats-Unis :  La HidrateMe. Le projet se finit dans quelques jours sur KickStarter mais il est largement financé et et les premiers modèles devraient être livrés cet hiver. Quand, a priori, on sera loin de la canicule.

# Encore mieux, le verre connecté

Le verre connecté SWAF (capture d’écran).

Les capteurs situés sous le verre SWAF permettent de connaître la quantité d’eau bue et la fréquence. Lorsque l’on a pas bu depuis longtemps, il s’illumine. Conçu plus particulièrement pour les aides à domicile et les employés de maisons de retraites, le verre SWAF est connecté à une appli qui peut notifier lorsqu’une personne âgée, par exemple, n’a pas assez bu. L’aidant pourra ainsi intervenir et éviter une déshydratation. D’après « Les Echos », le verre connecté devrait se vendre à 49 euros l’unité.

# Le bikini connecté

Le maillot de bain connecté Spinali Design (capture d’écran).

Si vous avez la chance d’être à la plage, le bikini de Spinali Design surveille votre bronzage. Cette start-up mulhousienne propose un maillot de bain doté d’un capteur UV. Celui-ci prévient celle qui le porte qu’il est temps de se remettre de la crème solaire, via une application smartphone.

Il existe plusieurs modèles de maillots qui coûtent entre 150 et 200 euros environ, mais on peut aussi acheter le capteur seul pour l’utiliser avec n’importe quel maillot. L’entreprise se targue en outre d’avoir mis en place une fonction « Valentin », qui alerte le conjoint qu’il faut remettre de la crème solaire à sa/son partenaire et une autre pour être averti quand les enfants (équipés d’un capteur) s’éloignent.

# Le bracelet connecté

Le bracelet connecté June (capture d’écran).

Développée par la société parisienne Netatmo, le bracelet June mesure les UV reçus. En fonction de cela et de votre type de peau, June vous alerte et vous donne le type de protection solaire à porter, quand la réappliquer et si un chapeau ou des lunettes de soleil sont nécessaires. Le bijou est en vente à 129 euros.

Dans le même genre, la crème solaire australienne ReApply Reminder vous permet de savoir lorsque votre peau a à nouveau besoin de crème solaire. L’appli envoie des messages de rappel dès que la météo l’exige.

# Le flotteur connecté

Le flotteur connecté Lilypad (capture d’écran).

Les veinards qui possèdent une piscine peuvent s’équiper de Lilypad, un flotteur intelligent qui mesure la température de l’eau et l’exposition UV. Relié à un smartphone, vous recevez des conseils personnalisés (vous devez rentrer votre type de peau) sur la meilleure protection solaire.

Quant au SensySun, il s’agit d’un parasol connecté muni d’un capteur solaire pour vous permettre de recharger votre smartphone à l’aide d’une prise USB. On craint malheureusement que cette belle idée ne voit jamais le jour. Sur le site de financement participatif Indiegogo, seuls 2% du projet ont été financés.

Source :nouvelobs.com

Boire, il le faut pendant cette canicule.

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 3 juillet 2015

Trouver les produits les moins chers dans différents pays? Nos conseils !

Alors que les Belges aiment scruter la moindre bonne affaire, allant du simple bon de réduction en passant par les promos les plus alléchantes, nous avons décidé de prendre notre caddie et de scruter les bons plans dans les grandes enseignes et celles de nos voisins et nous avons remarqué certains choses intéressantes…

magasin

De plus en plus de Belges passent les frontières pour voir si l’herbe (des prix) est plus verte ailleurs. C’est sans doute l’un des avantages de notre petite Belgique : nous pouvons facilement aller chez nos voisins frontaliers tels que la France, l’Allemagne ou les Pays-Bas pour vérifier si les prix ont moins chers que chez nous.

Cependant, même si les Belges peuvent avoir de nombreuses surprises en allant à l’étranger, cela ne vaut pas toujours la peine d’aller voir ailleurs. Le conseil est donc de comparer les prix. D’ailleurs, sur dix produits-type choisis au départ dans l’ensemble des magasins comparés, seule la France se retrouve avec une addition finale moins élevée que le moins cher des supermarchés belges, à savoir Colruyt. La différence étant de 2 euros.

Néanmoins, les achats transfrontaliers deviennent intéressants dans des rayons bien spécifiques : par exemple, les boissons et plus particulièrement l’eau et le vin sont bien moins chers qu’en Belgique. Par contre en Allemagne, leur force se situe dans les produits céréaliers et dans les rayons droguerie et hygiène. Enfin, aux Pays-Bas, même si les produits céréaliers et laitiers sont aussi avantageux, c’est surtout dans le domaine des produits d’entretien et de beauté qu’ils se démarquent.

Mais la Belgique a aussi des rayons moins chers et plus avantageux que dans d’autres pays : on pense par exemple aux fruits et légumes. La meilleure option serait donc de prendre un peu en Belgique, un peu en Allemagne, un peu en France et un peu aux Pays-Bas mais dans ce cas là, c’est le prix du carburant qui risque de vous poser problème…

Les conseils pour dépenser moins dans les plus grands supermarchés chez nous, et chez nos voisins !

Posted by Pacifique FM – Officiel on lundi 13 avril 2015