Titre obligatoire

Emissions à venir

août
22
mer
2018
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
août 22 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
09:00 WAPI JOB
WAPI JOB
août 22 @ 09:00
WAPI JOB
WAPI JOB, c’est une émission où on retrouve et vous présente des indépendants, des entreprises de la Wallonie Picarde mais aussi de nos voisins du 59 en France, région liée de part la frontière commune.[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘don’

Faire un don pour soutenir votre radio de Wallonie Picarde

DONS – LEGS – AIDES

logo-pacifique-CMJN

Vous avez envie de nous aider, de soutenir nos projets, de participer à la pérennité de notre radio et de ses objectifs ?

Plusieurs moyens vous sont offerts :

1 / le don au choix via notre compte en banque AXA ,

IBAN : BE17 7512 0230 1321

code BIC : AXABBE22

au nom de l’ASBL Magic Harmony

2 / le don au choix via paypal :            

3 / Devenir Membre adhérent : 50 € sur le compte, 35 € pour les étudiants ou chômeur ou personnes au CPAS

IBAN : BE17 7512 0230 1321

code BIC : AXABBE22

En communication : cotisation et l’année en cours

4 / Devenir membre donateur : la somme de 200 €  pour une somme plus conséquente merci de contacter le directeur radio Patrick allard 0497/78.98.59 ou via mail : manager@pacifiquefm.be

pour évaluer l’échange que l’on pourrait faire avec vous en retour.

IBAN : BE17 7512 0230 1321

code BIC : AXABBE22

En communication : cotisation membre donateur + l’année en cours

Exclusion des homosexuels du don de sang : Maggie De Block réagit !

Comme en France, la législation belge exclut définitivement les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes du don du sang. La ministre de la Santé publique Maggie De Block vient de demander un avis du Conseil supérieur de la santé sur la question, a annoncé mercredi sa porte-parole.

maggie

Selon la Cour de justice de l’Union européenne, l’exclusion permanente pourrait ne pas être « proportionnée » à l’objectif de sécurité du receveur. Elle demande en conséquence à la justice française de « vérifier s’il n’existe pas de méthodes moins contraignantes que l’exclusion permanente du don de sang ». La ministre Maggie De Block vient de demander un avis général au Conseil supérieur de la santé sur les conditions de qualité et de sécurité des dons de sang, a indiqué sa porte-parole mercredi.

Cette demande concerne non seulement les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, mais également d’autres « groupes à risque » (les anciens malades du cancer, par exemple). Le dernier avis du Conseil supérieur de la santé date de 2005. Cet avis stipule que les candidats donneurs présentant un comportement à risque pour les maladies sexuellement transmissibles sont exclus afin de « minimiser le risque de transmission d’agents pathogènes par transfusion sanguine ». Pour l’agence, l’acceptation des dons provenant de la « population homosexuelle masculine augmenterait le risque de transmission du VIH par voie transfusionnelle de 41,4% ».

En février 2015, le Conseil supérieur de la santé a déjà répondu par courrier à la ministre De Block à la suite d’une demande d’avis sur la possibilité de supprimer l’exclusion permanente. Le conseil avait alors estimé qu’un avis scientifique n’était pas nécessaire, le niveau de risque étant inchangé. L’organisation de défense des droits LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) Rainbowhouse regrette que la législation actuelle exclut les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, « même une seule fois ». Cela « exclut quantité de jeunes désireux d’aider leur prochain », indique l’organisation dans un Mémorandum publié en 2014. Elle demande que les critères soient davantage basés sur la dangerosité d’un comportement sexuel et non sur une pratique en elle-même.

« On écarte d’emblée la possibilité que des personnes hétérosexuelles puissent être ‘à risque' », note François Masso-Fouillien, porte-parole de Rainbowhouse Brussels. « Le fait de ne pas avoir accès à un droit peut être vécu difficilement. » La Croix-Rouge souligne l’importance du principe de précaution. « Il faut calculer l’impact sur la santé publique d’une modification de la législation, notamment une exclusion temporaire » des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, indique Olivier Bertrand, porte-parole de la Croix-Rouge. « Nous attendons l’avis du Conseil supérieur de la santé. »

Un avis demandé au Conseil quant à l’exclusion des homosexuels du don de sang !

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 30 avril 2015

Sauvez l’Arctique ! Soutenez Greenpeace !

Le 06 avril dernier, six activistes de Greenpeace ont escaladé le Polar Pioneer, la plateforme de Shell qui se dirige vers l’Arctique pour y effectuer des forages cet été.

header-na

Notre bateau l’Esperanza et son équipage ont suivi le Polar Pioneer à la trace sur l’océan Pacifique et ont réussi à grimper les 40 mètres de haut de la plateforme pour y dénoncer les risques inconsidérés pris par Shell en Arctique et leurs conséquences sur le climat et la planète.

100% de nos ressources proviennent des dons de nos adhérents. Ce soutien est le moteur de notre action. Grâce à vous des activistes comme Aliyah, Jens, Johno, Miriam, Zoe et Andreas peuvent faire entendre haut et fort notre voix. Aidez-nous à protéger l’arctique !

Aujourd’hui, plus que jamais nous devons continuer de dénoncer cette ruée vers l’or noir en Arctique. Nous devons convaincre les dirigeants politiques mondiaux d’interdire ces forages.

Le risque d’une marée noire est inévitable si nous laissons des compagnies pétrolières sans scrupule, comme Shell, forer dans cet écosystème isolé et fragile, aux conditions climatiques si extrêmes et imprévisibles.

Du pétrole toxique pourrait fuir sous la banquise pendant des années, polluant non seulement l’environnement mais aussi toutes les ressources vitales des populations qui vivent dans la région depuis des millénaires.

L’expédition de l’Esperanza est portée par près de 7 millions de voix à travers le monde. Près de 7 millions de personnes ont signé notre appel pour la création d’une zone naturelle préservée en Arctique.

Cette région doit être protégée des prospections pétrolières et de la pêche industrielle.

Si vous souhaitez soutenir l’action Greenpeace cliquez sur Je fais un don.

L'Arctique subit de nombreux dommages qui détruisent à petit feu l'écosystème… Greenpeace a donc décidé d'agir mais ils ont besoin de votre aide !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 15 avril 2015