Titre obligatoire

Emissions à venir

fév
18
dim
2018
08:00 Salut les sixties
Salut les sixties
fév 18 @ 08:00
Salut les sixties
Salut Les Sixties – Dimanche 09h – 10h L’actualité musicale des années Sixties en compagnie de NIKY et JC. Retrouvez ou découvrez les années d’insouciance ! Salut les Sixties vous propose un retour sur le[...]
12:00 Picard – SAM
Picard – SAM
fév 18 @ 12:00
Picard - SAM
Picard – Dimanche de 12h à 13h Le dimanche de 8h à 9h Picard sur L’air   PICARD SUR L’AIR , le patois de notre région

View Calendar

Articles marqués avec ‘Didier Bellens’

La patronne de Proximus a gagné 776 000 euros en 2014 !

776 208 euros : voilà la somme qu’à déjà touché Dominique Leroy, patronne de Proximus, pour l’année 2014 tout en sachant que deux bonus devraient encore se rajouter à ce beau pactole.

Dominique Leroy

C’est ce qu’a annoncé Alexander De Croo (Open VLD) à la Chambre, en réponse à une question de Raoul Hedebouw (PTB) et qui est rapporté par le Nord Eclair. En effet son salaire se divise comme ceci : la patronne de Proximus a touché l’année passée 483 696 euros de salaire fixe. À cela s’ajoute 162 068 euros en avantages de pension et 11 494 euros pour d’autres avantages divers. Enfin, elle empoche aussi une rémunération variable qui dépend des performances de l’entreprise de téléphonie qui s’élève à 118 950 euros et qui lui a donc permis d’avoir comme acquis 776 208 euros.

Une somme qui risque donc d’en choquer plus d’un, mais qui reste bien inférieure aux émoluments de Didier Bellens qui avait touché en 2013, pour sa part, la modique somme d’1,71 millions d’euros ! Dominique Leroy est la mieux payée au niveau des entreprises publiques devant Koen Van Gerven (bpost) qui touche plus de 474 000 euros et Jo Cornu de la SNCB avec 290 000 euros.

Mais ces salaires restent tout de même dérisoires quand on s’attarde un peu sur les salaires touchés dans le privé. En effet, Roch Deliveux de l’UCB touche pas moins de 4,28 millions d’euros par an comme le signale l’Echo !

Pour les managers des entreprises publiques belges, un plafond de 290 000 euros de rémunération est imposé, mais pourquoi seuls Proximus et bpost n’y sont-ils pas confrontés ? Tout simplement parce que ces deux entreprises sont cotées en bourse ! Avec pour but d’attirer de grands formats en les aguichant avec de gros salaires…

Un salaire mirobolant pour Dominique Leroy, la patronne de Proximus !

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 17 avril 2015