Titre obligatoire

Emissions à venir

déc
17
dim
2017
22:00 Hard Times – Ugo
Hard Times – Ugo
déc 17 @ 22:00
Hard Times - Ugo
Hard Times – Dimanche de 22h à minuit Le Dimanche de 22h à minuit Hard Times présenté par Ugo Avec Ugo le métal sous toutes ses facettes + concerts Rejoins les fans Facebook de Hard Times
déc
18
lun
2017
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
déc 18 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
10:00 Santé,Bien être, La Vie au Natur...
Santé,Bien être, La Vie au Natur...
déc 18 @ 10:00 – 12:00
Santé,Bien être, La Vie au Naturel - rediffusion
Rediffusion de notre émission du jeudi avec Jasmine et Patrick James Wallace, on y aborde les thérapies alternatives, l’ecologie, le bien manger, le bio, etc…  

View Calendar

Articles marqués avec ‘Demandeurs d’asile’

Un nouveau projet pour les demandeurs d’asile.

ASYLUM SEEKERS QUEUE FOR MEALS INSIDE THE SANGATTE RED CROSS REFUGEES CAMP IN NORTHERN FRANCE.

Le Conseil des ministres a approuvé, en deuxième lecture, un projet d’arrêté royal fixant les critères de la répartition harmonieuse entre les communes des places d’accueil pour les demandeurs d’asile.

Afin de gérer au mieux l’afflux important de demandeurs d’asile et d’ayant-droits à l’accueil en Belgique, le projet d’arrêté royal vise à introduire un plan de répartition obligatoire. Ce plan envisage une répartition équilibrée entre les communes des places ILA (initiatives locales d’accueil) à créer par les CPAS, lorsque le nombre de personnes introduisant une demande d’asile en Belgique augmente de manière significative. Le projet, soumis au Conseil des ministres en deuxième lecture, a été adapté à l’avis du Conseil d’Etat.

Le calcul du nombre de places d’accueil pour demandeurs d’asile par commune prend en compte les places d’accueil ILA ainsi que toutes les autres places d’accueil sur le territoire de la commune. Les places ILA sont prises en considération à hauteur de 100% et les autres à hauteur de 75%. Les communes ayant deux fois plus de places d’accueil pour demandeurs d’asile que le nombre moyen de places d’accueil par millier d’habitants sont exemptées de créer de nouvelles places ILA, dans le cadre du plan de répartition.

La date de prise d’effet et le nombre de places de chaque tranche du plan de répartition sont fixés par arrêté royal délibéré en Conseil des ministres. Les paces ILA créées dans le cadre du projet seront mises à disposition au plus tard six mois à compter de la date de prise d’effet du plan de répartition.

Le projet prévoit également des sanctions financières pour les CPAS qui demeurent en défaut de créer la totalité des places d’accueil attribuées en application du plan de répartition, après constat et rappel de Fedasil.

Le projet peut être soumis à la signature du Roi.

Libérer la caserne St Jean pour des demandeurs d’asile ? le bourgmestre ff n’est pas au courant et est sidéré.

2500 places nouvelles, c’est ce que le gouvernement fédéral va créer, et la caserne St jean ferait peut être partie de ce plan d’accueil.

caserne st jean

Théo Francken (N-VA) songe à mettre les casernes à contribution pour répondre à l’augmentation de demandes d’asile. Ces places seront créées dans des centres d’accueil comme celui de la Croix-Rouge mais aussi en partie dans des bâtiments du ministère de la défense, essentiellement dans des casernes vides qui ont déjà servi de refuges. On évoque Helchteren mais aussi BourgLéopoldau nord du pays, mais on ignore la partie qui sera demandée à la Wallonie.
Ainsi, il a été certifié que des membres du cabinet de Théo Francken étaient dans notre ville pour étudier les possibilités de la caserne Saint-Jean, aujourd’hui désertée de ses occupants et servant déjà aux sans domicile fixe lors de l’opération «Grand froid».
Le bourgmestre ff Pol Olivier Delannois n’est au courant de rien et va demander des éclaircissements et donc interpeler le gouvernement fédéral et notamment Mme Marghem.