Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
22
mer
2017
10:00 Voyance + Fabienne et Patrick J...
Voyance + Fabienne et Patrick J...
nov 22 @ 10:00
Voyance +  Fabienne et Patrick James Wallace
Voyance + – Mercredi de 10h à 12h00 Le mercredi de 10h à 12h avec Fabienne médium et Patrick James Wallace Voyance et transcommunication gratuite ! Voyance + est une émission en direct diffusée le[...]
16:00 HAPPY JOB – Alexandre et Wallace
HAPPY JOB – Alexandre et Wallace
nov 22 @ 16:00 – 18:00
HAPPY JOB - Alexandre et Wallace
Avec Alexandre, on y aborde les jobs mais par les entrepreneurs, les indépendants, ils viennent présenter leur entreprise et les profils d’emplois qu’ils recherchent exactement ; l’émission en deuxième partie se fait en coaching et[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘concert’

Concert de Noël le dimanche 13 décembre à 15h30 à l’église d’Ellezelles

Le Centre culturel du Pays des Collines organise son traditionnel Concert de Noël le dimanche 13 décembre à 15h30 à l’église d’Ellezelles.
Cette année encore, il accueillera deux chorales aux influences bien distinctes mais pourtant dotées du même esprit : la chorale Anaconda et la chorale des Collines.

Première partie : La chorale Anaconda
Créée en 1996, cette chorale réunit une trentaine de chanteurs amateurs et semi-professionnels de différentes nationalités et interprète des musiques latino-américaines.

Deuxième partie : La chorale des Collines
La chorale a, quant à elle, vu le jour en 1997 et est composée d’une trentaine de choristes issus du Pays des Collines. Cette formation musicale s’appuie sur un répertoire large, allant de chants religieux en œuvres polyphoniques en passant par des chants contemporains et populaires.

 

concert noel ellezelles

13 décembre Ellezelles en chansons.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur jeudi 3 décembre 2015

DANS LE CADRE DE RENAISSANCE AVEC LILLE3000, Pacifique FM et RCV en direct ce samedi soir

Pacifique FM en collaboration avec RCV Lille seront en direct ce soir depuis la gare Saint Sauveur à Lille à l’occasion dela clôture du tremplin musical TOUR DE CHAUFFE 2015.
Soyez donc à l’écoute dès les 21h00 pour ces deux concerts inédits !

tour-de-chauffe-2015-10-edition-fabriques-culturelles-e1443002965226
SHIKO SHIKO

SAMEDI 28 NOVEMBRE 2015 20h00

GARE ST SAUVEUR LILLE

Gratuit

DANS LE CADRE DE RENAISSANCE AVEC LILLE3000

Entre post-punk hédoniste et rock mutant, SHIKO SHIKO crée des compositions épiques où se marient sans complexe rythmiques endiablées, riffs de guitare sauvages et mélodies pop sucrées. D’une énergie folle, leurs concerts donnent à voir un groupe habité, qui exprime sans inhibition l’émotion qui émane de sa musique, aussi surprenante qu’efficace. C’est un peu comme une chute de météorites sur un lac gelé un soir de pleine lune. À la fois beau, violent et mystérieux, venant de nulle part, et résonnant dans un fracas spatial magnifique.

UNNO

Après avoir sillonné les routes de France et d’ailleurs, être apparus en quinconce au Printemps de Bourges, aux Nuits Secrètes, aux Transmusicales, au Great Escape, à Taratata j’en passe et des meilleures, UNNO sortent leur troisieme EP, tout en continuant la préparation de leur premier album. Leur direction musicale actuelle se situe entre The Roots et Radiohead, en passant par Star Wars, Madonna et Rocky 4. Venez constater l’ampleur des dégâts par vous-même…

+ CHARLY LASER & MOUSTACHE dJ sET
Et comme mise en bouche, Charly Laser (O Superman) et Moustache (Vertigo), deux anciens musiciens Tour de Chauffe se retrouveront aux platines avec une setlist originale et décalée !

 

Nous reviendrons dès la semaine prochaine pour l’appel lancé pour le Tour de Chauffe 2016 et les candidatures.

 

@ ce soir !

 

Apothéose du Tour de Chauffe ce soir à la gare Saint Sauveur à Lille avec Pacifique FM et RCV ainsi qu’avec Lille 3000.Direct à partir de 21h00.

Posté par Pacifique FM – Officiel sur samedi 28 novembre 2015

Concert blues avec Fernant Zeste Jeudi 19 novembre 2015 à 20h, dans le bar d’Arrêt 59 ( Péruwelz )

Jonathan Scheerlinck, alias Fernant Zeste, parcourt les routes au volant de sa volvo pour disséminer son blues aux quatre coins de la Belgique.

On peut y entendre l’influence de The Black Keys, Jon Spencer, ou encore de Bob Dylan… Mais ce qui nous enchante particulièrement, c’est l’enthousiasme de ce bluesman gantois à venir partager sa musique sur notre scène péruwelzienne !
FernandZeste.indd


> Prix : 10€/7€/ART.27.
> Infos : http://arret59.be/contenu/evenement/un-jeudi-beuglant-avec-fernant-zeste/

Du Blues avec Fernand Zeste à L'Arrêt 59 à Péruwelz

Posté par Pacifique FM – Officiel sur mardi 3 novembre 2015

Rescap en concert dans Fréquence Rock ce dimanche à Tournai ( concert gratuit )

Groupe de rock français originaire du nord de la france, RESCAP souhaite donner son énergie, son souffle, participer par la musique à la seule ambition réelle et valable de l’homme : son éveil, son réveil. Une goutte d’eau dans un océan d’espérance, submergé par l’inconscience.

rescap

Ce dimanche soir 20h00 en concert gratuit chez Pacifique FM ( Tournai expo ( droite du bâtiment) – 22 rue du Follet à 7540 Kain )

DU ROCK FRANÇAIS DES ANNÉES 90 AU HARD ROCK DES ANNÉES 70 EN PASSANT PAR DES INFLUENCES PUNK-ROCK VITAMINÉES,
RESCAPS’INSPIRE DE SES DIFFÉRENCES POUR S’EXPRIMER HAUT ET FORT

http://rescap.fr/

Ce soir en concert gratuit à Tournai dans les studios de Pacifique FM.

Posted by Pacifique FM – Officiel on dimanche 27 septembre 2015

« Scala & Kolacny Brothers » le dimanche 27 septembre dès 17h à l’église d’Anvaing

le Centre culturel du Pays des Collines accueillera le groupe mondialement connu « Scala & Kolacny Brothers » le dimanche 27 septembre dès 17h à l’église d’Anvaing.

En première partie, de nombreux choristes du Pays des Collines s’associeront pour proposer un concert unique, dans un répertoire principalement dédié à jean-Jacques Goldman, mais aussi composé de medleys de chansons françaises.

Scala & Kolacny Brothers
« Scala & Kolacny Brothers » est un ensemble de chœurs venant de la région flamande (Aarschot). Cette chorale indie rock, composée des frères Steven et Stijn Kolacny et de Scala, leur chorale féminine, choisit des classiques du rock indie et les revisite pour en faire des hymnes poétiques avec un piano comme seul instrument d’accompagnement.

Biographie :

Chorale indie rock comprenant les frères Kolacny, Steven et Stijn, et Scala, leur chorale féminine. Steven accompagne au piano, Stijn dirige. Habituellement, les frères se produisent avec 20 à 30 choristes âgées de 16 à 26 ans. Aujourd’hui le nombre de choristes s’élève à plus de 200 et permet de satisfaire la demande sans cesse croissante.

Scala & Kolacny Brothers choisit des classiques du rock indie ou des morceaux indie que le groupe revisite pour en faire des hymnes élégiaques – aux effets à couper le souffle – avec un piano comme seul instrument d’accompagnement. De temps en temps la chorale utilise la boîte à rythmes, le séquenceur et le synthétiseur et se produit avec son propre orchestre rock.

2011 est l’année de la percée de Scala & Kolacny Brothers avec la conquête des Etats-Unis et du Canada. Une grande tournée à l’occasion de la sortie du premier album de Scala en Amérique du Nord emmène la chorale à New York, Los Angeles et Chicago, ainsi qu’aux prestigieux festivals SXSW et Coachella. Ce succès est immédiatement suivi du lancement d’un premier album au Royaume Uni, d’un concert à guichets fermés à la Union Chapel à Londres et d’un concert comme « special guest » au Latitude Festival sur la scène exclusive et prestigieuse du dimanche midi. En 2011, Scala devient un phénomène international, et tout cela apparemment grâce à un simple petit e-mail.

Lorsque cet e-mail leur arrive en mai 2010, les frères Kolacny croient qu’il s’agit d’une farce. Il provient d’Hollywood et contient quelques questions à propos de leur musique. Entre autres la reprise d’une chanson bien particulière qui conviendrait parfaitement à la bande lancement d’un prochain film. « Euh ?! » Ce n’est pas vraiment le type d’e-mail que reçoivent habituellement les deux musiciens de formation classique vivant dans une petite ville provinciale de Belgique.

Mais la demande dans l’e-mail est authentique et le film en question n’est autre que Le Réseau Social (The Social Network). Son régisseur, David Fincher, s’avère être un grand fan de Scala. Le morceau en question est un arrangement acoustique d’une grande beauté de « Creep », morceau phare de Radiohead – interprété par une chorale féminine accompagnée uniquement d’un piano. En juillet 2010, deux mois après que les frères aient reçu le fameux e-mail, sort la bande-annonce de lancement du film Le Réseau Social avec plus de deux minutes de la reprise de « Creep » par Scala. La musique y joue un rôle primordial, renforçant sans cesse un sentiment de malaise à l’image d’un chœur d’anges déchus. Tout comme le film, la bande-annonce est un succès mondial énorme – plus de 250 millions de gens l’ont vu dans les salles, à la télé ou en ligne. Il s’ensuit un trafic énorme sur les réseaux sociaux et le site internet des frères atteint des pics sans précédents : leur interprétation de « Creep » est devenue un phénomène de l’internet.

Une guerre des enchères entre labels se déclenche aux Etats-Unis, mais les frères choisissent Atco, une filiale de Warner, avec laquelle ils étaient déjà en pourparlers avant le succès phénoménal de « Creep ». Ils sortent un premier album en mars 2011 aux Etats-Unis. Le Royaume Uni suit et en Grande-Bretagne l’album sort le 6 juin 2011 via The Wall Of Sound.

C’est Steven qui sélectionne et arrange les morceaux pour la chorale. « Il arrive que le ton et le rythme de l’original soient modifiés, mais les textes ne changent jamais » ajoute-t-il, « toutefois l’atmosphère d’une chanson peut changer complètement. Ecoutez « Creep » interprété par Radiohead et comparez cette version à la nôtre : la même durée, les mêmes textes, les mêmes notes, le même ton et malgré cela deux versions complètement différentes ! »

« La musique rock et indie nous convient parfaitement vu que ces chansons sont souvent très sombres et très émotionnelles, et les voix féminines ajoutent une touche mélancolique » dit Stijn. « Parfois elles donnent une nouvelle dimension aux chansons ; notre version de « Nothing Else Matters » pourrait être de la musique classique, elle n’a plus les sonorités de Metallica. » Les autres influences émanent du sombre électro pop de Goldfrapp et de Depeche Mode, et des minisymphonies menaçantes de Massive Attack.

« La musique pop, par contre nous convient moins. La plupart du temps on n’y décèle aucune amertume » dit Steven. « C’est trop superficiel » ajoute Stijn. « Nous avons essayé des reprises de Michael Jackson, mais cela ne marche pas. Et plus nous faisons du Madonna ou du Robbie Williams, plus nous courons à l’échec. »

L’idée de chanter de la musique rock vient de Steven. En 2001, un ami de Londres lui envoie un album de Radiohead avec quelques enregistrements que le groupe avait effectués pour la station radio XFM, dont une version live de « Creep ». « Leur interprétation avait quelque chose de très touchant et de très émotionnel. » Scala & Kolacny Brothers se produisait déjà depuis plusieurs années puisque les frères avaient fondé la chorale en 1996. Cette chorale avait remporté nombre de prix en Belgique, dont le titre de Chœur de l’Année en 1999-2000. « Mais c’était une chorale classique, traditionnelle, qui se produisait pour un public moins jeune » nous dit Steven. « C’était gai, mais on interprétais sans cesse des chants choraux traditionnels. C’était un peu comme pour les reprises : il existe plus d’un million de versions de la 5e Symphonie de Beethoven. Je ne pouvais m’y faire et c’est pourquoi je me suis mis à composer mes propres chansons. »

Il faudra convaincre Stijn qui craint que la presse classique qualifiera l’idée d’une chorale indie rock de Steven de tape-à-l’œil. Ces craintes s’avèrent fondées lorsque les frères ajoutent leurs nouvelles chansons à leur répertoire lors de concours choraux traditionnels. Ils sont même disqualifiés lors d’un concours pour « usage de langage déplacé ». Mais l’éventuel contrecoup est devancé par l’intérêt croissant pour leur musique de la presse rock et de la radio, ce qui débouche sur un contrat avec le label PIAS en 2002. Leur tout premier album Scala on the Rocks, est disque d’or quelques semaines à peine après son lancement.

Dans sa nouvelle mouture de chorale indie rock, Scala & Kolacny Brothers se forge une belle réputation en France et en Allemagne, en sortant des albums en français (Respire en 2004) et en allemand (Grenzenlos en 2005). En 2006, les frères signent avec EMI et fondent Fratelli, leur propre label et maison de production. Ils sortent deux albums sous le label Fratelli, dont « Paper Plane »(en 2008, seulement en  Belgique) comprenant uniquement des compositions originales de Steven. L’album Circle (2010) est leur premier album aux Etats-Unis et au Royaume Uni. Steven s’offre même un tube dans les clubs avec le morceau dance  « I Fail » que Scala avait enregistré avec le DJ belge Regi.

Les morceaux de Scala & Kolacny Brothers deviennent même un phénomène à peine croyable dans les clubs où les DJ les passent en guise de clôture.

Après de nombreuses pérégrinations internationales, les frères Kolacny se retirent dans les studios d’enregistrement en 2013 pour créer l’une des productions les plus artistiques et ambitieuses de l’existence de Scala : l’album Black Moon et la tournée du même nom qui se termine fin 2014 et qui les a emmenés pour la première fois à Singapour et en Corée du Sud. Les chansons, toutes composées par Steven Kolacny, se combinent à des chorégraphies adaptées et à de magnifiques lumières, pour devenir comme par magie un spectacle audiovisuel époustouflant..

En 2015, exactement 10 ans après la sortie de « Respire » et de « Grenzenlos »  deux nouveaux albums sortiront quasi simultanément, l’album « Et si on était des anges » en français et l’album « Unendlich » en allemand.Scala montre ainsi une fois encore sa considération envers et ses liens étroits avec le public local.

Entre-temps, le spectacle de Scala & Kolacny Brothers est devenu une extraordinaire expérience multimédias allant des vidéos produites sur mesure, des animations, des spectacles lumière au sampling électronique. Grâce à leur casque micro les choristes peuvent se déplacer librement sur la scène et même parmi les spectateurs. Les nouvelles technologies du spectacle (équipement audio et vidéo, nouveaux clips, …) sont l’objet d’investissements constants. « C’est assez unique ! » dit Stijn. « Aujourd’hui Scala séduit un public bien plus varié qu’auparavant dans sa période classique : maintenant, les fans du chœur classique, jeunes et moins jeunes, les fans du rock et du rock indie viennent ensemble à nos concerts. » Les lieux où se donnent les concerts vont des églises et petites salles de théâtre aux salles pour concerts rock, pour un millier de fans ou sur la scène de grands spectacles et festivals.

La chorale voyage aujourd’hui comme un vrai groupe rock en cars couchettes tout équipés. « Imaginez-vous, partir en tournée avec toutes ces jeunes femmes … » ajoute Steven en souriant. « C’est plutôt rock’n’roll ! – mais la discipline est de mise sans quoi les premiers malades se manifesteront après quelques jours ». Avoir un pool de choristes bien fourni est indispensable. Nos années d’expérience ont permis de tirer des leçons, et aujourd’hui le nombre de choristes nécessaire pour un concert est assuré en toute circonstance. »

Les frères attribuent partiellement leur succès à leur ville, Aarschot (15.000 habitants). Sise au milieu d’une région boisée, Aarschot est une agréable petite ville avec un passé historique et une vie sociale florissante. « Nous aimons y vivre »,” dit Steven. “Il y fait bon vivre. Je suis convaincu que nous sommes parvenus à construire ce que nous avons aujourd’hui parce que nous avons commencé petit dans une petite ville. Pouvoir grandir lentement a été capital pour nous. Nous n’avons jamais eu de master plan commercial. Tout ce que nous faisons vient droit du cœur. »

La chorale est le résultat d’années de dur labeur. Les frères ont étudié tous deux le piano, Steven au Conservatoire royal de Bruxelles, Stijn à l’Institut Lemmens à Louvain. Steven est sorti en 1992, neuf ans avant que son frère cadet Stijn achève ses études qu’il prolongera par des études de musicologie à la KU Leuven (université flamande de Louvain), mais sans achever son travail de fin d’études. Steven enseigne la musique en attendant que son frère termine ses études, mais il ne se plaît guère dans ce rôle. Le 2 avril 1996 les deux frères rassemblent 18 choristes pour un projet qui devait durer le temps d’un week-end, « pour s’essayer à quelque chose de créatif ». C’était bien avant qu’ils ne se produisent en public. Steven n’arrête de donner cours de musique qu’ en 2002 lorsque Scala & Kolacny Brothers devient une chorale indie rock.

Même les éminents professeurs des deux frères n’avaient pas pressenti leur potentiel. « Le seul examen que je n’ai pas réussi à l’Institut Lemmens est celui de la direction de chœurs » dit Stijn. « L’ironie du sort ! »  Le succès de Scala & Kolacny Brothers’ à Hollywood, le pont spectaculaire établi entre le classique et le rock et les frissons que procure leur chant céleste sont l’expression parfaite d’une approche non conventionnelle et audacieuse.

Aujourd’hui Scala est invité à se produire à l’étranger et en Belgique et continue de revisiter et d’améliorer sa propre formule dont le succès repose sur les sonorités intimes et spécifiques des voix de Scala.

http://www.scalachoir.com/

 

Scala & Kolacny Brothers en concert à Anvaing.

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 22 septembre 2015

Le groupe Téléphone va renaître avec trois de ses membres sous un autre nom.

Téléphone va renaître sous la forme d’un nouveau groupe et avec un nouveau nom.

 

Jean-Louis Aubert, Richard Kolinka et Louis Bertignac scelleront leurs retrouvailles sur scène. Ils ont réservé la petite salle du « Point Éphémère » à Paris le vendredi 11 septembre prochain. La salle annonce sur son site le groupe « Les Insus ». Avec cette légende : « S’il y a un concert rock à ne pas louper cette année, c’est celui-ci ».

Selon nos informations, la marque « Les Insus-Portables » a été déposée à l’INPI (l’Institut National de la Propriété Industrielle) le 24 juillet dernier. Le déposant s’appelle « LA LOUPE II », une entreprise basée à Paris et propriété de Jean-Louis Aubert. Plusieurs indices confirment ces retrouvailles. Le logo utilisée ? Un point d’interrogation rouge tacheté de blanc. Une typographie qui rappelle celle du groupe.

Source : rtl.fr

 

Le groupe Téléphone à nouveau sur scène ?

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 2 septembre 2015

ENRAGE returns to Belgium!! LA MAUVAISE HERBE reçoit les New-Yorkais ce 13 Août 19h00

Enrage groupe new-yorkais de trash métal sera à la Mauvaise Herbe à Tournai ce jeudi 13 Août.

Enrage_Starland_1

On se rappellera leur concert dans les studios de Pacifique FM à l’initiative de l’émission Hard Times Radio Show d’Ugo,

un très bon souvenir pour tous les métaleux présents ce soir là dans nos locaux. Ils seront notamment au Ieper Harcore fest de ce mois d’Août.

 

Jeff_and_Billy

Leur site internet : http://www.worldenrage.com/

enrage

Du hardcore métal ? c'est à Tournai le 13 Août prochain avec Enrage.

Posted by Pacifique FM – Officiel on lundi 27 juillet 2015

« Brussels Affair » sera en concert au OK D’allach ce 19 juin avec le son des Rolling Stones.

Brussels Affair, constitué de 5 musiciens confirmés, enthousiastes et passionnés par l’univers musical des Rolling Stones, propose un répertoire de reprises de ce groupe mythique, fidèle à l’énergie et à l’esprit rock ‘n’ roll qui le caractérisent.Que ce soit avec des tubes historiques ( Satisfaction, Start Me Up, Jumping Jack Flash,..), des morceaux anciens (Carol, Under my thumb,…) ou récents (Flip the Switch), Brussels Affair, propose une expérience rock’n’roll et sympathique

Ambiance Rock & Roll…ing Stones » garantie !

Quai Donat Casterman 557500 Tournai
GSM :0479 440 706

 

The Escapist ce jeudi 4 juin 20h00 en acoustique sur Pacifique FM – Entrée gratuite -

The Escapist est un groupe aux accents indie / folk / rock originaire de Picardie, et aujourd’hui établi entre Péronne (80) et Lille. La formation, inspirée par des artistes comme The National ou Frank Turner, a sorti un nouvel EP en novembre dernier, et se produit sur scène en quintet acoustique.

Nous aurons droit ce jeudi soir à une version guitare de ce quintet avec Romain, entrée gratuite pour les amoureux de la musique.

the-escapist

On vous rappelle notre adresse : 22 rue du Follet ( Tournai expo côté droit ) à 7540 Kain ( Tournai ), sortie autoroute 33.

Concert gratuit en studio chez Pacifique FM avec the Escapist en solo guitare.

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 3 juin 2015