Titre obligatoire

Emissions à venir

août
19
dim
2018
01:00 The Laurent Schark Selection
The Laurent Schark Selection
août 19 @ 01:00
The Laurent Schark Selection
The Laurent Shark Selection – Dimanche 01h – 02h Laurent est Dj résident dans un club sur Londres (Palm Beach Club, concept parties au Proud Gallery, 93 Feet East, etc…), en plus de son booking[...]
08:00 Salut les sixties
Salut les sixties
août 19 @ 08:00
Salut les sixties
Salut Les Sixties – Dimanche 09h – 10h L’actualité musicale des années Sixties en compagnie de NIKY et JC. Retrouvez ou découvrez les années d’insouciance ! Salut les Sixties vous propose un retour sur le[...]

View Calendar

Articles marqués avec ‘Cocaine’

Trafic de stupéfiants élucidé sur Tournai

La zone de police du Tournaisis a procédé à l’interpellation de plusieurs individus qui se livraient à un trafic de stupéfiants sur son territoire.

Cocaine

L’enquête, qui a démarré en ce début d’année, a permis d’interpeller il y a peu un tournaisien et quatre sujets français. Originaires de Tourcoing, ils acheminaient la drogue sur Tournai pour la revendre aux abords du centre-ville.

De l’héroïne et de la cocaïne ont été saisies, de même que trois véhicules, 6 GSM et plus de 1.000 euros.

Trois sujets français majeurs ont été placés sous mandat d’arrêt, de même qu’une personne majeure tournaisienne. Un sujet français mineur d’âge a lui été placé en IPPJ.

L’enquête qui se poursuit a également permis d’élucider une dizaine de vols dans des commerces de la région.

Dealer, drogue, centre-ville, une affaire de résolue par la police à Tournai

Posté par Pacifique FM – Officiel sur jeudi 3 mars 2016

La Douane belge saisit 1,6 tonne de cocaïne

Source: SPF Finances

La Douane belge, en collaboration avec la Douane française, a saisi 1,6 tonne de cocaïne dans le Port d’Anvers durant les mois d’été. La valeur de la marchandise est estimée à 62 millions €.

douane

En juin, juillet et août, la Douane a saisi 486 kg, 535 kg et 536 kilo de cocaïne dans des containers en provenance d’Amérique du Sud.

La technique utilisée est celle du rip-off : la drogue est cachée soit pendant le transport soit lors d’une phase de traitement au-dessus des marchandises. La drogue est reprise à son arrivée dans le container.

La collaboration entre la Douane française (DNRED) et la Douane belge (service Enquête et Recherche) est à l’origine de cette saisie.

Le Ministre des Finances, Johan Van Overtveltd se réjouit que “ces saisies importantes démontrent l’efficacité des services des douanes françaises et belges. Cette collaboration, et celle avec d’autres pays voisins, continuera à être renforcée ”.

L’affaire est en cours de traitement judiciaire.

 

1,6 tonnes de cocaïne saisie par la douane

Posted by Pacifique FM – Officiel on lundi 31 août 2015

Près de 80 kg de cocaïne saisis dans une voiture à Halluin ( 59 ) – Rekkem ( B )

Lors d’un contrôle à la frontière franco-belge, le chien anti-stupéfiant de la brigade « marque rapidement un intérêt pour le pare-choc arrière et les parties latérales du véhicule », peut-on lire dans le communiqué des douanes.

Une femme et un homme sont à bord de la voiture. Très vite, les douaniers découvrent de la cocaïne dans le pare-choc et deux caches sous les sièges avant dans des caissons métalliques.

Au total, les douaniers extraient près de 80 kg de cocaïne, soit une valeur de plus de cinq millions d’euros à la revente.

En 2014, la douane française a saisi 198,4 tonnes de stupéfiants dont 6,6 tonnes de cocaïne.

Source : mycontact.fr

Prise de 80 kg de cocaïne dans le 59.

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 25 août 2015

Cinq ans de prison pour le chauffeur de deux frères dealers !

Un homme de nationalité marocaine, âgé de 25 ans, a  écopé mardi de cinq ans de prison, dont la moitié avec sursis, devant le tribunal correctionnel de Tournai.

menotte

L’homme avait déjà écopé de huit ans de prison ferme, par défaut, dans le cadre d’un vaste trafic de drogues dures entre les Pays-Bas et la Belgique. Considéré comme le chauffeur de deux frères déjà condamnés par ce même tribunal, Ibrahim C. a menti sur la période infractionnelle et sur son rôle dans ce trafic.

Selon ses affirmations, le condamné avait défini cette période  infractionnelle à deux mois, soit entre avril et juin 2013, période qui  coïncide selon lui aux services rendus à un dealer condamné à quatre ans de prison, dont la moitié ferme, par la cour d’appel du Hainaut en  juillet 2014.

Mais pour le tribunal, Ibrahim était déjà au service du frère aîné de l’homme condamné à Mons, puisqu’il avait loué plusieurs voitures  pour effectuer des trajets entre Bruxelles et la frontière française. À Tournai et Mouscron, de nombreux clients français attendaient leurs commandes passées via un centre d’appel situé aux Pays-Bas.

Selon le substitut du procureur du Roi, qui s’appuyait sur différents témoignages, le comdamné avait même stocké de l’héroïne et de la cocaïne dans un immeuble à Tournai. Le condamné était payé entre 2.000 et 2.500 euros par mois pour  effectuer les livraisons en Wallonie picarde.

L'homme avait déjà écopé de huit ans de prison ferme, par défaut dans le cadre d'un vaste trafic de drogues dures entre les Pays-Bas et la Belgique !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 6 mai 2015

La police démantèle plusieurs trafics de drogues dans la zone de Quiévrain-Hensies-Bernissart !

La Police Judiciaire Fédérale Mons-Tournai a  procédé, dimanche et lundi, au démantèlement d’un trafic de cannabis, de cocaïne et de drogues synthétiques, a indiqué le procureur du  Roi de Mons.

cannabis1

L’association de malfaiteurs était principalement active dans la région Quiévrain-Hensies-Bernissart ainsi que dans le Nord de la France. L’enquête a duré plusieurs mois et est actuellement toujours en cours. Selon le Parquet de Mons, un premier suspect a été interpellé dimanche en  fin d’après-midi alors qu’il rentrait des Pays-Bas, où s’approvisionnait le réseau de malfaiteurs. À bord de son véhicule, la police a trouvé 7 kilos de cannabis dissimulés.

L’enquête s’est poursuivie lundi avec un série de 11 perquisitions. Quatre autres personnes ont été arrêtées dans la région de  Quiévrain-Hensies-Bernissart. Une plantation de plus de 1.100 plants de cannabis a été découverte et détruite à la rue du Château à Quiévrain.

Quelque 55 policiers de la Police Judiciaire Fédérale de Mons-Tournai, des zones de police  des Hauts-Pays, de Péruwelz-Bernissart et de la zone boraine, renforcés par les unités spéciales et des chiens drogues de la police  fédérale ont participé à l’opération. Sur les sept suspects interpellés, trois ont été placés sous mandat  d’arrêt. Les quatre autres seront présentés au juge d’instruction lundi  soir en vue d’une éventuelle mise sous mandat d’arrêt.

L’opération a permis aux policiers de mettre la main sur 7 kilos de cannabis, 1.124 plants ainsi que le matériel de culture, du  matériel de conditionnement de la drogue, des balances de précision, un compteur de billets, 5 armes à feu dont un pistolet 9 mm, deux P38 spécial, un riot gun et un fusil de chasse. Les numéros d’identification de certaines de ces armes avaient été limés. Huit véhicules, dont  une Audi A5, une Jaguar et une VW Jetta, ont également été saisis.

L’enquête est poursuivie par la section « stupéfiants » de la PJF Mons-Tournai  sous la direction de la Juge d’Instruction de Mons Véronique Laloux.

Très dangereux, les trafiquants possédaient également des armes à feu pour protéger leur commerce !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mardi 5 mai 2015

Mouscron ( Herseaux ): des trafiquants de drogue forcent un barrage mais sont arrêtés à Wattrelos

index

 

Une voiture, à bord de laquelle se trouvaient un dealer et son client, a forcé vendredi en fin d’après-midi un barrage policier à Mouscron. Interpellés en France, les individus sont sous le coup d’un mandat d’arrêt européen.

Visiblement informées d’un trafic de stupéfiants entre Mouscron et la France, les forces de l’ordre franco-belges ont mené vendredi en fin d’après-midi une opération conjointe à la hauteur du lieu-dit Herseaux-gare , sur le territoire belge.

Peu avant la frontière, les policiers belges avaient dressé un barrage. « Les suspects ont foncé sur deux voitures de la police belge, ont forcé le barrage, puis, en chemin, ont jeté de la drogue au sol. Sur la route, les policiers ont retrouvé quelque 100 grammes d’héroïne et de la cocaïne. Les deux individus, un dealer et son client, ont été interpellés en France », précisait lundi soir Frédéric Bariseau, substitut du procureur du roi de Tournai. Appréhendés à hauteur de Wattrelos, où les policiers français avaient également placé un barrage, les deux suspects ont été privés de liberté et placés en garde à vue.

Sous le coup d’un mandat d’arrêt européen délivré par Mme Alexandra De Becker, juge d’instruction de Tournai-Mons, les deux individus seront entendus par la magistrate dès leur transfert vers la Belgique.