Titre obligatoire

Emissions à venir

nov
21
mar
2017
16:00 BeWAPI – Wallace
BeWAPI – Wallace
nov 21 @ 16:00
BeWAPI - Wallace
BeWAPI – Le mardi de 16h à 18h   Patrick James Wallace sera avec vous pour cette émission consacrée à la Wallonie Picarde On y retrouve du tourisme, des rendez-vous culturels  mais aussi des associations[...]
19:00 Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station Wallace
nov 21 @ 19:00
Pop Rock Station Wallace
Pop Rock Station –  Lundi, mardi et mercredi de 19h à 20h Il t’empêche d’aller à ton lit .. Pop Rock Station c’est le meilleur de la musique avec Wallace Pop Rock Station donne un[...]
20:00 Mondo Blues – Jean-Claude et Michel
Mondo Blues – Jean-Claude et Michel
nov 21 @ 20:00
Mondo Blues - Jean-Claude et Michel
Mondo Blues – Mardi de 20h à 22h Le mardi de 20h à 22h avec Jean-Claude Mondo et son acolyte Michel.  Le Monde du Blues  

View Calendar

Articles marqués avec ‘CHwapi’

Tournai : 1er anniversaire du site hospitalier UNION

Cela fait maintenant un an que le centre hospitalier UNION a ouvert ses portes à Tournai, l’occasion de rappeler lors d’une conférence de presse les principaux projets effectués et à venir.

IMG_4665IMG_4666DSC_1385

« Bien-être et être bien », le slogan du CHwapi est aujourd’hui bien en place grâce au travail réalisé pour assurer le bien-être et la santé aux patients ainsi qu’aux collaborateurs. Le travail d’aménagement de cet hôpital fut éprouvant mais beaucoup d’énergie s’est dégagé du personnel et des collaborateurs pour permettre de rendre le site le plus professionnel possible. Après un an, le site a établi un bilan et prévoit encore des projets, axé sur 3 axes :
L’accueil qui a bien évolué, notamment grâce à une nouvelle répartition des activités, des infrastructures ultra-modernes mais aussi l’engagement d’un steward depuis mars 2017 qui guide, informe et renseigne les patients ainsi que les visiteurs du site UNION. Un des projets de l’accueil consiste à réduire les colonnes de soutient du hall principal dans le but de faciliter l’accès.
3 numéros de téléphones sont également à disposition pour tout renseignement général, pour des prises de rendez-vous, pour des consultations et pour prendre rendez-vous en Imagerie médicale.
Et enfin une application pour smartphone, Mapwize, qui vous indique votre itinéraire que vous aurez au préalable scanner des les couloirs du site hospitalier.

Les urgences ont connu un certain temps d’adaptation mais au fil des mois, des progrès sont vite apparus comme la durée moyenne des séjours qui a bien diminuée, passant de 3h22 d’attente en juin à 2h57 en mars, alors que le nombre de patients journaliers est en nette augmentation puisqu’il est passé de 110 à 139 pour la même période. Il y a donc assez de personnel sur le site des urgences. De plus une infirmière de « tri » a été engagé afin de réorienter les patients, ce qui diminue le temps d’attente de ces derniers.
De plus, il y a une augmentation du nombre de médecins, des organisations de formations, la mise en place d’une collaboration avec plusieurs services du CHwapi et le site a été reconnu comme lieu de stage.

La mobilité a également été revue. En effet, plusieurs adaptation ont été réalisées depuis le mois d’avril 2016 afin de permettre une circulation du trafic routier intérieur et extérieur plus facile. Le parking sous-terrain a été munie d’une meilleure signalétique et est de plus en plus utilisé, ce qui apaise les riverains aux alentours.
A présent, il est également possible de faire du covoiturage pour se rendre à sur le site CHwapi. Pour cela, il suffit de s’inscrire sur le site accessible depuis l’intranet du CHwapi.

Ce 26 avril était donc la journée anniversaire du CHwapi, l’occasion de la fêter. Plusieurs choses ont été organisé ce mercredi : une corbeille de fruits a été offerte aux collaborateurs, distribution de ballons pour les enfants, diverses activités pour les enfants du service Pédiatrie et la gratuité des parkings pour les patients et visiteurs.

Nous avons interviewé 3 personnes a savoir : Monsieur Didier Delval, Directeur général ensuite, Monsieur Steven Casterman, steward et enfin Madame Marie-Anne Eeman, coordinatrice qualité et médiatrice hospitalière.

Voici l’interview :

Pour faciliter le stationnement, le Conseil communal de la Ville de Tournai a décidé de placer le quartier du CHWapi en zone bleue.

Depuis le 13 septembre dernier, le contrôle se fait avec placement d’avertissements pour les contrevenants. A DATER DU 3 OCTOBRE 2016, le contrôle sera effectif et les contrevenants seront alors pénalisés d’une amende de 15 euros par demi-journée.

panneau zone bleue

Les voiries concernées par la nouvelle zone bleue du quartier CHWapi sont les suivantes : chaussée de Willemeau (partie comprise entre l’avenue Montgomery et la rue Doublet) – rue Cottrel – rue A. Hennebicq – rue des Sports – rue Allard l’Olivier – rue Jean de Mesgrigny – rue Général Piron (partie comprise entre l’avenue Montgomery et rue de Barges) – rue de Barges (partie comprise entre le boulevard Albert la rue Général Piron) – rue Vauban (partie comprise entre le boulevard Albert et la rue de la Citadelle) – rue de la Citadelle (partie comprise entre la rue des Sports et la rue Vauban) – rues comprises dans l’enceinte du site De Bongnie – avenue Montgomery – boulevard Lalaing (extérieur Ville).
Les riverains qui le souhaitent peuvent obtenir une carte riverain qui n’est octroyée qu’aux personnes domiciliées dans la zone contrôlée. Elle autorise le stationnement sans limitation de durée EN ZONE BLEUE. La première carte est gratuite, la deuxième coûte 50€/an, la 3e coûte 100€/an ; la 4ème coûte 200€/an). Pour obtenir cette carte, les démarches doivent se faire auprès de la Firme Cityparking soit via leur site internet (www.cityparking.be) soit en se rendant en leurs bureaux situés parking grand place, rue Perdue (bureau accessible le lundi de 13 à 18 heures, le jeudi de 13 à 16 h et le vendredi de 9 à 12h). L’accès se fait EXCLUSIVEMENT en voiture via le parking souterrain et sera gratuit pendant la durée du traitement de la demande. Le paiement se fait UNIQUEMENT par Bancontact ou virement. Pas de paiement en espèces. Le demandeur doit fournir la preuve que le véhicule est immatriculé à son nom ou au nom d’un membre de son ménage ou que lui ou un membre de son ménage en dispose de façon permanente, par la production d’une copie de la police d’assurance sur laquelle le demandeur ou un membre de son ménage est mentionné comme chauffeur principal. UNE CARTE RIVERAIN = UNE IMMATRICULATION . En cas de changement de véhicule ou de numéro de plaque, une demande de modification doit être introduite. La période validité de la carte est limitée à un an à dater de sa délivrance. La demande de prolongation doit se faire au moins un mois avant la date anniversaire. ».

La Journée Mondiale sans tabac ne fera pas la grève !

A l’occasion de la Journée Mondiale sans tabac, le Centre d’accompagnement au sevrage tabagique du CHwapi organise différents ateliers d’information et de sensibilisation aux méfaits du tabac et du cannabis. Le mardi 31 mai, de 13h30 à 17h sur le site NOTRE-DAME, fumeurs et non fumeurs pourront discuter avec des professionnels de la santé et chercher des solutions concrètes aux problèmes liés au tabac

stop smoking
sans tabac chwapi

Inauguration officielle du site UNION du CHwapi Vendredi 27 mai – discours de Rudy Demotte

demotte chwapi

Mesdames, Messieurs en vos titres et qualités,

Aujourd’hui, Tournai a, encore, une belle occasion d’être fière et heureuse !

Quand une école s’installe, quand un hôpital se développe, quand la ville progresse : on ne peut qu’être enthousiaste.

Un hôpital, c’est le lieu des moments importants de notre vie.

Bonheur ou peine, joie ou tristesse : c’est un lieu de la vie.

De toutes nos vies.

Parce que comme l’école qui nous construit, qui  contribue à faire de nous les femmes et les hommes que nous sommes, l’hôpital nous soigne, nous répare, veille sur nous, sur notre bien le plus précieux : la santé et celle de ceux qu’on aime.

Aujourd’hui, notre Ville peut donc être fière : 166 millions, subsidiés par les pouvoirs publics et financés sur fonds propres, c’est le montant qui a été consacré à la construction de ce nouveau site, à son aménagement, à ses équipements de pointe.

166 millions € en faveur de notre bien-être à tous.

Pour améliorer notre santé, pour nous aider tous à mieux vivre, à accompagner nos proches qui souffrent, à être plus proches de la maternité pour qu’y naissent nos enfants…

166 millions € pour améliorer la qualité de travail des 2600 membres du personnel et aussi des patients.

Oui, je le dis, je le redis : soyons fiers du développement de notre hôpital tournaisien.

Un hôpital, c’est de l’emploi, je viens de le dire : 2600 emplois directs, avec des métiers extrêmement variés mais aussi combien d’emplois indirects ?

Un hôpital, nous le savons tous très bien, c’est de l’activité pour une multitude d’acteurs économiques de la Wallonie picarde mais pas seulement.

Je l’ai dit d’entrée de jeu, l’hôpital est au cœur de la vie.

Ce n’est pas un hasard si, à Tournai, notre enseignement paramédical est performant et en pleine expansion: à travers les filières de l’enseignement provincial ou libre, nous formons ici des aides-familiales, des aides-soignants, des puéricultrices, des infirmières, des kinés, des ergothérapeutes, des diététiciens…

Autant d’exemples de ces métiers indispensables au bon fonctionnement du secteur tournaisien des soins de santé.

Et c’est un secteur qui compte !

2600 emplois ici, près de 1000 aux Marronniers, combien encore si j’ajoute les Maisons de Repos et de Soins et le personnel des écoles dont je parlais à l’instant ?

Alors oui, c’est une réelle satisfaction, un vrai bonheur de voir un projet d’une telle ampleur se concrétiser.

Vous savez, c’est un peu comme si un rêve fou devenait tout à coup réalité.

Il y a un peu plus de dix ans, j’étais, alors Ministre fédéral de la Santé, on parlait énormément d’économies, de dépenses…

Pour moi, les économies, surtout dans les soins de santé, doivent forcément apporter une plus-value. Elles doivent amener à créer autre chose.

C’est ce que nous avons mis en place, avec mon Administration : des bassins de soins.

Parce qu’il y avait ici une volonté plus marquée de tenter l’expérience pilote, nous l’avons initiée à Tournai.

C’était difficile, les interlocuteurs mutuellistes de la Wapi s’en souviennent !

Mais nous avons pu concrétiser la fusion hospitalière, nous avons pu entrer pleinement et efficacement dans la logique des bassins de soins.

Sur le terrain, ça a été compliqué ! Il a fallu confronter des approches différentes, fondre des équipes, retrouver ses marques dans des univers inhabituels. Et nous y sommes parvenus : vous y êtes arrivés !

En 10 ans, ce rêve fou s’est matérialisé et nous voici, aujourd’hui, rassemblés pour inaugurer un site flambant neuf, doté d’un équipement de pointe !

En fédérant les énergies, en trouvant les moyens, on a pu créer cet hôpital moderne, doté des meilleures technologies et des meilleurs professionnels pour une prise en charge optimale des patients. De vous, de nous !

J’espère que cette infrastructure attirera chez nous encore plus de professionnels du monde médical.

Parce qu’avouons-le, face à un tel investissement qui pèse autant en termes humains et économiques, il est bien dommage que le problème de stationnement soit le seul à susciter des commentaires !

C’est l’enjeu de la santé qui est important.

C’est pouvoir soigner à Tournai les gens qu’on aime, être proches d’eux dans les moments compliqués de la vie.

C’est ça, aujourd’hui, qui doit nous rendre fiers.

Je comprends les riverains. Je comprends que cette question du stationnement puisse fatiguer et agacer. J’écoute, j’entends et je veux agir.

Nous travaillons avec les responsables de l’Hôpital à construire des solutions. J’aimerais un instant faire une parenthèse pour remercier Pierre Tempels qui cèdera bientôt le flambeau, de l’énergie, de l’enthousiasme qu’il a mis dans cet hôpital.  C’est un homme précieux et disponible !

C’est aussi grâce à lui que nous construisons des solutions.

Dès 2012, nous avons organisé la rénovation des voiries : c’est un investissement de près de 2 millions d’euros. Rue de Barges, rue de la Citadelle, rue des Sports, rue Général Piron…

Ces rues sont refaites, les travaux seront terminés sous peu.

Dans quelques jours, toutes ces voiries seront rouvertes, ce qui, je l’espère, facilitera la vie des riverains.

Ce matin, le Collège a pris des décisions importantes dans ce sens : je remercie d’ailleurs l’Echevin délégué à la fonction maïorale, Paul-Olivier Delannois, et l’Echevin de la Mobilité, Armand Boite, d’avoir entendu les craintes et le mécontentement légitimes des riverains.

Nous avons reçu, à mon cabinet, le Président et le Directeur Général du CHWAPI pour améliorer le stationnement : je sais qu’ils sont sensibles à trouver des solutions satisfaisantes pour tous.

Nous ne restons pas les bras ballants !

Permettez-moi, cependant, d’insister sur un point qui me semble important : des parkings existent !

Plus de 130 places à l’Hôpital, 120 à la Rue Général Piron et ici, sur notre Plaine des Manœuvres, un parking gratuit 320 places…

J’ai vu le message adressé par les responsables de l’Hôpital à leurs agents, les invitant à poser des gestes citoyens et à utiliser les parkings prévus.

J’adresse le même message à celles et ceux qui se rendent à l’Hôpital.

Se garer gratuitement à la Plaine des Manœuvres ? Ma première réaction a été : c’est un peu loin… En fait, nous sommes à 5 minutes.  Cinq minutes de marche, c’est moins que le temps que j’ai parfois mis de ma place de parking jusqu’à l’entrée de l’Hôpital Erasme.

Alors, on peut disserter longtemps sur la localisation du site UNION au cœur de la Ville.

Si je comprends les inconvénients actuels des riverains, je pense qu’il faut saluer les perspectives de mobilité douce qu’offre cette implantation : à 10 minutes à pied de la gare, desservie par près de 6 lignes TEC…

Chers amis,

J’ai de l’ambition pour ma Ville et je vous ai dit ma fierté de voir se concrétiser un projet de cette envergure !

J’en remercie les promoteurs, les financeurs.

Ce nouveau site est une étape dans le redéploiement des soins à Tournai et en Wallonie picarde. Avec Ath, avec Mouscron, nous devons travailler en synergie pour défendre un objectif : permettre à chacun d’être soigné près de chez lui et de ses proches.  Ce n’est pas qu’une question d’économies d’échelle, c’est aussi une question d’humanité.

Parce que c’est bien de cela qu’il s’agit : notre santé, notre humanité.

Merci à tous de vous en préoccuper avec tant de force.

 

Tournai : Collège communal du 27 mai

 

Tournai hotel de ville

Le quartier du CHwapi en zone bleue
Ce matin, le Collège communal s’est penché sur les problèmes de stationnement rencontrés dans les rues à proximité du CHwapi, notamment par les riverains, il propose de créer une nouvelle zone bleue. Cette ordonnance de police, prise dans l’attente d’un règlement complémentaire de circulation routière, devrait améliorer la sécurité des piétons, le stationnement et la fluidité de la circulation. Elle prendra ses effets au 1er août, avec un contrôle effectif au 1er septembre.
La nouvelle zone bleue s’étendra dans le quartier formé par les rues : chaussée de Willemeau (partie comprise entre l’avenue Montgomery et la rue Général Piron) ; Cottrel ; André Hennebicq ; des Sports ; Allard l’Olivier ; Jean de Mesgrigny ; Général Piron (entre l’avenue Montgomery et rue de Barges) ; de Barges (entre le boulevard Albert et la rue Général Piron) ; Vauban (entre le boulevard Albert et la rue de la Citadelle) ; Citadelle (entre la rue des Sports et la rue Vauban) ; comprises dans l’enceinte du site DE BONGNIE ; Avenue Montgomery (côté habitation) ; Boulevard Lalaing (extérieure ville). Cette nouvelle zone bleue ne concernera pas les riverains.
Un nouveau bardage au Beau Séjour !

L’école communale maternelle du Beau Séjour, à proximité du centre ville, offre aux enfants un cadre champêtre et privilégié. C’est aussi une école où se façonnent de nombreux projets liés à l’alimentation durable, à l’environnement. Pour améliorer encore le bien-être des enfants et les performances énergétiques, la Ville va débuter le 1er juillet des travaux pour un montant de près de 85.000€. Ils permettront de remplacer le bardage actuel par un bardage en bois plus adapté.

Le premier bébé du site union est né !

 

bbµ

Le CHwapi a la grande joie de vous annoncer que la nouvelle Maternité a accueilli la première naissance sur le site UNION, ce mardi 26 avril à 7h 22.

Léonie pèse 3 kilos 460 pour 50 cm et fait déjà la joie de ses parents, Justine et Laurent, dont c’est le premier enfant. «L’accouchement s’est très bien passé, expliquent-ils. Nous sommes très contents. Nous avons été très bien accueillis et entourés par le personnel. » Quant au fait que leur petite fille soit le premier bébé du site UNION, ils s’en amusent : «
Nous entrons dans l’histoire du CHwapi, c’est chouette ! » Une naissance d’autant plus symbolique que la grand-mère maternelle et que les grands-parents paternels travaillent au CHwapi, respectivement dans les services de consultations ORL et de consultations orthopédique. Deux autres naissances ont suivi celle de la petite Léonie et quatre autres sont prévues dans l’après-midi. Le Bloc accouchements prend vie au CHwapi site UNION.

Le CHwapi arrive sur Tournai.

chwopi

Cela fait plus de deux mois que la réorganisation des activités du centre hospitalier de Wallonie picarde ( CHwapi) est en place. Cette semaine le projet se concrétise.

Des déménagements à grande échelle s’opéreront, jusqu’à mercredi prochain, sur les différents sites de l’institution avec la mise en service du nouveau site « Union » en fer de lance entraînant la fermeture définitive du site « Dorcas ».

Les opérations de déménagements, amorcées depuis quelques semaines, s’articuleront maintenant principalement autour de trois dates-clé: mercredi prochain, 20 avril, aura lieu la fermeture des urgences sur le site «Dorcas».

Vendredi 22 avril, ce sera la fermeture définitive du site «Dorcas» et le lundi 25 avril l’ouverture totale du nouveau site «Union» avec le rassemblement sur ce site des urgences.

Ce sera aussi la fermeture des urgences sur le site «Notre-Dame» à 8 h et le transfert de la maternité, de la pédiatrie et de la néonatalogie du site «Notre-Dame» vers le site «Union».

Source : www.lavenir.net