Titre obligatoire

Emissions à venir

mai
27
dim
2018
08:00 Salut les sixties
Salut les sixties
mai 27 @ 08:00
Salut les sixties
Salut Les Sixties – Dimanche 09h – 10h L’actualité musicale des années Sixties en compagnie de NIKY et JC. Retrouvez ou découvrez les années d’insouciance ! Salut les Sixties vous propose un retour sur le[...]
12:00 Picard – SAM
Picard – SAM
mai 27 @ 12:00
Picard - SAM
Picard – Dimanche de 12h à 13h Le dimanche de 8h à 9h Picard sur L’air   PICARD SUR L’AIR , le patois de notre région

View Calendar

Articles marqués avec ‘chirurgical’

Les blessures de la ville réparées dans une exposition à la Maison de la Culture de Tournai !

La Maison de la Culture de Tournai et le Secteur des Arts plastiques de la Province de Hainaut vous proposent de partir à la découverte de l’univers d’Emmanuel Bayon, l’homme qui panse les blessures urbaines.

Bayon1

L’entretien irrégulier des voiries, des actes de malveillance ou de vandalisme malmènent la bonne physionomie de nos rues. Ici, il manque un ou plusieurs pavés. Là, la rambarde qui protège le passant d’une noyade dans l’Escaut manque. Ici, encore, la vitre de la cabine téléphonique a volé en éclats. Manu Bayon, le “soigneur des rues”, tente de remédier à cet état de chose.

D’abord dans la discrétion totale à Tournai et depuis quelques années, un peu partout, avec une bienveillance de la population, voire des autorités. Manu porte sur l’épaule un sac à dos rempli d’éléments en bois de dimensions diverses peints en rouge « Croix-Rouge » et un marteau dans sa poche. Dès qu’il observe un « trou » dans un trottoir suite à la disparition d’un pavé, il s’agenouille et choisit un ou deux blocs de bois pour combler le vide. Quelques coups de marteau pour donner de la permanence à l’intervention « chirurgicale ».

Bayon2

Pour le parapet ou la cabine téléphonique, Manu utilise des planches de parpaings peintes de la même couleur rouge. Manu a fait d’autres opérations de « soins » à Bruxelles, Béthune, Bully-les-Mines, Lille, Lyon, La Louvière, Valencia, Ath, Mons, Saint-Quentin-en-Yvelines…

La démarche a été remarquée pour son originalité par plusieurs jurys de concours. C’est ainsi qu’en 2012, il a obtenu le Prix du Hainaut (Province), le Prix international de la Ville de Tournai, ainsi que le Young Energie Short Films Competition, à Berlin, le Prix de la Cocof (Médiatine 2013), Prix Jeunes Artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Prix Art Libre Une démarche et des créations gentiment « subversives », « méchamment » citoyennes.

Bayon3

Le vernissage aura lieu le vendredi 22 mai à 19 heures suite à quoi l’exposition sera ouverte au public à la Maison de la culture de Tournai jusqu’au 14 août. Pour plus d’informations sur les horaires et autres, rendez-vous sur le site www.maisonculturetournai.be